5-6 ans

Les Fleurs – À Travers leurs yeux d’enfants…

Publié le

Bien que cela n’y paraît pas en France, le printemps est arrivé ! Le thème de notre rendez-vous À Travers leurs yeux d’enfants…, choisi par Emmy (6 ans) du blog Mon Joli Petit Bureau, est tout à fait approprié à la saison puisqu’elle a choisi : “Les Fleurs” !

À Travers leurs yeux d'enfants

Notre interprétation du thème : “Les Fleurs”

Petit O’ n’a pas souhaité participer ce mois-ci. Il faut dire qu’à Dubaï, il y a assez peu de fleurs (en tous cas peu de variétés), et il a été peu inspiré.

Malgré le peu de fleurs que l’on trouve ici, Colombe (5 ans) en trouve toujours quelques-unes à ramasser. Déjà petite, elle avait pris l’habitude de rentrer de l’école en ramassant des trésors de la nature, alors malgré le peu de végétation ici, elle ne change pas ses habitudes. Une fois rentrée à la maison, elle observe ses fleurs avec notre boîte lumineuse ou s’amuse à créer des figures avec. Je lui ai donc proposé de prendre en photo une de ses observations ou une de ses créations.

Papillon en fleur

Il y a quelques semaines nous avons visité le “Dubai Butterfly Garden“, un magnifique jardin de papillons. Dans les premières pièces, nous avons admiré des tableaux fabriqués avec des ailes de papillons. Colombe a voulu rappeler ce thème des papillons dans sa photo !

 

Vos interprétations du thème : “les fleurs”

Chez Mon Joli Petit Bureau, Emmy a patiemment attendu l’arrivée du printemps.

Chez Extraordinaire maman Pivert, Petit Poussin nous montre sa table des saisons.

Chez Rêves de Fripouilles, les enfants nous font voyager en nous montrant de magnifiques fleurs exotiques.

 

Le prochain rendez-vous

Pour le prochain rendez-vous, c’est moi qui ai choisi le thème. Nous allons passer quelques semaines en France, alors je suis curieuse de voir ce qui représente ce pays pour mes petits expatriés. Le thème sera donc : “Douce France” ! J’ai hâte de voir ce que nos photographes en herbe nous feront découvrir !

 

 

Nos mains tatouées au henné

Publié le

Je ne suis pas très régulière dans mes participations au rendez-vous Voyageons Ludique organisé par mes amis du blog Pa’man c’est une longue histoire, mais ce mois-ci, je suis très motivée ! À l’annonce du thème, “Le Maghreb“, j’ai eu plein d’idées, alors j’ai décidé d’en faire le thème d’étude général de notre mois. Et mon premier article concerne une petite activité proposée à Colombe (5 ans) et à Petit O’ (3 ans) afin de se familiariser avec une jolie tradition du Maghreb : le tatouage au henné. Nous avons déjà eu l’occasion de faire embellir nos mains, mais cette fois, j’ai proposé aux enfants de s’entraîner à reproduire des mains tatouées au henné sur une feuille de papier. L’activité est tellement simple que mes 2 enfants peuvent maintenant la préparer en toute autonomie !

Nos mains tatouées au henné : le matériel

Pour faire nos mains tatouées au henné il faut :

  • des feuilles blanche ou couleur chaire
  • un crayon ou feutre fin marron
  • une paire de ciseaux
  • des feuilles de couleurs (si vous voulez en faire une carte à offrir ou une affiche)
  • de la colle

La réalisation

Je vous l’ai dit, cette activité est tellement simple que les enfants peuvent la réaliser seuls (ou presque pour Petit O’ qui a encore besoin d’un peu d’aide). On commence par tracer le contours de sa main sur une feuille.

Tracer le contour de ses mains.

Puis on dessine des fleurs, des lignes, des petits points et autres jolis motifs qui composent traditionnellement les tatouages au henné. Cette partie est un bon exercice de graphisme, de concentration et de patience ! (d’ailleurs on voit bien au résultat final que la patience manque encore à Colombe pour ne pas bâcler son travail !)

 

graphisme tatouage henné

Une fois les motifs terminé, il suffit de découper l’empreinte de la main (encore un bon exercice de motricité fine !) et de la coller sur une feuille pour en faire une affiche ou une carte à offrir !

 

Nos mains tatouées au henné : le résultat

Collées sur une feuille de couleur, nos mains font une jolie carte ou une affiche à accrocher où à offrir.

Dessin de main tatouée au henné

Dessin de main tatouée au henné

Dessin de main tatouée au henné

Comme je l’ai dit plus tôt, l’activité est vraiment facile à faire, et une fois qu’on l’a présentée, les enfants peuvent la faire en toute autonomie. C’est donc une activité idéale pour occuper les enfants pendant les longs repas de famille, les mariages, anniversaires, ou tout simplement à la maison lorsqu’ils s’ennuient !

Et présentée avec quelques décors dorés et des verres de bons thé à la menthe, on se croirait presque au Maroc, non ?

Avez-vous aimé cette activité ? Est-ce qu’elle vous inspire ? Dites-le moi en commentaire, cela me fait toujours plaisir de vous lire ! Et si vous proposez cette activité à vos enfants, vous pouvez aussi m’envoyer des photos, ici ou sur mes réseaux sociaux Facebook et Instagram !

Invitation à créer : si j’étais un moyen de locomotion

Publié le

Voilà bien longtemps que je n’ai pas présenté d’activités manuelles faites avec les enfants sur ce blog. Nous avons été très productifs cet été, alors qu’il faisait très chaud à Dubaï, mais avec le redoux (arrivé tardivement vers fin octobre !), nous avons beaucoup profité de sorties en extérieur. Et Colombe (5 ans) et Petit O’ (3 ans) ont également développé leur autonomie en matière de création. Je laisse le matériel à leur disposition et ils créent quand ils veulent et ce qu’ils veulent. Les activités guidées deviennent alors plus pénibles. Mais voilà un moment que j’ai envie de leur proposer une “invitation à créer” inspirée de la pédagogie Reggio. Mais comme mes enfants créer sans cesse librement, j’avais envie de leur imposer un thème pour une fois. Chaque mois, le blog Mes Humeurs créatives nous propose d’imaginer des activités manuelles avec le enfants à travers de son défi “Si j’étais…”. Et pour le mois de février (oui, je sais, je suis en retard !), le thème est : “Si j’étais un moyen de locomotion”

Invitation à créer : le matériel

Dans une invitation à créer, on met du matériel à la disposition de l’enfant sans lui dire à quoi il sert. L’enfant étudie alors les objets à sa disposition et il détermine lui-même leur usage, sans être “pollué” par les idées préconçues des adultes.

Le type de matériel utilisé n’est pas spécialement important. On peut proposer ce genre d’invitations avec quelques éléments que l’on a sous la main. Pour être plus proche de la pédagogie Reggio, j’aurais sans doute dû proposer des éléments de la nature, mais la jungle urbaine dans laquelle j’évolue rend plus facile l’utilisation de matériel de loisirs créatifs.

Le matériel de notre invitation à créer

Dans un grand plat compartimenté j’ai proposé aux enfants :

  • un rouleau de papier toilette chaque comme base
  • des pompons de couleurs
  • du fil chenille
  • des bandes de papiers colorés
  • des sequins
  • des yeux mobiles
  • des cœurs et étoiles en mousse
  • de petites planches d’autocollants
  • du washi tape
  • de la colle, des ciseaux…

J’ai volontairement proposé beaucoup de matériel car je voulais voir vers quoi les enfants allaient se tourner. Mais je pense leur en proposer beaucoup moins les prochaines fois, et surtout leur proposer le matériel qui ne les a pas inspirés !

Le matériel de notre invitation à créer

Le matériel de notre invitation à créer

Si j’étais un moyen de locomotion : nos créations !

Eh oui : “Nos créations”. Pour cet exercice, je me suis assise avec les enfants et j’ai créé avec eux. Cela a sans doute influencé leur manière de faire et leur utilisation du matériel, mais j’ai bien sentie que si je ne me mettais pas à créer avec eux, Petit O’ se serait arrêté très vite.

Voici donc ma création : un bus pompons aux passagers “ours arc-en-ciel”.

La création de Petit O’ : un avion pour détruire les déchets.

Un avion pour détruire les déchets

Création de Colombe : “un avion-fusée qui peut se transformer en taxi”

 

La création de Colombe a sans doute un peu débordé… Mais je l’ai vu prendre beaucoup de plaisir à manipuler la colle liquide et les fils chenilles.

 

Pour un premier essais je suis plutôt convaincue. Les enfants ont passé un bon moment et moi aussi. Je me rends mieux compte du matériel qui ne les inspire pas et du matériel qu’ils maîtrisent bien. Bref, cette petite expérience m’a donnée plein de pistes pour la suite !

Avoir une peur bleue – À travers leurs yeux d’enfants…

Publié le

Le thème du rendez-vous À Travers leurs yeux d’enfants… ce mois-ci était “Avoir une peur bleue “. C’est Petit Poussin, le fils d’Extraordinaire Maman Pivert qui a choisi ce thème qui nous a un peu sortis de notre zone de confort ! En effet, ici, la peur on l’évite plus qu’on ne l’affronte ! Je suis incapable de regarder le moindre film qui touche de près ou de loin au paranormal, et Colombe du haut de ses 5 ans refuse souvent de lire des histoires sous prétexte qu’il y a un méchant dedans.

 

À travers leurs yeux d'enfants

Notre interprétation d’avoir une peur bleue

Vous vous en doutez, nous n’avons pas beaucoup exploré le sujet, en grande courageuses que nous sommes ! Et Petit O’ ne nous a pas aidé puisqu’il n’avait pas envie de participer cette fois ! Mais heureusement notre livre préféré en ce moment, La Couleur des Émotions comporte une page sur la peur !

La couleur des émotions, la peur

Colombe a choisi une mise en scène assez simple, mais elle a tout de même tenu à fermer les rideaux pour que la photo face plus peur !

Votre interprétation d’avoir une peur bleue

Chez Mon Joli Petit Bureau, Emmy a pris une photo à toute vitesse, mais je trouve que cela lui donne un côté encore plus effrayant !

Chez Extraordinaire Maman Pivert, Petit Poussin a fait ce qui me semble être sa plus belle mise en scène depuis le début de ce rendez-vous ! Je vous assure, allez voir, ça vaut le détour !

Le prochain Rendez-vous

Pour le prochain rendez-vous, j’ai demandé à Emmy (6 ans) du blog Mon Joli Petit Bureau de choisir le thème.  Ce sera donc “Les fleurs” qui pourront inspirer nos photographes en herbe !