Chut les enfants lisent

Mon temps calme avec Noah Le Panda

Publié le

Un de mes plus gros défi de maman de jeunes enfants, est de faire retomber l’excitation après une longue journée ou un moment ou l’on a joué à faire les « foufous » (oui, à la maison on aime bien cette expression !). Pas facile, de faire redescendre la tension quand l’énervement pointe le bout de son nez car généralement,  les enfants en redemande ! C’est donc avec beaucoup de curiosité (et d’espoir !!!) que j’ai découvert la collection Petit Zen des éditions Fleurus, et notamment Mon temps calme avec Noah le Panda !

Mon temps calme avec noah le panda

L’histoire de Noah

Noah est un petit dont on va suivre la journée. Son réveil et ses étirements tout en douceur, sa promenade au grand air et un bon moment de détente avec sa maman sont autant de moments partagés avec le petit panda. Tout au long de sa journée, Noah est très attentif à son environnement et aux sensations. Il inspire fort, écoute chaque bruit et même profite du silence…

Mon temps calme avec Noah

Le principe

Mon temps calme avec Noah est une invitation à s’initier à la sophrologie avec son enfant. À chaque scène, Noah pratique un petit exercice : inspirer très fort, se frotter différentes parties du coup, se concentrer  sur les bruits ambiants. L’enfant peut écouter l’histoire tout simplement, ou imiter Noah dans ses exercices et prendre conscience de son corps et de son environnement.

À La fin du livre, « le coin des parents » guide le parent  lecteur dans la démarche. On nous conseille de faire le calme avant la lecture, de choisir un moment propice  à l’attention de l’enfant, et on nous explique les bénéfices de la sophrologie ludique.

Ce que nous en avons pensé

Même s’il est conseillé de choisir un moment de calme pour débuter la lecture du livre, il m’arrive de l’utiliser pour apaiser les enfants. Colombe (4 ans) et Petit O’ (2 ans et demi) apprécient beaucoup le personnage de Noah et n’ont donc pas de mal à se concentrer sur l’histoire. Il faut dire que Noah est vraiment mignon et les illustrations sont toutes douces.

Jusque-là Petit O’ n’a jamais reproduit les exercice avec Noah, il se contente d’écouter l’histoire ou de la commenter. Colombe au contraire s’est très vite prise au jeu (avant même la fin de la première lecture si mes souvenir sont bons). Pour cette raison, j’aime surtout lui lire en tête à tête afin de l’aider à se concentrer et pour qu’elle ne soit pas perturbée par les commentaires de son petit frère.

Personnellement, ma curiosité a été récompensée car j’apprécie beaucoup ce livre. La raison en est simple, il parvient très rapidement à son but, soit l’apaisement de l’enfant. Le petit plus, sa lecture est un moment de partage et de complicité plus important encore que dans la lecture d’un simple livre.

La collection Petit Zen

La collection Petit Zen est toute nouvelle aux éditions Fleurus. Écrite par une psychologue, Louison Nielman, elle propose déjà 3 autres titres qui peuvent être bien utiles dans la vie de jeunes enfants : « J’ai pas sommeil » (au titre évocateur et dont je vous parle très bientôt), « Martin le lapin a trop de choses dans la tête », et « Anémone l’oursonne est en colère ».

Mon temps Calme avec Noah le panda, éditions Fleurus
9,90 €

Merci aux éditions Fleurus pour l’envoi de ce livre qui se révèle être une très belle découverte !

Ce billet est ma participation à « Chut les enfants lisent« , le rendez-vous du blog Devine qui vient bloguer ?

Gus le Clown – Livre audiomagique

Publié le

À la maison, nous avons un vrai petit clown : Petit O’ (2 ans). Il ne perd pas une occasion de faire rire la galerie et n’oublie pas de nous rappeler qu’il cherche à nous amuser : « Je suis clown moi ! ». Alors tout naturellement, quand il lit ses livres, il aime les histoires… de clowns ! Gus Le Clown, le nouveau livre « audiomagique » des éditions Gründ rencontre donc un large succès !

 

Gus le Clown, éditions Gründ Jeunesse

L’histoire de Gus Le Clown

Connaissez-vous cette célèbre chanson « Gugusse avec son violon » ? Mais si vous savez, c’est celui « qui fait danser les filles et les garçons » ! Le livre raconte l’histoire de ce clown farceur qui vient perturber les numéros des autres artistes du cirque, parfois au dépend de sa propre sécurité ! Mais heureusement, tout se termine bien, et Gus termine le spectacle par sa jolie musique !

 

Audiomagique

Gus le Clown est un livre « audiomagique », autrement dit, « un livre qui lit tout seul » ! À chaque fois que l’on tourne une page, une narratrice raconte l’histoire. C’est très pratique pour avoir un peu de calme et un enfant bien occupé qui va pouvoir lire et relire la même histoire 100 fois (ou encore la même page 100 fois, parce que contrairement à maman, la narratrice ne se fatigue jamais !).

Audiomagique : le livre qui lit tout seul

Les premières fois, Petit O’ a eu un peu de mal à bien utilisé le livre car il faut que les pages soient ouverte selon un certain angle pour qu’elle soit lue correctement (et pas juste 10 fois le premier mot parce qu’on aura bougé un peu). Mais il a vite pris l’habitude. Il sait maintenant exactement comme ouvrir les pages pour que l’histoire soit lue sans répétition.

Et lorsque j’ai envie de lire l’histoire avec lui, il me suffit d’éteindre le haut parleur du livre grâce au bouton situé à l’arrière.

Notre avis

La prise en main de ce livre un peu spéciale n’a pas été évidente, car comme je l’ai dit au moindre mouvement le texte se répétait. Mais après quelques lectures, nous avons pris l’habitude de son fonctionnement et nous n’avons plus eu de soucis.

Du côté de l’histoire, Petit O’ apprécie beaucoup l’histoire de ce clown taquin, et il aime danser sur l’air joué en fin d’histoire. Il aime beaucoup ce livre et demande à le lire presque quotidiennement !

Gugusse avec son violon

Tiago Americo, Gus Le Clown
Editions Gründ Jeunesse
Prix : 14,95 €

Cet article est ma participation au rendez-vous « Chut les enfants lisent » du blog Devine qui vient bloguer ?

Les plus beaux contes illustrés d’Andersen

Publié le

Presque tous les mercredis, je vous présente un joli livre à lire avec les enfants pour le rendez-vous « Chut les enfants lisent » organisé par Devine qui vient bloguer ? et aujourd’hui je vais vous présenter un recueil de contes d’Andersen idéal pour l’histoire du soir. Il s’agit du recueil Les plus beaux contes illustrés d’Andersen aux éditions Fleurus.

Les plus beaux contes illustrés d'Andersen - couverture

J’ai d’abord été séduite par la douceur de la couverture que l’on retrouve dans les illustrations du livre. En feuilletant rapidement le recueil on se rend compte que les illustrations sont d’un style différent pour chaque conte. En effet, chacun a un illustrateur différent, ce qui nous permet de changer d’univers en changeant d’histoire !

Illustration de Poucette par Francesco Zito

Illustration des habits neufs de l'empereur par Barbara Bongini

Les histoires sont bien écrites et ne sont pas trop longues pour ne pas lasser les petits. En une dizaine de minutes (quinze si on prend vraiment son temps et qu’on fait des voix rigolotes) on a lu une histoire. C’est donc un livre idéal pour l’histoire du soir ! J’aurais juste une petite critique à émettre : il n’y a ni sommaire, ni numéro de page. Ça n’est pas très grave, mais on perd tout de même un peu de temps quand on cherche à lire une histoire en particulier.

Colombe lit un conte d'Andersen

Dans l’ensemble j’ai aimé ce recueil de contes d’Andersen. Les histoires correspondent à mon souvenir et cela permets à mes enfants de découvrir des contes classiques qui ont bercé notre enfance, mais aussi celle de leurs grand-parents ! Et ce livre est emprunt d’une douceur très apaisante !

Et vous ? Vous lisez quoi le soir ?

Les plus beaux contes illustrés d’Andersen, éd. Fleurus
à partir de 3 ans
prix : 13,90 €

Merci aux éditions Fleurus pour l’envoi de ce bel ouvrage !

Save

Save

Save

Mine de rien, la collection des livres de Catherine Dolto

Publié le

L’autre jour en flânant dans ma librairie préférée, j’ai eu la bonne surprise de trouver quelques titres de la collection « Mine de rien », les livres pour enfants écrits par Catherine Dolto. C’est une collection que je connais bien pour en avoir déjà empruntés à la médiathèque, sans jamais les avoir trouvés en boutique. Je sais que chacun de ces titres a été écrit avec soin et que les textes sont pensés en détails pour aider les enfants (et leurs parents) à affronter une épreuve ou une petite difficulté du quotidien. C’est donc les yeux fermés (enfin c’est une façon de parler, parce qu’il fallait que je garde les yeux ouverts pour lire les titres sur les livres !) que j’ai choisi 2 titres qui me semblaient utiles pour nous actuellement. « Juste pas juste » parce que quand on est petit on se demande souvent pourquoi les adultes ont certains droits que les enfants n’ont pas, et aussi parce que quand on a un frère ou une sœur, la notion de justice devient très présente. « Les mensonges » me semblait adapté car même si elle ne ment pas vraiment, depuis quelques semaines, on sent que Colombe essaye de voir ce qu’un mensonge pourrait provoquer comme réaction chez nous. Elle remplace parfois un « oui » par un « non », nous dit qu’elle n’a pas fait une chose alors que c’est faux. Et à chaque fois, elle a un petit temps de réflexion avant de parler et on sent que plus que de nous donner une réponse, elle observe notre comportement et constate le poids de ses mots.

2 livres de la collection Mine de Rien

mine-rien-dolto-injuste

mine-rien-dolto-juste

Ces livres ne présentent pas d’histoire, mais des pistes de réflexion. Sur chaque double page se trouve une illustration et un texte associé qui invitent à réfléchir sur un aspect précis du thème du livre. Ainsi dans « Juste pas juste » on aborde le sentiment d’injustice lorsque tous les enfants n’ont pas exactement la même chose, mais on explique aussi pourquoi les différences sont utiles et parfois nécessaire. Et comme le livre est ancré dans une tradition de bienveillance, il ne se contente pas d’un « c’est comme ça, accepte-le ! », mais explique à l’enfant que parfois les adultes n’agissent pas correctement (et pas forcément de manière intentionnelle) et que l’enfant peut en discuter.

Sans jugement, le livre amène l’enfant mais aussi l’adulte vers une réflexion. C’est un livre idéal pour trouver des pistes dans la résolution des soucis de nos enfants, mais aussi tout simplement pour partager nos opinions sur les grands sujets de la vie !

mine-rien-dolto-collection-titres

La collection aborde des thèmes qu’on retrouve souvent dans la littérature pour enfant (L’école, le docteur, les colères…) mais aussi des thèmes plus rarement abordés et pour lesquels on a souvent du mal à trouver des mots (la mort, l’adoption, le racisme…). Tous sont écrits par Catherine Dolto (médecin et psychothérapeute) et Colline Faure-Poirée (éditrice qui a découvert de grands noms de la littérature pour enfant) et tous les titres de la collection que j’ai lu était de valeur égale ! Alors si vous êtes confrontés à des questions auxquels vous ne trouvez pas les mots adaptés à votre enfant, allez faire un tour du côté de la collection Mine de rien qui est vraiment très complète (et qui semble s’agrandir régulièrement) !

Collection Mine de rien, Gallimard Jeunesse
Prix : 6,20 €
âge : certains titres sont abordables dès 1 an, d’autres à partir de 2 ou 3 ans.

Cet article est ma participation au rendez-vous « Chut les enfants lisent » du blog Devine qui vient bloguer ?

Save

Save

Save

Save

Adélidélo reine de la galette ! -Chut les enfants lisent

Publié le

Il y a quelques jours, nous avons reçu le numéro de janvier du magazine Pomme d’Api qui parle essentiellement de galette des rois bien-sûr ! Comme vous le savez, Colombe (3 ans 1/2) a été séduite par la nouvelle formule du magazine. J’ai déjà décrit cette nouvelle formule dans mon article rédigé à la rentrée des classes, alors je ne vais pas revenir en détail là-dessus. Mais à chaque numéro, nous découvrons de nouvelles surprises et ce numéro ne fait pas exception ! C’est pourquoi j’ai choisi de vous en parler aujourd’hui pour le rendez-vous Chut les enfants lisent du blog Devine qui vient bloguer ?

pomme-api-janvier-2017-couverture

Cette fois-ci nous avons adoré l’aventure d’Adélidélo ! Habituellement ça n’est pas l’histoire que l’on préfère dans Pomme d’Api, mais comme elle était en couverture, c’est la première que nous avons lue. Ce fut une excellente surprise puisque dans cette aventure, Adélidélo nous livre son astuce pour satisfaire tout les convives lors du tirage des rois ! Elle fait preuve d’imagination et de bienveillance.Bref, il paraît que « le bonheur c’est son boulot » et on comprend pourquoi !

Toujours sur le thème de l’Épiphanie, Pomme d’Api propose une recette de gâteau couronne. Nous n’avons pas eu le temps d’essayer, mais je trouve ce gâteau si joli, que je vais le tester pour l’un des goûters de la semaine (et je vous montrerai ça sur instagram).

pomme-api-bonne-annee-2017

Ce numéro s’ouvre sur des vœux de bonne année. Cet enfant qui souffle sur une fleur de pissenlit nous laisse espérer une bel et douce année pleine de plaisirs simples de l’enfance (et à mon avis, cette photo n’a pas été choisie par hasard car elle me semble très en rapport avec le fascicule dédié aux parents). Les vœux sont adressés à « mon papa câlin », à « mes doudous chéris » et même « aux poissons rouges ». Ç’a été l’occasion pour moi de demander à Colombe à qui elle voulait souhaiter la bonne année.

pomme-api-pourquoi-baille

La rubrique « Dis Pomme d’Api » répond toujours à une question que les enfants peuvent se poser et à laquelle les parents n’ont pas toujours la réponse ! Ce mois-ci la question est « Pourquoi on bâille », et je ne résiste pas à l’envie de vous publier la photo associée car elle me fait bâiller à chaque fois que je la vois (bon ça c’est simple, c’est à cause de nos neurones miroirs).

pomme-api-graine-liang

La grande histoire est un conte chinois qui met en avant de belles valeurs comme le courage et l’honnêteté.

pomme-api-famille-kiskache-sydney

Ce mois-ci on découvre la famille Kiskache qui remplace les aventures de la famille Oukilé. Cette dernière a voyagé à travers la France et le monde pendant 22 ans et cède sa place à d’autres tout aussi sympas !

pomme-api-gribouille-princesse

pomme-api-patouille-gribouille-cercles

Mais ce mois-ci, ce qui a sans doute remporté le plus de succès auprès de Colombe, c’est le chapitre de jeux « Patouille et Gribouille ». Ces exercices de graphismes ont été réalisés en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire !

pomme-api-yoga-arc-ciel

Enfin, nous avons particulièrement appréciée la pause yoga du mois, appelée « L’arc-en-ciel » (oui, évidemment, l’arc-en-ciel, ça nous parle !). J’avoue l’avoir moi-même essayée avec les enfants et non seulement elle fait beaucoup de bien au dos ! J’ai d’ailleurs appris que les postures de yoga proposées chaque mois dans Pomme d’Api sont réuni dans un livret (accompagné d’un DVD). Je trouve l’idée vraiment excellente car même si nous faisons souvent les positions proposé dans le numéro en cours, nous avons tendance à les oublier au fil du temps.

pomme-api-parents

Comme chaque mois maintenant, Pomme d’Api est accompagné d’un fascicule destiné au parents. On y trouve un édito ainsi que des mots et photos des lecteurs. À la fin du fascicule on trouve des idées de livres, de DVD ou de CD sur le thème abordé dans le livret. Ce mois-ci la promesse était alléchante : le monde secret des enfants. J’ai particulièrement aimé ce dossier : il s’agit d’une interview de la psychologue Davim Riedinger qui nous encourage à laisser les enfants exprimer leur émerveillement sur le monde, mais aussi à les accompagner afin de retrouver notre âme d’enfant ! Une belle leçon de vie car comme elle le dit : « La poésie, le rêve et l’imaginaire sont un contrepoint magistral face au rationalisme qui veut tout maîtriser ».

Save

Save

Save

Violette Mirgue : une semaine pour sauver Noël

Publié le

Vous vous souvenez de Violette Mirgue, cette mignonne petite souris qui avait parcouru Paris pour retrouver les rats de l’opéra ? Elle vit une nouvelle aventure, et pas n’importe laquelle puisque cette fois elle doit sauver Noël ! eh oui, rien que ça ! Comme nous avions adoré ses aventures dans la capitale et que nous aimons les histoires de Noël plus que tout, je n’ai pas hésité une seule seconde lorsque les éditions Privat m’ont proposé ce nouvel opus.

Violette Mirgue, une semaine pour sauver Noël

L’intrigue

Violette Mirgue se promène au le marché de Noël des souris, lorsqu’un lutin du Père Noël se précipite sur elle et lui demande de l’aide ! En effet, au Pôle Nord, le Père Noël a perdu son costume et ne pourra pas assurer sa tournée la semaine suivante ! L’enjeu est grand, car sans costume, pas de Noël ! Et tous les ateliers du Père Noël sont sous le choc : y a-t-il un voleur parmi les lutins ? Qui cela peut-il bien être ? Violette a 7 jours pour mener l’enquête !

Violette Mirgue au marché de Noël

Violette Mirgue au Pôle Nord

Encore une aventure qui plaît aux petits !

Colombe (3 ans 1/2) était impatiente de découvrir Violette Mirgue, Une semaine pour sauver Noël. Nous avons déjà lu et relu l’enquête qui se déroule à Paris, alors Colombe sait bien que les indices sont cachés dans les illustrations et elle a immédiatement commencé à chercher. Elle a apprécié les petits détails glissés dans les illustrations, comme le nom des différents rennes, ou les noms des villes d’où viennent les lettres des enfants. Cela a donné lieu à des interrogations de la part de ma petite, et à de longues discussion. Et bien sûr, comme dans le précédent opus, à la fin du livre, Violette invite le petit lecteur à revenir dans l’histoire pour une nouvelle chasse au trésor (trouver les morceaux de fromages et les compter). Et cette fois, pour conclure le livre, elle nous donne sa recette des sablés de Noël à la… Violette bien sûr !

Les rennes du Père Noël

Violette Mirgue cuisine

Encore une fois, cette nouvelle aventure de Violette Mirgue est plus qu’une simple histoire, c’est une vraie chasse au trésor et un moment de partage avec son enfant !

lire-violette-mirgue

Marie-Constance Mallard, Une aventure de Violette Mirgue, une semaine pour sauver Noël, ed. Privat, 2016
Prix  12,90 €

Ce billet est ma participation à Chut les enfants lisent, le rendez-vous hebdomadaire du blog Devine qui vient bloguer ?

Save

Save

Tétère La Grenouille – Le Héron

Publié le

S’il y a un sujet que j’aime aborder avec mes enfants, c’est bien celui de la nature. Ayant grandi en ville, je manque souvent de connaissances en sciences naturelles et je peine parfois à répondre aux questions de mes enfants sur le sujet. Alors j’oriente souvent nos lectures sur cette thématique, afin d’apprendre avec eux ! Cela peut aussi bien passer par des livres techniques, comme par de jolies histoire comme celle dont je vais vous parler aujourd’hui : Tétère La Grenouille, Le Héron.

Tétère la Grenouille, Le héron

L’histoire de Tétère La Grenouille

Tétère est une petite grenouille qui rêve de devenir une star comme son idole, Ladiva. Elle est la plus jeune de sa fratrie, et ses grandes sœurs se moquent souvent de ses rêveries, mais ses parents lui offrent tout l’amour dont elle a besoin. La vie est douce près de l’étang où vie toute la famille, jusqu’au jour où le héron, terrible prédateur, vient rôder dans le voisinage. Tétère se lance alors dans une aventure pour tenter de protéger les sien…

À travers l’histoire de Tétère, on découvre beaucoup d’éléments de la nature et de son fonctionnement. Les enfants apprennent le noms d’animaux, et la relation entre proie et prédateur, et comme tous les animaux font partie de la chaîne alimentaire.

Tétère La Grenouille rêve qu'elle est une star

Tétère La Grenouille, le livre audio

Tétère La Grenouille est un livre audio. On peut très bien le lire soi-même ou choisir de faire jouer le CD pour que l’enfant écoute l’histoire tranquillement. C’est un format que j’aime beaucoup, car même si habituellement je préfère lire les livres avec mes enfants, pouvoir leur faire écouté permet souvent d’avoir un moment de calme. Je m’en sers notamment en voiture lorsque les trajets sont un peu long !

L’histoire est racontée par l’acteur et humoriste Titoff. Bien qu’on le connaisse surtout pour ses pitreries, Titoff raconte l’histoire de manière très calme et douce, comme il le ferait pour sa propre fille. Sa voix est très agréable et même apaisante. Bien que surprenant, le choisir comme conteur est un très bon choix.

Tétère La Grenouille

Mon avis sur le livre

Je vous avais déjà présenté Zoë et le Goéland des éditions 2 Pies Tant mieux. Nous avions apprécié ce livre qui nous a appris beaucoup sur la vie du goéland. Avant de lire Tétère la Grenouille, je m’imaginais apprendre beaucoup sur l’habitat, l’alimentation et le cycle de la vie des grenouilles comme c’était le cas pour le goéland. Mais le livre se consacre plus aux rapports et à la place de la grenouille dans son environnement et notamment face à ses prédateurs. Si au départ j’ai été un peu surprise car je m’attendais à une histoire à caractère « documentaire » comme le premier livre, finalement je ne suis pas déçue car on apprend tout de même beaucoup et le livre prend une dimension plus profonde. L’histoire a un côté « fantastique » (au sens littéraire du terme, d’ailleurs avez-vous déjà entendu une grenouille parler ?) et elle aborde des questions que l’enfant peut se poser lui-même (comment faire un choix, par exemple).

Le héron, prédateur de la grenouille

Tétère La Grenouille aux éditions 2 Pies Tant Mieux
sortie : 9 décembre 2016
prix : 12,90€

Cet article est ma participation au rendez-vous Chut les enfants lisent du blog Devine qui vient bloguer ?

De A à Z : le super cahier d’activités pour jouer avec l’alphabet

Publié le

C’est un livre un peu spécial que je vous présente aujourd’hui pour « Chut les enfants lisent« , puisqu’il s’agit en fait d’un super cahier d’activités : De A à Z : jouer avec l’alphabet des éditions 205. Colombe (3 ans 1/2) s’intéresse beaucoup aux lettres, et c’est d’autant plus vrai depuis qu’elle va à l’école. Alors ce cahier tombe à pic pour l’occuper !

super cahier d'activités : jouer avec l'alphabet

Le super-cahier d’activités

Le cahier présente 28 pages détachables :

  • 1 page dans laquelle on peut découper une petite boîte qui servira de rangement
  • 26 pages correspondant chacune à une lettre de l’alphabet
  • 1 page reprenant et expliquant les différents termes de typographie

Jouer avec les lettres

Sur chaque feuille est représenté une lettre stylisée d’un côté, et de l’autre côté, la même lettre représentée dans 12 polices d’écriture différentes. Les pages peuvent être coloriées, puis découpées. L’enfant peut alors former des mots avec les 12 exemplaires de chaque lettre qu’il possède, ou reconstitué le puzzle qui forme une lettre.

lettres stylisées du super cahier d'activités

différentes polices d'écriture

Colombe (et moi, oui, j’avoue je n’ai pas résisté à l’idée de m’amuser avec ce cahier) avons bien profité des coloriages. Puis j’ai découpé les feuilles afin de former le stock de lettres qui nous permettrait de jouer. Je n’ai pas laissé la partie découpage à Colombe car je tenais à ce que cela soit fait très proprement, mais un enfant un peu plus vieux serait tout à fait capable de le faire seul.

Une fois la tâche terminé, nous avons commencé à jouer avec les lettres. Je lui ai présenté les lettres ce qui lui a permis de revoir ou d’apprendre de nombreuses informations :

  • il existe 26 lettres qui permettent d’écrire des mots : a, b, c…
  • ces lettres peuvent être écrite de plusieurs manières différentes : polices différentes, majuscules, minuscule, imprimerie, attachée…

J’ai ensuite choisi un mot à composer avec ces lettres en prenant en compte différents critère :

  • des lettres que Colombe connaissait
  • des syllabes simples (pas de diphtongue)
  • que chaque lettre ne soit présente qu’une seule fois (pour pouvoir écrire ce mot en utilisant une seule police d’écriture)
  • un mot que Colombe voit souvent

Le mot choisi est donc « samedi ». Nous avons pris les lettres et écrit le mot en n’utilisant qu’une seule police et en comparant puis en les mélangeant. Cela nous a donné l’occasion de décomposer le mot afin de comprendre la formation des sons, mais aussi de comparé l’aspect visuel que prenait le mot en fonction de la police choisie.

jouer avec le mot "samedi"

jouer avec le mot "samedi"

Puis j’ai montré à Colombe qu’en triant les lettres et en n’en choisissant qu’une seule, elle pouvait recomposer un puzzle et découvrir la lettre dessinée de manière stylisée.

puzzle lettre

puzzle lettre

Mon avis sur le cahier d’activités de A à Z

C’est une très beau livre, le papier est épais et vraiment agréable à toucher. D’ailleurs j’hésite à plastifier les cartes car certes, elles auraient une durée de vie plus longue, mais on perdrait la sensation du papier sous les doigts (les amoureux de livres et d’écriture me comprendront !). Les activités sont stimulantes et intéressantes pour les enfants. Elles développent à la fois des capacités motrices (coloriage, découpage), intellectuelles (apprentissage de la lecture) et artistiques (la typographie est un art, non ?). Et surtout ces activités peuvent réunir des enfants (et adultes) d’âges très différents : chacun y trouvera un intérêt en fonction de ses capacités. Bref, c’est un beau cadeau à faire pour un enfant qui apprend les lettres, la lecture ou que l’on voudrait sensibiliser aux arts visuels !

Super Cahier de A à Z pour jouer avec l’alphabet, éditions 205
prix : 14,50€
âge : de 3 ans à… (bon moi-même je m’amuse bien avec alors que je suis adulte !)

Save

Le Chaton d’Esther

Publié le

J’ai eu la chance de découvrir un livre magnifique récemment : Le Chaton d’Esther aux éditions 2 Pies tant Mieux. Il s’agit d’un conte pour les enfants à partir de 8 ans, et comme le texte est assez long et le sujet un peu compliqué à comprendre, je ne l’ai pas lu à mes enfants. Mais j’ai pris un énorme plaisir à le lire, même en tant qu’adulte.

Couverture du livre Le Chaton d'Esther

L’histoire

Le Chaton d’Esther raconte toute la peine que peut causer la perte d’un chaton si petit qu’il soit.

Esther est une petite fille qui vit dans une famille dans laquelle les générations sont unies. Un jour, alors qu’elle a perdu son chaton, elle va confier sa peine à sa maman qui elle même se confiera pour se soulager. Comme la théorie des dominos ce peine se déverse d’une personne à l’autre et fini jusqu’à Dieu. Accablé par la peine du Monde, Dieu n’en peut plus, et ce tout petit chaton sera la goûte d’eau…

Chut… Je ne vous en dit pas plus !

Le chaton d'Esther, illustration de Anne-Cécile Boutard
Le chaton d’Esther, illustration de Anne-Cécile Boutard

Un livre plein de valeurs

Cette histoire est vraiment belle, mais surtout, elle met en avant de nombreuses valeurs de vie. Il prône les valeurs familiale, mais aussi le combat du mal sans faire le mal. Elle me semble être une très bonne base de réflexion pour des enfants de primaire, mais pourquoi pas aussi de niveau collège ou lycée. C’est un livre qui m’a profondément touché car il a remué beaucoup d’émotions en moi (ce qui rend plus difficile de vous en parler bizarrement) !

Si vous cherchez un beau livre pour un enfant un peu grand, je pense que c’est celui-ci qu’il faut choisir ! Si j’ai souligné la qualité du livre, je tiens aussi à préciser que son prix (6,90 €) le rend très abordable.

Merci aux éditions 2 Pies Tant mieux pour cette magnifique découverte. Je vous invite à aller voir un autre livre (pour les plus petits) de ces même éditions dont je vous ai parlé cet été : ici.

Charles JEANNE (textes), Anne-Cécile Boutard (illustrations), Le Chaton d’Esther, ed. 2 Pies Tant mieux
à partir de 8 ansprix : 6,90 €

Cet article est ma participation à Chut les enfants lisent, le rendez-vous du blog Devine qui vient bloguer ?

Blanche Neige et les 77 nains

Publié le

En ce moment lorsque nous allons à la médiathèque, nous aimons bien emprunté des livres dans la section des contes. Il y a les contes classiques que Colombe (3 ans 1/2) et Petit O’ (21 mois) découvrent avec plaisir. Et il y a les contes revisités que j’adore emprunter car ils sont souvent revus avec beaucoup d’humour ! C’est en cherchant dans cette section que je suis tombée sur cette pépite : Blanche Neige et les 77 Nains  ! Oui 77 vous avez bien lu !

blanche-neige-77-nains

L’histoire commence tout à fait normalement. Blanche Neige ère dans le bois et trouve la maison des nains comme refuge. Mais cette fois, il n’y a pas 7 mais 77 nains ! Blanche Neige est de nature serviable et elle propose son aide aux petits habitants de son nouvel abri. Mais faire la cuisine, la lessive, le ménage et gérer le quotidien de 77 personnes n’est pas de tout repos. Blanche Neige s’épuise peu à peu et lorsque la sorcière arrive avec sa pomme empoisonnée…

Chut ! Je ne vous dis rien !

blanche-neige-77-nains-bois

blanche-neige-77-nains-service

Nous avons beaucoup aimé ce livre. Enfin… surtout moi ! Je me suis vraiment reconnue dans cette pauvre Blanche Neige qui se plie en 4 pour satisfaire les besoins de chacun et qui fait passer les autres avant elle. Quelle maman n’a pas eu l’impression de ne faire que s’occuper de sa famille et de ne plus avoir un moment pour elle ? Quelle maman n’a pas eu un jour l’envie de tout plaquer juste pour aller dormir ? Ce livre a été pour moi l’occasion de parler avec Colombe de ma condition de maman et du fait que j’ai parfois besoin qu’on s’occupe de moi aussi (du moins qu’on m’aide).

La fin est pleine d’humour et fait plaisir à lire ! On s’identifie facilement à Blanche Neige et finalement on aimerait bien prendre ça place ! Ce livre est à mettre entre les mains de toutes les mamans fatiguées (et de leurs enfants !)

Davide Cali, Raphälle Barbanègre, Blanche Neige et les 77 Nains, ed. Talents Hauts

Cet article est ma participation à Chut les enfants lisent, le rendez-vous du blog Devine qui vient bloguer ?

Save