fêtes et cadeaux

On prépare carnaval en fabriquant des masques d’animaux

Publié le

La période du carnaval est là et c’est toujours l’occasion pour les enfants de s’imaginer de grandes aventures en se mettant dans la peau de personnages fantastiques ! Ils aiment fouiller dans leur malle de déguisement et revêtir leurs plus belles tenues. Alors ils viennent me voir et je fais semblant de ne pas les reconnaître : « Bonjour madame la princesse, je suis enchantée ! Mais savez vous où est ma fille ?« , « Bonjour monsieur le tigre ! Non ! Ne me mangez pas, je cherche simplement mon petit garçon » ! Ce petit jeu amuse énormément Colombe (4ans) et Petit O’ (2 ans) qui partent alors dans de grands fous rires ! Mais pour ne pas être reconnu, il n’y a guère mieux qu’un masque, et malheureusement nous n’en avions pas beaucoup jusque-là. Le cahier de coloriage « Masques d’animaux » des éditions Gründ et Crayola était donc l’activité toute trouvée pour ces derniers jours !

Masques d'animaux à colorier et à découper

Ce cahier de coloriage contient 24 masques à colorier puis à découper et 6 crayons de cire de la marque Crayola qui correspondent aux couleurs nécessaires à l’activité. Les feuilles du cahier sont détachables ce qui permet de les colorier et de découper les masques sans être gêné, mais aussi de faire colorier plusieurs enfants en même temps. Avec plusieurs enfant, c’est un détail que j’apprécie énormément ! Les crayons de cires sont rangés dans une petite boîte transparente fixée dans la couverture. C’est un moyen de rangement très pratique et idéal pour utiliser ce coloriage pendant les longs voyages par exemple !

Rangement des crayon de cire dans la couverture

Il y a deux types de masques : ceux dont les contours sont noirs, c’est alors à l’enfant de déterminer les couleurs, et ceux dont les couleurs correspondent à la couleurs qui doit être utilisée. Ce dernier type est assez sympa si l’on veut un masque aux couleurs cohérentes avec la réalité (mais sinon la fantaisie ne fait pas de mal !) mais aussi pour les plus petits qui apprennent les couleurs !

Masque de cerf à colorier

Masque de chat à colorier

Colombe, Petit O’ et moi nous sommes donc mis au travail il y a quelques jours, choisissant chacun un animal. Le chat pour Colombe, la vache pour Petit O’ et la Girafe pour moi. Si le travail de coloriage est encore un peu difficile pour Petit O’, il a tout de même apprécié de détailler les partie du visage de la vache et de nommer ses couleurs. Colombe, elle s’est beaucoup appliqué au début, notamment dans le choix des couleurs, puis elle a terminé sur quelques fantaisie. Malgré tout je suis impressionnée car il est rare qu’elle termine un coloriage en une seule fois ! Et moi… eh bien j’ai fait de mon mieux pour ne pas déborder (je suis nulle en coloriage !).

Colorier un masque chat

À la fin de notre coloriage, j’ai découpé les masques d’animaux (il suffit de suivre les pointillés !) puis j’y ai fixé un élastique pour qu’on puisse porter les masques. Les enfants étaient ravie du résultat et se sont empressés de se déguiser !

Masque de girafe et de chat
Si Petit O’ était partant pour se déguiser, il l’était beaucoup moins pour faire une photo ! Du coup, vous ne verrez que Colombe et moi !

Madame girafe son coloriage "masques d'animaux"

Et Madame Girafe est venue me voir pour me dire qu’elle voulait refaire des masques d’animaux très bientôt !

Dans la même collection, nous avons également reçu « Princes et Princesses », fait exactement sur le même principe (sauf qu’il s’agit de coloriage simple et qu’il n’y a rien à découpé). Nous avons également commencé ce cahier, mais le réservons plus particulièrement pour les longs trajets de départ en vacances !

Coloriage "princes et princesses"

Coloriage princesse

Masques d’animaux, éd. Gründ Jeunesse
à partir de 3 ans
prix : 5,95 €

Princes et princesses, éd. Gründ Jeunesse
à partir de 3 ans
prix : 5,95 €

Merci aux éditions Gründ pour leur confiance et pour l’envoi de ces jolis coloriages qui plaisent beaucoup à mes petits !

Save

Save

Save

Save

Trouver un déguisement pour aller à Disneyland

Publié le

Pour nos enfants, un séjour à Disneyland est un moment magique (et pour nous aussi d’ailleurs !). Mais pour que la magie soit totale, quoi de mieux pour notre petit que d’être vêtu comme l’un de ses personnages préférés ? Certains seront fous de joie de se promener vêtus en Jedi, d’autres préféreront être des princesses, tandis que les plus jeunes aimeront se mettre dans la peau de leurs copains Winnie ou Némo ! Et le gros point positif d’avoir un enfant déguisé, c’est qu’il peut passer sans faire la queue à l’attraction correspondant au personnage qu’il représente, comme nous l’explique Ma vie de maman louve.  Je vous propose donc de faire un petit tour de l’offre de déguisements des héros Disney, avec une petite sélection pour tous les budgets et quelques astuces pour être au top le jour J !

Où acheter un déguisement Disney ?

  • Si vous êtes couturière, l’idéal est bien évidemment de faire les déguisements vous-mêmes. Les déguisements auront une petite touche personnelle et vous aurez la satisfaction de voir votre enfant porter un habit que vous avez créé ! Quelques idées de patrons (gratuits) ici, ici, ici, ici.Déguisements pour aller à Disneyland : princesse et Winnie l'Ourson
  • La première boutique à laquelle on pense est bien évidemment le Disney Store qui vend ses déguisements en boutique et en ligne. L’avantage c’est qu’on y trouve un très large choix de costumes ressemblants dans les moindres détails aux costumes de héros préférés de nos enfants. Il y en a pour tous les goûts, et on peut même s’offrir des accessoires pour pousser la ressemblance au maximum. L’inconvénient c’est bien-sûr le prix : 50 € en moyenne pour une robe de princesse ça n’est pas donné, et pour peu qu’on ait plusieurs enfants, la facture devient vite très salée ! Mais la qualité est généralement au rendez-vous !
  • Si vous adorez vraiment ces robes Disney mais que votre budget ne vous permet pas de les acheter, vous pouvez en trouver sur les sites de vente d’occasions (le bon coin par exemple). Demandez également à vos proches s’ils n’en ont pas chez eux. C’est la solution pour laquelle j’ai opté pour le déguisement de ma fille : ma nièce a eu une longue période « princesses » et avait plusieurs robes qu’elle a données à Colombe lorsqu’elles ont été trop petites.
  • Certaines enseignes de vêtement ont les licences Disney, ce qui leur permet de vendre des déguisements qui ne sont pas identiques aux vêtements des personnages mais qui y ressemble vraiment beaucoup et qui plairont aux enfants. C’est le cas de Kiabi qui fait des déguisements pour les enfants, mais aussi pour les bébés. C’est là que j’ai acheté les tenues de Petit O’ : un costume de Tigrou et un surpyjama Winnie l’Ourson. Question prix, chaque déguisement m’a coûté un peu moins de 20 €, et le rendu des vêtements était vraiment très sympa !
  • Enfin, pour avoir un déguisement unique on peut le créer soit-même. Mais si vous n’avez pas le temps (ou pas le niveau en couture) il y a de nombreux créateurs français qui vendent de très jolis déguisements sur les sites de ventes comme A little Market. Le budget à prévoir est souvent important, mais pas toujours : certaines créatrices vendent des robes sublimes pour moins de 50 € ce qui est vraiment raisonnable pour un vêtement fait-main en France et personnalisable ! Pour exemple, la boutique Impression de Liberty fabrique des robes de princesse sur commande à partir de 40 €. Idéal pour une robe personnalisée aux couleurs préférées de la petite fille !

SONY DSC

De quels accessoires a-t-on besoin ?

Une cape ou un poncho

Disneyland est situé à Paris, et soyons honnête il n’y fait pas chaud toute l’année ! Dès l’automne et parfois jusque tard dans le printemps, il faut se couvrir pour ne pas attraper froid. Mais c’est tellement dommage de cacher un beau déguisement avec son manteau de tous les jours… Il faut donc penser à prendre une cape : elle tient chaud, mais laisse apercevoir les vêtements ! Et pour trouver la cape idéale, là encore il y a plusieurs solutions !

  • Fabriquer sa cape soi-même. C’est l’option que nous avons choisie. Ma maman a gentiment pris sur son temps pour fabriquer une magnifique cape de princesse pour Colombe (avec une vieille jupe et un vieille anorak !) et un cape façon « pot de miel » pour Petit O’ (toujours avec un vieil anorak, et quelques mouchoirs cette fois). Au final ces capes ne nous ont rien coûté (sauf du temps) puisqu’elles ont été faites en recyclant de vieux vêtements que nous ne portions plus !cape-robe-princesse
    cape-princesse-dos
    Cape pot de miel
  • Acheter une cape sur Disney Store, car grâce à la Reine des Neiges, Disney vend enfin des capes pour couvrir les petites filles (impossible de trouver le lien sur la boutique en ligne, mais les boutiques du parc étaient pleines de capes chaudes Reine des Neiges). Mais voilà, premièrement, comme tous les produits Disney, ces capes représentent un certain budget. Ensuite, à part le modèle Reine des Neiges, je n’en ai pas vu d’autres… Donc toutes les petites filles devraient s’habiller en Anna ou Elsa, quant aux petits garçons… ils ont été un peu oubliés…
  • Faire fabriquer sa cape par une petite créatrice qui pourra vous la personnaliser. Je vous ai déjà parlé des ponchos Lilycorne qui nous avait fait notre poncho de bain. Cette créatrice fabrique également de jolis ponchos en polaire ou en toile enduite (idéal quand il pleut !) que vous pourrez assortir au déguisement de l’enfant. L’avantage c’est que vous pouvez choisir un modèle suffisamment discret pour que votre enfant puisse le porter au quotidien ensuite ! Ses ponchos polaires sont disponibles à partir de 60 €, prix raisonnable pour un vêtement qui suivra votre enfant plusieurs années ! N’hésitez pas à aller faire un tour sur son site et sur sa boutique sur A little Market et à la contacter car elle est très à l’écoute des besoins et envies de ses clients !Poncho flocon Lilycorne
    Poncho dragon Lilycorne

Des pulls et des sous-pulls

Malgré la cape, il se peut que votre petit ne soit pas assez couvert ! La solution est simple : il lui faut un pull, un sous-pull et un collant ! Vous trouverez des sous-pulls et des collants aux couleurs assorties au déguisement dans de nombreuses boutiques pour enfants (Kiabi, Zgeneration, Uniqlo…). Pour les pulls, je vous conseille les pulls polaire de chez Décathlon : ils existent dans toutes les tailles, dans un large choix de couleurs, et ils ne sont vraiment pas chers !

Les accessoires indispensables au déguisement

Maintenant que vous avez le déguisement pour aller à Disneyland, que vous avez de quoi avoir chaud S’il y a quelques indispensables dans la tenue d’une princesse, de Peter Pan ou d’un jedi (oui, oui, Star Wars est bel et bien devenu une licence Disney !), il faut tout de même s’assurer que ces accessoires ne seront pas trop encombrants sur place. Il faudra donc convaincre les jedis de laisser leur sabre laser à la maison (quitte à en acheter un sur place à la fin de la visite, puisque sur le modèle du bar à Patate, il existe un bar à sabres lasers pour personnaliser son arme !), et Robin des Bois ne pourra pas s’encombrer de son arc et de ses flèches. À la place, je vous conseille les couronnes et les chapeaux qui termineront d’habiller vos petits héros, mais attention, il faut qu’ils tiennent dans votre sac car il est fort probable qu’après 3 min 27 votre petit vous dise qu’il en a marre ! La règle d’or en arrivant à Disneyland Paris, c’est de ne pas trop s’encombrer alors limiter les petits accessoires au maximum ! Et d’ailleurs, si vous passez par les boutiques, votre petit n’aura sûrement plus d’yeux pour le chapeau avec lequel il est venu et il vous suppliera de lui acheter une ceinture de super héro ou la parure de bijoux de Belle !

Mes enfants, Colombe et Olivier étaient plus qu’impressionnés de porter toute la journée les tenues de leurs héros préférés ! Ils se sont promenés fièrement dans le parc, et à chaque fois qu’une personne leur faisait remarquer qu’ils avaient de beaux déguisements, je voyais des petites étoiles briller dans leurs yeux ! Ces déguisements ont été un vrai plus dans notre visite, et je suis heureuse d’avoir pris le temps d’arranger ce qui paraît être un détail, mais qui a rendu ce séjour inoubliable pour mes petits !
J’espère que ces conseils vous seront utiles ! Si c’est le cas, ou si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager en commentaire ! Et bon séjour chez Mickey !

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Le Rire des anges, des brassières toutes douces pour nouveaux nés

Publié le

Il y a quelques jours (bon, ok, ça se compte en semaines en fait…) j’ai eu la chance de gagner une des jolies brassières pour nouveau né de ma copinet’ Le Rire des Anges. Alors vous allez me dire : « Mais tes enfants ne sont pas un peu grands ? ». Effectivement, les brassières vont jusqu’au 6 mois, et même si mes enfants sont de petits gabarits, cela fait un moment qu’ils ont dépassé cette taille. Mais il y a dans mon entourage, un petit bébé prévu pour bientôt et à qui cela ira très bien ! Mais en attendant que ce joli bébé pointe sa frimousse, la brassière Le Rire des Anges a atterri chez moi et j’ai eu la chance de constaté de sa qualité.

Brassière Bébé Renard, Le Rire des Anges

Des brassières pour nouveaux nés toutes douces

La première chose qui m’a frappée en prenant ce petit gilet entre les mains est la douceur au touché. Ces brassières sont tricotées en pure laine, choisie avec soin pour être la plus douce possible afin de respecter les peaux fragiles des bébés. Elles sont toutes faites en laine car cette matière limite les déperditions de chaleur et aide les bébé à réguler leur température.

Détails de la brassière Bébé Renard, Le Rire des Anges

Des brassières de qualité

Les brassières Le Rire des Anges sont faites en France (en région Rhone-Alpes) mais vous l’aurez sans doute deviné ! Les points sont réguliers et exécutés avec une telle finesse qu’on ne peut que s’extasier devant ce travail.

Brassière Le Rire des Anges ouverte

Des modèles originaux

La créatrice fonctionne au coup de cœur. Lorsqu’elle voit un nouveau tissu qui lui plaît, elle imagine immédiatement son nouveau modèle. J’ai gagné le modèle « Bébé renard », une brassière pouvant aller aussi bien à une petite fille qu’à un petit garçon. Mais il existe à ce jour 23 modèles disponibles sur la boutique (entre 39,90 € et 45,90 €). Des modèles mixtes, d’autres plus féminins et d’autres plus masculins. Certains sont assez classiques (le modèle encre), d’autres arborent quelques fantaisies : une petit lapin (et son petit pompon en guise de queue), un joli nuage ou quelques étoiles. Et celui que je trouve le plus original, le modèle cactus !
Bref, il y en a pour tous les goûts !

Brassières cactus le Rire des Anges

Le Rire des Anges c’est aussi

Le Rire des Anges fabrique également des mots au tricotin (entre 12,90 € et 26,90 € selon la taille) et des capes de bain (24,90 €). Mais Le Rire des Anges c’est aussi le blog d’une maman qui nous parle de ses bonheurs et de ses loisirs avec son petit garçon. Elle évoque également son long et douloureux parcours de PMA, et depuis peu elle nous raconte sa seconde grossesse ! Voilà comment je l’ai connue, depuis deux ans, date d’ouverture de nos deux blogs, nous échangeons régulièrement autour de nos expériences de maman ! Alors en plus de sa boutique, n’hésitez pas à aller lire les articles de cette maman au grand cœur et au dynamisme impressionnant !

Pour ne rien rater d’elle, abonnez-vous sur les réseaux sociaux :

De mon côté je vais attendre patiemment la naissance du joli bébé qui portera la brassière toute douce qui lui est réservée !

Save

Save

Calendrier de l’Avent pour les grands-parents

Publié le

Comme je l’ai dit il y a quelques jours, il n’y a pas de raison que seuls les enfants aient le droit à un calendrier de l’Avent ! Alors après le calendrier de Papa À Dada ! je vous présente aujourd’hui le calendrier destiné aux grands-parents de Colombe et Petit O’ ! J’ai eu l’idée de ce calendrier en parlant avec ma maman ces derniers jours. Elle me disait qu’ils n’avaient pas besoin de cadeaux pour Noël et qu’un dessin des enfants leur ferait bien plus plaisir que n’importe quel cadeau acheter ! Étant en pleine préparation de calendriers en ce moment (eh oui, le temps presse !) j’ai tout de suite fait l’association, et j’ai décidé faire fabriquer un calendrier de l’Avent par mes enfants, et notamment par Colombe (3 ans 1/2).

Le matériel nécessaire

Préparer le calendrier de l'Avent

  • Deux grandes feuilles rigides comme celles qu’on utilise pour le scrapbooking
  • un crayon à papier
  • des feutres, stylos ou crayons de couleur
  • un cutter
  • de la colle
  • un feutre doré ou argenté
  • une « grille* » pour aider à tracer les cases (facultatif)

*grille : lorsqu’on achète un jeu de société, les différentes pièces en carton sont souvent présenté sous forme de planche sur laquelle ces pièces sont prédécoupées. Je garde souvent les planches après avoir retiré les pièces du jeu.

Réaliser le calendrier de l’Avent

Tracer 25 cases sur la première feuille ou fixer la grille en laissant 25 cases apparentes (laisser la grille sur la feuille aidera l’enfant à contenir son dessin dans les cases). Demandez à l’enfant de faire un dessin dans chaque case. Si l’enfant est jeune, il aura peut être besoin qu’on l’aide à trouver l’inspiration. Mais si on le laisse libre, il aura sans doute des idées surprenantes. C’est ainsi que Colombe a repassé un coup de crayon sur le dessin figurant déjà sur la feuille, pour un résultat très sympa. Mais c’est un peu long de dessiner dans les 24 cases, alors il faudra peut être plusieurs séances. Si le temps presse, vous pouvez faire comme Colombe et terminer en mettant quelques autocollants, mais attention, veillez à choisir vos plus jolis autocollants (dans ce domaine, La Reine des Neiges est une valeur sûre !).

préparer les cases du calendrier de l'Avent

dessins d'enfants pour le calendrier de l'Avent

dessins d'enfants pour le calendrier de l'Avent

Reportez les cases sur la deuxième feuille en veillant à ce que leur emplacement corresponde à celui des cases de la première feuille. Puis découpez 3 côtés de chacune des cases. Collez la deuxième feuille sur la première (sans mettre de colle sur les cases). Puis numérotez les cases de 1 à 25.

découper les cases du calendrier de l'Avent

Calendrier de l'Avent en dessins d'enfant

case du calendrier : dessin de bonhomme

Case du 25 décembre : Joyeux Noël

Et voilà ! Je suis sûre que ce calendrier de l’Avent par les enfants ravira mes parents ! Et pourquoi 25 cases ? Eh bien pour souhaiter un joyeux Noël à Grand-Père et Grand-Mère le 25 décembre, puisque nous n’aurons pas la chance d’être avec eux !

Save

Calendrier de l’Avent en papier bulles

Publié le

Le mois de Décembre approche à grands pas, et il est temps de finir de préparer les calendriers de l’Avent ! Mais comme il n’y a pas que les enfants qui ont le droit à leur calendrier, j’ai préparé un petit calendrier ludique pour Papa À Dada ! et ce, en quelques minutes ! L’idée m’est venue de Pinterest et le principe est simple : qui n’aime pas éclater les bulles du papier bulles ? Avouez, on adore tous faire ça ! Alors j’ai confectionné un calendrier de l’Avent en papier bulles avec une bulle à éclater chaque jour !

Le matériel pour fabriquer un calendrier de l’Avent en papier bulles

  • une feuille de papier rigide (ici du Bristol)
  • un crayon
  • une gomme
  • des feutres
  • une règle
  • une feuille de papier bulles un peu plus grande que la feuille de papier
  • du scotch/ washi tape

Réalisation

Dessiner un sapin sur une feuille rigide

Il faut d’abord dessiner et colorier un sapin de Noël (avec quelques paillettes sur l’étoile c’est plus chouette !) sur la feuille de papier.

Coller le papier bulle sur la feuille

Puis on recouvre la feuille de papier avec la feuille de papier bulles que l’on fixe solidement avec du scotch. On peut ajouter un joli washi tape sur les bords pour former un joli cadre. Enfin, on numérote de 1 à 24 des bulles au hasard du le sapin. Et il n’y a plus qu’à accrocher le calendrier au mur ! Ici, il a trouvé sa place devant le bureau de Papa À Dada ! qui va pouvoir faire de petite pause quand il travaillera !

bureau-calendrier-papier-bulles

calendrier-avent-papier-bulles-sapin

Alors, ce calendrier vous plaît ! Ici je suis sûre qu’avec on va s’éclater ! (oui, il fallait que je fasse ce mauvais jeu de mot…) Et les bulles qui restent ? Eh bien le 25 décembre ça sera Noël, alors c’est cadeau !

Save

Halloween – À Travers leurs yeux d’enfants

Publié le

Halloween approche ! Ça n’est pas une fête que nous célébrons particulièrement, mais c’est une fête que j’aime bien. Je n’apprécie pas vraiment le côté lié à la peur, mais j’aime les déguisements et les citrouilles décorées ! Alors chaque année je prévois une petite activité pour les enfants. et c’est pourquoi j’ai choisi ce thème pour notre nouvel opus de A Travers leurs yeux d’enfants. Du haut de ses 3 ans 1/2, Colombe n’avait pas vraiment de souvenir de Halloween dernier lorsque je lui en ai reparlé il y a quelques jours. J’ai eu du mal à lui expliquer de quoi il s’agissait et j’avoue n’avoir pas réussi à capter son attention. Mais heureusement, en cours d’anglais à l’école elle a parlé de cette fête et depuis, le sujet est bien lancé à la maison ! Coloriages, bricolages, les activités sur le thème d’Halloween sont nombreuses en ce moment à la maison, mais pour notre photo du mois, c’est bien sûr la traditionnelle citrouille que Colombe a choisi comme sujet !

Notre citrouille d’Halloween

Comme je l’expliquais l’an dernier en présentant notre monstre végétal, j’ai décorer des citrouilles pour Halloween, mais je n’ai plus vraiment le temps de faire des travaux de découpes depuis que j’ai les enfants. Certains décorent de magnifiques citrouilles avec de la peinture ou des pastels, mais cela altère la citrouille qui ne peut plus être mangée ensuite (et moi je suis très gourmande !). Cette année, notre citrouille décorée sera donc de nouveau végétale puisque nous la décorons avec des feuilles ramassées lors de nos promenade (mais « feuilles d’automne » ça n’était pas le thème du mois dernier ?).

Colombe a coupé les feuilles et décidé de leur position. En revanche, c’est moi qui les ai fixées puisque j’ai utilisé des épingles pour le faire. Une fois qu’elle a placé les yeux, le nez, la bouche, les dents, deux oreilles « comme un petit lapin » et des cheveux, elle a décidé que sa citrouille était prête et elle la pris l’appareil photo.

citrouille_decore-feuilles

Ce que j’apprécie particulièrement dans ce cliché, c’est le point de vue. Colombe a pris la photo de sa citrouille alors que je m’apprêtais à déplacer le tabouret pour qu’elle grimpe dessus. Elle l’a donc prise de sa hauteur, et l’objet est bien différent de ce que je voyais.

citrouille-feuilles-halloween

Pour bien vous montrer notre belle citrouille, Colombe l’a reprise en photo en montant sur son tabouret.

Les participations des blogueuses :

Chez Extraordinaire maman Pivert, Petit Poussin a pris une première photo pour le challenge, puis il s’est trouvé bien inspiré par un séjour à Disneyland Paris et a ajouté quelques photos à sa collection !

Chez Je ne suis pas une super maman… mais j’y travaille, même les chats se déguisent pour Halloween !

Ma vie de maman louve nous présente un reportage fait par son Louveteau à Disneyland Paris, ainsi qu’une photo réalisée par Petite Louve qui du haut de ses 18 mois est notre plus jeune participante !

Chez Appellation Maman, un jeune Padawan qui avait jusque-là toujours refusé de prendre des photos s’est finalement pris de passion pour cette activité et a pris pas moins de 101 clichés !

Chez Mon joli petit bureau, le défi s’est fait en famille !

Chez Méli Mélo de ma vie, Crevette et Cacahuète nous présente leur costume de démon !

Chez Prendre le temps, Titechérie nous présente une citrouille bio et elle profite de l’occasion pour une petite séance de rattrapage sur le sujet du mois dernier, car finalement l’automne n’est pas terminé !

Enfin, Anne-Claire et son petit photographe nous présente le travail de Yusuaki Onishi qui fait étrangement penser à des toiles d’araignées. (je vous publie cette participation ici puisqu’Anne-Claire n’a pas de blog)

14695533_320098895028632_9088695833702603323_n

Merci à tous nos petits (et grands) photographes en herbe ! J’ai bien conscience que le thème que j’ai choisi était difficile pour les plus petits !

Le prochain rendez-vous :

Pour le mois prochain, je vous propose un thème plus facile et qui s’adaptera à tous les âges : « Comme chien et chat » !

 

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Liste de nos envies

Publié le

Voici une petite nouveauté sur le blog, les listes de nos envies. Je n’ai jamais rédigé de tels articles car j’avais l’impression que c’était un peu comme réclamer les objets que je mettais sur ma liste. Mais finalement, à force de lire des listes d’envies chez les copines blogueuses, je me suis rendue compte qu’elles avaient quand même plusieurs qualité. Pour les mamans, c’est l’occasion de découvrir de nouveaux produits adaptés à l’âge de leur enfant. Ces listes sont aussi une source d’inspiration pour les personnes qui souhaitent gâté un enfant mais qui n’ont aucune idée des modes actuelles. Pour nos proches, c’est l’occasion de connaître les goûts de nos enfants. Enfin pour moi, c’est une sorte de pense-bête ! Combien de fois je me suis dit qu’il fallait que je note les envies de toute la famille au fur et à mesure afin de ne pas me retrouver dépourvue d’idée quand on doit faire un cadeau ! Je rédigerai donc des listes d’envies de temps en temps, au fil des grands événements de l’année (Noël, anniversaire, rentrée scolaire…) mais sans rythme particulier.

Je commence aujourd’hui avec notre liste d’envie de la fin de l’été ! Pourquoi une liste maintenant ? C’est surtout Colombe qui va m’inspirer aujourd’hui car en grandissant, ses goûts s’affirment et il n’est pas rare qu’elle me dise : « Tu sais maman moi je voudrais bien ça ! »

Les envies de Colombe (3 ans 1/2) :

envies_fille_3ans

  • Les Num Noms : ces petites glaces à empiler sont vraiment adorables ! Colombe les a découvertes au supermarché et j’avoue que j’ai craquée aussi pour ces petites figurines qui sentent bon !
  • Buzz l’éclair et Woody : ici nous sommes fans de Toy Story et Colombe rêve d’avoir les vrais Woody et Buzz à la maison !
  • Un pyjama Princesse Sofia : Colombe en a vu un récemment et elle en a eu très envie. Le pyjama était vraiment trop chaud pour la saison et elle n’est pas vraiment en manque, mais je pense que n’importe quoi avec la princesse lui plairait. Pour ma part, j’apprécie beaucoup ce dessin animé, alors je ne suis pas contre les produits dérivés (enfin dans la limite du raisonnable, parce qu’habiller ma fille de la tête aux pieds avec des licences, très peu pour moi !).
  • Les Recettes de Rémy, tout le monde peut cuisiner : le livre de recette du film Ratatouille plairait à coup sûr à ma petite chef en devenir ! Pour plus de détails, allez voir les articles de Extraordinaire maman pivert ici et ici.

