Découvrir la nature sur les traces du Gruffalo : le cahier d’activités du printemps

Publié le

Connaissez-vous l’histoire du Gruffalo ? C’est le livre qui nous a accompagné lors de notre récent séjour en France : une histoire de petite souris qui se promène dans une forêt sombre et fait preuve d’une grande ruse pour convaincre ses prédateurs de ne pas la manger ! Si j’ai choisi de glisser cette histoire dans nos valises, c’est que j’avais très envie que Colombe (5 ans) et Petit O’ (3 ans) se rapproche un peu de la nature verdoyante qui nous manque tant à Dubaï. Et pour cela, j’avais également acheté le cahier d’activités autour du printemps appelé “Sur les traces du Gruffalo”

 

Sur les traces du Gruffalo
Désolée pour la luminosité des photos, mais comme vous le constatez, le soleil normand nous a accompagnés toutes les vacances !

Découvrir la nature sur les traces du Gruffalo

Le petit cahier d’activités autour du printemps du Gruffalo est joli et coloré. Les activités sont variées, allant de l’observation simple de la nature, au dessin, en passant par le coloriage, le collage de gommettes… De quoi capter l’attention des petits lecteurs et l’inciter à explorer son environnement.

Découvrir le printemps sur les traces du Gruffalo

Découvrir le printemps sur les traces du Gruffalo

Observer et dessiner chenille et papillon

 

L’enfant est invité à observer les couleurs, à faire des chasses au trésor où il doit tenter de retrouver dans la nature, les fleurs/insectes/plantes qu’il voit sur le cahier.

Le cahier l’invite également à manipuler avec les quelques exemples de Land Art. Colombe et moi nous sommes d’ailleurs inspirées du livre pour reproduire notre propre Gruffalo !

Land Art du Gruffalo

Land Art du Gruffalo

Comme nous n’avions pas envie de nous contenter de coller des autocollants pour chaque fleurs que nous avons vue, nous en avons ramassé et fait sécher quelques unes que nous avons collées sur les pages de notes à la fin du cahier.

 

fleurs séchées

Observer la nature au printemps

Le cahier n’a été qu’un point de départ pour nos observations. Nous avons passé 2 semaines en Normandie et ça a été l’occasion de voir une belle évolution de la floraison.

Observer les bourgeons

Observer les bourgeons

Observer les fleurs

J’avais acheté des combinaisons de pluie et des bottes en caoutchouc pour que Colombe (5 ans) et Petit O’ (3 ans) puisse sortir par tous les temps et profitent de la pluie ! Oui, oui ! vous avez bien lu, j’ai bien dit “profitent de la pluie” ! Comme il pleut en moyenne 8h par an à Dubaï, mes enfants n’ont guère l’occasion de sauter dans les flaques, jouer dans la boue ou danser sous la pluie ! Ils s’en sont donner à cœur joie, et moi j’avais l’esprit tranquille grâce à ces combinaisons qui les gardaient au sec et au chaud (et qui protégeaient leurs vêtements des tâches car avouons-le, faire des lessives n’est pas une passion !).

JonquillesPhoto prise dans le joli jardin de mon amie du blog Le Jardin d’Emilie

 

Ces vacances en Normandie nous ont vraiment ressourcés ! Nous avons profité du jardin, les enfants ont sauté dans les flaques, observé la nature et surtout ils ont pris un bon bol d’air avant d’entamer l’été si chaud à Dubaï. C’est aussi pour moi l’occasion de participer au rendez-vous L’enfant et la Nature du blog 1 maman 2 filles !

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+

8 commentaires sur “Découvrir la nature sur les traces du Gruffalo : le cahier d’activités du printemps

    Monjolipetitbureau a dit :
    15/05/2018 à 13:48

    On adore le Gruffalo ici! J’ai découvert que la salopette de pluie faisait partie de l’uniforme de tout enfant suisse qui se respecte en arrivant à Zurich ;-). Ici ballade en foret avec l’école 1 fois par semaine, quel que soit le temps donc vaut mieux que les enfants soit bien équipé. Idem pour la crèche où c’est sortie quotidienne quoi qu’il arrive!
    Je trouve ces cahiers sympas pour emmener comme toi en vacances, j’ai tendance sinon à les oublier au fond du tiroir. J’ai emmener celui de Balthazar en vacances et on l’a resque entièrement compléter alors que d’habitude on ne l’ouvre pas!

      mamanadada a répondu :
      15/05/2018 à 19:01

      Ce genre de cahier est effectivement plus adapté aux vacances, et puis cela fait une sorte d’album souvenir pour l’enfant !

      Oui, la salopette de pluie est vraiment un super équipement ! Pas une seule seconde je n’ai regretté mon achat !

    Lapinou Family a dit :
    17/05/2018 à 09:57

    Gruffalo…un classique, voir même un symbole ! Et quelles chouettes activités tu nous proposes en lien. Les cahiers ont l’air vraiment sympas !

      mamanadada a répondu :
      17/05/2018 à 10:17

      Les cahiers sont très sympa, et je trouve ça top de la part de l’éditeur d’avoir mis tant de documents à disposition gratuitement !

    Cécé from Aix a dit :
    17/05/2018 à 20:49

    Je ne sais même pas si j’ai déjà lu le Gruffalo… ou alors j’ai oublié l’histoire. En tout cas, le livre d’activités a l’air très chouette avec ses photos de nature et ses multiples activités.
    C’est sûre qu’au Moyen-Orient la pluie est très rare. Quand j’y habitais, nous étions très contents les jours de pluie… car, comme rien n’était prévu, les routes étaient parfois inondées et nous n’allions pas à l’école 🙂
    Très bonne soirée !

      mamanadada a répondu :
      18/05/2018 à 07:43

      Ahah ! Oui, ici dès qu’il pleut c’est un peu la panique !
      Si tu n’as pas lu le Gruffalo, je te le conseille. Même dans sa version française, il est très sympa !

    1maman2filles a dit :
    18/05/2018 à 08:42

    Coucou,

    Je ne connaissais pas Gruffalo mais il va falloir que j’y remédie grâce à toi !
    Ce livre d’activités à l’air sympa et encore plus s’il propose de découvrir la nature 😉

    Merci pour ta jolie participation et RDV le mois prochain.
    Peut-être pourrions nous découvrir les petits coins de nature de Dubaï 😉

      mamanadada a répondu :
      18/05/2018 à 11:49

      Le Gruffalo est une bonne entrée en matière pour explorer la nature européenne.
      Le mois prochain (normalement je trouverais le temps de participer de nouveau puisque les photos sont presque toutes prêtes !), je parlerai un peu plus de nature.
      Malheureusement je ne parlerai pas encore du désert (qui est la nature brut à Dubaï, tout le reste étant dû aux modifications faites par l’homme) car il fait trop chaud pour y aller maintenant (et que juste après notre sortie dans le désert, j’ai cassé mon appareil avec toutes les photos de je prévoyais pour un article…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *