Bac sensoriel

Jouer avec des bouchons

Publié le

Voilà une activité totalement improvisée et que l’on peut facilement reproduire chez soi ! Je suis sûre que comme moi vous avez quelque part un gros stock de bouchons de plastique qui attendent d’être déposés dans les associations qui les collectent ! À cela s’ajoutent deux gros bacs : comme nous avons fait beaucoup de rangement ces derniers jours, nous avons vidé 2 grosses caisses en plastique très solides dont j’ai pu me servir pour cette activité. Enfin, j’ai sorti quelques pinces et une louche que j’avais dans ma cuisine. J’ai déposé le tout sur la terrasse à disposition des enfants et je les ai laissés jouer.

bacs et bouchons de plastique

bouchons de plastique, louche

attraper des bouchons avec une louche ou un pince

Bacs et bouchons

Les enfants ont pris beaucoup de plaisir à attraper les bouchons avec la louche ou avec les pinces, s’entraînant à la motricité fine au passage. Ils ont transvasé les bouchons d’un bac à l’autre, les ont lancé en visant les bacs, ont renversé les bacs par terre puis remis les bouchons dedans. Ils ont même fini par transformer les bacs en baignoire et m’ont affirmé « prendre un bain de bouchons ». Bref, à peu de frais ils se sont amusés pendant de longues minutes. Les bacs resteront sur la terrasse encore quelques jours durant lesquels je suis certaine que les enfants s’inventeront encore de nombreux jeux !

bouchons

Notre bac sensoriel « Le monde de Némo »

Publié le

À la maison, nous adorons regarder « Le monde de Némo » ! Colombe apprécie l’aventure de Dory et Marin, et elle aime découvrir les espèces marines. Petit O’ aime regarder les poissons dans un océan plein de couleur. Et moi, j’aime cette belle histoire pleine d’humour. Très récemment, les enfants ont reçu ces petits poissons Dory et Marin qui nage quand on les plonge dans l’eau ! Ce sont des « Robo Fish » de Splash Toys. Je n’ai donc pas pu résister à l’idée de leur faire un bac sensoriel « Le monde de Némo » pour rejouer l’épopée de ces deux poissons si attachant !

Robo Fish Marin et Dory

Robo Fish Marin et Dory dans l'eau

Pour créer ce bac sensoriel « Le monde de Némo », je me suis inspirée de plusieurs scène du film et j’ai recréé quelques éléments :

  • L’anémone dans laquelle vivent Marin et Némo : 3 ballons de baudruche verts remplis de haricots secs (pour les lester) auxquels j’ai accroché du bolduc.
  • Les méduses qui piquent Marin et Dory : 5 ballons de baudruche roses et blancs très peu gonflés.
  • Les tortues qui font traverser l’océan à Marin et Dory : quelques morceau de mousse colorée découpés en forme de tortues.
  • Le courant qui emporte nos deux héros lorsqu’ils quittent les tortues (ou celui qu’ils suivent avec les tortues) : un grand chausse-pied.
  • Sydney, où ils retrouvent Némo : une assiette en carton découpée pour symboliser l’Opéra !
  • Et bien sûr pour l’océan : de l’eau avec une pointe de colorant bleu ainsi que des coquillages et des morceaux de verre poli ramassés sur la plage.

Bac sensoriel "Le monde de Némo"

Colombe et Olivier adore voir leurs poissons s’animer quand on les plonge dans l’eau et ils se sont beaucoup amuser à les faire nager dans leur nouveau bac !

Marin dans son anémone

Marin dans son anémone

Marin explore les fonds marins

Marin sur le toboggan/courant

Marin remonte le courant

Marin semblait apprécier son anémone puisqu’il y retournait régulièrement ! Mais il est aussi parti explorer les fonds marins avec Colombe qui lui présentait des coquillages. Enfin, il s’est amusé comme un petit fou à descendre le courant/toboggan et a même essayé de le remonter !

Dory prisonnière des méduses

bac_sensoriel_dory_cache_tortue

Dory, elle, a été un peu plus intrépide ! Elle est allée rejoindre les méduses plusieurs fois, malgré les recommandations de Colombe. Colombe a eu beau crier : « Non Dory, ne vas pas dans les méduses ! », Dory n’en faisait qu’à sa tête et y retournait à chaque fois. C’est sans doute dû à son problème de perte de mémoire immédiate !