Les envies de Petit O’ (19 mois) :

envies_garcon_18mois

  • « Manny Titi !!!! » Voilà ce qu’on entend toute la journée ! Nous avons un DVD de Manny et ses outils à la maison et Petit O’ l’adore ! Alors je crois qu’il serait fou s’il pouvait jouer avec son petit héros et ses outils !
  • Le zoo transportable Playmobil 1 2 3 : j’ai remarqué que Petit O’ aimait bien jouer avec les Playmobil. Nous en avons peu, alors je pense qu’il serait ravi qu’on agrandisse notre collection ! Et quoi de mieux que le zoo pour un petit garçon amoureux des animaux ?
  • La trottinette Globber 4 en 1 : Petit O’ rêve d’emprunté la draisienne de Colombe, mais il est trop petit et ses pieds ne touchent pas terre quand il est dessus. Alors je suis certaine que cette trottinette évolutive le plairait !

Mes envies :

Bah quoi, j’ai bien le droit d’avoir des envies aussi ? Et là vous allez voir que je suis largement influencée par les modes actuelles !

envies_mamans

  • Le grand arc-en-ciel de Grimms : oui, c’est LE jouet à la mode en ce moment. Mais c’est surtout un arc-en-ciel (donc j’adore) et un objet de déco hyper coloré (donc j’adore) ! Je le place sur ma propre liste même si c’est un jouet car honnêtement, même s’il plairait aux enfants, je sais que c’est moi qui serait la plus heureuse si on en avait un !
  • La Light Box : c’est l’objet déco du moment (ok, j’ai un an de retard je crois). Jusque-là j’ai toujours résisté, mais en réalité j’en ai très envie ! Et en plus je viens d’en trouver une rose ! Avec un set de symboles de couleurs elles serait absolument magnifique chez moi ! Je dis ça, je ne dis rien…

Et voilà  notre liste d’envies du moment ! Alors, ça vous plaît ? Avez-vous déjà certains de ces produits ? Et vous, qu’est-ce qui vous ferait envie ? oui, je pose plein de questions aujourd’hui !

Des mini Bilibo ? Qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

Publié le

Si vous connaissez un peu la famille À Dada ! vous savez qu’entre le Bilibo et nous est née une véritable histoire d’amour. Je vous parlais de notre jouet fétiche dans mon article « Un Bilibo ? Qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?« , et sur Instagram, je poste régulièrement des photos de nous jouant avec ! Alors non, je ne vais pas vous reparler de cette grosse carapace de tortue qui nous fait tourner la tête mais plutôt de ses petits frères et sœurs, les mini Bilibo ! Eh oui, les Bilibo existent en petit !

Des mini Bilibo, mais qu’est-ce que c’est ?

Bon, en général, les gens qui me posent cette question ne connaissent pas le Bilibo. Alors ma réponse est la même pour les deux jouets : ce sont des coques de plastique de couleur, formant une demi-sphère aux bords en forme de vagues et percée de 2 trous. Et pour compléter la définition on peut ajouter qu’il s’agit de jouets (mais si vous avez envie de dire que c’est une corbeille à fruit, personne ne vous en empêche, sauf que dans les mini Bilibo il faudra mettre des mini fruits !).

Une fois le concept expliqué, on m’interroge toujours sur l’intérêt de posséder les Bilibo dans des tailles différentes. Et surtout, puisqu’on ne peut pas s’asseoir dans les mini Bilibo et s’en servir de toupie, on me demande souvent à quoi ils peuvent bien servir !

Mais à quoi ça sert d’avoir des mini Bilibo ?

Comme pour le grand Bilibo, la réponse est : la seule limite à leur utilisation est l’imagination. Et comme l’imagination des enfants est débordante, les mini Bilibo servent à tout finalement ! Alors à la question : « À quoi ça sert d’avoir des mini Bilibo ? » je répondrai : ça sert à élargir le champs des possibles.

Mes petits testeurs habituels, Gros Nounours et Petit Ourson se sont prêtés au jeu, aidés de mes enfants, pour vous montrer quelques unes des possibilités de jeu des mini Bilibo !

Gros Nounours et Petit Ourson se déguisent avec leurs mini BilibosLes mini Bilibo sont avant tout de superbes accessoires pour se déguiser. Leur panel de couleur en fera des chapeaux toujours en accord avec votre tenue, et vous permettra d’égayer vos pieds avec ces chaussures du plus bel effet !

Gros Nounours fait du ski sur ses mini BiliboLes petits s’inventent d’incroyables aventures avec leur mini Bilibo comme ici : Gros Nounours est venu me voir pour me montrer comme il faisait bien du ski !

Mini Bilibo : escargotsOn glisse ses doigts dans les trous et c’est parti pour la course d’escargots !

Prendre le goûter avec les mini BiliboPetit Ourson et Gros Nounours adorent prendre leur goûter dans les mini Bilibo. Ils les retournent, les remplissent de bonbons colorés et grâce à ces jolies coupelles on obtient une table de fête ! Et quand on se promène ? Il suffit de glisser ses petits doigts dans le trous et on obtient une assiette nomade !

Mini Bilibo alignésmini_bilibo_tri_couleursLes mini Bilibo développent la motricité fine et la capacité à reconnaître les couleurs. Placez-les les uns à côté des autres et organisez une grande chasse au trésor à la maison avec vos petits ! Le but est de remplir chaque mini Bilibo avec des objets qui correspondent à sa couleur !

Mini Bilibo à la piscineLes mini Bilibo sont faits dans un plastique résistant (et recyclable !). On peut donc y jouer partout : à la plage, à la piscine, dans le jardin, dans la neige ou tout simplement tranquillement dans sa chambre !

Mini Bilibo à la plage

Transvaser du sable d'un Bilibo à l'autre

Bilibo château de sableÀ la plage, ils servent à creuser, transvaser, transporter le sable et l’eau et même a faire des Châteaux en forme de Bilibo !

Moluk Design

Les mini Bilibo font maintenant partie de nos jouets indispensables tout comme leur grand frère le Bilibo. Nous les avons adoptés il y a plusieurs mois déjà. En grandissant, les enfants ne s’en lassent pas car ils découvrent de nouveaux usages adaptés à leurs besoins et aux acquisitions du moment. En somme comme je vous le disais, la seule limite de ce jeu est l’imagination !

Les mini Bilibo sont vendus par 6, chacun de couleur différente : bleu, vert, jaune, orange, rouge et rose. Il existe deux coffrets différents : un coffret avec 6 mini Bilibo (dès la naissance), et un coffret avec 6 mini Bilibo et le jeu Pixel (dès 4 ans).

Les mini Bilibo sont créés par Moluk Design, une société suisse qui a imaginé une gamme de jeux originaux, au magnifique design épuré, qui sont compatibles entre eux, et qui font tous énormément appel à l’imagination des enfants ! Je vous invite vivement à aller découvrir cette société pour laquelle j’ai eu un véritable coup de cœur !

Croquijoux, le bijoux de maman pour occuper les petites mains de bébé

Publié le

Il y a quelques semaines (bon ok, c’était il y a quelques mois !) j’ai eu la chance de découvrir les colliers Croquijoux, grâce à un concours organisé par le blog pétillant Les astuces de Bubus.

Les Croquijoux sont ce qu’on appelle des colliers de portage/allaitement, c’est à dire des colliers très solides et dans des matériaux ne présentant aucun danger si l’enfant met à la bouche (ni risque d’étouffement, ni composition bizarre). Quand le bébé est dans les bras ou en train de téter il peut jouer avec le collier.

Croquijoux : Perles Roses

Un soucis d’hygiène et de sécurité

Les colliers de portage sont souvent en bois ou en tissus, mais il est alors difficile de les laver. Le Croquijoux est en composé de perles en silicone, et il peut être lavé au lave-vaisselle ! Ç’en est donc fini du collier qui est tout joli quand on le sort de son emballage et qui devient tout cracra après quelques rencontres avec les mains de Bébé ! Une fois lavé, le Croquijoux est comme neuf (et c’est sans compter qu’après un coup de lave vaisselle, il n’est plus vecteur des méchants microbes qui aiment se loger dans les colliers en bois et tissus). Voilà pour le côté pratique et hygiénique !

Croquijoux est une marque très attentive à la sécurité puisque c’est cette motivation qui est à l’origine de ces bijoux. Chaque perle est isolé de ses voisines par un petit nœud. Ainsi, s’il arrivait quand même que le collier se casse, une seule perle tomberait et on n’aurait pas la crainte d’oublier de ramasser une perle que Bébé pourrait avaler. Le fermoir a été choisi spécialement pour s’ouvrir s’il subit une trop grand pression. Ainsi, si Bébé joue de manière trop brusque, il ne risque pas d’étrangler l’adulte qui le porte.

Tous les Croquijoux sont fabriqués en France. Leurs matériaux ont été soigneusement choisi pour respecter la santé du bébé qui le mâchouillera. Ainsi, non seulement les perles sont faites dans un silicone ne contenant aucun produit nocif, mais les couleurs ont également été testées une à une afin de s’assurer de leur innocuité. Mais ça, c’est Croquijoux qui en parle le mieux !

De jolis colliers pour Maman… et pour Papa !

Il ne faut cependant pas oublier que les Croquijoux sont avant tout des bijoux et qu’ils se doivent d’être jolis ! La marque propose plusieurs modèles : des sautoirs, des colliers plus courts. Tous sont déclinés dans une gamme de couleurs qui s’agrandit au fur et à mesure que la marque grandit ! Je suis ravie de mon sautoir qui se marie avec la plupart de mes tenues et que j’aime porter même lorsque je ne suis pas avec les enfants ! C’est un bijou original sur lequel on me complimente souvent ! Et lorsque j’explique le principe de ce collier, les gens sont souvent très étonnés !

Croquijoux : collier de portage et d'allaitement

Et le petit plus de Croquijoux que je n’ai vu chez aucune autre marque de collier de portage ? Il existe des modèles unisexe que les papas peuvent porter ! En effet, dans les familles où les enfants sont porté, il est bien rare que seule la maman revête l’écharpe de portage. Alors si Papa peut porter Bébé, pourquoi n’aurait-il pas droit lui aussi à un collier ? Croquijoux a décidé de respecter la parité en lançant un modèle noir à l’allure tribale qui va aussi bien à une femme qu’à un homme ! Cela vous intrigues ? Venez découvrir ce modèle ici !

Des colliers que les enfants adorent !

Les enfants adorent jouer avec les colliers, on le sait bien et c’est pour cela que les colliers de portage existent. Mais je dois avouer que mes enfants aiment jouer avec ce collier plus qu’avec les autres ! C’est bien simple, dès que je le porte, Colombe et Petit O’ se précipitent sur moi pour le toucher et le mordiller. Je me suis alors demandé pourquoi ils aimaient tant le mettre à la bouche, et j’ai essayé. J’ai découvert que mâchouiller ces petites perles procurait un effet assez relaxant ! Mais j’évite de le faire quand il y a du monde autour car ça ne me donne pas l’air bien malin !

enfants_jouent_croquijoux

bebe_mord_croquijoux

À voir comme les enfants se précipitent sur mon collier et comme Petit O’ le mâchouille, vous comprenez son succès à la maison ! Alors filez vite découvrir les Croquijoux ! C’est un cadeau idéal à se faire ou à faire à une jeune maman, pourquoi pas en cadeau de naissance car après même avec de jeunes enfants on a toutes le droit d’être coquettes !

Nos cadeaux pour le personnel de la crèche

Publié le

Même si mes enfants ne vont pas encore à l’école, ils sont plus ou moins soumis au calendrier scolaire à la crèche et par leurs activités. Il est donc temps pour nous de confectionner les cadeaux pour le personnel de la crèche qui s’est si bien occupé de Colombe et de Petit O’ cette année. Comme cette année était la dernière année de crèche pour ma Colombe, j’avais envie de gâter toutes les personnes qui ont été importantes lors de son passage, et elles sont nombreuses. Il y a les 4 directrices (oui, c’est une grosse crèche !), une puéricultrice de l’unité de Colombe qui s’est beaucoup occupée d’elle, la puéricultrice référente de Colombe depuis son arrivée en collectivité et celle de Petit O’ (qui auront toutes deux un cadeau un peu plus gros !). Enfin, Colombe étant inscrite à un atelier d’éveil musical, nous n’oublions pas son professeur.

Nous voilà donc avec pas moins de 8 cadeaux à réaliser !!! (Généralement je fais un cadeau pour la puéricultrice et je fais des gâteaux pour le reste de l’équipe, mais ma Colombe a passé de si bons moments dans sa crèche et je l’ai vue faire de tels progrès grâce au personnel que j’avais envie de remercier tout le monde !)

Cette année, nous avons réalisé des Tote bags. J’adore ces petits sacs en tissus qui se glissent dans le sac à main et qui sont parfois si jolis ! J’en ai toute une collection et j’avais envie d’en fabriquer pour les offrir. J’ai donc acheté un lot de 10 Tote bags vierges et de la peinture textile Pébéo spécialement adaptée aux enfants et utilisable avec les mains. Il nous a fallu plusieurs matinées pour réaliser les 8 sacs prévus : j’avais prévu des motifs assez précis pour chaque sac et Colombe n’avait pas vraiment de liberté de création alors sa patience a été grandement limitée. J’ai bien senti qu’elle aurait aimé s’exprimer un peu plus, mais lorsque je lui montrais les modèles que j’avais choisi et que je lui expliquais que c’était pour Unetelle, sa volonté de faire plaisir reprenait le dessus !

Matériel nécessaire à la réalisation des sacs

J’aime beaucoup cette peinture textile de la marque Pébéo. Elle peut être utilisée par les enfants et surtout on peut l’appliquer directement avec les mains ! J’ai utilisé des morceaux de carton que j’ai glissé dans le sac pour que la peinture ne marque pas les deux côtés et il vaut mieux prendre un vieux chiffon pour essuyer les mains du petit artiste, mais ce sont à peu près les seules précautions à prendre. La texture de la peinture est vraiment agréable et s’étale sans problème sur le tissu. Quant aux couleurs, je les ai trouvé plutôt jolies. Sur ce point mon seul regret est qu’elles ne se mélange pas toujours comme on l’attend. J’ai voulu faire du rose en mélangeant du rouge et du blanc et j’ai obtenu un rouge orangé à la place. Mais ce point me semble vraiment secondaire tant cette peinture est agréable à utiliser !

Peinture textile tactil color de Pébéo : avec un pinceau ou avec les mains !

Peinture textile tactil color de Pébéo à utiliser avec les mains !

Faire un paon avec ses empreinte de mains et de doigts

Pour les directrices, que nous avons plusieurs fois croisées à la médiathèque dans le courant de l’année, nous avons reproduit des couvertures de livres pour enfant. La Chenille qui fait des trous (d’Eric Carle) , ou Un Petit trou dans une pomme (de Giorgio Vanetti), Petit-Jaune et Petit-Bleu (de Leo Lionni) et 1 fish, 2 fish, red fish, blu fish (du Dr Seuss). Pour la réalisation des couvertures, je me suis inspirées de photos que j’ai réépinglées sur mon tableau Pinterest « empreintes ».

Tote bag : "La chenille qui fait des trous"

Tote bag "un petit trou dans une pomme"

Tote bag "Petit-jaune et Petit-bleu"

Tote bag "1 fish, 2 fish, red fish, blue fish"

Pour les puéricultrices, chacun des enfants a fait un dessin. Petit O’ a fait des coccinelles avec les empreintes de ses mains. Colombe a fait une plage avec un crabe pour l’une, et un paon (animal observé lors de la sortie de fin d’année avec la crèche !) pour l’autre puéricultrice. Colombe a réalisé le maximum de détail seule, mais je l’ai beaucoup assistée afin de ne pas avoir de traces de doigts partout sur les sacs !

Tote bag "coccinelles"

Tote bag "plage et crabe"

Tote bag "paon"

Enfin pour sa prof de musique, j’ai dessiné une portée et Colombe a dessiné les notes du bout des doigts (et oui, les notes ont été dessinées au hasard !).

Tote bag "partition de musique"

Comme je vous le disais, les deux puéricultrices référentes de chacun de mes enfants auront un cadeau un peu plus gros. Dans chaque tote bag, je glisserai le nécessaire au 1er apéro de l’été : une bouteille de limonade, un paquet de chips, une cagette de tomates cerises et un petit éventail pour se rafraîchir ! Pour un rendu plus joli, j’ai fabriqué mes propres étiquettes à l’aide de peintures faites par Colombe (elle rempli des mètres de papier avec sa peinture, je les garde et en fait des papiers cadeaux ou des petites étiquettes comme ici !) sur lesquelles j’ai inscrit « 1er apéro de l’été » !

Kit "Premier apéro de l'été"

Et vous quoi de prévu comme cadeau de fin d’année ?