Latest Event Updates

Retrouver son enfant dans le plus grand centre commercial du monde

Publié le

La semaine dernière je vous ai parlé d’une astuce pour retrouver votre voiture dans le plus grand centre commercial du monde, mais il n’y a pas que notre voiture que l’on risque de perdre dans un espace si grand ! Nos enfants aussi peuvent vite nous échapper, et chercher un petit de moins d’un mètre dans les 800 000 m² de Dubai Mall revient à chercher une aiguille dans une botte de foin ! Mais heureusement, le centre commercial a une solution !

A chaque entrée du centre commercial se trouve une borne qui délivre des bracelets d’identification. Leur utilisation est simple : vous rentrez le prénom de l’enfant, le prénom de l’adulte responsable, et son numéro de téléphone.

Bracelet d'identification dubai mall

Un bracelet autocollant sort alors avec toutes ces informations inscrites, ainsi qu’un QR code.

Bracelet d'identification dubai mall

 

L’idée est plutôt simple, mais je la trouve sympa. S’il est vrai que lorsque je voyage mes enfants portent toujours une étiquette avec ces informations sur eux. Mais comme nous vivons à Dubaï, je ne leur mets plus d’étiquettes lorsqu’on s’y promène. Et pourtant je sais que si mon Petit O’ se perd, pris dans la panique il ne fera que hurler et ne sera pas capable de dire son propre prénom.

 

Et vous, vous faites porter des bracelets d’identification à vos enfants ? Que pensez-vous de cette initiative de Dubai Mall ?

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Mon plan d’action pour 2019

Publié le

Je sais, je sais, nous sommes déjà le 9 janvier et c’est seulement maintenant que je vous parle de mon plan d’action pour 2019 ! D’ailleurs… Au fait, bonne année ! Mais revenons à nos moutons : comme chaque année, le mois de décembre a été l’occasion de faire le bilan et de pointer ce que je voudrais changer dans ma vie. J’en ai déjà parlé, j’aimerais vraiment créer l’harmonie dans ma maison (je pense que je suis sur la bonne voie, mais il reste des détails à travailler). Alors j’ai défini les 3 mots qui allait me guider pendant l’année à venir (conseil pris dans la formation de ma copine Blog By Yourself) :

  • Harmonie
  • Énergie
  • Plaisir

J’ai déjà expliqué (ici) pourquoi je recherche l’harmonie. Le choix du mot “énergie” est simple : j’ai presque toujours l’impression d’être fatiguée… Quant au plaisir, il me semble que c’est si important de prendre du plaisir dans sa vie quotidienne !

J’ai donc mis en place un plan d’action pour l’année : un programme mois par mois pour réussir à prendre de bonnes habitudes et à rendre mon quotidien plus harmonieux, moins fatiguant et rempli de plaisir !

Janvier : Santé, alimentation. Rétablir une alimentation plus simple et plus saine.

 Février : Retrouver la forme ! Et tenter le défi “J’arrête de ramollir”

Mars : Mon énergie féminine

Avril : Défi Fly Lady

Mai : “Fais ce qu’il te plaît !”. Garder les bonnes habitudes et prendre du plaisir !

Juin : Plan de travail. Organiser la rentrée pour l’instruction des enfants, le blog, mes projets personnels.

Juillet : Désencombrement, zéro déchet et vie nomade.

Août : Relations. Profiter de la famille et des amis tout simplement !

Septembre : Temps. Gérer mon temps, m’organiser, prendre du temps…

Octobre : Numérique. Désencombrement numérique !

Novembre : Bilan de l’année et réajustements.

Décembre : Harmonie, joie et festivités !

 

Mon défi 2019

Si ce programme vous tente, même si tous les thèmes ne vous inspirent pas, n’hésitez pas à me mettre un petit mot ! Retrouvez-moi aussi sur ma page Facebook et sur mon compte Instagram où j’en parlerai régulièrement ! Et chaque mois, je ferai un bilan des habitudes que j’aurais prises et des astuces que j’aurais trouvées !

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

L’Oasis d’Al Aïn

Publié le

En fin d’année, nous avons profité des températures clémentes pour visiter un lieu qui nous faisait envie depuis notre arrivée à Dubaï : l’oasis d’Al Aïn. Cette oasis classée au patrimoine mondial de l’Unesco et située dans un paysage bordé de montagnes nous a clairement dépaysés !

 

Oasis d'Al Aîn

Petit cours de géographie : Al Ain, c’est où ? C’est quoi ?

Al Aïn est une ville du Sud-Est de l’émirat d’Abu Dhabi à la frontière avec le Sultanat d’Oman. Bordée par les montagnes, elle est fondée sur un site comprenant 7 sources (Al Aïn en arabe signifie “la source”) ce qui explique que ses premières traces d’occupation datent de 4000 ans !

Par rapport aux grandes villes comme Dubaï et Abu Dhabi, Al Aïn paraît bien petite. Mais cette oasis est préservée afin de garder son caractère apaisant : la hauteur des constructions est limitée, la ville compte de nombreux parcs. C’est la ville des Émirats où l’on compte le plus de locaux (je vous rappelle qu’à Dubaï ils ne représentent que 15% de la population) et peu d’expat’ occidentaux, ce qui lui donne un caractère beaucoup plus dépaysant.

 

Oasis d'Al Aïn

L’Oasis d’Al Aïn

L’Oasis actuelle est un grand “jardin” au cœur de la ville, parcouru par les canaux d’irrigation et les bassins de rétention qui constituent le système de Falaj (système traditionnel des oasis de la région).

 

Oasis d'Al Ain : canaux d'irriguation

Oasis d'Al Aïn

Les grandes allées pavées qui la traversent sont très agréables pour la promenade. On peut traverser l’oasis à pied en une vingtaine de minutes (ou en 2 jours avec de jeunes enfants qui traînent des pieds !). Il y a la possibilité de louer un vélo à l’entrée, et les pavés sont vraiment plats et adaptés à la pratique du vélo, vous n’aurez pas l’impression de faire le Paris-Roubaix je vous rassure ! Sinon pour les moins courageux, il y a la possibilité de prendre un minibus électrique comme on en voit souvent aux Émirats pour aller d’un point à un autre.

 

Oasis d'Al Aïn

Tout au long des allées on trouve des panneaux explicatifs sur les espèces de palmiers, le système de Falaj, la production, l’implantation originelle du site… Nous étions vraiment contents de trouver ces explications car les seuls plans que le gardien avait à sa disposition à l’entrée étaient en arabe (je ne sais pas s’il n’en avait plus en anglais ou si le plan n’existe qu’en arabe cela dit).

Oasis d'Al Aïn

 

Toutes les portes menant aux cultures de l’oasis étaient ouvertes mais nous n’avons pas vraiment osé nous y aventurer. Tout d’abord parce que sur chaque porte figurait un message en arabe accompagné de photos qui nous ont aidé à comprendre que les palmiers étaient traités et que passer dessous nous exposait à des produits chimique. Ensuite, parce que nous n’étions pas bien sûr d’avoir l’autorisation de descendre. Enfin, nous avons remarqué la présence de chiens dans l’oasis. C’était peut-être les animaux des cultivateurs, mais avec deux jeunes enfants, je n’avais pas envie de me retrouver nez à nez avec des animaux errants.

 

Oasis d'Al Aïn

Oasis d'Al Aïn

L’éco-centre d’Al Aïn

Le long de l’oasis se trouve l’éco-centre d’Al Aïn, un petit bâtiment très moderne destiné à la découverte des traditions de la région et du système d’irrigation.

L’éco-centre tient en une seule pièce, mais il est très bien organisé. De nombreuses vidéos nous plongent dans la culture de la terre, l’utilisation du palmier pour l’alimentation (dattes) ou pour l’artisanat (palmes tressées), l’habitat traditionnel. Un petit jeu de gestion d’environnement est proposé : il faut choisir un paysage (de la région) et y mettre le système d’irrigation, la végétation et l’habitat adapté. Enfin, un spectacle “son et lumière” de quelques minutes présente l’évolution de la région et l’implantation des populations humaines.

Oasis d'Al Aïn

Cet éco-centre était une belle surprise car dans un pays où la technologie est souvent un moyen de se faire remarquer, ici elle était vraiment mise au service du savoir !

Visiter l’oasis d’Al Aïn

Cela faisait un moment que nous voulions découvrir cette oasis, et nous n’avons pas été déçus ! Le lieu est vraiment calme et apaisant (un luxe quand on vit à Dubaï !) mais il est aussi très bien conçu, et idéal pour apprendre aux enfants ce qu’est une oasis ou un système d’irrigation.

Oasis d’Al Aïn
Entrée gratuite
Parking gratuit sur place
Prévoir d’avoir déjà manger, il n’y a qu’une petite cafétéria sur place et pas grand chose directement autour.

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Retrouver sa voiture sur le parking d’un centre commercial à Dubaï

Publié le

C’est bien connu, Dubaï aime le gigantisme ! Ses centres commerciaux sont si grands qu’ils comptent des centaines de magasins (plus d’un millier pour Dubai Mall, le plus grand centre commercial du monde), et Mall of the Emirates abrite même une piste de ski !

Votre première préoccupation en entrant dans un centre commercial si grand sera sans doute de trouver un plan afin de ne pas vous perdre (après un an et demi à Dubai, je me perds encore dans Dubai Mall !). Mais vous avez aussi intérêt à bien vous souvenir de la place de parking sur laquelle vous avez garé votre voiture ! En effet, Dubai Mall comporte plus de 9000 places de parking (et bientôt 5000 de plus !) et Mall of the Emirates en compte 7200 ! Alors si vous ne vous rappelez pas où vous avez garé votre voiture, vous risquez fort de vous retrouver à airer pendant des heures dans la fournaise d’un parking dubaïote ! Je ne parle pas d’expérience ici, mais certains se reconnaîtront ! Car oui, l’été la température peut atteindre 50° (et baisse rarement sous les 20° l’hiver) et ajoutez à cela la chaleur des moteurs de voitures, vous obtenez une chaleur digne de l’enfer !

 

Park assist system mall of the Emirates
“Vous ne savez pas où est votre voiture ?”

Mais heureusement, Dubaï pense à tout !

Mall of the Emirates et Dubai Mall sont tous deux équipés du système “Park assist” pour vous aider à retrouver votre voiture.

 

Park assist sytem mall of the emirates
“Trouvez votre voiture, voyez exactement où vous l’avez garée”

Des écrans tactiles sont présents aux entrées des parkings. Il vous suffit d’entrer votre numéro de plaque d’immatriculation et en quelques secondes, l’ordinateur vous montrera votre voiture ! Vous aurez aussi la possibilité de la localiser sur un plan ET de localiser votre propre position pour déterminer votre itinéraire !

 

Entrer votre plaque d'immatriculation pour retrouver votre voiture

En quelques seconde le système vous montre votre voiture

Retrouver votre voiture sur le parking du mall

Je trouve ce système vraiment pratique. Même si j’ai pour habitude de prendre en photo le numéro de la place de parking lorsque nous arrivons au centre commercial, le “park assist” permet de tracer l’itinéraire à prendre, et surtout d’indiquer la porte la plus proche de la voiture ! Car quand il fait chaud, vous allez tout faire pour limiter vos déplacement en extérieur !

Alors n’oubliez pas votre numéro de plaque d’immatriculation ou notez-la quelque part, cela pourrait vous éviter des heures de marche la prochaine fois que vous oublierez où vous êtes garé !

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Et si au lieu de chercher l’équilibre, on créait plutôt l’harmonie ?

Publié le

Voilà un an et demi, ma vie a radicalement changé. Mon mari, mes 2 enfants et moi sommes devenus minimalistes, nous sommes partis vivre à l’étranger et nous avons choisi d’instruire nos enfants à la maison.

Avant ce grand changement, nous avions une vie plutôt équilibrée : mon mari travaillait, j’étais femme au foyer mais bénéficiait de temps pour moi lorsque les enfants allaient à la crèche (2 petites journées par semaine) ou à l’école.

Aujourd’hui, je me retrouve à 7500 km de toute famille et de mes cercles d’amis (même si nous avons créé d’autres amitiés ici, la vie d’expat’ (surtout à Dubaï) est une vie de passage où on a peu de temps pour créer des liens forts). Je m’occupe de mon foyer, de l’éducation de mes enfants, mais aussi de leur instruction, sans possibilité d’aide autour de moi. Bien-sûr mon mari est impliqué, mais il est absent 10h par jour puisqu’il travaille, et ce qui concerne le foyer et les enfants reste principalement à ma charge.

Pendant ces 18 derniers mois, voulant m’adapter à ma nouvelle vie, j’ai chercher l’équilibre qui me permettrait d’être disponible pour mes enfants, tout en élaborant leur programme d’instruction, en tenant mon foyer et essayant de trouver du temps pour moi. Mais comment trouver cet équilibre quand on a à charge de s’occuper des autres ? Comment trouver du temps pour soi lorsqu’on n’est jamais seule ? Et comment tout gérer seul lorsqu’on n’a personne sur qui se reposer ?

J’ai touché cet équilibre du bout du doigt lorsque j’ai décidé de laisser les enfants quelques heures à mon mari le week-end pour aller faire des choses pour moi. Mais j’avais l’impression de gâcher du temps que j’aurais voulu passer avec ma famille.

J’ai effleuré cet équilibre en me levant plus tôt le matin pour prendre du temps pour moi. Mais à la première période de fatigue, je n’ai plus trouvé la force de me lever, et le plaisir a laissé la place à la frustration.

Et un jour, j’ai eu la révélation ! Je me trompais de voie et ça n’était pas l’équilibre que je devais chercher ! Il ne peut pas y avoir d’équilibre s’il n’y a pas d’harmonie. Ou du moins, cet équilibre ne peut qu’être vacillant et voué à s’écrouler à chaque petit grain de sable.

La différence peut paraître ténue, mais en réalité elle est immense, car ce qui distingue équilibre et harmonie, c’est le bien-être.

En cherchant l’équilibre, on tente de trouver du temps pour les besoins de chacun, mais on fractionne ce temps. Un moment pour moi, un moment pour les enfants, un moment pour les tâches ménagères… La vie finit parfois par devenir oppressante, passant d’un temps à un autre sans transition fluide… On se fait des listes interminables de choses qu’on ne pourra finalement pas faire et qui encombrerons notre conscience sous forme de culpabilité…

En cherchant l’harmonie, on se contente de l’essentiel. Bien-sûr qu’il faut trouver un moment pour régler les factures et organiser la garde des enfants si l’on travail (ou si on ne travail pas mais qu’on a besoin de souffler !). Mais a-t-on vraiment besoin d’organiser toutes ces activités dirigées pour nos enfants ? Doit-on se forcer à leur faire faire de la peinture ou de la pâtisserie quand on n’aime pas cela soi-même ? Doit-on jouer avec eux pour leur éviter l’ennui ? Faut-il sans cesse s’adapter aux autres lorsqu’on est ensemble ou ne peut-on pas plutôt être soi-même, faire ce que l’on aime et laisser les autres nous accompagner s’ils en ont envie ?

Au cours de l’année dernière, les meilleurs moments que nous avons passé sont les moments de partage. Lorsque je m’installe pour peindre, colorier, ou (mon dernier loisir) travailler de la laine feutrée, que les enfants s’installent à côté de moi et imitent mes gestes ou en inventent de nouveaux. Dans ces moments-là, je ne leur fait pas faire une activité, nous la faisons ensemble. Chacun à son rythme et chacun à sa manière. Certains quittent l’activité, y reviennent, d’autres y passent beaucoup de temps et la vie continue autour d’eux. Comme sur une partition de musique, chacun apporte sa note pour créer une douce harmonie.

Ces moments de partage sont incroyablement riches en apprentissages et en transmission. Ils nous amènent à parler de tout et de rien, et parfois libèrent la parole sur des choses importantes. Chacun est libre d’aller et venir et trouve sa place naturellement. Nous rechargeons notre réservoir affectif et lorsque l’activité se termine c’est parce que chacun a eu son compte et a trouvé autre chose à faire. Les enfants vont alors généralement entamer une longue période de jeu, et je peux me consacrer à mes occupations d’adultes.

Voilà pourquoi je ne chercherai plus l’équilibre, mais j’ai bien l’intention de créer, avec ma tribu, une douce harmonie.

Et vous ? Avez-vous déjà fait la distinction entre l’équilibre et l’harmonie ? Racontez-moi vos plus beaux moments en famille, et votre philosophie de vie (oui, rien que ça !) en commentaire, car c’est toujours un immense plaisir pour moi de vous lire !

phrases inspirantes

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Nos étoiles en papier pour décorer le sapin

Publié le

Chaque année depuis que je tiens ce blog, je vous montre nos décorations de Noël. J’aime beaucoup les fabriquer avec les enfants : cela nous permet de changer de style chaque année et d’impliquer les enfants dans la préparation des festivités. Nous avons eu des sapins aux décorations naturelles ou recyclés, et même l’an dernier un sapin très minimaliste. Cette année, nous avons décidé d’acheter un sapin artificiel (le nôtre ayant dû rester en France pendant notre déménagement) pour faire plaisir aux enfants, et c’est encore avec simplicité que nous l’avons décoré d’étoiles en papier !