Heureusement, elle s’est beaucoup plue aussi à jouer sur les tortues. Comme dans le film, Dory se couchait sur une tortue et se laissait portée par celle-ci. Mais très vite, un battement de nageoire la replongeait dans l’eau, et elle continuait son exploration en solo !

Vous l’aurez compris, ce bac sensoriel « Le monde de Némo » a énormément plu aux petits, notamment à Colombe (3 ans 1/2) qui a rejoué toute l’aventure ! Petit O’ (18 mois) était plutôt dans l’exploration de l’eau et des éléments du décor que dans le jeu, mais il rigolait beaucoup en voyant ses petits poissons en plastique s’animer ! Le jeu a donc duré longtemps, très longtemps, le temps pour nos aventuriers d’atteindre Sydney !

bac_sensoriel_opera_sydney

Bac sensoriel aux couleurs de la Reine des Neiges

Publié le

Le printemps sera bientôt officiellement là, il est donc temps pour moi de vous montrer notre dernière activité sur le thème de l’hiver. Oui, oui, de l’hiver pas de la Reine des Neiges ! Bon, d’accord, un peu quand même, il s’agit d’un bac sensoriel aux couleurs de la Reine des Neiges. Et le but de ce bac ? Libérer, délivrer des surprises bien-sûr !

Je voulais un bac sensoriel avec des glaçons pour évoquer avec Colombe les notions de « froid », « chaud » ou « glacé ». Mais Colombe n’aime généralement pas du tout toucher les glaçons, il me fallait alors trouver un détail suffisamment attirant pour faire oublier à Colombe le froid qu’elle trouve désagréable. J’ai donc décidé d’enfermer de petites surprises et de jolies couleurs dans les glaçons. Pour cela, j’ai mis quelques petits flocons brillants dans mon bac à glaçons, puis je l’ai rempli d’eau et l’ai mis au congélateur. J’ai aussi mis quelques gouttes de peinture dans d’autres glaçons : j’ai rempli le bac à moitié et l’ai mis à congeler, puis j’ai ajouter une noisette de peinture sur chaque demi glaçon et l’ai encore mis à congeler. Enfin j’ai rempli entièrement le bac et l’ai mis une 3 ème fois au congélateur.

Voici donc le bac au début de l’activité :

materiel_bac_frozen

glacons_bleu_dore

glacon_flocons

On retrouve mes glaçons avec leurs flocons, et ceux avec la goutte de peinture (peinture bleue et dorée). J’ai placé un pinceau, quelques pipettes (des pipettes de sérum physiologique que j’ai mises de côté une fois vides), un flacon de paillette et un bol avec de l’eau chaude.

J’ai expliqué à Colombe que les glaçons étaient tout simplement de l’eau très froide, mais qu’avec de l’eau chaude elle pourrait les faire fondre. Je lui ai montré les « surprises » qui se trouvaient dans les glaçons et lui ai dit qu’elle pouvait essayer de découvrir ces surprises.

pinceau_bac_sensoriel_glaçon_bleu

concentration_fonte_glace

glaçon_peinture

Colombe a spontanément pris le pinceau et l’a trempé dans l’eau chaude avant de le passer sur les glaçons pour les faire fondre. C’est d’ailleurs ce geste qui lui a permis de libérer la peinture. Ce point m’a un peu déçue : si quelques gouttes de peinture se sont diluées dans l’eau en se libérant, la plupart sont restées dans leur état de cristallisation et se sont éparpillées dans l’eau en petits morceaux.

fonte_glacon_pipette

glacon_pot_font

Colombe a également beaucoup joué avec les pipettes. Elle aspergeait les glaçons avec de l’eau tiède (j’ai changé l’eau du bol plusieurs fois) et c’est ce qui a libéré les flocons. Mais finalement, l’opération lui paraissant un peu trop longue, elle a préféré mettre les glaçons directement dans le bol d’eau tiède. Le geste était efficace au moins !

bac_glacons_paillettes

Finalement Colombe a renversé l’eau du bol dans le bac et a versé des paillettes pour un mélange magique !

bac_sensoriel_frozen

bac_couleur_reine_des_neiges

frozen_colors_sensory_bin

Bien qu’à la fin de l’activité tous les flocons et toute la peinture n’ont pas été libérés, délivrés, le bac s’est transformé en univers brillant et plein de couleur, digne du dernier Disney !

Notre petit jardin zen – bac sensoriel – Voyageons Ludique

Publié le

voyageons-640x640

Comme promis pour le rendez-vous Voyageons Ludique, nous allons parcourir l’Asie et aujourd’hui je vous emmène au Japon.

C’est en regardant cet épisode de Mouk intitulé « Le jardin Japonais » que j’ai eu l’idée de présenter à Colombe un bac sensoriel reprenant le concept de ces jardins.

Au Japon, les jardins zen sont des espaces de contemplation. Constitués essentiellement de minéraux et de quelques végétaux, ce sont des jardins secs. L’eau est symbolisée par les sillons tracés par des râteaux.

Avec très peu de moyen, j’ai reproduit un jardin zen dans notre bac sensoriel.

Matériel nécessaire :

  • un bac en plastique
  • un kilo de semoule
  • un petit râteau
  • quelques végétaux (ici du bambou coupé sur ma terrasse et un sapin Playmobil)
  • quelques pierre ou objet rappelant le Japon (ici un Maneki Neko, le chat qui dit bonjour)

materiel_bac_jardin_japonais

Activité :

J’ai présenté à Colombe le bac déjà rempli et aménagé comme un jardin zen. Je lui ai expliqué rapidement le concept qu’elle connaissait déjà du dessin animé et lui ai laissé les outils pour qu’elle aménage son propre espace.

bac_jardin_japonais

bac_maneki_neko

bambou_bac_jardin_japonais

Ma Colombe s’est alors emparée du râteau et a modelé l’espace en traçant des sillons comme je l’avais fait, mais aussi en écartant de grandes pelletées de semoule.  Elle a aimé prendre la semoule à pleines mains et a essayé de remplir le petit chat (qui en fait est une tirelire). En créant des ruisseaux et des montagnes, nous avons fait fonctionné notre imagination et appris un peu de vocabulaire.

bac_jardin_zen

bac_jardin_zen_rateau

bac_jardin_japonais_action

Et comme la semoule ne présente aucun danger, une fois les éléments fragiles enlevés, Petit O’ a pu lui aussi profiter de ce bac. Le bac de semoule est un bon jeu de manipulation qui plaît généralement beaucoup aux petits ! Et pour tout vous avouer, moi-même j’aimerais bien plonger les mains dedans, pas vous ?

Bac sensoriel de Noël

Publié le

J’avais envie de proposer à Colombe (2 ans 1/2) et Olivier (11 mois) une activité qu’ils pourraient partager. Je me suis donc tournée vers le bac sensoriel et bien évidemment j’ai choisi le thème de Noël !

bac_sensoriel_noel

Dans une caisse en plastique, j’ai disposé :

  • une guirlande coupée en petits morceaux (afin que les enfants ne puissent pas s’étrangler avec)
  • quelques boules de Noël en plastique dont j’ai retiré l’attache (afin qu’il n’y ai aucune petite pièce détachable)
  • un sapin et un Père Noël lumineux
  • un renne en peluche
  • du fil chenille aux couleurs de Noël
  • Une étoile (celle que je mets au sommet du sapin habituellement)

bac_boules_guirlandes

Les enfants ont aimé découvrir les différents éléments, chacun menant ses découvertes de son côté d’abord. Petit O’ s’est emparé de l’étoile, seul élément qui dépassait du bac. Il a aussi beaucoup aimé les boules de Noël. Leur côté brillant l’a certainement attiré, ainsi que la forme ronde qui permet une bonne prise en main. Son jeu préféré a été de taper 2 boules l’une contre l’autre (heureusement qu’elles sont résistante !). Il a aussi aimé jouer avec les morceaux de guirlande.

bac_sensoriel_noel_etoile

  bebe_boules_noel

Colombe a aimé le Père Noël et le sapin lumineux. Elle s’est amusée à le allumer et à les éteindre, et a adoré le fait qu’ils changent de couleur.

bac_pere_noel

bac_renne_sapin

Elle a alors décidé de décorer le sapin, puisque depuis que nous avons décoré le vrai sapin, elle sait que Père Noël n’oubliera jamais une maison avec un sapin bien décoré ! Elle a tenter d’entourer le sapin de fil chenille, Petit O’ lui a tendu des morceaux de guirlande, et nous avons posé l’étoile au sommet.

decor_sapin

decor_sapin_guirlande

bac_noel_sapin_etoile

Petit O’ a continué ses manipulations tranquillement. De mémoire il s’agit de son premier bac sensoriel (ceux que je fais généralement pour Colombe contiennent des petits éléments dangereux pour lui comme ici ou ici) et c’est une réussite ! Malgré ses 11 mois, Petit O’ a joué aussi longtemps que sa grande sœur. Il faut dire qu’à vider et remplir le bac on est bien occupé !

bac_noel_etoile_sapin

Colombe aussi a beaucoup aimé ce bac et a pris la décoration du sapin très au sérieux ! Vers la fin du jeu, elle est allée spontanément chercher son Bilibo pour y disposer quelques décoration. Puis elle a joué à faire rouler les boules à l’intérieur en faisant des mouvements circulaires.

bilibo_noel

bilibo_boules_noel

J’ai laissé le bac à disposition des enfants pendant plusieurs jours (en retirant les fils chenilles qui me paraissaient dangereux pour un jeu sans surveillance) et les enfants y sont retournés régulièrement. L’appartement brillait de mille feux grâce aux petits bouts de guirlande qui se déposaient un peu partout ! Mais une fois il bac rangé il a suffit d’un coup d’aspirateur pour que tout soit comme avant !

Voilà donc une occupation que je vous recommande pour vos petits pendant ces vacances. À peu de frais, elle les gardera bien sage en attendant le Père Noël !

Bac sensoriel olfactif : les odeurs de la Provence

Publié le

Cette semaine, Colombe et moi avons beaucoup joué avec son nouveau bac sensoriel inspiré par notre belle région, la région Provence-Alpes-Côté d’Azur.
Tous les bacs sensoriels que je lui avais proposés jusque-là éveillaient la vue, l’ouïe et le toucher en présentant divers textures, matières, couleurs et formes, mais cela ne fait que 3 sens sur les 5 que nous possédons ! Alors cette fois j’ai voulu faire appel à un sens que Colombe ne semble pas beaucoup utiliser : l’odorat !

baclavande

Je n’ai pas eu à chercher bien loin pour remplir ce nouveau bac car je voulais que Colombe joue avec des choses qu’elle peut voir au quotidien. J’ai donc coloré quelques poignées de riz en violet (avec du colorant alimentaire dans un sac congélation, 4 gouttes de bleu, 4 gouttes de rouge et on mélange le tout) et j’y ai versé quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie. Cette huile aurait des vertus apaisantes, et j’avoue qu’en matière de calme, avec deux jeunes enfants à la maison tout est bon à prendre ! J’ai versé le riz dans un des compartiments du bac sable et eau de Colombe (Gifi- 15€) et dans l’autre compartiment, j’ai disposé des épines et des pommes de pin et de la lavande récoltés lors d’une promenade au parc, et quelques branches du thym qui pousse dans mes jardinières.

provence1

Le premier « réflexe » de Colombe lorsque je lui ai proposé ce bac a été de prendre une poignée de riz et de la transvaser d’un compartiment à l’autre. Puis je lui ai fait remarquer que le riz sentait bon et je lui ai proposé de sentir les autres éléments du bac pour voir si leur odeur ressemble à celle du riz.

baclavande6

baclavande2

Colombe attrapé les éléments un à un, les a regardé et les a sentis. Je lui ai proposé de frotter une branche de thym entre ses mains et de les sentir ensuite.

baclavande3

baclavande4

Nous avons construit des petits « jardins » et Colombe s’est entrainée à dénombrer les pommes de pin quand elle les passait d’un compartiment à l’autre.

baclavande7

baclavande5

Entre ces périodes de jeux ensemble et des moments de manipulation libre, ce bac aura occupé Colombe pendant toute la semaine. De mon côté, j’ai apprécié la bonne odeur qu’il apportait sur la terrasse !

Alors ces bonnes odeurs de Provence, ça vous tente ?