Elle aurait pourtant été prête pour l’école

Publié le

cartable

Colombe étant née en début d’année 2013, et notre commune n’acceptant les enfants à l’école que s’ils ont 3 ans dans l’année civile en cours au moment de la rentrée (vous mes suivez ?), elle n’entrera à l’école que dans un an.

Et pourtant, elle aurait été prête pour l’école !

C’est du moins ce qui paraît quand on la voit puisque depuis quelques jours nous ne pouvons plus sortir sans qu’on me demande (généralement une petite mamie, on en a beaucoup sur la Côté d’Azur) si elle a préparé son cartable !

Colombe étant plutôt petite pour son âge, ça n’est pas sa taille qui indique qu’elle serait en âge d’aller à l’école. Mais alors, qu’est-ce qui fait penser qu’un enfant est prêt pour l’école ?

  • Il est propre : au début de l’été j’ai plusieurs fois entendu : “Il va falloir commencer la propreté pour rentrer à l’école en septembre”. C’est comme si l’acquisition de la propreté avait pour seul but d’être accepté à l’école, et non pas d’être propre sur soi et de ne pas macérer dans un bain de déjections… Sur ce point, Colombe partage sans doute mon dégoût des couches puisqu’elle a été propre très tôt. Ma réponse était donc toute trouvée : “Elle est propre depuis plusieurs mois, mais elle est encore trop jeune pour aller à l’école.”
  • Il connaît des chansons : Colombe est un moulin à paroles chantées ! Et c’est ce qui généralement initie nos conversations avec les petites mamies lorsque nous sortons. Dans le bus, au marché, dans les files d’attentes, il n’est pas rare qu’on lui dise : “Que tu chantes bien, tu es prête pour l’école toi !”
  • Il s’exprime bien : entre 2 et 3 ans, j’estime qu’un enfant parle bien s’il peut être compris par un membre extérieur à sa famille. C’est le cas de Colombe, qui arrive même à répondre aux questions qu’on lui pose (bon en même temps, les petites mamies tournent toujours autour de “Comment tu t’appelles? Tu as quel âge ? Comment il s’appelle ton petit frère ?”)
  • Il est à l’aise dans son corps : Si les petites mamies sont très attachées à la propreté et au langage, elles sont généralement moins regardantes sur la motricité parce que de toutes façons un enfant est bien mieux quand il reste sagement assis dans sa poussette ! Mais elles ne sont pas les seuls à s’intéresser à l’entrée à l’école des enfants. Sur ce point, nous suscitons aussi beaucoup d’intérêt auprès des institutrices elles-mêmes. Et ce qui fait croire à une instit’ qu’un enfant est prêt pour l’école c’est bien souvent qu’il est à l’aise dans son corps. Voilà donc comment ma copine instit’ a déclaré que Colombe aurait été la “candidate idéale pour la section de tout-petits” alors qu’elle la regardait courir, sauter, et faire de la patinette… Et à son regard un peu déçu, je pense qu’elle doit voir passer beaucoup d’élèves patauds et pas très dégourdis au moment de la rentrée (ceci est un petit intermède pour souhaiter une bonne rentrée à tous les instit’ qui me lisent ^^)
  • Il sait s’habiller seul : là encore c’est une réflexion d’institutrice. Si habiller nos petits le matin nous prend du temps et de l’énergie, imaginez ce que cela doit être pour les instit’ et les atsem qui gèrent des classes de plus de 20 enfants ! À 2 ans et demi, c’est encore difficile pour Colombe de s’habiller entièrement seule, mais je l’encourage souvent à le faire. Comment ? D’abord en lui montrant, en lui expliquant les gestes quand je l’habille. Mais aussi en la laissant faire et en ne la décourageant pas pour des broutilles : tu as mis ton gilet à l’envers ? Peu importe, on le laisse comme ça parce que ce qui importe c’est que TU as mis ton gilet seule !

Voilà donc la liste de critères qui semblent intéresser nos interlocuteurs quand ils évoquent l’école. Tous font référence à des capacités physiques ou intellectuelles, mais où sont les capacités émotionnelles ? Qui s’intéresse au fait qu’un enfant est suffisamment mature pour s’intégrer au groupe, ou s’il est prêt à quitter sa maman (ou le cocon douillet de la nounou, de la mamie ou de la crèche qui le garde) ? Vraisemblablement pas grand monde. Bien au contraire, lorsqu’un petit peine à quitter sa mère, celle-ci s’entend dire : “L’école lui fera du bien !”. À entendre les gens parler, on oublie qu’avant 3 ans, nos enfants sont encore un peu bébés…

Lorsque j’annonce que Colombe devra attendre encore une année avant d’entrer à l’école, la réaction de notre interlocuteur est généralement la même, il est déçu. Et pourtant de mon côté, je suis plutôt heureuse qu’elle n’y aille pas encore ! Et pour cause :

  • À 2 ans et demi, je pense que le rythme de l’école serait encore bien trop fatigant pour ma Colombe. Ses deux jours de crèche chaque semaine la fatigue beaucoup, je n’imagine pas l’effet qu’auraient 5 jours d’école ! Quant au groupe : la vie collectivité n’est facile pour personne, et encore moins pour un jeune enfant. Si elle est fatiguée après une journée passée avec 15 petits copains encadrés par 3 adultes, je n’imagine pas ce que cela serait dans une classe. Alors pour l’instant nous nous contenterons de nos 2 jours de crèche !
  • Certains avancent l’argument de la sociabilisation. Colombe allant déjà à la crèche depuis deux ans, elle connaît la collectivité mais dans une certaine mesure puisqu’en crèche les effectifs sont réduits. Cela ne l’empêche pas d’avoir très bien intégré les règles de base (on ne tape pas, n’arrache pas les jouets des mains et on ne s’amuse pas à retirer la tétine de la bouche des bébés même si c’est rigolo de les entendre crier ! ). Cela me semble tout à fait suffisant pour le moment. Elle apprend à vivre avec les autres, à les respecter et à se faire respecter. Et lorsqu’un conflit apparaît il y a toujours un adulte pour aider les enfants à le régler.
  • Il nous reste encore beaucoup à explorer à la maison ! Colombe commence à m’aider pour les tâches ménagères (en gros elle se met à l’évier pour la vaisselle, frotte une casserole déjà propre et me laisse une marre d’eau sur le sol !), et elle s’intéresse aussi beaucoup aux évènements du quotidien (le passage du facteur, faire les courses…) il me semble que cela fait partie intégrante de l’éducation et je suis heureuse d’avoir du temps à y consacrer cette année.
  • Tous les acquis qu’elle ferait en section de tout-petits, elle peut les faire à la maison. Je ne prétends pas du tout pouvoir me substituer à l’école, ni vouloir faire l’instruction en famille, mais à l’âge de Colombe, je pense encore pouvoir lui apporter autant que l’école. Et ce qu’elle n’apprendra pas avec moi (ou à la crèche, parce qu’on ne s’y tourne pas les pouces ! ) cette année, elle aura bien l’occasion de l’apprendre l’année prochaine en section de petits !

Alors n’en déplaise à tous ceux qui sont déçus que ma Petite-Grande n’aille pas s’asseoir sur les bancs de l’école dans quelques jours, à ceux qui m’ont conseillé de demander une dérogation (ou une faveur ou je ne sais quoi…), ce petit bout de fille restera encore une année bien au chaud avec sa maman. Ça n’est pas trop la couver ni en faire un bébé puisque si je faisais cela elle ne serait pas prête pour l’école. Mais cette année que nous passerons encore ensemble est une occasion formidable d’élargir son horizon. Colombe est devenue une petite fille intéressée par ce qui l’entoure et nous avons la chance d’avoir du temps, nous comptons bien en profiter !

Et chez vous, les enfants sont prêts pour l’école ? Feront-ils une rentrée dès 2 ans et demi ou attendront-ils 3 ans ?

 

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

22 commentaires sur “Elle aurait pourtant été prête pour l’école

    La famille Ours a dit :
    26/08/2015 à 08:39

    Ma fille aussi est de janvier (2015) et nous nous retrouverons donc a priori dans la même situation. J’ai beaucoup apprécié de pouvoir lire tes arguments en faveur de cette rentrée plus tardive. Merci pour ton témoignage !

      mamanadada a dit :
      26/08/2015 à 11:54

      Merci pour ton commentaire ! Je suis bien contente que Colombe ait du temps avant de commencer sa scolarité. Mon fils sera dans la situation inverse puis qu’il est nécessaire le 30 décembre, il rentrera très tôt et j’appréhende un peu…

        Citron a dit :
        27/08/2015 à 16:33

        Si l’été avant la rentrée tu estimes que ton bonhomme ne bénéficierait pas trop de l’école immédiatement, tu peux toujours demander une rentrée en janvier, ça se fait dans certaines écoles. Et la maternelle n’est pas obligatoire, quoiqu’il en soit !

          mamanadada a dit :
          27/08/2015 à 17:13

          Je pensais effectivement à cette solution pour mon Petit O’. Nous verrons bien car pour lui, il reste encore deux ans à attendre !

    Émilie a dit :
    26/08/2015 à 11:02

    Même situation pour ma fille: elle est propre, parle bien, a un bagage lexical développé et connaît la vie en collectivité puisque ça fait 2 ans qu’elle va à la crèche. Et bien que financièrement ça aurait très avantageux de la mettre à l’école, je préfère la laisser grandir tranquillement, lui laisser le temps de découvrir les choses qui l’entourent, d’avancer à son rythme. Ils vont déjà passer énormément de temps à l’école. Ne les laissons pas grandir trop vite… Tu as fait le bon choix.

      mamanadada a dit :
      26/08/2015 à 11:58

      Nous n’avons pas eu le choix en fait (sauf si nous avions choisi le privé), mais je suis bien contente de cette situation. Je sais qu’elle fera beaucoup de choses à la crèche comme de la peinture, du jardinage ou même juste continuer àapprendre à s’habiller seule. Cette année sera enrichissante. Et comme tu le dis, nos fille passeront suffisamment de temps à l’école dans leur vie !

    Le rire des anges a dit :
    26/08/2015 à 16:05

    je suis complètement d’eccord avec toi de plus nous sommes dans le même cas! Fripouille entrera à l’école à 3ans et 5 mois, en attendant il apprend et se nourrit d’autres choses et j’en suis ravie!

    Le rire des anges a dit :
    26/08/2015 à 16:08

    Et de toute façon… Fripouille n’est pas propre! 😉

      mamanadada a dit :
      26/08/2015 à 19:56

      Eh eh ! En voilà une bonne raison ! Qu’il fasse les choses à son rythme, leur acquisition n’en sera que plus facile.

    Die Franzoesin a dit :
    26/08/2015 à 19:12

    En Allemagne (dans ma région en tout cas, je ne sais pas si c’est le cas partout) les enfants nés entre octobre et décembre par exemple 2014 peuvent faire leur rentrée avec les enfants nés à partir de janvier 2014 OU 2015. Ce sont les parents qui décident. Mon petit étant de novembre je pourrais donc décider en fonction de sa maturité le moment venu et ça me plait assez…

      mamanadada a dit :
      26/08/2015 à 19:59

      Il existe la même chose en France, ce sont les sections de tout-petits. Mais pour des raisons de budget certaines communes n’en ont pas. Ici, la mairie privilégie les crèches (qui sont top !) et ne propose pas ces sections.

    Chat-mille a dit :
    26/08/2015 à 21:40

    Un an de plus toutes les deux, c’est du bonus, non ? 😉 Et bien sûr on apprend plein de choses en maternelle (je le sais, j’y ai fait des stages), mais beaucoup d’activités et d’apprentissages peuvent se faire à la maison ! Surtout avec une maman aussi impliquée et dynamique que toi 🙂

    (et je suis d’accord pour dire que le rythme scolaire est dur pour de très jeunes enfants… je disais d’ailleurs que je ne mettrais pas mes enfants à l’école avant 3 ans… mais c’est vrai que ça, c’était avant, maintenant, je ne sais pas :p)

      mamanadada a dit :
      27/08/2015 à 08:42

      Comme tu dis, c’est du bonus ! D’autant que c’est un bonus que je n’aurais sûrement pas avec Petit O’ qui étant de toute fin d’année, fera sa rentrée à 2 ans et demi !
      Je ne doute pas de ce qu’ils apprendrons à l’école. Mais ils ont bien le temps d’y aller !

    Jenesuispasunesupermaman a dit :
    28/08/2015 à 13:16

    Colombe a bien le temps d’aller à l’école. Il faut profiter de cette année!
    Pour la plupart des gens, un enfant dont le langage est riche et structuré va nécessairement à l’école…
    C’est vrai que les maîtresses font un travail formidable mais les parents parlent à leurs petits, leur racontent des histoires, leur chantent des chansons et leur font découvrir le monde qui les entoure… Non?

      mamanadada a dit :
      28/08/2015 à 20:46

      Je suis bien d’accord avec toi. Même si les maîtresses font un travail formidable, ma fille leur sera confié dès l’année prochaine et jusqu’à… Elles auront bien le temps de faire ce travail ! En attendant, j’éveille la curiosité de ma fille afin qu’elle ait envie d’apprendre 😉 Et on ne va pas se mentir, j’en profite pour la cajoler un peu plus !

    Zou. a dit :
    28/08/2015 à 21:57

    J’ai été dans la même situation quand j’avais voulu mettre mon grand à l’école pour septembre 2014 (il avait 2 ans et demi environ), d’ailleurs mon fils ressemblait assez à ta fille au même moment, bien éveillé tout ça tout ça. Ben au final c’était pas plus mal, il s’est vraiment épanoui pendant cette année là, et ses deux jours/semaine à la crèche (lui aussi, comme chez toi ^^), lui ont été d’autant plus bénéfiques. Il s’est bien plus sociabilisé pendant cette année là, et en plus avec la naissance de son frère en mai 2014, ça a permis qu’il ne soit pas mis à l’écart, et renforcé leur complicité. C’était donc une bonne transition, maintenant il est fin prêt pour sa rentrée mardi!
    Alors tu n’as pas l’air déçue de sa “non-rentrée”, et je pense que tu as raison 🙂

      mamanadada a dit :
      31/08/2015 à 05:56

      Bonne rentrée à ton p’tit bout ! Je suis contente de lire ton expérience. Je n’ai pas choisi la situation, mais j’avoue qu’elle me plait bien !

    […] ne va pas encore à l’école (on en parlait ici) et se sent assez peu concernée par ce livre, je vous l’avoue. Alors pourquoi vous en parler […]

    Monjolipetitbureau a dit :
    18/08/2016 à 13:45

    Oh oui, le rythme est tellement épuisant pour nos loulous! Colombe a bien de la chance de rester avec toi. Emmy c’est le contraire, né fin novembre elle est svt la plus jeune de la classe et ça se ressent dans la capacité à encaisser la fatigue.

      mamanadada a répondu :
      18/08/2016 à 13:47

      Attention, cet article date de l’an dernier ! Colombe va effectivement rentrer à l’école en septembre. Elle a bien profité de son année de plus.
      Petit O’ sera dans le même cas qu’Emmy, et il est fort probable qu’il soit toujours le plus jeune de sa classe puisqu’il est né le 30 décembre !

    Mamanoquotidien a dit :
    18/08/2016 à 14:30

    Ma fille est de mars 2014. Elle est propre mais chez nous, la question d’une entrée anticipée ne se pose pas, vu que les effectifs scolaires sont déjà trop important. Ceci dit, ça ne m’aurait pas intéressé. Je trouve déjà que l’école a 3 ans est prématurée et si j’en avais la possibilité, j’attendrais volontiers leur 5/6 ans !

      mamanadada a répondu :
      18/08/2016 à 14:46

      Je trouve aussi qu’à 2 ans 1/2 ou même 3 ans, ils sont encore jeunes. Dans notre cas par contre, c’est ma Colombe qui n’aurait pas voulu attendre 5 ou 6 ans ! Elle est maintenant très impatiente d’aller à l’école alors que l’an dernier, elle ne réalisait pas vraiment ce que c’était.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.