Colombe (5 ans 1/2) et Petit O’ (4 ans) ont d’abord peint de grandes bandes de papier en bleu et doré. Ils ont ensuite tracé des étoiles à l’aide de gabarits que je leur avait préparés, et les ont découpées. Toute cette partie leur a plu et leur a beaucoup fait travailler leur motricité fine. Le tracer d’étoile n’a pas été évident pour Petit O’ d’ailleurs !

 

Tracer et découper des étoiles

Tracer et découper des étoiles

Enfin, nous avons coupé des morceaux de fils que j’ai fixé avec du scotch derrière chaque étoile.

Nos étoiles de Noël

Avant de les accrocher dans le sapin, nous avons disposé nos étoiles sur la table près de nos belles bougies de Noël. Et si elles n’avaient pas pris tant de place, je pense qu’elles seraient restées là tant nous trouvions cette ambiance jolie !

Nous nous sommes finalement résolus à décorer notre sapin pour le plus grand bonheur de mes deux petits !

Notre sapin décoré d'étoiles en papier.

Nos étoiles en papier

Nos étoiles en papier  pour décourer le sapin

Le petit coin de Noël prend forme à la maison, entre le calendrier de l’Avent, les différents livres et le sapin en feutrine et le sapin traditionnel. On peut même dire que ce petit coin commence à être bien chargé ! Mais au moins nous ne manquons pas d’activités et nous profitons de cette période festive !

 

Notre calendrier de l'avent immatériel et le calendrier de l'avent de Balthazar

Nos décorations de Noël

Nos précédents sapins sont à découvrir :

 

Et chez vous ? Avez-vous déjà décoré pour Noël ? Quel genre de décorations avez-vous choisies ? J’adore vous lire, alors laissez-moi un petit mot en commentaire !

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Farmini – un jeu de gestion de territoires pour les plus petits

Publié le

S’il y a bien un avantage à voir ses enfants grandir, c’est de pouvoir jouer avec eux à des jeux de société de plus en plus intéressants ! Vous ne trouvez pas ? Papa A Dada ! et moi adorons les jeux de société, et maintenant que Colombe (5 ans 1/2) et Petit O’ (4 ans) grandissent, ils deviennent nos meilleurs compagnons de jeux ! Bien-sûr ils ne jouent pas encore aux jeux d’adultes, mais il existe des jeux de réflexion et de gestion tout à fait adaptés au petits. Dans ce domaine de jeu de gestion de territoire, Farmini de Loki est notre dernière découverte et le jeu qui anime nos week-end !

 

Farmini - boite de jeu

Farmini

Farmini est un jeu de gestion de territoires et de possession d’animaux dans une ferme destiné aux enfants à partir de 5 ans.

Dans la boîte il y a :

  • 54 cartes (divisées en cartes ferme, loup, animaux, tenclos)
  • 15 jetons animaux
  • 1 basse-cour
  • une règle du jeu

Farmini : contenu de la boîte

Chaque jour par avec une carte ferme devant lui. A chaque tour, il doit choisir entre une carte enclos pour agrandir sa ferme ou une carte animal pour augmenter son cheptel.

Farmini, début de jeu.

Les cartes enclos doivent être placées en respectant la position des barrières. Le joueur élargit ainsi sont terrain en créant des zones ouvertes et des zones fermées.

Farmini : constitution du territoire.

Si le joueur choisi une carte “animaux”, il prend le jeton animal désigné sur sa carte (les jetons étant gardé dans la basse-cour) et le place sur son jeu. Mais attention, il peut aussi tirer une carte “loup”. Le joueur perd alors tous les animaux désignés par cette carte et qui n’était pas protégés dans un enclos.

Farmini : la carte loup

La partie se termine lorsqu’il ne reste plus de carte enclos à distribuer. Chaque joueur fait alors le compte de ses points : 1 point par animal et 1 point par champ de maïs présent dans un enclos (les champs de maïs figurent déjà sur les cartes enclos). Et en cas d’égalité, c’est le type d’animaux qui détermine le gagnant.

 

Notre avis sur Farmini

Farmini est un jeu auquel nous aimons beaucoup jouer en ce moment. Il est encore un peu difficile pour Petit O’ (4 ans) qui a besoin d’aide, mais Colombe (5 ans 1/2) commence à développer ses petites stratégies.

Pour nous, parents, ce jeu est très sympa : accessible aux petits, il offre tout de même un défi stratégique qui nous donne l’impression de jouer avec nos enfants et pas seulement de les faire jouer. Il est une parfaite introduction aux jeux de gestion que l’on pourra proposer aux enfants dans quelques années.

1,2,3, jouez

Cet article est ma participation au rendez-vous 1,2,3… jouez proposé 2 fois par mois par mon amie Maman & Pipelette dont voici les autres participations :

 

Farmini aux éditions Loki (par Marie et Wilfried Fort)
jeu à partir de 5 ans
de 1 à 4 joueurs
partie de 15 minutes
Prix conseillé : 9€

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

La Fabrique à Histoires de Lunii

Publié le

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un des meilleurs investissements que j’ai fait pour mes enfants : La Fabrique à Histoires de Lunii ! Je l’ai achetée il y a quelques mois déjà et plus le temps passe, plus nous nous en servons. Alors avec l’approche des fêtes de Noël, je me suis dit que cela pourrait faire une chouette idée de cadeau !

 

La Fabrique à Histoire de Lunii

La Fabrique à Histoires de Lunii

La Fabrique à Histoires de Lunii est une petite radio destinée aux enfants : elle permet de leur faire écouter des histoires, sans écran et sans ondes !

Son fonctionnement est très simple et même assez intuitif. L’enfant l’allume en tournant la molette sur le côté qui règle le volume. La Fabrique à Histoires propose alors à l’enfant de choisir son histoire, le lieux où elle se déroulera, son héros, le personnage qu’il va rencontrer, et un objet. L’enfant choisit toutes ces options en tournant la molette sur le devant de l’appareil et en appuyant sur le bouton “OK”. La Fabrique à Histoire est conseillée à partir de 3 ans, mais j’ai vu des enfants plus jeunes réussir à l’utiliser avec facilité !

 

Choisir le lieu de l'histoire

L’enfant peut alors écouter son histoire tranquillement et lorsqu’elle sera terminée, il pourra en choisir une autre ! Ou bien choisir la même parce que vous verrez, les premiers temps ils voudront écouter toujours les mêmes !

 

Manipuler la Fabrique à Histoires de Lunii

Les histoires de la Fabrique à Histoire

A l’achat, la Fabrique à Histoires contient déjà le pack des “Histoires de Suzanne et Gaston” soit 48 histoires.

 

Les histoires de Suzanne et Gaston

Pour ajouter des histoires, il faut télécharger l’application Luniistore sur son ordinateur. On y trouve tout le catalogue d’histoires disponibles, les différents packs allant de 2,90 € à 19,90€. Le prix reste tout à fait raisonnable puisque les packs les plus chers contiennent plusieurs dizaines d’histoires (soit plusieurs heures d’écoute en tout !). Les choix sont très variés : des histoires de cirque, de dinosaures, les aventures de Mickey et ses amis, les vies de personnages historiques (en collaboration avec les éditions “Quelle Histoire” dont je vous ai déjà parlé ici et ici), des méditations pour enfants (en collaboration avec Petit Bambou), les histoires des “Monsieur, Madame”… Et certains packs d’histoires existent dans plusieurs langues (8 langues sont représentées).

Pour utiliser le Luniistore, il faut se créer un compte. On peut alors télécharger les histoires et les installer sur la Fabrique à Histoires qui peut contenir jusqu’à 40 heures d’écoute. Et si vous avez téléchargé plus de packs d’histoires que votre Fabrique à Histoires ne peut contenir, il suffit de les conserver sur votre compte Luniistore et de les mettre ou retirer de votre appareil au gré des envies !

L’application Luniistore permet également de résoudre les différents bugs qui peuvent survenir dans le système de la Fabrique à Histoires. Il est arrivé que la nôtre présente un message d’erreur. Il nous a alors suffit de la brancher à l’ordinateur pour la connecter au LuniiStore qui a résolu le problème en quelques minutes. Et même si je n’ai jamais eu de problème nécessitant de contacter le SAV, je sais grâce à des amies qui les ont contactés, qu’ils sont très efficaces et réactifs !

Notre Avis sur la Fabrique à Histoires de Lunii

Vous l’aurez compris, nous avons été conquis par cette petite boîte à Histoires !

Nous l’avons reçu alors que nous partions en vacances et ses histoires ont bien occupé les enfants pendant les trajets. Maintenant, nos enfants les enfants l’écoutent à la moindre occasion : pour un temps calme à la maison, lorsqu’ils n’ont pas envie de dormir le soir ou pour patienter chez le médecin par exemple !

Colombe (5 ans 1/2) et Petit O’ (4 ans) connaissent maintenant certaines histoires par cœur. Lorsque les batteries de la Fabrique à Histoires a besoin d’être rechargée, chacun leur tour, ils récitent une des histoires pour amuser l’autre. Cette petite “radio” développe donc leur mémoire, même si c’est un effet que je n’aurais pas suspecté !

Les histoires sont toutes très bien écrites et le vocabulaire est riche. J’apprécie particulièrement ce point : nous vivons aux Émirats Arabes Unis où les 2 langues principales sont l’arabe et l’anglais, et mon mari et moi avons à cœur d’apprendre à nos enfants à parler correctement le français. Depuis que Colombe et Petit O’ écoutent leurs histoires, nous avons remarqué qu’ils avaient enrichi leur vocabulaire et qu’ils utilisent le passé simple lorsqu’ils relatent un événement. En tant qu’expatriés, la Fabrique à Histoire est devenu un outil d’apprentissage du français pour nos enfants !

 

La Fabrique à Histoires de Lunii

 

La Fabrique à Histoires de Lunii ne nous quitte plus, elle est devenu l’objet préféré de tous les membres de la famille ! Et vous, vous la connaissez ? Est-ce que vous aimeriez que je vous parle de tous les packs d’histoires que nous connaissons déjà ?

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Nos bougies de Noël à la cannelle

Publié le

Noël approche et comme chaque année je prends plaisir à préparer les décorations avec les enfants. Cette année, j’avais envie d’embaumer la maison avec de bonnes odeurs de cannelle et d’orange et j’ai réalisé de jolies bougies de Noël à la cannelle.

 

Matériel nécessaire

  • Une bougie
  • Des bâtons de cannelle
  • Un élastique en caoutchou
  • Un petit ruban
  • Une épingle

 

Matériel nécessaire pour fabriquer des bougies d'automne

 

Réaliser une bougie de Noël à la cannelle

Tout d’abord, il faut placer l’élastique autour de la bougie, puis il faut y glisser les bâtons de cannelle l’un à côté de l’autre comme sur la photo.

 

A la fin de l’opération, la bougie est entourée par les bâtons de cannelle et il n’y a plus qu’à cacher l’élastique avec le petit ruban.

 

entourer une bougie avec des bâtons de cannelle

Pour fixé le ruban, j’ai simplement utilisé une épingle.

 

recouvrir une bougie avec un ruban

Nos bougies de Noël à la cannelle

Et voilà nos bougies de Noël prêtes à décorer notre table ! Afin que les bougies ne mettent pas de cire partout, les enfants et moi leur avons fabriquer des petits bougeoirs en pâte à sel.

 

Bougies entourées de cannelle

C’est un plaisir pour les enfants de les regarder et nos goûters d’hiver prennent toujours un air de fête !

goûter d'hiver

 

 

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Idées de bêtises pour Lutin du Père Noël !

Publié le

Pour la quatrième année consécutive, la famille A Dada ! s’apprête à accueillir un lutin du Père Noël venu prendre quelques vacances au mois de décembre. Il y a 4 ans, nous avions adopté une tradition venue des États-Unis (enfin “tradition”, le terme est fort puisque le concept date de 2005 !) : The Elf on the Shelf (littéralement : le lutin sur l’étagère). J’en ai parlé dans mon article, nous avons légèrement détourné le concept original pour l’adapter à notre famille et en faire un événement plus drôle que moralisateur.

Accueillir un lutin du Père Noël avec humour et bienveillance

Dans le livre The Elf on the Shelf, le lutin vient pour surveiller les enfants et faire un rapport au Père Noël chaque nuit. Ce côté espionnage m’a toujours dérangé et j’ai décidé de le laisser de côté.

Ici, le lutin vient prendre quelques jours de vacances après avoir passé une année entière à préparer les cadeaux des enfants du monde ! Je vous l’accorde, il n’est pas très logique que les vacances du lutin aient lieu pendant la période qui devrait être la plus chargée de l’année, mais pour le moment cela ne pose pas de problème pour mes enfants ! Il est là pour se détendre et il en profite tellement qu’il se laisse complètement aller à la loufoquerie et chaque jour, les enfants découvre une bêtise différente.

Pourquoi faire faire des bêtises à notre lutin ?

Avant tout, je vous rassure, les “bêtises” de nos lutins n’ont jamais été bien méchantes ! Il est hors de question qu’ils fassent du mal ou nuisent à qui que ce soit ! Il s’agit plutôt de petits actes de maladresse. Nos lutins essayent de se sentir chez eux dans notre foyer en se préparant des petits coins bien à eux ou en nous faisant des blagues.

Inventer ces situations cocasses nous fait beaucoup rire mon mari et moi lorsque nous cherchons des idées le soir quand les enfants sont couchés (non, je ne prépare jamais de liste de bêtises à l’avance, tout se fait toujours dans l’inspiration du moment et pour coller à notre quotidien). Et le matin venu, lorsque les enfants trouvent le lutin, ses bêtises les font rire. C’est un peu un exutoire pour eux : ils vivent les “expériences” du lutin par procuration, et profitent largement du fait de pouvoir en rire sans risquer de se faire gronder !

Les règles à respecter

Nous avons instauré quelques règles autour de cette tradition, afin que l’expérience reste agréable pour les enfants et gérable pour les parents :

  • Il est interdit de toucher le lutin qui pourrait perdre sa magie : parce que si les enfants le déplacent et le cachent quelque part, je serai bien embêtée pour le retrouver et préparer la bêtise du lendemain. Qui a envie de se mettre à la recherche d’un lutin le soir, dans l’obscurité et le silence pendant que ses enfants dorment ?
  • On doit respecter les constructions du lutin : tout comme on doit respecter les constructions de tous les membres de la famille.
  • On peut parler au lutin et lui raconter ses petits secrets : il ne s’agit pas seulement de dire au lutin ce que l’on veut comme cadeaux (mais on a le droit de lui dire cela aussi !), mais plutôt de créer une “complicité” entre le lutin et l’enfant.

Nos idées de bêtises de lutin du Père Noël

Enfin ! Nous arrivons dans le vif du sujet (il était temps !). Voici donc en image, la rétrospective de toutes les facéties de nos lutins ces trois dernières années !

La première année, nous avions accueilli Séraphin, un petit lutin pomme de pain que j’avais fabriqué moi-même. Mes enfants étaient beaucoup plus petits (2 ans 1/2 et 11 mois), le lutin a donc changé de place moins souvent.

Maison et toboggan de lutin dans les jardinières
A son arrivée, Séraphin Lutin s’est installé dans nos jardinières : petite maison et toboggan, il avait tout le confort !

 

Lutin dans une jardinière
Séraphin-Lutin s’est même fabriqué une petite échelle !

 

Lutin et fées dans le jardin
Séraphin-Lutin a même été rejoint par ses copines les fées !

 

Pique-nique de fées et de lutins
Et les 3 amis se sont organisé un banquet !

 

Lutin caché dans du papier toilette
Séraphin-Lutin est ensuite rentré dans la maison et est allé se cacher dans les toilettes !

 

Lutin fait un dessin
Il nous a même fait de beaux dessins sur l’ardoise magique des enfants !

 

Lutin joue du piano
Séraphin-Lutin nous a joué quelques petits airs de piano.

 

Lutin caché dans les guirlandes.
Séraphin-Lutin s’est également caché dans les guirlandes au pied du sapin.

 

Le lutin dans la voiture
Séraphin-Lutin s’est faufilé dans la voiture pour aller passer les vacances de Noël avec nous !

 

Lutin dans une maison de poupée.
Il s’est trouvé une jolie chambre dans la maison de poupée de Grand-mère.

 

Lutin dans des huitres
Il est allé se cacher dans un plats d’huîtres !

 

Lutin caché dans un lustre
Et enfin, ce qui a le plus impressionné les enfants : Séraphin-Lutin a réussi à montre dans le lustre pour s’y cacher !

 

La deuxième année est celle où j’ai acheté l’Elfe de la marque The Elf on the shelf ainsi que le livre dont je vous ai parlé. Les enfants l’avaient baptisé “Sapin-Joujou”.

 

Arrivée du lutin du Père Noël avec les calendriers de l'Avent
Cette année-là les enfants avaient été très gâtés car Sapin-Joujou avait fait son arrivée avec 2 gros calendriers de l’Avent.

 

Lutin du Père Noël accroché au Lustre
Sapin-Joujou s’était aussi accroché au lustre, puisque cela avait tant fait rire les enfants l’année précédente !

 

Lutin caché dans le sapin
Il s’était caché dans le sapin !

 

Lutin du Père Noël jouant au Bilibo
Sapin-Joujou n’avait pas pu résister à essayer l’un des Bilibo Mini des enfants !

 

Lutin du Père Noël sur l'étagère
Il avait organisé une belle fête, s’était déguisé avec un chapeau renne et s’était endormi sur les étagères de notre bibliothèque.

 

Le lutin du Père Noël présente les cadeaux de Saint Nicolas
Le 6 décembre, il avait présenté tous les cadeaux apportés par Saint Nicolas !

 

Lutin plein d'autocollants
Lorsqu’il a trouvé notre stock d’autocollants il n’a pas pu s’en empêcher : il s’en est mis partout !

 

Lutin du Père Noël dans des feuilles mortes
Un jour, Sapin-Joujou a trouvé des feuilles mortes que nous avions ramassées, il les a mises dans notre bac sensoriel et s’est amusé dedans !

 

Lutin du Père Noël sur le Pêle-mêle de photos
Séraphin s’est ensuite affiché sur le pêle-mêle du salon au milieu des décorations.

 

Lutin chevauchant une peluche
Un matin, nous avons retrouvé Sapin-Joujou chevauchant Sven le renne ! Il nous avait apporté des lettres du Père Noël et une carte écrite par Grand-Mère !

 

Le lutin du Père Noël a préparé le petit déjeuner.
Sapin-Joujou savait à quel point mes enfants sont gourmands. Il leur a donc apporté de bonnes céréales pour que le petit-déjeuner soit une fête !

 

Lutin du Père Noël sirotant du vin !
Sapin-Joujou s’était ensuite installé avec une paille sur la plus grosse bouteille de la maison ! Cette bouteille décorative étant habituellement vide, les enfants et moi avons passé la journée à essayer de savoir s’il y avait bu de la liqueur d’arc-en-ciel ou du milk shake de nuage !

 

Lutin du Père Noël dans un pot à crayon
Le jour où Sapin-Joujou s’est installé dans mon pot à crayons, mon travail a été grandement compliqué !

 

Lutin sur la lampe de chevet
Ce jour-là c’est sans doute pour profiter de l’histoire du soir qu’il s’est installé sur la lampe de chevet.

 

Lutin du Père Noël sur un flamant rose
Et je pense qu’il a voulu faire un petit tour à dos de flamant rose.

 

Lutin et Lutine du Père Noël
Sapin-Joujou a invité sa copine Albertine la Lutine.

 

Lutin du Père Noël grignote des chocolats
Ce gourmand a profité que nous dormions pour aller grignoter des chocolats en cachette !

 

Lutin du Père Noël dort dans une boîte de mouchoirs
Fatigué, Sapin-Joujou s’est fabriqué un petit lit dans une boîte de mouchoirs.

 

Lutin du Père Noël a décoré la maison
Sapin-Joujou a également ajouté des décorations dans notre salon.

 

Lutin du Père Noël dans un verre à dent.
La blague a été compliqué à gérer lorsque Sapin-Joujou s’est installé dans le verre à dent des enfants ! Mais au moins nous avons bien rigolé !

 

Lutin lit des histoires de Noël
Et puis il n’y a rien de plus agréable qu’une belle histoire de Noël !

 

Lutin du Père Noël joue du piano
Et c’était presque Noël le jour où Sapin-Joujou nous a apporté la partition de “Libérée-délivrée” !

 

Lutin du Père Noël caché dans le bol de fruits
Le jour où Sapin-Joujou s’est caché dans le bol de fruits, nous avons mis un moment avant de le trouver !

 

Le lutin du Père Noël fait la fête avec les jouets
Enfin pour sa dernière nuit, Sapin-Joujou a fait la fête avec tous les jouets !

 

Lutin du Père Noël et Barbie
Et il semblerait que de belles amitiés soient nées !

 

La troisième année, nous fêtions notre premier Noël à Dubaï. Notre lutin Sapin-Joujou n’avait pas pu venir avec nous, alors il a été remplacé par Chouchou-Neige ! Ayant malheureusement perdu TOUTES mes photos de décembre 2017, je vous mets ici le lien vers les postes Instagram que j’avais publiés chaque jour l’année dernière.

 

View this post on Instagram

🇫🇷🎉 "Que la fête commence !"🎊 🎄Notre lutin farceur est venu tout droit du Pôle Nord ❄️☃️❄️ pendant la nuit ! ✨ Il a l'air d'avoir envie de bien rigoler et je sens qu'on va s'amuser avec lui ! Notre première mission sera de lui trouver un nom ! Le brainstorming familial peut commencer ! 🇬🇧🎉"Let the party begin !"🎊 🎄Our "elf on the shelf" came straight from North Pole ❄️☃️❄️ during the night !✨ He seems really tricky and WE surely gonna have fun with him ! Our first mission will be to find him a name ! Let the family brainstorm begin ! #lutinfarceur #theelfontheshelf #elfontheshelf #elfontheshelf2017 #leselfesfrancais #lutinduperenoel #chouchouneige #elfeduperenoel #1erdecembre #quelafetecommence #letthepartybegin

A post shared by Maman À Dada (@adadaetaudodo) on

Chouchou-Neige était arrivée avec une jolie lettre pour les enfants.

View this post on Instagram

🇫🇷🎄 Notre lutin, que les enfants ont baptisé "Chouchou-Neige", nous a réservé une petite surprise du Pôle Nord ! Il nous a rapporté un bonhomme de neige !☃️❄️ Mais même si en France, les premières neiges sont tombées, à Dubaï, nous sommes encore en shorts et t-shirt 🏖️ (et vous narguer un peu par la même occasion, c'est mon cadeau !) Alors j'hésite. Est-il très farceur ou complètement stupide ? Mes enfants ayant encore fois en l'humanité (enfin dans les lutins quoi…) Ils sont persuadés que Chouchou-Neige a un sens de l'humour désopilant ! 🇬🇧 🎄Chouchou-Neige (or "chouchou-Snow on english), our elf has brought us à present from Notrh Pôle ! Hé brought us à snowman ! ❄️☃️ OK I know it's snowing un Europe, but here in Dubai we are still wearing shorts and t-shirts ! 🏖️ (Taunting young IS my spécial treat ). Now I hesitate. IS our elf really tricky or completly stupid ? My children still have faith un humanité (or on elfiness…) They are convinced that Chouchou-Neige IS hilarious ! #elfontheshelf2017 #theelfontheshelf #leslutinsfrancais #lutin #elf #noel #snowman #bonhommedeneige

A post shared by Maman À Dada (@adadaetaudodo) on

Peu au fait du climat de Dubaï, il nous avait apporter un bonhomme de neige…

View this post on Instagram

🇫🇷 Ce matin Chouchou-Neige était assis sur la table basse du salon avec un bol de pop-corn et un nouveau DVD. Comprenant le message, nous nous sommes tous les 4 installés confortablement sur le canapé et avons regardé le DVD. "Elf. Buddy's christmas musical" est une superbe découverte ! Un histoire drôle, adaptée aux enfants et aux parents, des images très jolies et une ambiance de comédie musicale remplie de l'esprit de Noël ! C'est un vrai coup de cœur pour tout la famille ❤️ et je sens qu'on va le regarder souvent en attendant Noël ! 🇬🇧This morning, Chouchou-Neige was sitting on the coffee table with a bowl of pop-corn and à New DVD. Understanding his message, the 4 of us sat comfortably on the sofa and we Watchers the DVD. "Elf. Buddy's christmas musical" is a wonderfull discovery ! A funny story, adapted to the children and the parents, pretty images, a musical full of the Christmas spirit ! I feel like we are going to watch it many many Times while waiting for Christmas ! #elfontheshelf2017 #elfontheshelf #theelfontheshelf #lutinduperenoel #leslutinsfrancais #chouchouneige #elfbuddysmusicalchristmas #leselfesfrancais

A post shared by Maman À Dada (@adadaetaudodo) on

Grâce à lui nous avons découvert un super film !

 

Puis il a voulu en savoir plus sur la culture locale.

 

Il a piqué les chaussures de papa !

 

Il s’est installé pour une partie de pêche dans la baignoire.

 

Il nous a fait comprendre qu’il était temps de poser toutes les décorations de Noël !

 

Il devait sans doute avoir chaud à Dubaï car il s’est fabriqué un igloo !

 

Il s’est fait des amis et ils se sont lancés dans de longues parties de cartes !

 

Et puis un jour il nous a apporté de la neige avec laquelle nous avons pu nous amuser !

 

Et finalement il semble s’être habitué à la chaleur et en avoir même profité !

 

Il a mené de grands travaux architecturaux, sans doute inspiré par les grattes-ciel de Dubaï !

 

Il a joué à cache-cache dans le meuble à chaussures !

 

Il s’est fabriqué une monture avec l’arc-en-ciel de Grimms !

 

Les enfants ayant détruit sa belle construction la veille, Chouchou-Neige leur a écrit une petite lettre pour leur expliquer pourquoi il ne ferait pas de blague ce jour-là.

 

Chouchou-Neige s’est préparé un bain de pompons et a offert aux enfants une poudre pour transformer leur bain en slime.

 

Et un matin alors qu’il semblait fatigué, nous l’avons retrouvé dans le lit de papa et maman.

 

Il a ensuite joué les coquets et essayé les accessoires pour cheveux de ma Colombe.

 

Et forcément, lui aussi a usé de l’indémodable coup du lustre ! Un grand classique qui a plu encore une fois !

 

Et visiblement les nuits de Chouchou-Neige étaient remplies de jeux !

 

Un matin, Chouchou-Neige a eu une super idée : il s’est glissé dans le sac de Colombe pour qu’elle l’emmène visiter Dubaï !

 

Ce fut une journée magique !

 

Alors le lendemain, Chouchou-Neige s’était glissé dans le sac de Petit O’ !

 

Enfin le 24 décembre, Chouchou-Neige a mis un beau nœud-papillon et il s’est installé sur le canapé pour faire de belles photos de famille avec nous !

 

Et après ?

Voilà 3 années de bêtises de nos lutins, et quelque chose me dit que cette tradition va nous suivre quelques années encore ! Si vous voulez voir encore plus d’idées, je vous invite à vous abonner à mon tableau Pinterest du Lutin du Père Noël sur lequel j’ai épinglé des centaines d’idées ! Vous pouvez également me suivre sur mon compte Instagram car j’y partagerai les nouvelles aventures de Chouchou-Neige du 1er au 24 décembre !

 

Vous aussi vous avez un lutin qui vous rend visite en décembre ? Vous me racontez ses bêtises ?

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest