Nos couches lavables pour la nuit

Publié le

Hier je vous parlais de nos couches lavables dans un long article (ici) mais je ne vous ai parlé que des couches que nous utilisions pendant la journée. En effet, il existe des couches lavables pour la nuit, plus absorbantes et avec un “effet au sec” qui empêche les irritations de la peau. Je n’ai pas utilisé ce système dès la naissance de ma fille il y a 3 ans, (par facilité j’avais opté pour des couches jetables écologiques pour la nuit), mais cela fait plus de 18 mois que je les utilise alors là encore j’ai pas mal de recul.

Nos couches lavables pour la nuit :

J’utilise donc des couches Dodo Bambou de chez Lulunature (en orange sur la photo). Elles ont une face en bambou et coton, et l’autre face en polaire qui donne l’effet au sec. Ses nombreux boutons pressions permettent d’adapter la couche à la taille de l’enfant, de 5 à 15 kg. Pour plus d’absorption, je place un insert (vendu avec la couche) à l’intérieur. Je mets également un voile de protection pour recueillir les selles, et par dessus je mets une culotte de protection Popolini.

Couche lavable pour la nuit

La couche est très facile à mettre (encore une fois, Petit Ourson nous sert de modèle !).

Petit Ourson en couche lavable pour la nuit

Et une fois la culotte de protection placée, c’est vrai qu’elle fait un gros popotin, mais la nuit on dort alors ça ne se voit pas ! (comment ça la nuit on dort ? Vos enfants ne font pas leurs nuit ?! … Les miens non plus je vous rassure !)

Petit Ourson en couche lavable pour la nuit avec culotte de protection

Nos couches lavables pour la nuit au quotidien :

Je suis très contente de ces couches. J’en ai 5, ce qui me permet généralement d’en avoir toujours une propre. Pour être sûre de ne pas manquer, il m’arrive de les laver avec le linge de la famille si la poubelle à couche n’est pas suffisamment remplie pour faire une machine. Je les trouve un peu longue à sécher, mais je suis habituée aux langes qui sèchent en un rien de temps, donc je suis certainement difficile. Du point de vue du confort, je n’ai rien à redire. Ma fille a la peau sensible et porter une couche lavable pendant une dizaine d’heures ne l’a jamais irritée, grâce au voile polaire de la couche qui laisse la peau au sec. L’enfant n’étant pas dans l’humidité, on ne peut pas non plus déplorer de réveil par la faute des couches.

Le système a donc fait ses preuves et nous convient parfaitement. Il nous arrive encore de mettre des couches jetables pour la nuit lorsque je suis en retard dans les lessives, mais jamais parce que cela serait plus pratique. Chaque couche coûte une vingtaine d’euros, j’ai donc dépensé 100 € qui ont vite été rentabilisés.

Et chez vous, les enfants sont en couches lavables ? N’hésitez pas à me donner votre point de vue ou à me poser des questions en commentaire !

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+

7 commentaires sur “Nos couches lavables pour la nuit

    Niya a dit :
    08/05/2016 à 21:25

    Nous avions essayé les couches lavables pour ma fille (il y a 5 ans et demi donc)… mais arrivée chez la nounou, celle-ci n’était pas trop emballée par les couches lavables.. Nous sommes donc passés au couches jetables écologiques. Et pour mon fils, nous n’avons pas retenté l’expérience car il avait une place en crèche, et inutile de dire qu’elle n’accepte pas les couches lavables… bref… Vivement qu’on en sorte de ces couches !! :p

      mamanadada a répondu :
      09/05/2016 à 07:05

      C’est vraiment dommage que tant de professionnels refusent les couches lavables… Pour les assistantes maternelle cela ne représente pas tellement d’effort finalement. Pour les crèches c’est un peu plus compliqué car il y a plus d’enfants et il faut de la place pour stocker séparément les couches sales de chaque enfant, mais certaines y arrivent !
      Les couches jetables écologiques sont mon alternative aussi lorsque les enfants vont à la crèche. C’est une bonne solution, malgré le prix élevé… Mais jetables ou lavables, je crois qu’on pense toutes comme toi : Vivement qu’on sorte des couches !!!

    Les cahiers de Lucie-Rose a dit :
    14/05/2016 à 15:26

    Merci pour la suite qui répond à ma question (je ne viens pas pas à chaque publication mais je viens tout lire dès que j’ai un peu de temps). Bref, si on a la sensation d’être au sec, je ne suis pas sûre que les couches nocturnes lavables répondront à ma problématique du moment… Peut-être devrais-je commencer par utiliser les couches de jour juste pour la sieste qui est moins longue et voir ce que ça donne. Qu’en penses-tu ?

      mamanadada a répondu :
      14/05/2016 à 20:26

      La sensation d’être au sec est moins efficace qu’avec des couches jetables, mais ton idée de commencer avec des langes juste pour la sieste est plutôt bonne. Elle a 2 avantages : ton fils sentira immédiatement qu’il est mouillé et tu n’auras pas à dépenser une fortune. Si tu as déjà des langes chez toi, vérifie bien que tu pourras les mettre à ton fils et fait l’essai avant d’en acheter spécialement pour en faire des couches. Les langes s’adaptent à la taille de l’enfant, mais avec les plus grands c’est parfois un peu juste. Je n’ai jamais eu de problème, mais ma fille est un petit gabaris et elle a été propre assez tôt !
      N’hésite pas si tu as d’autres questions !

    Famille Plume a dit :
    23/05/2016 à 21:12

    Et re-merci pour cet article aussi ! Je ne savais pas qu’il fallait une culotte de protection sur les couches lavables dis donc ! Effectivement ça doit faire un sacré popotin 😉

      mamanadada a répondu :
      25/05/2016 à 09:22

      Pour la culotte de protection, tout dépend du système choisi. Certaines ont la protection imperméable intégrée, mais elles sont plus longues à sécher. Et si tu oublies cette protection sur mes couches, tu le sais au premier pipi !
      Pour le gros popotin, plus l’enfant grandit et moins c’est flagrant !

    […] Les couches : ici les enfants sont en couches lavables, du moins la majeur partie du temps. Il m’arrive de leur faire porter des couches jetables, mais alors je choisi des couches écologiques, plus respectueuses de l’environnement et contenant moins de produits nocifs (oui, même dans les couches il se peut qu’il y en ait, mais ça vous ne le saurez pas, puisque les fabricants n’ont pas l’obligation d’afficher la composition de leur produit !). Je vous dit tout sur nos couches pour la journée ici, et sur celles de la nuit ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *