À partir d’un livre d’Eric Carle : The artist who painted a blue horse

Publié le

Ce mois-ci le thème du rendez-vous « L’art est un jeu d’enfant » organisé chaque 1er du mois par le blog Le pays des Merveilles était À partir d’un livre. Je n’ai pas eu longtemps à chercher pour trouver une idée puisque j’avais déjà prévu une activité autour de notre livre préféré du moment : The Artist who painted a blue horse d’Eric Carle (mais si vous savez, l’auteur de La petite chenille qui fait des trous). Dans ce livre, un artiste en herbe nous présente son œuvre : des animaux aux couleurs originales.

The artist who painted a blue horse

L’œuvre de mes petits artistes à partir de The artist who painted a blue horse

Eric Carle a un style d’illustration très particulier grâce auquel on reconnaît facilement ses livres. Il utilise de la peinture dans laquelle il ajoute des mouvements à l’aide d’ustensiles divers, et il se sert également de collages pour marquer les contrastes. J’ai choisi de ne pas faire de collage car cela me semblait un peu compliqué pour Petit O’ (2 ans 1/2) et je préférais me focaliser sur la partie graphisme qui correspond bien à ses envies actuelles.

J’ai donc simplement imprimé des coloriages d’animaux trouvés sur différents sites de coloriages et j’ai proposé aux enfants de les peindre. Pour bien coller au livre, je les ai incités à choisir pour chaque animal une couleur différente de sa couleur naturelle.

Activité autour de The artist who painted a blue horse

Peindre un poisson bleu

peindre un papillon en rose

Une fois chaque animal peint, et tant que la peinture était bien fraîche, j’ai proposé aux enfants quelques ustensiles pour créer des motifs sur leurs dessins.

Papillon rose

Poisson bleu

Certains animaux n’ont pas résisté à cette étape, car Petit O’ avait tendance à appuyer trop sur ses instruments. Les ustensiles que je leur ai proposés sont surtout des objets de récupération : touillettes fournies avec le café dans les fast foods, couverts en plastiques…

Colombe (4 ans 1/2) avait peint avec une fourchette lors de sa première semaine d’école l’année dernière, et ça l’avait tellement impressionnée qu’elle avait érigée sa maîtresse au rang de personne la plus originale et la plus fantastique du monde (ce qui en tant que maman créative proposant sans cesse des activités à mes enfants m’avait un peu vexée ! Faites des gosses, tiens !). J’ai donc proposé aux enfants de tracer des traits sur leurs dessins avec un couteau et une fourchette. Petit O’ n’ayant jamais fait cette activité, il a été très enthousiaste (ce petit ne va pas à l’école, je resterai à ses yeux la personne la plus originale et la plus fantastique du monde ! et toc !)

graphisme avec une fourchette

graphisme avec une fourchette

graphisme avec un couteau

Les enfants ont fait ainsi une petite dizaine d’animaux.

Activité autour de The artist who painted a blue horse

Nous avons accroché notre Blue horse dans la chambre des enfants !

Si mes enfants aiment tant ce livre, c’est que c’est le premier livre que je leur ai acheté en anglais à notre arrivée à Dubaï. Nous vivons à Dubaï depuis 3 mois et Colombe et Petit O’ doivent apprendre l’anglais qui est la langue majoritairement parlée ici. Grâce à ce livre ils ont appris le nom de plusieurs animaux, et celui des couleurs principales. Avec notre activité, je voulais introduire de nouveaux noms d’animaux, et pourquoi pas de nouvelles couleurs.

Après les avoir découpées, j’ai donc accroché les œuvres de mes petits artistes dans leur chambre et cela donne : a black lion, a blue horse, a purple cow, a red sea horse, a sylvery fox, a pink butterfly, a green camel, a red giraffe and a blue ! Voilà du vocabulaire en plus pour mes petits artistes !

Pink butterfly.

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on FacebookPin on PinterestShare on Google+

19 commentaires sur “À partir d’un livre d’Eric Carle : The artist who painted a blue horse

    Anne a dit :
    01/10/2017 à 15:18

    Très joli! Bravo Colombe et Petit O’ !

      mamanadada a répondu :
      01/10/2017 à 18:19

      Merci ! Ils ne voulaient plus s’arrêter ! (mais je n’avais plus de coloriages !)

    Monjolipetitbureau a dit :
    01/10/2017 à 16:11

    Super idée, ca plairait beaucoup à Ethan, je garde en réserve!

      mamanadada a répondu :
      01/10/2017 à 18:20

      ça a énormément plu à Petit O’. Je pense que c’est l’âge idéal.

    LuciledeGuinzan a dit :
    01/10/2017 à 17:05

    C’est très chouette et plein de vocabulaire en plus, oui 🙂

      mamanadada a répondu :
      01/10/2017 à 18:20

      Oui ! Ils ont appris de nouveau noms d’animaux !

    Mamanoquotidien a dit :
    01/10/2017 à 18:04

    Le rendu est chouette ! Voilà une bonne idée à faire chez moi !!

      mamanadada a répondu :
      01/10/2017 à 18:21

      Tu me montreras si tu essayes ! 😉

    Fanny Bubble Gones a dit :
    02/10/2017 à 07:01

    Très original comme idée. Ici aussi j’adore détourner des objets pour peindre : papier d’alu, feuille, fleur, lego, noisettes, bouteille ..

      mamanadada a répondu :
      02/10/2017 à 08:17

      J’adorais peindre sur du papier alu quand j’étais petite ! Il faut vraiment que je prépare ça avec les enfants !

    Maman Sur Le Fil a dit :
    02/10/2017 à 08:49

    Je ne connais pas l’ouvrage mais je trouve le rendu super top !! Bravo…

      mamanadada a répondu :
      03/10/2017 à 17:20

      C’est vraiment un super livre ! Mais je n’ai pas l’impression qui ai été traduit en français en fait. Moi non plus je ne le connaissais pas avant.

    Appellation Maman a dit :
    02/10/2017 à 15:43

    Bravo à tes petits artistes! 😄

      mamanadada a répondu :
      03/10/2017 à 17:21

      Merci !

    La Phanette aux petits pois a dit :
    03/10/2017 à 08:24

    C’est chouette l’école chez toi ! J’aime beaucoup cette activité.
    Donner la couleur qu’on veut aux animaux, c’est chouette.
    Je ne connaissais pas ce livre d’Eric Carle, il faudra que je le lise.
    J’adore ton anecdote avec la fourchette ! 😀
    Ça m’a fait penser à une anecdote qui m’était arrivée.
    Une maman avait décidé d’amener sa fille, une de mes élèves, en Afrique pour qu’elle rencontre sa famille.
    Quand je demande à la maman comment s’est passé le voyage.
    Elle était limite énervée et m’a répondu : « tous les jours, elle voulait rentrer pour voir ses copains et sa maîtresse » 😀
    Ah ces maîtresses !
    Tu as de la chance, tu as les deux rôles maintenant, celui de maman et de maîtresse
    Te voilà devenue une super woman aux yeux de tes enfants ! 😀

      mamanadada a répondu :
      03/10/2017 à 17:36

      Je crois que le livre n’a jamais été traduit, c’est pour cela qu’on ne le connaît pas en France. Mais il est vraiment sympa et j’adore l’idée d’originalité qu’il renvoie !
      Bon sinon quand je dis qu’on fait l’école à la maison en vrai on ne fait pas l’école ! 😉 On vit, on explore, on rencontre des gens, on visite et on fait un peu ce qu’on veut selon notre envie et c’est super chouette (et on apprend énormément !). D’ailleurs je sens que les enfants ont très envie de faire de nouveaux animaux !
      Mais je suis bien contente de mon rôle de super maman !

    Le pays des merveilles a dit :
    03/10/2017 à 08:25

    Une très jolie déco ! Le rendu avec la peinture de chez Ikéa est très sympa.
    Je ne connaissais pas du tout cet ouvrage pourtant j’adore Eric Carle !
    Merci d’avoir participé <3

      mamanadada a répondu :
      03/10/2017 à 17:42

      Merci ! Les enfants ont adoré faire ces animaux !
      J’utilise souvent la peinture de chez Ikéa car j’aime beaucoup ses couleurs et je ne suis jamais déçue par le rendu (et elle se lave si facilement !).
      Ce livre d’Eric Carle semble ne pas avoir été traduit en français. Je ne le connaissais pas non plus avant de le trouver ici.

    […] en anglais, mais ils aiment toujours beaucoup ce livre. D’ailleurs il nous a inspiré une jolie activité créative pour enrichir leur vocabulaire […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *