Latest Event Updates

Nos bougies de Noël à la cannelle

Publié le

Noël approche et comme chaque année je prends plaisir à préparer les décorations avec les enfants. Cette année, j’avais envie d’embaumer la maison avec de bonnes odeurs de cannelle et d’orange et j’ai réalisé de jolies bougies de Noël à la cannelle.

 

Matériel nécessaire

  • Une bougie
  • Des bâtons de cannelle
  • Un élastique en caoutchou
  • Un petit ruban
  • Une épingle

 

Matériel nécessaire pour fabriquer des bougies d'automne

 

Réaliser une bougie de Noël à la cannelle

Tout d’abord, il faut placer l’élastique autour de la bougie, puis il faut y glisser les bâtons de cannelle l’un à côté de l’autre comme sur la photo.

 

A la fin de l’opération, la bougie est entourée par les bâtons de cannelle et il n’y a plus qu’à cacher l’élastique avec le petit ruban.

 

entourer une bougie avec des bâtons de cannelle

Pour fixé le ruban, j’ai simplement utilisé une épingle.

 

recouvrir une bougie avec un ruban

Nos bougies de Noël à la cannelle

Et voilà nos bougies de Noël prêtes à décorer notre table ! Afin que les bougies ne mettent pas de cire partout, les enfants et moi leur avons fabriquer des petits bougeoirs en pâte à sel.

 

Bougies entourées de cannelle

C’est un plaisir pour les enfants de les regarder et nos goûters d’hiver prennent toujours un air de fête !

goûter d'hiver

 

 

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+

Idées de bêtises pour Lutin du Père Noël !

Publié le

Pour la quatrième année consécutive, la famille A Dada ! s’apprête à accueillir un lutin du Père Noël venu prendre quelques vacances au mois de décembre. Il y a 4 ans, nous avions adopté une tradition venue des États-Unis (enfin “tradition”, le terme est fort puisque le concept date de 2005 !) : The Elf on the Shelf (littéralement : le lutin sur l’étagère). J’en ai parlé dans mon article, nous avons légèrement détourné le concept original pour l’adapter à notre famille et en faire un événement plus drôle que moralisateur.

Accueillir un lutin du Père Noël avec humour et bienveillance

Dans le livre The Elf on the Shelf, le lutin vient pour surveiller les enfants et faire un rapport au Père Noël chaque nuit. Ce côté espionnage m’a toujours dérangé et j’ai décidé de le laisser de côté.

Ici, le lutin vient prendre quelques jours de vacances après avoir passé une année entière à préparer les cadeaux des enfants du monde ! Je vous l’accorde, il n’est pas très logique que les vacances du lutin aient lieu pendant la période qui devrait être la plus chargée de l’année, mais pour le moment cela ne pose pas de problème pour mes enfants ! Il est là pour se détendre et il en profite tellement qu’il se laisse complètement aller à la loufoquerie et chaque jour, les enfants découvre une bêtise différente.

Pourquoi faire faire des bêtises à notre lutin ?

Avant tout, je vous rassure, les “bêtises” de nos lutins n’ont jamais été bien méchantes ! Il est hors de question qu’ils fassent du mal ou nuisent à qui que ce soit ! Il s’agit plutôt de petits actes de maladresse. Nos lutins essayent de se sentir chez eux dans notre foyer en se préparant des petits coins bien à eux ou en nous faisant des blagues.

Inventer ces situations cocasses nous fait beaucoup rire mon mari et moi lorsque nous cherchons des idées le soir quand les enfants sont couchés (non, je ne prépare jamais de liste de bêtises à l’avance, tout se fait toujours dans l’inspiration du moment et pour coller à notre quotidien). Et le matin venu, lorsque les enfants trouvent le lutin, ses bêtises les font rire. C’est un peu un exutoire pour eux : ils vivent les “expériences” du lutin par procuration, et profitent largement du fait de pouvoir en rire sans risquer de se faire gronder !

Les règles à respecter

Nous avons instauré quelques règles autour de cette tradition, afin que l’expérience reste agréable pour les enfants et gérable pour les parents :

  • Il est interdit de toucher le lutin qui pourrait perdre sa magie : parce que si les enfants le déplacent et le cachent quelque part, je serai bien embêtée pour le retrouver et préparer la bêtise du lendemain. Qui a envie de se mettre à la recherche d’un lutin le soir, dans l’obscurité et le silence pendant que ses enfants dorment ?
  • On doit respecter les constructions du lutin : tout comme on doit respecter les constructions de tous les membres de la famille.
  • On peut parler au lutin et lui raconter ses petits secrets : il ne s’agit pas seulement de dire au lutin ce que l’on veut comme cadeaux (mais on a le droit de lui dire cela aussi !), mais plutôt de créer une “complicité” entre le lutin et l’enfant.

Nos idées de bêtises de lutin du Père Noël

Enfin ! Nous arrivons dans le vif du sujet (il était temps !). Voici donc en image, la rétrospective de toutes les facéties de nos lutins ces trois dernières années !

La première année, nous avions accueilli Séraphin, un petit lutin pomme de pain que j’avais fabriqué moi-même. Mes enfants étaient beaucoup plus petits (2 ans 1/2 et 11 mois), le lutin a donc changé de place moins souvent.

Maison et toboggan de lutin dans les jardinières
A son arrivée, Séraphin Lutin s’est installé dans nos jardinières : petite maison et toboggan, il avait tout le confort !

 

Lutin dans une jardinière
Séraphin-Lutin s’est même fabriqué une petite échelle !

 

Lutin et fées dans le jardin
Séraphin-Lutin a même été rejoint par ses copines les fées !

 

Pique-nique de fées et de lutins
Et les 3 amis se sont organisé un banquet !

 

Lutin caché dans du papier toilette
Séraphin-Lutin est ensuite rentré dans la maison et est allé se cacher dans les toilettes !

 

Lutin fait un dessin
Il nous a même fait de beaux dessins sur l’ardoise magique des enfants !

 

Lutin joue du piano
Séraphin-Lutin nous a joué quelques petits airs de piano.

 

Lutin caché dans les guirlandes.
Séraphin-Lutin s’est également caché dans les guirlandes au pied du sapin.

 

Le lutin dans la voiture
Séraphin-Lutin s’est faufilé dans la voiture pour aller passer les vacances de Noël avec nous !

 

Lutin dans une maison de poupée.
Il s’est trouvé une jolie chambre dans la maison de poupée de Grand-mère.

 

Lutin dans des huitres
Il est allé se cacher dans un plats d’huîtres !

 

Lutin caché dans un lustre
Et enfin, ce qui a le plus impressionné les enfants : Séraphin-Lutin a réussi à montre dans le lustre pour s’y cacher !

 

La deuxième année est celle où j’ai acheté l’Elfe de la marque The Elf on the shelf ainsi que le livre dont je vous ai parlé. Les enfants l’avaient baptisé “Sapin-Joujou”.

 

Arrivée du lutin du Père Noël avec les calendriers de l'Avent
Cette année-là les enfants avaient été très gâtés car Sapin-Joujou avait fait son arrivée avec 2 gros calendriers de l’Avent.

 

Lutin du Père Noël accroché au Lustre
Sapin-Joujou s’était aussi accroché au lustre, puisque cela avait tant fait rire les enfants l’année précédente !

 

Lutin caché dans le sapin
Il s’était caché dans le sapin !

 

Lutin du Père Noël jouant au Bilibo
Sapin-Joujou n’avait pas pu résister à essayer l’un des Bilibo Mini des enfants !

 

Lutin du Père Noël sur l'étagère
Il avait organisé une belle fête, s’était déguisé avec un chapeau renne et s’était endormi sur les étagères de notre bibliothèque.

 

Le lutin du Père Noël présente les cadeaux de Saint Nicolas
Le 6 décembre, il avait présenté tous les cadeaux apportés par Saint Nicolas !

 

Lutin plein d'autocollants
Lorsqu’il a trouvé notre stock d’autocollants il n’a pas pu s’en empêcher : il s’en est mis partout !

 

Lutin du Père Noël dans des feuilles mortes
Un jour, Sapin-Joujou a trouvé des feuilles mortes que nous avions ramassées, il les a mises dans notre bac sensoriel et s’est amusé dedans !

 

Lutin du Père Noël sur le Pêle-mêle de photos
Séraphin s’est ensuite affiché sur le pêle-mêle du salon au milieu des décorations.

 

Lutin chevauchant une peluche
Un matin, nous avons retrouvé Sapin-Joujou chevauchant Sven le renne ! Il nous avait apporté des lettres du Père Noël et une carte écrite par Grand-Mère !

 

Le lutin du Père Noël a préparé le petit déjeuner.
Sapin-Joujou savait à quel point mes enfants sont gourmands. Il leur a donc apporté de bonnes céréales pour que le petit-déjeuner soit une fête !

 

Lutin du Père Noël sirotant du vin !
Sapin-Joujou s’était ensuite installé avec une paille sur la plus grosse bouteille de la maison ! Cette bouteille décorative étant habituellement vide, les enfants et moi avons passé la journée à essayer de savoir s’il y avait bu de la liqueur d’arc-en-ciel ou du milk shake de nuage !

 

Lutin du Père Noël dans un pot à crayon
Le jour où Sapin-Joujou s’est installé dans mon pot à crayons, mon travail a été grandement compliqué !

 

Lutin sur la lampe de chevet
Ce jour-là c’est sans doute pour profiter de l’histoire du soir qu’il s’est installé sur la lampe de chevet.

 

Lutin du Père Noël sur un flamant rose
Et je pense qu’il a voulu faire un petit tour à dos de flamant rose.

 

Lutin et Lutine du Père Noël
Sapin-Joujou a invité sa copine Albertine la Lutine.

 

Lutin du Père Noël grignote des chocolats
Ce gourmand a profité que nous dormions pour aller grignoter des chocolats en cachette !

 

Lutin du Père Noël dort dans une boîte de mouchoirs
Fatigué, Sapin-Joujou s’est fabriqué un petit lit dans une boîte de mouchoirs.

 

Lutin du Père Noël a décoré la maison
Sapin-Joujou a également ajouté des décorations dans notre salon.

 

Lutin du Père Noël dans un verre à dent.
La blague a été compliqué à gérer lorsque Sapin-Joujou s’est installé dans le verre à dent des enfants ! Mais au moins nous avons bien rigolé !

 

Lutin lit des histoires de Noël
Et puis il n’y a rien de plus agréable qu’une belle histoire de Noël !

 

Lutin du Père Noël joue du piano
Et c’était presque Noël le jour où Sapin-Joujou nous a apporté la partition de “Libérée-délivrée” !

 

Lutin du Père Noël caché dans le bol de fruits
Le jour où Sapin-Joujou s’est caché dans le bol de fruits, nous avons mis un moment avant de le trouver !

 

Le lutin du Père Noël fait la fête avec les jouets
Enfin pour sa dernière nuit, Sapin-Joujou a fait la fête avec tous les jouets !

 

Lutin du Père Noël et Barbie
Et il semblerait que de belles amitiés soient nées !

 

La troisième année, nous fêtions notre premier Noël à Dubaï. Notre lutin Sapin-Joujou n’avait pas pu venir avec nous, alors il a été remplacé par Chouchou-Neige ! Ayant malheureusement perdu TOUTES mes photos de décembre 2017, je vous mets ici le lien vers les postes Instagram que j’avais publiés chaque jour l’année dernière.

 

View this post on Instagram

🇫🇷🎉 "Que la fête commence !"🎊 🎄Notre lutin farceur est venu tout droit du Pôle Nord ❄️☃️❄️ pendant la nuit ! ✨ Il a l'air d'avoir envie de bien rigoler et je sens qu'on va s'amuser avec lui ! Notre première mission sera de lui trouver un nom ! Le brainstorming familial peut commencer ! 🇬🇧🎉"Let the party begin !"🎊 🎄Our "elf on the shelf" came straight from North Pole ❄️☃️❄️ during the night !✨ He seems really tricky and WE surely gonna have fun with him ! Our first mission will be to find him a name ! Let the family brainstorm begin ! #lutinfarceur #theelfontheshelf #elfontheshelf #elfontheshelf2017 #leselfesfrancais #lutinduperenoel #chouchouneige #elfeduperenoel #1erdecembre #quelafetecommence #letthepartybegin

A post shared by Maman À Dada (@adadaetaudodo) on

Chouchou-Neige était arrivée avec une jolie lettre pour les enfants.

View this post on Instagram

🇫🇷🎄 Notre lutin, que les enfants ont baptisé "Chouchou-Neige", nous a réservé une petite surprise du Pôle Nord ! Il nous a rapporté un bonhomme de neige !☃️❄️ Mais même si en France, les premières neiges sont tombées, à Dubaï, nous sommes encore en shorts et t-shirt 🏖️ (et vous narguer un peu par la même occasion, c'est mon cadeau !) Alors j'hésite. Est-il très farceur ou complètement stupide ? Mes enfants ayant encore fois en l'humanité (enfin dans les lutins quoi…) Ils sont persuadés que Chouchou-Neige a un sens de l'humour désopilant ! 🇬🇧 🎄Chouchou-Neige (or "chouchou-Snow on english), our elf has brought us à present from Notrh Pôle ! Hé brought us à snowman ! ❄️☃️ OK I know it's snowing un Europe, but here in Dubai we are still wearing shorts and t-shirts ! 🏖️ (Taunting young IS my spécial treat ). Now I hesitate. IS our elf really tricky or completly stupid ? My children still have faith un humanité (or on elfiness…) They are convinced that Chouchou-Neige IS hilarious ! #elfontheshelf2017 #theelfontheshelf #leslutinsfrancais #lutin #elf #noel #snowman #bonhommedeneige

A post shared by Maman À Dada (@adadaetaudodo) on

Peu au fait du climat de Dubaï, il nous avait apporter un bonhomme de neige…

View this post on Instagram

🇫🇷 Ce matin Chouchou-Neige était assis sur la table basse du salon avec un bol de pop-corn et un nouveau DVD. Comprenant le message, nous nous sommes tous les 4 installés confortablement sur le canapé et avons regardé le DVD. "Elf. Buddy's christmas musical" est une superbe découverte ! Un histoire drôle, adaptée aux enfants et aux parents, des images très jolies et une ambiance de comédie musicale remplie de l'esprit de Noël ! C'est un vrai coup de cœur pour tout la famille ❤️ et je sens qu'on va le regarder souvent en attendant Noël ! 🇬🇧This morning, Chouchou-Neige was sitting on the coffee table with a bowl of pop-corn and à New DVD. Understanding his message, the 4 of us sat comfortably on the sofa and we Watchers the DVD. "Elf. Buddy's christmas musical" is a wonderfull discovery ! A funny story, adapted to the children and the parents, pretty images, a musical full of the Christmas spirit ! I feel like we are going to watch it many many Times while waiting for Christmas ! #elfontheshelf2017 #elfontheshelf #theelfontheshelf #lutinduperenoel #leslutinsfrancais #chouchouneige #elfbuddysmusicalchristmas #leselfesfrancais

A post shared by Maman À Dada (@adadaetaudodo) on

Grâce à lui nous avons découvert un super film !

 

Puis il a voulu en savoir plus sur la culture locale.

 

Il a piqué les chaussures de papa !

 

Il s’est installé pour une partie de pêche dans la baignoire.

 

Il nous a fait comprendre qu’il était temps de poser toutes les décorations de Noël !

 

Il devait sans doute avoir chaud à Dubaï car il s’est fabriqué un igloo !

 

Il s’est fait des amis et ils se sont lancés dans de longues parties de cartes !

 

Et puis un jour il nous a apporté de la neige avec laquelle nous avons pu nous amuser !

 

Et finalement il semble s’être habitué à la chaleur et en avoir même profité !

 

Il a mené de grands travaux architecturaux, sans doute inspiré par les grattes-ciel de Dubaï !

 

Il a joué à cache-cache dans le meuble à chaussures !

 

Il s’est fabriqué une monture avec l’arc-en-ciel de Grimms !

 

Les enfants ayant détruit sa belle construction la veille, Chouchou-Neige leur a écrit une petite lettre pour leur expliquer pourquoi il ne ferait pas de blague ce jour-là.

 

Chouchou-Neige s’est préparé un bain de pompons et a offert aux enfants une poudre pour transformer leur bain en slime.

 

Et un matin alors qu’il semblait fatigué, nous l’avons retrouvé dans le lit de papa et maman.

 

Il a ensuite joué les coquets et essayé les accessoires pour cheveux de ma Colombe.

 

Et forcément, lui aussi a usé de l’indémodable coup du lustre ! Un grand classique qui a plu encore une fois !

 

Et visiblement les nuits de Chouchou-Neige étaient remplies de jeux !

 

Un matin, Chouchou-Neige a eu une super idée : il s’est glissé dans le sac de Colombe pour qu’elle l’emmène visiter Dubaï !

 

Ce fut une journée magique !

 

Alors le lendemain, Chouchou-Neige s’était glissé dans le sac de Petit O’ !

 

Enfin le 24 décembre, Chouchou-Neige a mis un beau nœud-papillon et il s’est installé sur le canapé pour faire de belles photos de famille avec nous !

 

Et après ?

Voilà 3 années de bêtises de nos lutins, et quelque chose me dit que cette tradition va nous suivre quelques années encore ! Si vous voulez voir encore plus d’idées, je vous invite à vous abonner à mon tableau Pinterest du Lutin du Père Noël sur lequel j’ai épinglé des centaines d’idées ! Vous pouvez également me suivre sur mon compte Instagram car j’y partagerai les nouvelles aventures de Chouchou-Neige du 1er au 24 décembre !

