DIY

Nos bougies de Noël à la cannelle

Publié le

Noël approche et comme chaque année je prends plaisir à préparer les décorations avec les enfants. Cette année, j’avais envie d’embaumer la maison avec de bonnes odeurs de cannelle et d’orange et j’ai réalisé de jolies bougies de Noël à la cannelle.

 

Matériel nécessaire

  • Une bougie
  • Des bâtons de cannelle
  • Un élastique en caoutchou
  • Un petit ruban
  • Une épingle

 

Matériel nécessaire pour fabriquer des bougies d'automne

 

Réaliser une bougie de Noël à la cannelle

Tout d’abord, il faut placer l’élastique autour de la bougie, puis il faut y glisser les bâtons de cannelle l’un à côté de l’autre comme sur la photo.

 

A la fin de l’opération, la bougie est entourée par les bâtons de cannelle et il n’y a plus qu’à cacher l’élastique avec le petit ruban.

 

entourer une bougie avec des bâtons de cannelle

Pour fixé le ruban, j’ai simplement utilisé une épingle.

 

recouvrir une bougie avec un ruban

Nos bougies de Noël à la cannelle

Et voilà nos bougies de Noël prêtes à décorer notre table ! Afin que les bougies ne mettent pas de cire partout, les enfants et moi leur avons fabriquer des petits bougeoirs en pâte à sel.

 

Bougies entourées de cannelle

C’est un plaisir pour les enfants de les regarder et nos goûters d’hiver prennent toujours un air de fête !

goûter d'hiver

 

 

Halloween : Nos sorcières en empreintes de mains

Publié le

Lorsque je vous ai présenté notre banderole de Halloween réalisée en peignant avec des ballons, mais ce que je ne vous ai pas dit, c’est qu’à la fin de l’activité, je trouvais si jolies les assiettes en carton qui m’avaient servi à mettre la peinture; que j’ai décidé de les intégrer à notre décoration ! Ni une ni deux, un coup de peinture sur les mains de mes petits et je vous présente nos sorcières en empreintes de mains.

 

Notre décoration de Halloween

Transformer une empreinte de main d’enfant en sorcière

Il faut mettre de la peinture verte sur la paume de la main de l’enfant et de la peinture noire sur ses doigts. Puis, en lui demandant de garder les doigts bien serrés, appliquer sa main sur le support (ici l’assiette). Un trait perpendiculaire aux doigts entre ceux-ci et la paume pour finir le chapeau de la sorcière, un nez, une bouche, puis des cheveux oranges, et voici notre sorcière terminée !

 

Sorcière en empreinte de main

Une ficelle accrochée au dos de l’assiette avec un scotch et au mur avec du washi tape de Halloween, et voici nos assiettes fixées au mur !

Le reste de notre déco de Halloween

Comme vous avez pu le voir sur la première photo, notre déco est plutôt remplie : notre banderole, nos assiettes avec les sorcières, mais aussi de jolies empreintes oranges toutes simples, et un fantôme découpé en totale autonomie par ma Colombe (5 ans 1/2) et un monstre en pantalon découpé par mon Petit O’ (3 ans 1/2).

Le tout est allé rejoindre notre banderole de Halloween et donne un air de fête à notre salle à manger !

Vous aussi vous décorez la maison pour Halloween ? Quel genre de bricolages faites-vous ?

Banderole de Halloween pour décorer la maison

Publié le

Halloween approche à grand pas, et plus mes enfants grandissent, plus j’aime cette fête (et je l’aimais déjà beaucoup avant, alors imaginez !). Ce que je préfère bien-sûr, c’est fabriquer des décorations avec mes enfants. Cette année ne déroge pas à la règle, nous avons commencé très tôt, et la maison est déjà prête notamment grâce à une grande banderole de Halloween peinte que j’ai accroché dans la salle à manger.

Matériel nécessaire à la réalisation de la banderole

Cette banderole est facile à faire (les enfants peuvent participer à sa réalisation dès qu’ils savent se mettre assis) et nécessite peu de matériel :

  • un rouleau de papier (le mien vient de chez ikea)
  • des ballons de baudruche
  • des assiettes en carton
  • de la peinture

La réalisation de la banderole Halloween

J’ai d’abord versé de la peinture dans chaque assiette en carton (une assiette par enfant). Ici j’ai pris de la peinture noire et orange (de chez Ikea) pour coller au thème.

Peinture versée dans une assiette en carton

Puis j’ai étaler le rouleau de papier sur le sol (que j’avais protégé d’une bâche auparavant) et je l’ai fixé avec du scotch. J’ai installé mes petits artistes autour du papier.

prêts à décorer notre banderole de Halloween

Les enfants on ensuite juste eu à tremper le ballon dans la peinture et à appuyer le ballon sur le papier. Et croyez-moi ils s’en sont donné à cœur joie !

 

peindre avec un ballon

peindre avec un ballon

peindre avec un ballon

peindre avec un ballon

peindre avec un ballon

J’ai ensuite mis la banderole à sécher, et quelques jours après nous avons apporté la touche finale. J’ai écrit “HALLOWEEN” à la peinture verte et Colombe (5 ans 1/2) est repassé sur la peinture avec son pinceau (quand on peut placer un peu de graphisme dans un activité, pourquoi se priver ?).

 

écrire Halloween

Une fois la banderole installée sur le mur de notre salle à manger, je me suis sentie observée. J’ai alors vu 2 yeux et une bouche boudeuse sur la banderole. Je me suis donc empressée de rehausser ce regard et ce sourire avec une touche de blanco ! Et voilà comment est né notre charmant monstre de la salle à manger !

Le monstre de la salle à manger

Et voilà notre belle décoration de Halloween ornant notre salle à manger ! Il y a bien sûr notre belle banderole, et d’autres décorations comme nos sorcières en empreintes de mains !

Notre décoration de Halloween !

Alors qu’en pensez-vous ? Vous aussi vous aimez décorer la maison avec les enfants pour Halloween et les autres fêtes ?

DIY : un cadre pour accrocher les barrettes

Publié le

S’il y a bien une chose à laquelle je ne peux pas résister, ce sont les accessoires pour cheveux de petites filles ! Je suis en amour devant les gros nœuds et les petites barrettes fantaisies ! Mais s’il y a bien un inconvénient à tous ces accessoires, c’est que sans rangement bien établi, ils finissent immanquablement par traîner au fond d’une pochette et on ne les porte jamais… Alors pour mettre ces petites merveilles en valeur, j’ai fabriqué des cadres pour accrocher les barrettes.

 

cadre pour accrocher les barrettes

Matériel nécessaire pour un cadre

Matériel nécessaire pour faire un cadre pour accrocher les barettes

  • une toile vierge
  • des rubans
  • une agrafeuse murale ou un marteau et des clous

DIY du cadre pour accrocher les barrettes

Le DIY est super simple : tendre les rubans sur la toile et les accrocher sur le côté des montants. Les rubans doivent être suffisamment espacés pour accrocher les barrettes et suffisamment tendus pour supporter leur poids.

fabriquer un cadre pour accrocher les barrettes

Et voilà le résultat ! Nous avons deux cadres : l’un avec 3 rubans pour attacher les gros nœuds, et un avec 5 rubans pour les barrettes plus petites. Et Grâce à ces cadres nos nœuds sont mis en valeur et cela nous donne envie de les porter ! Comme dirait Mari Kondo, ils nous mettent en joie à chaque fois que nous les voyons !

 

cadre pour accrocher les barrettes

cadre pour accrocher les barrettes

Et maintenant il faut que je trouve une solution pour les bandeaux et élastiques ! Et vous comment rangez-vous les accessoires pour cheveux ? Partagez vos idées en commentaire car c’est toujours un plaisir pour moi de vous lire !

Notre espace de retour au calme

Publié le

L’accompagnement de mes enfants dans la connaissance et la gestion de leurs émotions est l’un des plus grand défi de ma vie de maman. En tant qu’adulte, il m’est parfois difficile de gérer mes propres émotions (oui, je perds patience parfois… je suis humaine !) alors aider mes petits à maîtriser leurs ressentis n’est pas toujours facile. Avec Petit O’ (3 ans 1/2) et Colombe (5 ans), nous lisons beaucoup de livres sur le sujet et nous pratiquons de petits exercices de relaxation. Et afin de ritualiser ces pratiques de retour sur soi, j’ai aménager un petit espace de retour au calme dans lequel chacun peu se réfugier pour se calmer, mais aussi pour apaiser une excitation un peu forte ou simplement profiter dans le calme d’un moment de sérénité !

 

Espace de retour au calme

Nos activités de retour au calme

Notre espace de retour au calme consiste en un petit coin confortable où les enfants peuvent trouver diverses activités favorisant la respiration, la concentration et l’éveil des sens en douceur. J’ai choisi certaines de ces activités seule, et d’autres en consultant les enfants. Voici ce que je leur propose :

Des bouteilles sensorielles

Simples bouteilles remplies de liquide coloré, ou bouteilles remplies de paillettes, pompons et autres petits objets, les bouteilles sensorielles permettent la concentration. L’enfant les prends dans les mains, les secoue et observe le mouvement à l’intérieur. Plaisir des yeux, rythme tout doux, leur manipulation est souvent l’occasion de faire descendre les tentions.

Je n’ai pas fait d’article sur les bouteilles sensorielles présentées dans notre espace de retour au calme mais vous pouvez retrouver des exemples de bouteilles sensorielles ici :

 

Bouteilles sensorielles

Un livre de Yoga

J’incite souvent mes enfants à faire quelques postures de yoga. Cela permet de travailler son souffle et de se concentrer sur sa posture et sur les perceptions de son corps. En général, une petite séance de yoga permet de faire redescendre les tentions accumulées. Comme nous utilisons le livre 100% Yoga des Petits depuis longtemps, Colombe et Petit O’ sont capables de l’utiliser en autonomie. Je leur ai donc placé dans cet espace afin de leur donner l’idée d’une petite séance de yoga pour se calmer.

 

100% Yoga des petits

De petits objets à toucher ou observer

Les enfants m’ont beaucoup aidé à choisir les petits objets qui allait les aider à se calmer. Il y a un petit jouet (de chez MacDo’, pour une fois qu’ils font un jouet intéressant !) qui consiste à faire tourner un disque en soufflant dessus (2ème photo), un kaléidoscope qui fascine toujours beaucoup les enfants, un sablier, un rubik’s cube (choisi par Colombe) et un ours en peluche (parce qu’un petit câlin fait toujours du bien !).

 

Petits objets favorisant le retour au calme

jeu de travail du souffle

Des livres

Je ne veux pas surcharger cet espace avec des livres, alors je n’en présente qu’un seul en plus de notre livre de yoga, mais je change régulièrement de livre. Et nous avons de nombreux livres appropriés !

Mes premiers moments de relaxation : un livre muni de puces audio que l’enfant peut utiliser seul ou avec un adulte.

 

Mes premiers moments de relaxation

Mes premières activités pour être calme et concentré : C’est le premier livre sur le thème de la concentration que nous avons acheté, et après 3 ans d’utilisation il reste un des livres préférés de mes enfants !

 

Mes premières activités pour être calme et concentré

Mon temps calme avec Noah le Panda : Ce livre travail sur les sens et le souffle. Les enfants l’aiment beaucoup et même s’ils aiment que je leur lise, il leur arrive de se raconter l’histoire tout seuls.

 

 

Les contes de l’arc-en-ciel : Ne sachant pas lire, mes enfants ne peuvent pas utiliser ce livres de contes thérapeutiques seuls. Mais il se trouve tout de même tout près de l’espace de retour au calme et Colombe et Petit O’ savent qu’ils peuvent venir me chercher s’ils veulent que je leur lise un des contes.

 

La boîte lumineuse

La boîte lumineuse que j’avais fabriquée reste un des éléments préféré de mes enfants pour leurs temps calme. Observer les formes et les couleurs à la lumière douce les fascine ! Je n’ai pas posé la boîte directement dans l’espace de retour au calme car elle y prendrait trop de place. Elle est rangée avec tout son matériel associé, dans une des étagères situées juste à côté. Vous pouvez trouver des idées de matériel à observer avec la boîte lumineuse ici :

La boîte lumineuse

La Lunii

Cette petite radio qui raconte des histoires aux enfants n’est jamais bien loin de notre espace de retour au calme. Elle n’est pas directement posée avec le reste car je veux apprendre aux enfants à en prendre soin et la ranger par terre me paraît inapproprié. Mais les enfants peuvent la prendre sur les étagères et choisir l’histoire qu’ils veulent entendre ! D’ailleurs, le luniistore vient de sortir une série de séances de méditations et j’ai très envie de les ajouter à notre collection d’histoires !

Lunii

L’affichage

C’est la partie que j’ai le moins développée pour le moment, n’ayant pas encore trouver exactement ce que je cherche. Vous pouvez voir sur les photos une affiche sur laquelle les personnages de Vice Versa (dessin animé apprécié de mes enfants) illustrent les différentes émotions et leur évolution (je ne vous mets pas le lien car je n’ai pas trouvé qui était à l’origine de cette affiche, mais vous pouvez la trouver, ainsi que d’autres, sur mon tableau Pinterest des émotions).

Je cherche toujours de nouvelles affiches, et j’ai proposé aux enfants de trouver des images qu’ils trouveraient apaisantes et qu’ils voudraient accrocher là !

L’aménagement de notre espace de retour au calme

Notre espace de retour au calme est installé dans la bibliothèque, la pièce la plus petite de la maison : en fait c’est une espèce de cagibi de moins de 9m2 et sans fenêtre dont je ne savais trop que faire et que j’ai décidé d’aménager en espace cosy. L’espace de retour au calme occupe un petit coin par terre entre les banquettes et les étagères pleines de livres. Ainsi, l’enfant peut s’y installer confortablement, au sol ou blotti dans des coussins.

 

Notre bibliothèque

L’aménagement a été pensé pour que les enfants trouvent un espace confortable et propice à la relaxation, mais il convient tout à fait aux adultes aussi et je dois vous avouer qu’il m’arrive aussi de m’y installer. Et je pense que les enfants investissent l’espace en partie parce qu’ils me voit le faire aussi.

 

Et chez vous comment se passent les moments de relaxation ? Avez-vous aménagé un espace de retour au calme ? Si vous avez des suggestions, faites en part en commentaire ! C’est toujours sympa d’avoir de nouvelles idées et c’est toujours un grand plaisir pour moi de vous lire !

Un arc-en-ciel en perles – diy

Publié le

Il est assez rare que je fasse une activité manuelle seule avec Petit O’ (3ans) car en général, si l’activité est à sa portée, c’est qu’elle est aussi à celle de Colombe (5 ans). Et pourtant, lorsque l’activité prévue est trop compliquée pour lui, je la fais seule avec Colombe. Alors pour une fois, je me suis dit que j’allais faire une activité manuelle seule avec mon petit garçon ! Depuis un moment j’avais envie de fabriquer un arc-en-ciel avec des perles et du fil chenille que j’avais vu sur Pinterest. Comme l’idée lui a plu, nous nous sommes lancés !

 

Le matériel nécessaire pour fabriquer un arc-en-ciel

Matériel nécessaire à la fabrication de l'arc-en-ciel

  • Des morceaux de fil chenille aux couleurs de l’arc-en-ciel
  • De grosses perles aux couleurs de l’arc-en-ciel également
  • Une plaque de carton
  • Une paire de ciseaux
  • Un pistolet à colle
  • Quelques boules de coton
  • De la colle liquide

La fabrication de l’arc-en-ciel

Tout d’abord, j’ai coupé les morceaux de fil chenille pour que chaque fil soit de plus en plus petit, et en respectant l’ordre des couleurs dans l’arc-en-ciel.

fil chenille arc-en-ciel

Puis j’ai collé les morceaux de fil chenille sur le carton à l’aide du pistolet à colle. Comme la base des fils sera recouverte de coton, il n’est pas nécessaire de les coller joliment. Le principal est que les fils tiennent bien car l’enfant va les manipuler pendant un moment.

coller les fils chenilles sur la planche de carton

Vient maintenant la première partie de l’activité réalisée par l’enfant : j’ai demandé à Petit O’ d’enfiler des perles de la couleur correspondante sur chacun des fils chenilles. Je lui ai conseillé de commencé par le centre (le fil rose), ainsi les fils sont de plus en plus long à remplir et l’enfant ne se décourage pas dès le premier fil.

enfiler des perles

Une fois toutes les perles mise, on recourbe les fils chenilles et on les colle sur la planche de carton.

L’enfant intervient de nouveau et colle les boules de coton sur la planche de carton, cachant ainsi la colle à la base des fils.

 

Après séchage, l’arc-en-ciel est prêt à être exposé pour embellir la chambre de nos petits !

Arc-en-ciel en perles et fil chenille

Et Petit O’ est tellement fier de son arc-en-ciel qu’il a choisi d’en faire le sujet de sa photo pour le rendez-vous A Travers leurs yeux d’enfants…

Arc-en-ciel en perles et fil chenille

L’arc-en-ciel trône maintenant fièrement dans la chambre de mes deux petits, et mon garçon est tellement heureux de nous rappeler à chaque fois qu’il l’a fait seul que je réalise à quel point j’ai bien fait de prendre ce temps seule avec lui ! Et vous, prenez-vous du temps pour créer avec chacun de vos enfants indépendamment ? Quelles sont leurs activités préférées ?

Nos assiettes de Noël pour décorer les murs

Publié le

Comme je l’ai déjà expliqué ici, notre déménagement à Dubaï nous a contraint à faire beaucoup de tri parmi nos affaires, et les décorations saisonnières n’avaient pas leur place dans nos bagages (à l’exception de notre sapin en feutrine et de nos chaussettes de Noël !). Nous partons donc de zéro pour décorer l’appartement pour les fêtes de fin d’année, et plutôt que d’acheter des décorations toutes prêtes, j’ai décidé de mettre les enfants à contribution ! Notre première mission a donc été de décorer les murs avec de jolies assiettes de Noël !

Nos assiettes de Noël qui décorent le mur

Le matériel nécessaire

  • des assiettes en carton
  • du fil chenille vert
  • des pompons
  • de la colle

La réalisation

J’ai préalablement tracé un triangle au crayon à papier dans le centre de l’assiette. Ce triangle sert de modèle pour que l’enfant sache où placer le sapin qui va décorer l’assiette. Ensuite, j’ai coupé des fils chenilles de différentes longueurs de manière à ce qu’ils forment un pyramide lorsqu’on les dispose en ordre de grandeur.

classer par ordre de grandeur

J’ai alors demandé aux enfants de classer les fils chenille par ordre de grandeur. Colombe (4 ans 1/2) a accompli cette tâche seule et Petit O’ (3 ans) a été aidé de Papa À Dada !

Classer les morceaux de fil chenille par taille n’a pas été facile, mais cela nous a permis de revoir les ordres de grandeur et le classement en ordre croissant et décroissant. Une fois les morceaux en place, les enfants les ont collés sur l’assiette.

Enfin, ils ont décoré leur sapin avec de petits pompons qu’ils ont collés comme ils voulaient.

Assiette de Noël faite par les enfants

Assiette de Noël faite par les enfants

On voit clairement la différence entre les deux sapins : celui du dessous a été fait par Colombe (4 ans 1/2) en toute autonomie, et alors que celui du dessus a été fait par Petit O’ (3 ans) qui a reçu l’aide de Papa À Dada ! (grand perfectionniste !).

Finalement, quelques morceaux de scotch et nos assiettes étaient en place pour égayer notre salle à manger !

Nos assiettes de noël pour décorer les murs

Nos assiettes de noël pour décorer les murs

Alors, ça vous plaît ? Vous avez hâte que je vous montre le reste de nos décos faites maison ? Et chez vous, les décos sont achetées ou ce sont plutôt les enfants qui les font ?

Notre sapin minimaliste

Publié le

Chaque année, je prends plaisir à décorer le sapin. Entre décoration traditionnelle il y 3 ans et des décorations fabriquées par les enfants ces deux dernières années (ici, ici et ici), j’aime inventer une nouvelle ambiance à chaque fois. Mais cette année est un peu particulière. Nous avons déménagé il y a six mois, et comme je vous l’expliquait dans cet article, nous avons dû faire un tri drastique dans nos affaires. Le sapin artificiel ne faisait pas partie de nos indispensables à notre nouvelle vie, et pour des questions d’impact écologique, je n’ai pas vraiment envie d’en racheter un.  Quant à la possibilité d’un sapin naturel, vivant au milieu du désert, je ne l’envisage même pas ! (mais j’aurais pu décorer un palmier à la place !) Ayant maintenant un mode de vie très épuré, j’ai décidé cet année que notre sapin serait minimaliste !

Pour cela j’ai simplement acheté une guirlande lumineuse que j’ai accrochée au mur en dessinant les branches d’un sapin. Pour que ce sapin soit plus chaleureux, j’ai choisi une guirlande aux couleurs de Noël. Et pour qu’il soit joli même lorsque la guirlande est éteinte, j’ai demandé à mon petit assistant d’accrocher de petit carreau de scotch d’électricien vert, bleu et rouge entre les branche du sapin !

Sapin minimaliste

Ce sapin me ravit depuis que je l’ai posé ! Les enfants ne risquent pas de le faire tomber, et il ne mettra pas d’épines sur mon tapis ! Il ne prend pas de place, je n’ai donc rien eu à déplacer dans mon salon, et si dans quelques mois, je dois refaire mes valises, je pourrai même l’emporter avec moi !

Sapin minimaliste

Sapin minimaliste

Sapin minimaliste

Et vous, qu’en pensez-vous ? Chez vous la déco du sapin est traditionnelle, tendance ou plutôt faites par les enfants ? Vous changez chaque année ? Dites moi tout en commentaire ça me fait toujours plaisir de vous lire !

Toile d’araignée facile à découper !

Publié le

Halloween approche à grand pas et ici, cela fait un moment qu’on s’y prépare ! Après avoir fabriqué de jolis masques citrouilles pour décorer l’appartement, j’ai proposé à Colombe (4 ans 1/2) de fabriquer une toile d’araignée en papier. Cette activité est assez simple, elle ne demande pas beaucoup de matériel et est un bon exercice de motricité fine !

Le matériel

  • Une feuille de papier carrée (si elle est noire c’est encore mieux)
  • un crayon à papier
  • une paire de ciseaux
  • un pompon
  • quelques chutes de papier
  • de la colle

La réalisation

J’ai plié la feuille de papier 4 fois (dans les 2 diagonales et dans les 2 centres) et j’ai tracé des lignes au crayon à papier, allant du bord jusqu’à la pliure.

Découper une toile d'araignée dans du papier

Découper une toile d'araignée dans du papier

Découper une toile d'araignée dans du papier

Puis j’ai laissé Colombe découper sur les lignes et retirer les morceaux de papier découpés. C’est un bon exercice de motricité fine (utilisation des ciseaux, qu’elle maîtrise vraiment bien maintenant, découpe des petits morceaux de papier), mais aussi de concentration puisqu’il faut arracher un morceau sur 2.

Découper une toile d'araignée dans du papier

Une fois toutes les bandes découpées nous avons déplié notre papier et découvert notre belle toile d’araignée ! Mais Colombe tenait absolument à y mettre une araignée ! Nous sommes donc allées chercher un pompon (le orange nous a semblé correspondre au thème et apporter un peu de gaîté à l’ensemble !) et j’ai demandé à Colombe de découper 8 pattes dans les chutes de papier (oh ! un peu de maths !). Elle a ensuite collé le tout sur sa toile que nous avons collée sur le mur !

Toile d'araignée en papier

Toile d'araignée en papier

Notre toile d’araignée en papier vient maintenant compléter notre décoration de Halloween !

Toile d'araignée en papier

Toile d'araignée en papier

Alors, vous aimez ? Vous aussi vous avez décoré votre maison pour Halloween ?

DIY : le circuit de voitures fait par les enfants !

Publié le

Lorsque nous avons pris la décision de partir vivre à Dubaï, nous avons aussi pris la décision de faire le vide dans notre intérieur. Nous avons déménagé à 7000 km de chez nous avec seulement une trentaine de kilos de bagages par personnes, cela nous a donc obligés à faire un tri drastique. Et les jouets des enfants n’ont pas fait exception ! Nous avons bien-sûr conservé ce qui était le plus important à leurs yeux, mais le tri a été important. En arrivant à Dubaï, nous voulions profiter de ce tri pour repartir sur de nouvelles bases : des jouets moins nombreux, mais auxquels les enfants joueraient vraiment et dont ils prendraient soin ! Et quoi de mieux pour apprendre aux enfants à prendre soin de leurs affaires que de les leurs faire fabriquer ? Voilà comment Colombe (4 ans 1/2), Petit O’ (2 ans 1/2) et moi avons eu l’idée de fabriquer un circuit pour petites voitures !

Le matériel pour fabriquer un circuit pour petites voitures

  • Une grande planche de carton (j’ai découpé un emballage de meuble)
  • De la peinture
  • Du vernis

Réalisation du circuit pour petites voitures

J’ai supervisé la réalisation, mais je voulais vraiment que les enfants s’impliquent afin qu’ils ressentent une vraie satisfaction une fois le jouet fini, mais aussi qu’ils l’investissent pleinement dans le jeu car il aura été fait selon leurs idées. Avant de nous lancer, et entre les différentes étapes de la réalisation, nous avons beaucoup discuté de ce que les enfants voulaient et de ce qu’ils imaginaient indispensable pour représenter une route.

La première étape fût très simple : peindre toute la planche de carton en vert.

Peindre un carton en vert

Et Petit O’ a également peint des rouleaux de papier toilette qui allaient nous servir à fabriquer des garages (je l’ai laissé libre de choisir la couleur).

Après avoir laissé sécher une journée, nous avons peint les routes et avons de nouveau laissé sécher.

Les enfants ont pu alors s’attaquer aux détails. Petit O’ a décidé qu’il fallait un lac pour que les gens se baignent (nous vivons près de l’eau !) et Colombe voulait marquer les lignes discontinues qui séparent les routes en 2 voies (ce qui a fait un exercice de graphisme absolument parfait !).

Peindre un circuit pour petites voitures

Colombe a également voulu qu’on dessine des panneaux stop et des zig-zag jaunes indiquant les arrêts de bus (il y en avait plusieurs dans notre rue à Cannes et ce détail l’a beaucoup marquée !). Quant à Petit O’ il a accepté de dessiner la forêt, et a tenu à ce que l’on mette des feux tricolores !

DIY circuit de voitures pour enfants

Circuit de petites voitures arc-en-ciel

Circuit de petites voitures arc-en-ciel

Il ne me restait plus qu’à vernir le circuit afin que la peinture tienne bien et à coller les quelques rouleaux de papier toilette pour en faire un garage (et comme j’ai fait un étage, j’ai découpé une rampe dans un morceau de carton). Après quelques jours de séchage (afin de faire que l’odeur de vernis parte complètement), les enfants ont pu jouer avec leur joli circuit !

Jouer et respecter un jouer qu’on a fabriqué

Les enfants trépignaient d’impatience à l’idée de jouer avec leur beau circuit coloré ! L’attente fut un peu difficile, mais il fallait bien faire sécher le vernis ! Et apprendre la patience, c’est plutôt positif !

Lorsque le moment est venu de sortir le circuit de petites voitures, ils étaient tellement heureux qu’ils sont allés chercher des accessoires pour créer leur petit monde. L’arc-en-ciel de Grimms a égayé le paysage, et un rhinocéros est venu profité de la fraîcheur du lac pour prendre un petit bain !

Circuit de petites voitures arc-en-ciel

Circuit de petites voitures arc-en-ciel

Circuit de petites voitures arc-en-ciel

Circuit de petites voitures arc-en-ciel

Le garage et la rampe pour y accéder ont beaucoup plus aux enfants, même si je vous l’avoue, ils n’ont pas tenu très longtemps ! Ils se sont arrachés alors que les enfants rangeaient le tapis sous leur lit. Mais les enfants les reprennent et les posent simplement sur le circuit quand ils veulent jouer avec.

garage pour petites voitures

garage pour petites voitures

garage pour petites voitures

Lorsque nous étions en France, Colombe et Petit O’ avaient une belle collection de Tut Tut bolides et animos avec leur circuit. Ils y jouaient beaucoup mais nous n’avons pas pu les prendre faute de place dans nos valises. Finalement ils jouent tout autant avec ce circuit en carton, mais il a a quelques avantages que j’apprécie beaucoup ! Tout d’abord, les petites voitures ne font pas de bruit, contrairement aux Tut Tut ! Et surtout il est très facile à ranger : les enfants le glissent simplement sous leur lit, ce qui les encourage à le faire tout seuls !

Et c’est sans compter la fierté dans leurs yeux quand ils s’apprêtent à jouer et qu’ils me lancent : “Tu te souviens maman quand on avait fabriqué ce circuit tous seuls ?”

circuits de petites voitures en carton