Tests

Aventbirthday : le calendrier d’avant l’anniversaire !

Publié le

Lorsqu’on est blogueuse, on participe à beaucoup de salons (enfin on essaye quand ils sont près de chez nous et qu’on a le budget pour y aller) et sur ces salons on fait parfois de belles découvertes ! C’est une de ces belles découvertes dont je vais vous parler aujourd’hui : Aventbirthday !

Aventbirthday : le calendrier de l'avent de l'anniversaire !

Le concept Aventbirthday

« Maman, c’est quand que c’est mon anniversaire ? », « Papa, mon anniversaire c’est dans 2 dodos ? », « Moi j’ai envie que ça soit mon anniversaire tout de suite ! ». Quel parent n’a pas entendu ces phrases à l’approche de l’anniversaire d’un enfant ? Les notions de temps sont longues à acquérir et quand en plus il faut attendre patiemment ses cadeaux, c’est encore plus difficile ! Mais on a tous remarqué que les calendriers de l’Avent aident beaucoup les enfants à attendre Noël. Le calendrier de l’Avent est même parfois tout aussi important que Noël pour les petits qui se font une fête d’ouvrir leur petite fenêtre en carton chaque jour pour découvrir quelle surprise l’attend ! C’est le constat qu’ont fait les créateurs d’Aventbirthday en observant leurs propres enfants. Alors ils se sont dit : « Et pourquoi pas un calendrier de l’Avent mais pour les anniversaires ? ». L’idée est simple mais j’avoue qu’il fallait y penser (et honnêtement je n’avais jamais vu ce concept avant !).

Voilà ! Aventbirthday est un concept simple mais original et surtout il a son utilité ! « Maman, c’est quand mon anniversaire ?«  « Compte les petites cases à ouvrir et tu verras ! »

Comment fonctionne Aventbirthday ?

Aventbirthday se présente comme un livre. En ouvrant la couverture on a d’un côté 14 fenêtres à ouvrir pour dévoiler 14 questions en rapport avec le programme de la classe dans laquelle se trouve l’enfant, et de l’autre côté, 14 fenêtres derrière lesquels se cachent des friandises. 2 semaines avant son anniversaire, l’enfant ouvre la première fenêtre « question » de son calendrier. Il doit alors répondre à une question de mathématique, de français, de géo, d’histoire ou de culture générale, en rapport avec son niveau scolaire. Car on choisit son calendrier en fonction de la classe dans laquelle l’enfant se trouve. Il existe des calendriers du CP au CM2, et j’ai de la chance car pour ce test, chez Aventbirthday, ils ont jugé que je serai capable de me confronter au niveau CM2 !

 

Pour obtenir la réponse, il ouvre la fenêtre « friandise » correspondant. D’un côté il y trouvera la réponse et de l’autre, la friandise (qu’il a le droit de manger même s’il n’a pas su répondre à la question, hein ! )

C’est donc un concept ludique et instructif, puisque même si l’enfant ne trouve pas la réponse, il pourra au moins l’apprendre après coup ! Et cela aide l’enfant à patienter un peu !

Les bons points d’Aventbirthday :

En tant que maman j’ai noté quelques points particuliers qui m’ont séduite. Il y a le concept ludique et instructif bien sûr, mais j’en ai déjà parlé. Il y a aussi la fabrication française, effort qu’il faut souligner car de nos jours on a souvent du mal à trouver des produits français. Enfin, une fois le calendrier terminé, l’enfant est invité à le jeter en respectant le tri sélectif, geste écologique que j’apprécie fortement !

Aventbirthday : fabriqué en France

Aventbirthday et le tri sélectif

Un autre détail m’a séduite : le rappel 30 jours avant l’anniversaire. Penser à acheter son calendrier de l’Avent pour Noël n’est pas très compliqué, à cette période il y en a plein les magasins. Mais les anniversaires tombent toute l’année et parfois, 30 jours avant on n’y pense pas encore. Mais imaginé la tête du petit s’il n’a pas eu son calendrier alors que le grand frère avait pris tant de plaisir avec le sien ! Pour éviter ce genre de drame, Aventbirthday propose de s’enregistrer pour un rappel 30 jours avant l’anniversaire. Ainsi on a le temps de commander son calendrier et de le recevoir plus de 15 jours avant la date d’anniversaire !

Une marque à l’écoute de ses clients et en constante évolution !

L’Aventbirthday commence à partir du CP mais très bientôt (courant septembre, juste pour mon anniversaire en fait !), il y aura une version « Baby » adaptée aux enfants de maternelle. Ce calendrier sera plus petit : il ne durera que 8 jours, qui seront bien suffisants pour des petits de moins de 6 ans. Les questions seront très illustrées afin d’être attractives, les friandises sans doute un peu plus saines, et enfin il y aura une grosse surprise à la fin. Le dernier jour, les enfants découvriront un jeu dans le jeu afin de donner une deuxième vie au calendrier ! Bref, j’ai hâte de voir ce nouveau calendrier, pas vous ?