 

Vous aussi vous avez un lutin qui vous rend visite en décembre ? Vous me racontez ses bêtises ?

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+

Idées pour calendrier de l’Avent immatériel

Publié le

Chaque année, je prends plaisir à réaliser seule, ou avec les enfants, les calendriers de l’Avent qui nous mèneront jusqu’à Noël. Je n’y glisse jamais de petits jouets (qui finissent toujours cassés ou qui encombrent la chambre) mais j’y mets généralement un chocolat ou une sucrerie. Cette année, pour éviter de gaver mes enfants de cochonneries (parce que quelqu’un leur en donnera de toute façon alors ça n’est pas la peine que j’en rajoute) j’ai décidé de leur préparer un calendrier de l’Avent immatériel rempli d’activités à faire en famille. Mon calendrier n’est pas encore prêt, mais j’ai regroupé toute une liste d’idées d’activités dans laquelle je vais piocher, et je me suis dit que cela pouvait vous intéresser !

 

Décorations de Noël

 

Les activités culturelles pour l’Avent

  • Aller à la bibliothèque pour choisir des livres de Noël.
  • Regarder un film de Noël.
  • Écouter et apprendre des chants de Noël.
  • Aller voir un spectacle.
  • Découvrir les origines et l’histoire du calendrier de l’Avent.
  • Apprendre un tour de magie.

Les activités pour être ensemble

  • Faire une belle photo de famille.
  • Faire une soirée pyjama en famille (dormir tous dans le salon par exemple).
  • Fabriquer une cabane dans le salon et y passer la journée (ou la nuit) ensemble.
  • Inviter chacun un ami à la maison.
  • Faire une journée jeux de société en famille.
  • Faire une grande partie de cache-cache en famille.
  • Organiser une soirée où les enfants reçoivent leurs parents à dîner.
  • Passer une soirée aux chandelles.
  • Écrire un poème sur notre famille.
  • Planter un arbre en famille (ou pourquoi pas acheter un sapin en pot et le replanter après Noël !).

Les activités pour donner un air de fête à notre foyer

  • Installer le sapin.
  • Fabriquer une décoration de Noël (avec la date pour la garder ensuite en souvenir !).
  • Fabriquer des pommes d’ambre.
  • Décorer les vitres au blanc de Meudon.
  • Fabriquer des bougeoirs en pâte à sel.
  • Fabriquer un pot pourri.
  • Accrocher un grand coloriage de Noël au mur et le réaliser tous ensemble.

Les sorties en famille

  • Aller à la patinoire.
  • Aller au bowling.
  • Aller à la piscine extérieure alors qu’on est en plein hiver (le bassin fume, c’est impressionnant pour les enfants).
  • Visiter le marché de Noël.
  • Faire un tour dans le quartier pour admirer les décorations.
  • Faire une promenade en forêt (ou à la plage) pour ramasser des décorations naturelles.

Les activités culinaires

  • Fabriquer/décorer une maison en pain d’épices.
  • Faire des sablés de Noël.
  • Faire une bûche de Noël.
  • Faire ses propres chocolats.
  • Préparer son gâteau/plat préféré !

Les activités pour prendre soin des autres

  • Aller apporter les jouets avec lesquels on ne joue plus à une association.
  • Aller apporter de la nourriture aux sans abris.
  • Faire un compliment qui vient du cœur à chacun des membres de la famille.

Les activités pour prendre soin de soi

  • Faire un bain dans le noir (en utilisant des jouets fluorescents par exemple).
  • Prendre un bain moussant.
  • Mettre une bombe de bain dans la baignoire.
  • Se faire des tatouages.
  • Faire une séance de spa à la maison (soin du visage, manucure…).

Les activités religieuses

  • Faire pousser du blé à la St Barbe (4 décembre).
  • Découvrir et fêter l’histoire de Saint Nicolas (6 décembre).
  • Faire la crèche.
  • Lire/ étudier l’histoire de Jésus.
  • Allumer les bougies de l’Avent.

Les activités pour attendre le Père Noël

  • Aller voir le Père Noël.
  • Écrire sa lettre au Père Noël (en France, quelle que soit l’adresse indiquée sur l’enveloppe, si elle est adressée au Père Noël, la Poste saura où la livrer et si vous indiquez votre adresse, vous recevrez une réponse du Père Noël).
  • Recevoir une vidéo du Père Noël.
  • Faire une vidéo de lutins qui dansent.
  • Préparer un en-cas pour le Père Noël.

 

Voilà toutes les idées que j’ai réunies jusque-là ! Bien sûr on peut en trouver beaucoup d’autres, alors je vous propose une chose : et si à votre tour vous me donniez quelques idées d’activités pour un calendrier de l’Avent immatériel ? Ainsi ensemble on pourrait allonger cette liste !

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+

Le Monde Aquatique, un casse-tête à emporter partout

Publié le

Il y a peu, je vous parlais de L’arche de Noé, le casse-tête de voyage destinés aux enfants (et aux parents) à partir de 5 ans. Comme nous adorons les jeux de société et que ceux-là sont très pratiques, ça n’est évidemment pas le seul que nous avons acheté ! Alors aujourd’hui je vous parle du jeu Le Monde Aquatique, un autre casse-tête de voyage des éditions Smart Games.

 

Le Monde aquatique

Ce jeu de voyage magnétique de Smart Games se présentent sous la forme d’un petit livre rigide qui comprend :

  • 1 livret de jeu magnétique
  • 2 livrets d’instructions et de solutions
  • 14 pièces aimantées représentant des groupes de nénuphars

 

A l’ouverture on découvre les livrets d’instructions sur la page de gauche, et le plateau de jeu sur lequel figurent des animaux aquatiques sur la page de droite.

A la fin des livrets, on trouve les solutions aux défis. Elles sont placées suffisamment loin des défis pour que le joueur ne soit pas tenté d’aller y jeter un œil trop rapidement, mais suffisamment facile à trouver pour que les enfants puissent trouver la correction tout seuls.

Chaque défi présente un nombre et un type d’illustration différent. Il faut alors trouver la place et l’orientation de chaque pièce magnétique afin de ne laisser apparaître que les illustrations présenter sur le défi. Le jeu est autocorrectif car il n’y a qu’une seule solution pour chaque défi, et comme dit précédemment, la solution se trouve quelques pages plus loin dans les livrets.

Le monde aquatique, un jeu de voyage pour toute la famille

Comme l’Arche de Noé, le monde aquatique est un jeu de voyage petit, léger et facile à ranger même dans un petit sac d’enfant. Il est conseillé à partir de 5 ans, et cette fois je trouve que ça colle bien. Si Petit O’ (3 ans 1/2) joue déjà à l’Arche de Noé tout seul, il lui est encore difficile de jouer au Monde aquatique. En revanche, Colombe (5 ans 1/2) prend plaisir à y jouer seule, et je dois avouer que Papa A Dada ! et moi aussi ! Le jeu n’est pas si facile que cela, et en niveau expert ou master, même un adulte y trouve de l’intérêt !

Notre avis sur le monde aquatique

Encore une fois, les éditions Smart Games ont sorti un excellent jeu ! Son format de poche permet de l’emporter partout. Les pièces magnétiques permettent de jouer partout. Et les différents niveaux contentent toute la famille. Comme L’arche de Noé, Le monde aquatique nous suit dans nos déplacements et nous occupent bien pendant les temps d’attente !

Enfin, le prix : 9,99€ ça n’est pas beaucoup pour un jeu si pratique et qui plaît à toute la famille !

Cet article est ma participation au rendez-vous 1, 2, 3 Jouez ! organisé par ma copine Maman & Pipelette. Vous pouvez retrouver les autres participations ici :

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+

Halloween : Nos sorcières en empreintes de mains

Publié le

Lorsque je vous ai présenté notre banderole de Halloween réalisée en peignant avec des ballons, mais ce que je ne vous ai pas dit, c’est qu’à la fin de l’activité, je trouvais si jolies les assiettes en carton qui m’avaient servi à mettre la peinture; que j’ai décidé de les intégrer à notre décoration ! Ni une ni deux, un coup de peinture sur les mains de mes petits et je vous présente nos sorcières en empreintes de mains.

 

Notre décoration de Halloween

Transformer une empreinte de main d’enfant en sorcière

Il faut mettre de la peinture verte sur la paume de la main de l’enfant et de la peinture noire sur ses doigts. Puis, en lui demandant de garder les doigts bien serrés, appliquer sa main sur le support (ici l’assiette). Un trait perpendiculaire aux doigts entre ceux-ci et la paume pour finir le chapeau de la sorcière, un nez, une bouche, puis des cheveux oranges, et voici notre sorcière terminée !

 

Sorcière en empreinte de main

Une ficelle accrochée au dos de l’assiette avec un scotch et au mur avec du washi tape de Halloween, et voici nos assiettes fixées au mur !

Le reste de notre déco de Halloween

Comme vous avez pu le voir sur la première photo, notre déco est plutôt remplie : notre banderole, nos assiettes avec les sorcières, mais aussi de jolies empreintes oranges toutes simples, et un fantôme découpé en totale autonomie par ma Colombe (5 ans 1/2) et un monstre en pantalon découpé par mon Petit O’ (3 ans 1/2).

Le tout est allé rejoindre notre banderole de Halloween et donne un air de fête à notre salle à manger !

Vous aussi vous décorez la maison pour Halloween ? Quel genre de bricolages faites-vous ?

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+

Banderole de Halloween pour décorer la maison

Publié le

Halloween approche à grand pas, et plus mes enfants grandissent, plus j’aime cette fête (et je l’aimais déjà beaucoup avant, alors imaginez !). Ce que je préfère bien-sûr, c’est fabriquer des décorations avec mes enfants. Cette année ne déroge pas à la règle, nous avons commencé très tôt, et la maison est déjà prête notamment grâce à une grande banderole de Halloween peinte que j’ai accroché dans la salle à manger.

Matériel nécessaire à la réalisation de la banderole

Cette banderole est facile à faire (les enfants peuvent participer à sa réalisation dès qu’ils savent se mettre assis) et nécessite peu de matériel :

  • un rouleau de papier (le mien vient de chez ikea)
  • des ballons de baudruche
  • des assiettes en carton
  • de la peinture

La réalisation de la banderole Halloween

J’ai d’abord versé de la peinture dans chaque assiette en carton (une assiette par enfant). Ici j’ai pris de la peinture noire et orange (de chez Ikea) pour coller au thème.

Peinture versée dans une assiette en carton

Puis j’ai étaler le rouleau de papier sur le sol (que j’avais protégé d’une bâche auparavant) et je l’ai fixé avec du scotch. J’ai installé mes petits artistes autour du papier.

prêts à décorer notre banderole de Halloween

Les enfants on ensuite juste eu à tremper le ballon dans la peinture et à appuyer le ballon sur le papier. Et croyez-moi ils s’en sont donné à cœur joie !

 

peindre avec un ballon

peindre avec un ballon

peindre avec un ballon

peindre avec un ballon

peindre avec un ballon

J’ai ensuite mis la banderole à sécher, et quelques jours après nous avons apporté la touche finale. J’ai écrit “HALLOWEEN” à la peinture verte et Colombe (5 ans 1/2) est repassé sur la peinture avec son pinceau (quand on peut placer un peu de graphisme dans un activité, pourquoi se priver ?).

 

écrire Halloween

Une fois la banderole installée sur le mur de notre salle à manger, je me suis sentie observée. J’ai alors vu 2 yeux et une bouche boudeuse sur la banderole. Je me suis donc empressée de rehausser ce regard et ce sourire avec une touche de blanco ! Et voilà comment est né notre charmant monstre de la salle à manger !

Le monstre de la salle à manger

Et voilà notre belle décoration de Halloween ornant notre salle à manger ! Il y a bien sûr notre belle banderole, et d’autres décorations comme nos sorcières en empreintes de mains !

Notre décoration de Halloween !

Alors qu’en pensez-vous ? Vous aussi vous aimez décorer la maison avec les enfants pour Halloween et les autres fêtes ?

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+

Quelle chance d’avoir un enfant autonome !

Publié le

“Mon fils est un fainéant ! Quand il s’agit de travailler, il faut le pousser, quant à aider à la maison n’en parlons pas ! On ne peut pas lui demander un service sans qu’il ne s’énerve, et quand il se décide enfin à faire quelque chose c’est toujours bâclé… Je sens déjà qu’aucune femme ne voudra de lui, il faut tout lui faire à sa place ! Et toi tes enfants, ils ont l’air de beaucoup t’aider ! Tu as de la chance, profite !

Voilà à peut près les mots que m’a tenue une maman l’autre jour. Passons sur le fait qu’elle a déjà classé son fils de 4 ans dans la catégorie “Tanguy”… Je préfère m’attarder sur ma chance d’avoir des enfants autonomes !

Mes enfants sont très autonomes… si je suis avec eux !

Effectivement, à 3 et 5 ans, mes enfants s’habillent et se lavent seuls, ils font leurs lits, mettent et débarrassent la table. Il leur arrive de m’aider à faire la cuisine ou de passer l’aspirateur, ils étendent le linge et apprennent à plier leurs vêtements. Alors dit comme cela, on a l’impression qu’il ne me reste plus grand chose à faire à la maison puisque mes petits esclaves enfants participent tant, et que je peux mener une vie de loisirs et de repos.

Mais voyez-vous les choses ne sont pas si simples, et avoir de jeunes enfants autonomes représente beaucoup de travail pour l’adulte au final.

Car les jours où, fatiguée, je me dis que je vais tenter de leur crier à travers l’appartement de mettre leurs pyjamas afin d’aller un peu plus vite dans le rituel du soir, j’obtiens rarement le résultat escompté. Au mieux, lorsque j’arrive dans leur chambre, je trouve mes enfants toujours habillés et vacants à leurs occupations comme s’ils n’avaient rien entendu de ce que je leur ai demandé. Au pire, je trouve deux enfants à moitié habillés faisant une bataille d’oreillers dans une cabane qu’ils ont faite avec les draps de leurs lits.

Car mes enfants ne sont pas dupes. Lorsque je leur dis de faire quelque chose seuls et qu’ils voient que je n’ai pas l’intention de les accompagner, ils comprennent bien que j’essaye de me débarrasser d’une tâche qui ne m’enthousiasme pas ! Alors pourquoi s’enthousiasmeraient-ils ?

Pour que mes enfants fassent preuve d’autonomie, ils ont besoin d’un public (comprendre : ils ont besoin que leur mère applaudisse leurs exploits !). Leur laisser de l’autonomie suppose donc d’être présente, de les laisser faire en les encourageant et en les aidant lorsqu’ils le demandent.

 

enfant épluchant une carotte
Éplucher une carotte et préparer son repas.

 

Aide-moi à faire seul

Avoir des enfants autonomes quand ils ont 3 et 5 ans, ça n’est pas avoir des enfants qui font tout seul ou qui font tout. C’est avoir des enfants qui font seul avec un adulte qui les accompagne. C’est exactement ce qu’indique la citation de Maria Montessori : “Aide-moi à faire seul“. L’enfant n’a pas besoin qu’on fasse tout à sa place, mais il a besoin qu’on l’accompagne dans ses apprentissages. Et petit à petit, en ayant une position de retrait mais en étant toujours prêt à aider l’enfant quand il le demande, et en acceptant qu’il fasse ce qu’on ne l’aurait pas pensé capable de faire, l’enfant devient autonome.

Ma fille de 5 ans passe l'aspirateur
Ma fille de 5 ans passe l’aspirateur

 

et l'aspirateur se transforme en voiture de course pour mon fils !
et l’aspirateur se transforme en voiture de course pour mon fils !

Avoir un enfant autonome c’est patienter 20 minutes qu’il mette ses chaussures (bien-sûr on a le droit de les lui mettre le jour où on est très pressé, mais tout en lui expliquant que c’est cette fois pour être à l’heure), c’est ne pas avoir peur du regard des gens lorsque vos enfants sortent avec leur pull mis à l’envers (parce que quand ils ont fait seul, à moins que cela ne gène leur confort, on respecte et on ne revient pas sur la façon dont ils ont fait), c’est accepter que la cuisine devienne un champ de bataille pendant la préparation des repas (et leur apprendre aussi à laver la cuisine après, tant qu’on est dans l’autonomie, hein !), c’est accepter que l’enfant ne fera pas comme nous, mais qu’il fera peut-être tout aussi bien (ou moins bien, mais qu’en tous cas il prend ce chemin pour apprendre).

Enfant préparant leurs sandwichs
Ils ont mis plein de miettes, les plateaux étaient pleins de gras, la plaquette de beurre ressemble à un champs de bataille criblé d’obus, mais ce midi-là, mes deux enfants ont mangé entièrement tout leur sandwich remplis de bons légumes !

Avoir un enfant autonome c’est le voir se régaler à apprendre de nouvelles choses… et devoir les terminer à sa place parce qu’il n’a plus la patience. Et recommencer le processus encore, et encore… parce qu’un jour il y arrivera, il terminera son activité seul et il sera fier du résultat. Et ce jour-là, c’est nous qui nous régalons à voir la fierté dans ses yeux !

 

Mes astuces pour encourager mes enfants vers l’autonomie

Premièrement, pour avoir des enfants autonomes, il faut une maison qui leur est adaptée ! Cela passe par l’aménagement de la maison et l’achat de quelques accessoires (pas nécessairement coûteux) pour que ce dont les enfants ont besoin soit toujours à leur porté :

  • Des marchepieds : Si vous voulez vous faire plaisir, vous pouvez vous offrir une belle tour d’observation. Mais bien souvent une simple marche suffit. Une marche est peu coûteuse, légère et donc facile à transporter par l’enfant (oui, je vous rappelle que je vous écris un article sur l’autonomie !). Ici nous en avons plusieurs et de plusieurs tailles, placer à des endroits stratégiques (salle de bain, toilettes, cuisine, chambre des enfants).
  • Des rangements accessibles : il est nécessaire que les affaires dont les enfants auront besoin leurs soient accessibles. On voit souvent sur internet, de beaux dressings “Montessori” où tous les vêtements sont suspendus à une tringle à hauteur d’enfant. C’est très joli et idéal pour les petits, mais on n’a pas toujours une maison adaptée. Ici les vêtements sont pliés et posés sur des étagères ou dans des tiroirs à la hauteur de nos enfants. Ils peuvent donc choisir ce qu’ils vont porter et quand ils veulent reposer un vêtement, ils le replient puisque cela fait aussi partie de l’autonomie !  Je prends ici l’exemple des vêtements, mais à la maison, tout est rangé selon ce principe d’accessibilité : les enfants ont accès à leurs produits d’hygiène, à la vaisselle et aux ustensiles de cuisine, au matériel de loisirs créatifs. Bien évidemment certaines choses leurs sont inaccessibles pour des raisons de sécurité ou de complexité d’utilisation : médicaments, couteaux de cuisine, pâte à modeler (oui, la pâte à modeler est une arme de destruction massive de mon salon, je la range dans la même catégorie que les médocs et les couteaux !).
  • Des objets sans trop de valeur : Une chose est certaine, avec un enfant autonome il y aura de la casse ! Les petites mains sont encore maladroite, et puisqu’en tant qu’adulte il nous arrive aussi de casser des objets par inadvertance, il faut bien l’accepter de nos enfants aussi. Alors ici nous avons des objets facilement remplaçables (financièrement et sentimentalement). Par exemple, notre vaisselle est toute simple, peu coûteuse et facilement remplaçable. Quant aux beaux objets qui ont de la valeur pour nous : ils ne sont pas accessibles pour nos enfants et ils savent que ces objets ne sont pas à eux.
  • De la motivation : les enfants sont toujours fiers de faire seuls la première fois. Puis, la tâche devenant facile, ils s’en désintéressent parfois au bout d’un moment. Il est alors important de les aider à garder la motivation. Et c’est à ce moment que l’accompagnement devient important. Il est donc important de partager leurs activités régulièrement pour entretenir l’intérêt. Et quand je manque moi-même de motivation, j’utilise de la musique pour nous l’insuffler. Cela peut être juste la radio, ou des musiques plus ciblées sur le thème de l’activité (par exemple des chansons sur le rangement, vous pouvez trouver des playlists de chansons sur différents thèmes sur ma chaîne Youtube)

 

Alors oui, j’ai de la chance d’avoir des enfants autonomes, mais j’y ai aussi beaucoup travaillé. Parce que même si les enfants sont naturellement enclins à apprendre de nouvelles choses, ne pas tuer leur motivation et ne pas les décourager est parfois un vrai travail pour l’adulte car nous avons la fâcheuse tendance à vouloir que les choses soient faites à notre manière, vite et proprement. Ne pas intervenir demande parfois énormément de patience, et il faut trouver une force qu’on ne pensait pas avoir pour motiver les troupes ! Mais au final, laisser nos enfants faire par eux même peut nous conduire à de beaux moments de fierté et parfois même dans de belles aventures guidées par l’imagination de l’enfant !

 

Qui aurait cru qu'un super-héros râton-laveur pouvait tirer le carosse d'un princesse licorne ?
Qui aurait cru qu’un super-héros râton-laveur pouvait tirer le carosse d’un princesse licorne ?

 

 

 

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+

L’arche de Noé, un casse-tête à emporter partout !

Publié le

Dans la famille A Dada ! nous aimons beaucoup les jeux de société et les casse-têtes en tous genres. Mais nous aimons aussi bouger que ce soit pour s’expatrier de longs voyages ou juste pour de petites sorties. Et lors de ces sorties, quoi de mieux pour occuper les temps d’attente qu’un petit casse-tête facile à transporter et qui en plus plaît à toute la famille ? Les jeux les plus pratiques que j’ai trouver jusque-là sont les jeux de voyage magnétiques de la marque Smart Games, et aujourd’hui je vais vous présenter celui qui a fait l’unanimité dans la famille : L’arche de Noé !

L'arche de Noé, Smart Games

L’arche de Noé

Les jeux de voyages magnétiques de Smart Games se présentent sous la forme d’un petit livre rigide qui comprend :

  • 1 livret de jeu magnétique
  • 2 livrets d’instructions et de solutions
  • 10 pièces aimantées représentant les couples d’animaux

L'arche de Noé, Smart Games

A l’ouverture on découvre les livrets d’instructions sur la page de gauche, et le plateau de jeu sur la page de droite.

L'arche de Noé, Smart Games

 

Le joueur doit placer des animaux sur le plateau comme indiqué sur la feuille d’instruction. Puis, il doit trouver le moyen de remplir le bateau en réunissant tous les couples d’animaux. C’est donc un jeu de logique et de repérage dans l’espace. Le joueur peut s’autocorriger lorsqu’il remarque que tous les animaux ne rentrent pas dans les cases dessinées sur le bateau. Et pour être sûr d’avoir trouver la solution, il suffit d’aller chercher la solution en fin de livret.

L'arche de Noé, Smart Games

L’arche de Noé, un jeu pour petits et grands !

Parmi tous les casse-tête de voyage Smart Games qui existent, j’ai choisi l’Arche de Noé en priorité car il s’adresse aux enfants à partir de 5 ans. Il est idéal pour ma Colombe (5 ans 1/2) qui y joue en toute autonomie sans aucun problème. Et j’ai eu l’agréable surprise de constater que mon Petit O’ (3 ans 1/2) parvient aussi à faire les premiers niveaux tout seul ! Quant aux niveaux master, les plus difficiles, ils occupent bien papa et maman ! C’est donc un jeu idéal pour toute la famille !

L'arche de Noé, Smart Games

Notre avis sur ce jeu

Comme je viens de l’expliquer, c’est un jeu qui convient à toute la famille, et ça c’est un point particulièrement positif pour nous. Il propose 48 défis, ce qui présage plusieurs heures de jeu ! D’autant que L’Arche de Noé est un jeu de voyage, alors si toute la famille peut y jouer, cela permet de ne prendre qu’un jeu pour occuper tout le monde et de voyager léger !

Son format est vraiment idéal ! Il n’est pas lourd et tout petit, les enfants peuvent le glisser dans leur sac à dos et le sortir quand ils le veulent !

Enfin, son prix ! 9,99 € pour un jeu qui plaît à toute la famille, c’est vraiment très rentable !

 

Cet article est ma participation au rendez-vous 1, 2, 3 Jouez ! organisé par ma copine Maman & Pipelette. Vous pouvez retrouver les autres participations ici :

 

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+

DIY : un cadre pour accrocher les barrettes

Publié le

S’il y a bien une chose à laquelle je ne peux pas résister, ce sont les accessoires pour cheveux de petites filles ! Je suis en amour devant les gros nœuds et les petites barrettes fantaisies ! Mais s’il y a bien un inconvénient à tous ces accessoires, c’est que sans rangement bien établi, ils finissent immanquablement par traîner au fond d’une pochette et on ne les porte jamais… Alors pour mettre ces petites merveilles en valeur, j’ai fabriqué des cadres pour accrocher les barrettes.

 

cadre pour accrocher les barrettes

Matériel nécessaire pour un cadre

Matériel nécessaire pour faire un cadre pour accrocher les barettes

  • une toile vierge
  • des rubans
  • une agrafeuse murale ou un marteau et des clous

DIY du cadre pour accrocher les barrettes

Le DIY est super simple : tendre les rubans sur la toile et les accrocher sur le côté des montants. Les rubans doivent être suffisamment espacés pour accrocher les barrettes et suffisamment tendus pour supporter leur poids.

fabriquer un cadre pour accrocher les barrettes

Et voilà le résultat ! Nous avons deux cadres : l’un avec 3 rubans pour attacher les gros nœuds, et un avec 5 rubans pour les barrettes plus petites. Et Grâce à ces cadres nos nœuds sont mis en valeur et cela nous donne envie de les porter ! Comme dirait Mari Kondo, ils nous mettent en joie à chaque fois que nous les voyons !

 

cadre pour accrocher les barrettes

cadre pour accrocher les barrettes

Et maintenant il faut que je trouve une solution pour les bandeaux et élastiques ! Et vous comment rangez-vous les accessoires pour cheveux ? Partagez vos idées en commentaire car c’est toujours un plaisir pour moi de vous lire !

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+

DIY : Quiet Book pour Halloween

Publié le

Savez-vous ce qu’est un quiet book ou en bon français, un livre d’activités en feutrine ? Il s’agit comme son nom l’indique, d’un petit livre rempli d’activités pour occuper son enfant et s’assurer du calme pendant les temps d’attente au restaurant ou chez le médecin par exemple. J’ai réalisé mon tout premier quiet book pour les 2 ans de ma fille et je m’étais promis de continuer à faire de nouvelles pages et à fabriquer un quiet book pour mon fils par la suite. C’est ce que j’ai fait (à mon rythme) et j’ai maintenant quelques nouveautés à vous présenter ! Comme nous sommes en plein mois d’octobre, je vais commencer par vous présenter un thème de saison : nos pages de quiet book pour Halloween !

 

Quiet book de Halloween !

L’araignée tisse sa toile

Une petite araignée toute mignonne tisse sa toile !

Page de Quiet Book : l'araignée tisse sa toile

Sur une feuille de feutrine épaisse orange, j’ai cousu une petite araignée en feutrine noire et aux yeux en perles blanche. Je lui ai accroché un long fil à broder noir, et tout autour d’elle, j’ai fixé de petits boutons.

Page de Quiet Book : l'araignée tisse sa toile

 

L’enfant s’amuse à entourer les boutons avec le fil à broder et à tisser la toile de l’araignée. Il s’exerce à la motricité fine, au repérage dans l’espace (pour réaliser de jolis motifs) et à la résolution de problème (pour défaire le fil !).

Page de Quiet Book : l'araignée tisse sa toile

Page de Quiet Book : l'araignée tisse sa toile

 

Jack O’ Lantern, la fameuse citrouille de Halloween

Que serait Halloween sans une citrouille à décorer ?

Page de Quiet Book : la citrouille de halloween

 

J’ai découpé une citrouille en feutrine orange que j’ai ensuite cousu sur une feuille bleu nuit. J’ai confectionné une petite poche sous la citrouille afin d’y ranger les éléments mobiles.

Page de Quiet Book : la citrouille de halloween

 

Puis, dans de la feutrine noir, j’ai découper des éléments de visage avec différentes formes.

L’enfant place les éléments au gré de ses envies pour faire des visages différents. En fonction des combinaisons on obtient une citrouille effrayante, surprise ou joyeuse. Cet exercice permet tout aussi bien d’apprendre le nom des parties du visage que de travailler sur les émotions !

Page de Quiet Book : la citrouille de halloween

Page de Quiet Book : la citrouille de halloween

Page de Quiet Book : la citrouille de halloween

Page de Quiet Book : la citrouille de halloween

Colombe (5 ans 1/2) et Petit O’ (3 ans 1/2) adorent leurs nouvelles pages. Elles viennent compléter nos pages de quiet book que nous avions déjà, et d’autres que j’ai prévu de vous montrer très bientôt (alors continuez à suivre le blog, j’ai plein de nouveautés à vous montrer !).

Vous pouvez retrouver nos autres pages de quiet book dans les articles :

 

 

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+