Une autre belle initiative vient d’une demande un peu spéciale : il y a quelques temps Aventbirthday a envoyé un calendrier vide pour un petit garçon qui n’a pas le droit au sucre. Il n’y a pas de raison que les enfants qui ont des restrictions alimentaires soient privés de tous les plaisirs, la marque a décidé de proposer très prochainement une option « calendrier vide » que les parents pourront remplir eux-mêmes avec des friandises autorisées par le régime de leur enfant !

Comment se procurer Aventbirthday

Tous les calendriers sont disponibles sur le site pour 16,90 €.

Vous pouvez retrouver tous les calendriers Aventbirthday sur le site internet Aventbirthday.fr, et n’oubliez pas de les suivre sur Facebook, Instagram et Twitter pour ne manquer aucune nouveauté !

Save

Save

Drôles d’oiseaux

Publié le

C’est mercredi et le mercredi c’est le rendez-vous lecture « Chut les enfants lisent » du blog Devine qui vient bloguer ? Pour mon grand retour pour ce rendez-vous j’ai envie de vous présenter un livre tout en couleur et riche en possibilités ! Ce livre s’appelle « Drôles d’oiseaux ! » et il vient de sortir aux éditions Gründ Jeunesse.

Lucy Cousins, Drôles d'oiseaux, ed. Gründ couverture

Pour commencer l’histoire, le jeune lecteur est invité à se mettre dans la peau d’un oiseau pour une journée. Au fil des pages il devient alors poule, autruche, pic vert ou flamant rose,il pond des œufs, virevolte dans les airs, gratte la terre, se dandine ou étant son long cou.

Lorsque l’on tient le livre entre les mains pour la première fois, on est immédiatement frappé par ses belles couleurs chatoyantes ! Les illustrations sont très colorées et pleines de contrastes. Ce livre a du peps et cela donne envie de se plonger dedans.

En invitant le petit lecteur à se mettre dans la peau d’un oiseau, il l’invite à la fois à rêver, mais également à être actif dans sa lecture. Lorsque nous lisons ce livre avec les enfants, et plus particulièrement avec mon Petit O’ (2 ans), la lecture se transforme vite en séance de motricité ! Se tenir en équilibre sur une jambe, faire de petits bonds ou imiter avec ses mains l’oiseau qui gratte la terre sont autant d’exercice pour apprendre aux petits à se concentrer sur leurs mouvements. Nous pratiquons quasiment systématiquement ce genre de lecture active pour « Drôles d’oiseaux« . Petit O’ y prend un grand plaisir et nous terminons toujours l’histoire de très bon humeur ! C’est d’ailleurs un livre que j’aime lire avec lui le matin car je trouve qu’il donne le bon ton pour la suite de la journée !

Faire le flamant rose
Petit O’ se tient en équilibre sur une jambe comme le flamant rose. Son équilibre ne tient pas longtemps, voilà pourquoi la photo n’est pas très nette !

Lucy Cousins, Drôles d’oiseaux, ed. Gründ
Prix : 12,95 €

Merci aux éditions Gründ Jeunesse pour l’envoi de ce livre pétillant qui plaît énormément à mon Petit O’ !

Save

On prépare carnaval en fabriquant des masques d’animaux

Publié le

La période du carnaval est là et c’est toujours l’occasion pour les enfants de s’imaginer de grandes aventures en se mettant dans la peau de personnages fantastiques ! Ils aiment fouiller dans leur malle de déguisement et revêtir leurs plus belles tenues. Alors ils viennent me voir et je fais semblant de ne pas les reconnaître : « Bonjour madame la princesse, je suis enchantée ! Mais savez vous où est ma fille ?« , « Bonjour monsieur le tigre ! Non ! Ne me mangez pas, je cherche simplement mon petit garçon » ! Ce petit jeu amuse énormément Colombe (4ans) et Petit O’ (2 ans) qui partent alors dans de grands fous rires ! Mais pour ne pas être reconnu, il n’y a guère mieux qu’un masque, et malheureusement nous n’en avions pas beaucoup jusque-là. Le cahier de coloriage « Masques d’animaux » des éditions Gründ et Crayola était donc l’activité toute trouvée pour ces derniers jours !

Masques d'animaux à colorier et à découper

Ce cahier de coloriage contient 24 masques à colorier puis à découper et 6 crayons de cire de la marque Crayola qui correspondent aux couleurs nécessaires à l’activité. Les feuilles du cahier sont détachables ce qui permet de les colorier et de découper les masques sans être gêné, mais aussi de faire colorier plusieurs enfants en même temps. Avec plusieurs enfant, c’est un détail que j’apprécie énormément ! Les crayons de cires sont rangés dans une petite boîte transparente fixée dans la couverture. C’est un moyen de rangement très pratique et idéal pour utiliser ce coloriage pendant les longs voyages par exemple !

Rangement des crayon de cire dans la couverture

Il y a deux types de masques : ceux dont les contours sont noirs, c’est alors à l’enfant de déterminer les couleurs, et ceux dont les couleurs correspondent à la couleurs qui doit être utilisée. Ce dernier type est assez sympa si l’on veut un masque aux couleurs cohérentes avec la réalité (mais sinon la fantaisie ne fait pas de mal !) mais aussi pour les plus petits qui apprennent les couleurs !

Masque de cerf à colorier

Masque de chat à colorier

Colombe, Petit O’ et moi nous sommes donc mis au travail il y a quelques jours, choisissant chacun un animal. Le chat pour Colombe, la vache pour Petit O’ et la Girafe pour moi. Si le travail de coloriage est encore un peu difficile pour Petit O’, il a tout de même apprécié de détailler les partie du visage de la vache et de nommer ses couleurs. Colombe, elle s’est beaucoup appliqué au début, notamment dans le choix des couleurs, puis elle a terminé sur quelques fantaisie. Malgré tout je suis impressionnée car il est rare qu’elle termine un coloriage en une seule fois ! Et moi… eh bien j’ai fait de mon mieux pour ne pas déborder (je suis nulle en coloriage !).

Colorier un masque chat

À la fin de notre coloriage, j’ai découpé les masques d’animaux (il suffit de suivre les pointillés !) puis j’y ai fixé un élastique pour qu’on puisse porter les masques. Les enfants étaient ravie du résultat et se sont empressés de se déguiser !

Masque de girafe et de chat
Si Petit O’ était partant pour se déguiser, il l’était beaucoup moins pour faire une photo ! Du coup, vous ne verrez que Colombe et moi !

Madame girafe son coloriage "masques d'animaux"

Et Madame Girafe est venue me voir pour me dire qu’elle voulait refaire des masques d’animaux très bientôt !

Dans la même collection, nous avons également reçu « Princes et Princesses », fait exactement sur le même principe (sauf qu’il s’agit de coloriage simple et qu’il n’y a rien à découpé). Nous avons également commencé ce cahier, mais le réservons plus particulièrement pour les longs trajets de départ en vacances !

Coloriage "princes et princesses"

Coloriage princesse

Masques d’animaux, éd. Gründ Jeunesse
à partir de 3 ans
prix : 5,95 €

Princes et princesses, éd. Gründ Jeunesse
à partir de 3 ans
prix : 5,95 €

Merci aux éditions Gründ pour leur confiance et pour l’envoi de ces jolis coloriages qui plaisent beaucoup à mes petits !

Save

Save

Save

Save

Les plus beaux contes illustrés d’Andersen

Publié le

Presque tous les mercredis, je vous présente un joli livre à lire avec les enfants pour le rendez-vous « Chut les enfants lisent » organisé par Devine qui vient bloguer ? et aujourd’hui je vais vous présenter un recueil de contes d’Andersen idéal pour l’histoire du soir. Il s’agit du recueil Les plus beaux contes illustrés d’Andersen aux éditions Fleurus.

Les plus beaux contes illustrés d'Andersen - couverture

J’ai d’abord été séduite par la douceur de la couverture que l’on retrouve dans les illustrations du livre. En feuilletant rapidement le recueil on se rend compte que les illustrations sont d’un style différent pour chaque conte. En effet, chacun a un illustrateur différent, ce qui nous permet de changer d’univers en changeant d’histoire !

Illustration de Poucette par Francesco Zito

Illustration des habits neufs de l'empereur par Barbara Bongini

Les histoires sont bien écrites et ne sont pas trop longues pour ne pas lasser les petits. En une dizaine de minutes (quinze si on prend vraiment son temps et qu’on fait des voix rigolotes) on a lu une histoire. C’est donc un livre idéal pour l’histoire du soir ! J’aurais juste une petite critique à émettre : il n’y a ni sommaire, ni numéro de page. Ça n’est pas très grave, mais on perd tout de même un peu de temps quand on cherche à lire une histoire en particulier.

Colombe lit un conte d'Andersen

Dans l’ensemble j’ai aimé ce recueil de contes d’Andersen. Les histoires correspondent à mon souvenir et cela permets à mes enfants de découvrir des contes classiques qui ont bercé notre enfance, mais aussi celle de leurs grand-parents ! Et ce livre est emprunt d’une douceur très apaisante !

Et vous ? Vous lisez quoi le soir ?

Les plus beaux contes illustrés d’Andersen, éd. Fleurus
à partir de 3 ans
prix : 13,90 €

Merci aux éditions Fleurus pour l’envoi de ce bel ouvrage !

Save

Save

Save

Mes instruments de musique classique

Publié le

Pour le rendez-vous À Tout bout d’Chant du blog La Cour des Petits, j’ai décidé de vous parler d’un joli livre à puces des éditions Gründ : Mes instruments de musique classique.

Mes instruments de musique classique, éditions Gründ

Un livre à puces, qu’est-ce que c’est ?

Sur chaque double page on trouve une petite puce électronique sur laquelle il suffit de poser son doigt pour activer une piste sonore. Cette piste est toujours une musique ou un son en lien avec l’image présentée sur cette double page.

joueur de guitare et puce électronique

Mes instruments de musique classique

Comme son nom l’indique, ce petit livre cartonné présente des instruments de musique : le violon, la flûte traversière, la guitare, la trompette, les timbales, le piano. Une double page est consacrée à chacun d’eux. On trouve le nom de l’instrument puis le nom de l’œuvre à écouter ainsi que celui du compositeur. L’œuvre est toujours un morceau très connu, et même si on en ignore souvent le titre, on est tous capable d’en fredonner l’air. Enfin, un petit texte décrit l’air et l’instrument.

La flûte traversière : "Au matin", Peer Gynt, Grieg

Notre avis

Ce livre a été adopté par Petit O’ (2 ans) dès qu’il l’a vu ! Il a alors joué et rejoué « Au matin », l’extrait de Peer Gynt de Grieg joué à la « flûte à poussière » comme il dit. Il est souvent pénible d’entendre sans cesse le même morceau de musique, mais quand il s’agit de musique classique j’avoue que ça passe beaucoup plus facilement ! Depuis que nous l’avons, Petit O’ sort ce livre chaque jour. Il connaît bien les airs et a bien retenu le nom des instruments ! Et comme ce livre est en carton rigide et d’un format pas trop imposant, je le glisse dans le sac à langer pour nos sorties et il occupe les temps morts dans le bus ou en voiture.

Mes Instruments de musique classique, illustré par Séverine Cordier
Éditions Gründ Jeunesse
Prix : 9,95 €
âge : dès 1 an

Merci aux éditions Gründ Jeunesse pour l’envoi de ce joli livre !

Les autres participations au rendez-vous :

 

 

Save

Save

Mes premiers moments de relaxation

Publié le

Avec le stress quotidien, les obligations d’horaires et le rythme de l’école, nos enfants sont souvent mis sous tension… C’est vraiment quelque chose que je tente d’éviter, mais ça n’est pas toujours facile. Alors le soir quand nous rentrons d’une longue journée j’aime particulièrement prendre du temps pour lire avec Colombe (4 ans) et Petit O’ (2 ans) et je privilégie souvent des livres de relaxation. C’est donc avec plaisir que j’ai découvert Mes premiers moments de relaxation des éditions Gründ Jeunesse.

Mes premiers moments de relaxation - éditions Gründ

Un livre à puces, qu’est-ce que c’est ?

Sur chaque double page on trouve une petite puce électronique sur laquelle il suffit de poser son doigt pour activer une piste sonore. Cette piste est toujours une musique ou un son en lien avec l’image présentée sur cette double page.

Relaxation : le chat

Mes premiers moments de relaxation

Comme son nom l’indique, ce petit livre cartonné amène l’enfant à profiter de moment de relaxation. Chaque double page représente une ambiance ou un thème autour duquel l’enfant se concentre : la pluie, le chat, les vagues, les oiseaux, les battements de cœur, le mobile. Sur une illustration qui représente le thème évoqué, on trouve le nom de ce thème, un petit texte à lire doucement et une petite note à l’attention des parents pour expliquer les gestes à avoir pendant la lecture (caresser la main, la tapoter…).

Relaxation : les vagues

note aux parents

Notre avis

Colombe (4 ans) et moi avons particulièrement apprécié ce livre. Nous aimons beaucoup nous blottir dans les bras l’une de l’autre, choisir une page et écouter le bruit de la mer, de la pluie ou d’un joli mobile qui tinte au mouvement du vent. C’est toujours un moment de relaxation mais aussi un moment de complicité. Et parfois, Petit O’ (2 ans) vient nous rejoindre, et malgré ses gestes parfois un peu brusque, il se prête au jeu de la relaxation avec plaisir !

Mes premiers moments de relaxation, illustré par Séverine Cordier
Éditions Gründ Jeunesse
Prix : 9,95 €
âge : dès 1 an

Merci aux éditions Gründ Jeunesse pour l’envoi de ce joli livre !

Bien lire et bien écrire

Publié le

Il y a quelques mois (oui, je mets parfois très longtemps à écrire mes articles…) j’ai reçu un livre très intéressant : Bien lire et bien écrire du Dr Wettstein-Badour aux éditions Eyrolles. Colombe n’avait alors que 3 ans 1/2 et si elle semblait encore jeune pour que je m’intéresse aux méthodes de lecture, elle montrait un intérêt grandissant pour l’apprentissage des lettres et je ne voulais pas me trouver au dépourvu lorsqu’elle s’intéresserait à la composition des mots. Cette méthode d’apprentissage de la lecture et de l’écriture dès 4 ans me semblait tout à fait appropriée à notre cas. Ce qui m’a séduite en premier est que la méthode FRANSYA (présentée dans ce livre) est une méthode alphabétique et plurisensorielle.

Apprendre à reconnaître et orienter des formes pour bien apprendre à lire

Apprendre à lire avec la méthode FRANSYA

L’auteur de ce livre, Ghislaine Wettstein-Badour était docteur en médecine et c’est au contact d’enfants mis en difficultés scolaires, non par un quelconque handicape mais par l’utilisation de méthode d’apprentissage non adaptées, qu’elle a développé sa méthode. Celle-ci s’appuie sur des recherches en neurosciences et respecte le développement naturel du cerveau de l’enfant (mais tout ça est expliqué dans le livre, car si je comprends en lisant, je serai bien incapable de vous le réexpliquer en détail !). Ainsi la méthode considère que l’enfant part de rien dans sa découverte de la lecture et de l’écriture, et elle introduit les notions une à une. Et cette méthode est rigoureuse : aucune notion n’est évoquée si elle n’a pas été étudiée auparavant.

Comme je l’ai dit plus haut, la méthode est plurisensorielle. Elle implique bien-sûr des séances où l’enfant est assis à un bureau et se concentre pour lire ou écrire. Mais il y a également des exercices de manipulation, de toucher et même des séances de motricité !

Le livre Bien lire et bien écrire

Bien lire et bien écrire est en fait composé de 2 livres : le livre du maître et celui de l’élève. Le livre du maître est plus complet puisqu’il comprend toutes les explications et les leçons détaillées. Celui de l’élève se compose de mêmes leçons mais sans les explications (le livre regroupe en fait tous les mots de chaque leçon).

Le livre du maître s’ouvre sur une explication détaillée de la méthode et de ses motivations. Puis il explique l’attitude que la conduite à tenir et la rigueur à avoir pour bien appliquer cette méthode. La méthode s’adressant à la fois à de jeunes enfants et à des enfants plus vieux mais en difficulté, la différence d’attitude à adopter en fonction des situations est également expliquée. Enfin, cette partie introductive se clos par le déroulement d’une séance et l’explication des exercices moteurs et plurisensoriels.

La majeure partie du livre est consacrée aux leçons. Chaque leçon est expliquée clairement et en détails.

Enfin, les annexe du livre proposent de quoi fabriquer soit même une partie du matériel sensoriel.
Bien apprendre à lire et à écrire

Et à la maison, comment ça se passe ?

Colombe aura bientôt 4 ans, elle rentre donc maintenant dans les critères de cette méthode, mais comme je l’ai sentie prête plus tôt, cela fait déjà quelques mois que nous faisons une leçon ensemble de temps à autres. La partie purement consacrée à la lecture et à l’écriture dure rarement plus d’un quart d’heure, ce qui est tout à fait normal à son âge (je rappelle que Colombe est en petite section de maternelle). Mais nous consacrons souvent beaucoup de temps aux exercices sensoriels et notamment aux exercices de motricité.

Ces exercices accordent une grande importance à la connaissance de son corps et à la posture. Toucher une partie de son corps avec sa main puis avec l’autre, puis avec son doigt… ce sont des exercices que Colombe fait facilement et qui la motive. Et pour ajouter un peu à la motivation nous incluons Petit O’ (2 ans) dans ce genre de jeux. Nous passons alors un bon moment de jeu et de complicité et je constate à quel point mes enfants prennent conscience de leur corps.

J’aime beaucoup cette méthode. On est bien loin de certaines méthodes ludiques à la mode, mais à chaque fois que j’ai abordé ces méthodes, j’ai constaté des points qui pouvaient facilement induire les enfants en erreur, surtout s’ils sont jeunes. Et une confusion installée au prémices de l’apprentissage est souvent bien difficile à corriger par la suite ! Apprendre à lire et à écrire me semble suffisamment important pour que cela soit fait de manière sérieuse et rigoureuse, et cette méthode nous y aide. Bien sûr, il ne faut pas imposer de longues séances aux enfants sous peine de les dégoûter complètement. Mais en alternant de petites leçons (qui deviendront plus longues quand l’enfant aura grandi) et des séances de jeux l’apprentissage se fait de manière très fluide. Les jeux sont composés des exercices de motricité dont j’ai parlé plus haut, mais aussi de jeux qui préparent à la lecture et l’écriture sans toujours y faire référence directement (distinguer des formes proches mais pas identiques, donner la bonne orientation à une image…)

Cette méthode a également été validée par ma maman (oui, je suis une fille adorable qui demande encore souvent conseil à sa maman, parce qu’une maman c’est important !). Bon, en plus d’avoir élevé une fille sympa, ma maman a surtout été enseignante en école maternelle pendant près de 35 ans, et elle a enseigné la lecture et l’écriture à de nombreux enfants qui étaient demandeurs (mais pas à moi, moi je n’ai rien demandé !). Elle a donc une expérience pratique suffisamment longue pour avoir acquis les bons réflexes et pouvoir identifier les méthodes de lectures sérieuses et les plus fantasques ! Voilà pourquoi je la site en référence !

Grâce à ce livre, Colombe commence tout doucement à apprendre à lire, quant à Petit O’, j’ai trouvé une mine de bons exercices qui favoriseront son apprentissage quand le moment sera venu.

Dr Ghislaine Wettstein-Badour, Bien lire et bien écrire, Eyrolles
Prix conseillé : 45,90 € (le prix peut sembler élevé, mais est très justifié car c’est une méthode sérieuse, très bien expliquée et très complète).
à partir de : 4 ans (mais les parents d’enfants plus jeunes peuvent y trouver des pistes d’exercices et de jeux pour « préparer le terrain »)

Merci aux éditions Eyrolles pour l’envoi de ce livre !

Save

Save

Eco Mania – 1000 questions pour gagner des millions !

Publié le

Dans la famille À Dada ! on ne perd pas une occasion de s’amuser ! Il y a bien-sûr les jeux que l’on fait avec les enfants, mais Papa À Dada ! et moi ne sommes pas en reste en matière d’amusement, et parmi nos passions communes se trouvent les jeux de société ! Nous adorons nous réunir avec nos amis et lancer une partie souvent ponctuée de rires ! Nous apprécions beaucoup les jeux de questions car ils parviennent souvent à mêler bonne ambiance et apprentissage (eh oui, apprendre est aussi une de nos passions communes !). Alors quand les éditions Marabout m’ont proposée de découvrir le jeu « Eco-Mania » un jeu de questions sur l’économie (domaine qui m’est presque complètement étranger, j’avoue !) je n’ai pas hésité une seconde !

Eco mania : la boîte de jeu

Eco mania, le jeu

Comme je le disais plus haut, Eco Mania est un jeu de questions sur l’économie. Il est divisé en 6 catégories auxquelles correspondent 6 séries de cartes :

  • Politiques et systèmes économiques : Croissance, PIB, hommes politiques…
  • Histoire économique : Théories économiques, géographie…
  • Economie internationale : Euro, Europe, firmes étrangères…
  • Votre argent : Banque, bourse, moyens de paiement…
  • Les entreprises et les entrepreneurs : Distribution, transports, télécom…
  • Economie digitale : High-tech, start-up, économie numérique…

éco mania boîte de jeu

eco mania, les catégories

Le jeu est donc composé de 240 cartes, un livret d’explication et un dé dont chaque face représente une catégorie. J’ai beaucoup aimé présentation du jeu : tout tient dans la boîte et il n’y a rien à sortir si ce n’est le dé. Pas de perte de temps dans l’installation d’un plateau et une fois le jeu terminé on repose le dé dans la petite case qui lui est réservée et on ferme la boîte !

Le mode de jeu est simple : à partir de 2 joueurs, seul ou en équipe, on tire le dé pour choisir la catégorie puis on tente de répondre à l’une des questions de la carte. Si la réponse est juste, on remporte la carte. Le but du jeu est de remporter une carte pour chaque catégorie et ainsi gagner 10000 € (les 10000 € ne sont pas fournis avec la boîte de jeu).

Nul en économie ? Même pas vrai !

Voilà ce qu’on peut lire en titre du livret explicatif du jeu Eco-Mania. Et c’est plutôt bien résumer ce jeu ! Les questions sont très diverses et font souvent appel à la culture générale. Alors même si nous n’avons pas toujours trouvé les réponses (sinon le jeu aurait été trop facile et n’aurait eu aucun intérêt) nous avons apprécié de trouver des questions qui nous étaient abordables grâce à notre culture G, mais aussi par déduction ! Le jeu remplit complètement son contrat : nous prouver qu’on n’est pas complètement nul en économie et que sous couvert de noms savants, c’est un domaine qui fait partie de notre quotidien.

eco mania : les questions

D’un point de vue de l’amusement, ce jeu m’a beaucoup surprise. J’étais assez sceptique sur le côté ludique d’un jeu sur l’économie (mais je n’aime pas rester sur mes a priori ) et finalement les questions ne sont pas si difficiles. Et en faisait appel à son esprit de déduction, on est souvent amené au débat avec ses adversaires ou ses coéquipiers. Voilà un jeu qui amène au dialogue dans la bonne humeur !

Jean-Marc Sylvestre, Julien Gagliardi, Eco Mania, Marabout
de 2 à 12 jouers
Durée : 30 minutes
Prix : 16,90

Cet article est ma participation au rendez-vous 1,2,3 jouez du blog Maman & Pipelette, les autres participations :

Mine de rien, la collection des livres de Catherine Dolto

Publié le

L’autre jour en flânant dans ma librairie préférée, j’ai eu la bonne surprise de trouver quelques titres de la collection « Mine de rien », les livres pour enfants écrits par Catherine Dolto. C’est une collection que je connais bien pour en avoir déjà empruntés à la médiathèque, sans jamais les avoir trouvés en boutique. Je sais que chacun de ces titres a été écrit avec soin et que les textes sont pensés en détails pour aider les enfants (et leurs parents) à affronter une épreuve ou une petite difficulté du quotidien. C’est donc les yeux fermés (enfin c’est une façon de parler, parce qu’il fallait que je garde les yeux ouverts pour lire les titres sur les livres !) que j’ai choisi 2 titres qui me semblaient utiles pour nous actuellement. « Juste pas juste » parce que quand on est petit on se demande souvent pourquoi les adultes ont certains droits que les enfants n’ont pas, et aussi parce que quand on a un frère ou une sœur, la notion de justice devient très présente. « Les mensonges » me semblait adapté car même si elle ne ment pas vraiment, depuis quelques semaines, on sent que Colombe essaye de voir ce qu’un mensonge pourrait provoquer comme réaction chez nous. Elle remplace parfois un « oui » par un « non », nous dit qu’elle n’a pas fait une chose alors que c’est faux. Et à chaque fois, elle a un petit temps de réflexion avant de parler et on sent que plus que de nous donner une réponse, elle observe notre comportement et constate le poids de ses mots.

2 livres de la collection Mine de Rien

mine-rien-dolto-injuste

mine-rien-dolto-juste

Ces livres ne présentent pas d’histoire, mais des pistes de réflexion. Sur chaque double page se trouve une illustration et un texte associé qui invitent à réfléchir sur un aspect précis du thème du livre. Ainsi dans « Juste pas juste » on aborde le sentiment d’injustice lorsque tous les enfants n’ont pas exactement la même chose, mais on explique aussi pourquoi les différences sont utiles et parfois nécessaire. Et comme le livre est ancré dans une tradition de bienveillance, il ne se contente pas d’un « c’est comme ça, accepte-le ! », mais explique à l’enfant que parfois les adultes n’agissent pas correctement (et pas forcément de manière intentionnelle) et que l’enfant peut en discuter.

Sans jugement, le livre amène l’enfant mais aussi l’adulte vers une réflexion. C’est un livre idéal pour trouver des pistes dans la résolution des soucis de nos enfants, mais aussi tout simplement pour partager nos opinions sur les grands sujets de la vie !

mine-rien-dolto-collection-titres

La collection aborde des thèmes qu’on retrouve souvent dans la littérature pour enfant (L’école, le docteur, les colères…) mais aussi des thèmes plus rarement abordés et pour lesquels on a souvent du mal à trouver des mots (la mort, l’adoption, le racisme…). Tous sont écrits par Catherine Dolto (médecin et psychothérapeute) et Colline Faure-Poirée (éditrice qui a découvert de grands noms de la littérature pour enfant) et tous les titres de la collection que j’ai lu était de valeur égale ! Alors si vous êtes confrontés à des questions auxquels vous ne trouvez pas les mots adaptés à votre enfant, allez faire un tour du côté de la collection Mine de rien qui est vraiment très complète (et qui semble s’agrandir régulièrement) !

Collection Mine de rien, Gallimard Jeunesse
Prix : 6,20 €
âge : certains titres sont abordables dès 1 an, d’autres à partir de 2 ou 3 ans.

Cet article est ma participation au rendez-vous « Chut les enfants lisent » du blog Devine qui vient bloguer ?

Save

Save

Save

Save

Adélidélo reine de la galette ! -Chut les enfants lisent

Publié le

Il y a quelques jours, nous avons reçu le numéro de janvier du magazine Pomme d’Api qui parle essentiellement de galette des rois bien-sûr ! Comme vous le savez, Colombe (3 ans 1/2) a été séduite par la nouvelle formule du magazine. J’ai déjà décrit cette nouvelle formule dans mon article rédigé à la rentrée des classes, alors je ne vais pas revenir en détail là-dessus. Mais à chaque numéro, nous découvrons de nouvelles surprises et ce numéro ne fait pas exception ! C’est pourquoi j’ai choisi de vous en parler aujourd’hui pour le rendez-vous Chut les enfants lisent du blog Devine qui vient bloguer ?

pomme-api-janvier-2017-couverture

Cette fois-ci nous avons adoré l’aventure d’Adélidélo ! Habituellement ça n’est pas l’histoire que l’on préfère dans Pomme d’Api, mais comme elle était en couverture, c’est la première que nous avons lue. Ce fut une excellente surprise puisque dans cette aventure, Adélidélo nous livre son astuce pour satisfaire tout les convives lors du tirage des rois ! Elle fait preuve d’imagination et de bienveillance.Bref, il paraît que « le bonheur c’est son boulot » et on comprend pourquoi !

Toujours sur le thème de l’Épiphanie, Pomme d’Api propose une recette de gâteau couronne. Nous n’avons pas eu le temps d’essayer, mais je trouve ce gâteau si joli, que je vais le tester pour l’un des goûters de la semaine (et je vous montrerai ça sur instagram).

pomme-api-bonne-annee-2017

Ce numéro s’ouvre sur des vœux de bonne année. Cet enfant qui souffle sur une fleur de pissenlit nous laisse espérer une bel et douce année pleine de plaisirs simples de l’enfance (et à mon avis, cette photo n’a pas été choisie par hasard car elle me semble très en rapport avec le fascicule dédié aux parents). Les vœux sont adressés à « mon papa câlin », à « mes doudous chéris » et même « aux poissons rouges ». Ç’a été l’occasion pour moi de demander à Colombe à qui elle voulait souhaiter la bonne année.

pomme-api-pourquoi-baille

La rubrique « Dis Pomme d’Api » répond toujours à une question que les enfants peuvent se poser et à laquelle les parents n’ont pas toujours la réponse ! Ce mois-ci la question est « Pourquoi on bâille », et je ne résiste pas à l’envie de vous publier la photo associée car elle me fait bâiller à chaque fois que je la vois (bon ça c’est simple, c’est à cause de nos neurones miroirs).

pomme-api-graine-liang

La grande histoire est un conte chinois qui met en avant de belles valeurs comme le courage et l’honnêteté.

pomme-api-famille-kiskache-sydney

Ce mois-ci on découvre la famille Kiskache qui remplace les aventures de la famille Oukilé. Cette dernière a voyagé à travers la France et le monde pendant 22 ans et cède sa place à d’autres tout aussi sympas !

pomme-api-gribouille-princesse

pomme-api-patouille-gribouille-cercles

Mais ce mois-ci, ce qui a sans doute remporté le plus de succès auprès de Colombe, c’est le chapitre de jeux « Patouille et Gribouille ». Ces exercices de graphismes ont été réalisés en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire !

pomme-api-yoga-arc-ciel

Enfin, nous avons particulièrement appréciée la pause yoga du mois, appelée « L’arc-en-ciel » (oui, évidemment, l’arc-en-ciel, ça nous parle !). J’avoue l’avoir moi-même essayée avec les enfants et non seulement elle fait beaucoup de bien au dos ! J’ai d’ailleurs appris que les postures de yoga proposées chaque mois dans Pomme d’Api sont réuni dans un livret (accompagné d’un DVD). Je trouve l’idée vraiment excellente car même si nous faisons souvent les positions proposé dans le numéro en cours, nous avons tendance à les oublier au fil du temps.

pomme-api-parents

Comme chaque mois maintenant, Pomme d’Api est accompagné d’un fascicule destiné au parents. On y trouve un édito ainsi que des mots et photos des lecteurs. À la fin du fascicule on trouve des idées de livres, de DVD ou de CD sur le thème abordé dans le livret. Ce mois-ci la promesse était alléchante : le monde secret des enfants. J’ai particulièrement aimé ce dossier : il s’agit d’une interview de la psychologue Davim Riedinger qui nous encourage à laisser les enfants exprimer leur émerveillement sur le monde, mais aussi à les accompagner afin de retrouver notre âme d’enfant ! Une belle leçon de vie car comme elle le dit : « La poésie, le rêve et l’imaginaire sont un contrepoint magistral face au rationalisme qui veut tout maîtriser ».

Save

Save

Save