Test Produit

De A à Z : le super cahier d’activités pour jouer avec l’alphabet

Publié le

C’est un livre un peu spécial que je vous présente aujourd’hui pour “Chut les enfants lisent“, puisqu’il s’agit en fait d’un super cahier d’activités : De A à Z : jouer avec l’alphabet des éditions 205. Colombe (3 ans 1/2) s’intéresse beaucoup aux lettres, et c’est d’autant plus vrai depuis qu’elle va à l’école. Alors ce cahier tombe à pic pour l’occuper !

super cahier d'activités : jouer avec l'alphabet

Le super-cahier d’activités

Le cahier présente 28 pages détachables :

  • 1 page dans laquelle on peut découper une petite boîte qui servira de rangement
  • 26 pages correspondant chacune à une lettre de l’alphabet
  • 1 page reprenant et expliquant les différents termes de typographie

Jouer avec les lettres

Sur chaque feuille est représenté une lettre stylisée d’un côté, et de l’autre côté, la même lettre représentée dans 12 polices d’écriture différentes. Les pages peuvent être coloriées, puis découpées. L’enfant peut alors former des mots avec les 12 exemplaires de chaque lettre qu’il possède, ou reconstitué le puzzle qui forme une lettre.

lettres stylisées du super cahier d'activités

différentes polices d'écriture

Colombe (et moi, oui, j’avoue je n’ai pas résisté à l’idée de m’amuser avec ce cahier) avons bien profité des coloriages. Puis j’ai découpé les feuilles afin de former le stock de lettres qui nous permettrait de jouer. Je n’ai pas laissé la partie découpage à Colombe car je tenais à ce que cela soit fait très proprement, mais un enfant un peu plus vieux serait tout à fait capable de le faire seul.

Une fois la tâche terminé, nous avons commencé à jouer avec les lettres. Je lui ai présenté les lettres ce qui lui a permis de revoir ou d’apprendre de nombreuses informations :

  • il existe 26 lettres qui permettent d’écrire des mots : a, b, c…
  • ces lettres peuvent être écrite de plusieurs manières différentes : polices différentes, majuscules, minuscule, imprimerie, attachée…

J’ai ensuite choisi un mot à composer avec ces lettres en prenant en compte différents critère :

  • des lettres que Colombe connaissait
  • des syllabes simples (pas de diphtongue)
  • que chaque lettre ne soit présente qu’une seule fois (pour pouvoir écrire ce mot en utilisant une seule police d’écriture)
  • un mot que Colombe voit souvent

Le mot choisi est donc “samedi”. Nous avons pris les lettres et écrit le mot en n’utilisant qu’une seule police et en comparant puis en les mélangeant. Cela nous a donné l’occasion de décomposer le mot afin de comprendre la formation des sons, mais aussi de comparé l’aspect visuel que prenait le mot en fonction de la police choisie.

jouer avec le mot "samedi"

jouer avec le mot "samedi"

Puis j’ai montré à Colombe qu’en triant les lettres et en n’en choisissant qu’une seule, elle pouvait recomposer un puzzle et découvrir la lettre dessinée de manière stylisée.

puzzle lettre

puzzle lettre

Mon avis sur le cahier d’activités de A à Z

C’est une très beau livre, le papier est épais et vraiment agréable à toucher. D’ailleurs j’hésite à plastifier les cartes car certes, elles auraient une durée de vie plus longue, mais on perdrait la sensation du papier sous les doigts (les amoureux de livres et d’écriture me comprendront !). Les activités sont stimulantes et intéressantes pour les enfants. Elles développent à la fois des capacités motrices (coloriage, découpage), intellectuelles (apprentissage de la lecture) et artistiques (la typographie est un art, non ?). Et surtout ces activités peuvent réunir des enfants (et adultes) d’âges très différents : chacun y trouvera un intérêt en fonction de ses capacités. Bref, c’est un beau cadeau à faire pour un enfant qui apprend les lettres, la lecture ou que l’on voudrait sensibiliser aux arts visuels !

Super Cahier de A à Z pour jouer avec l’alphabet, éditions 205
prix : 14,50€
âge : de 3 ans à… (bon moi-même je m’amuse bien avec alors que je suis adulte !)

Save

Bar à Monsieur Patate à Disneyland Paris

Publié le

Vous le savez, lors de nos dernières vacances nous avons fait un passage par Disneyland Paris, d’ailleurs vous avez peut-être encore une certaine musique en tête ! Outre les attractions, il y avait une chose que je ne voulais surtout pas rater : le bar à Monsieur Patate ! Il ne s’agit pas d’un restaurant dans lequel on peut agrémenter ses pommes de terre d’aliments qui formeraient des yeux, un nez une bouche. Quoique ça pourrait être un concept. Monsieur Disney si vous m’entendez… Le bar à Monsieur Patate est un stand de vente présent dans plusieurs magasins du parc ou de Disney Village, dans lequel on peut trouver de quoi faire des Messieurs et Mesdames Patate à l’effigie de nos personnages Disney préférés.

 

Boites de Monsieur Patate

Le concept est très simple : des petites boîtes en carton sont mises à votre disposition et pour une vingtaine d’euros (19,99 € précisément), vous pouvez les remplir à ras bord avec les accessoires de Monsieur Patate en suivant 2 règles :

  1. la boîte doit nécessairement contenir une patate (non on ne peut pas faire une boîte avec seulement les accessoires, ça serait trop facile)
  2. la boîte doit pouvoir se fermer.

Pour mettre le plus d’objets dans sa boîte, il vaut mieux avoir une bonne stratégie :

  • on choisit une paire de chaussures pour sa patate et on la fixe dessus (les chaussures sont un accessoire plutôt volumineux et à moins de vous priver d’autres accessoires, vous n’arriverez sans doute pas à en mettre plus d’une par boîte)
  • on rempli l’intérieur de la patate avec des accessoires. Avant tout, on glisse la fermeture de la patate au fond de celle-ci. S’il y a des accessoires volumineux qu’on tient absolument à avoir, on les met en premier. Puis on comble les vides avec de petits accessoires : lunettes, oreilles, langues…
  • On place la patate dans la boîte et l’on remplit l’espace tout autour avec des accessoires : d’abord les plus gros (au fond à côté des pieds il y a généralement beaucoup de place !), puis les plus petits pour combler les vides.
  • On ferme sa boîte, en compressant au maximum et on passe à la caisse (si la boîte est fermée, même si elle est bombée, on ne vous dira rien !).

accessoires-monsieur-patate-disney

Et voici tout ce que nous avons pu faire tenir dans nos 2 boîtes ! 2 Patates, 2 paires de chaussures , une panoplie complète de Dark Vador, des chapeaux de Jack Sparrow, Mickey (Fantasia), la fée Minnie… des bras, des baguettes magiques, des pistolets de Buzz L’éclair, une caméra, des mains de Mickey, des bouches, des lunettes… J’étais tout de même un peu déçue car le stand n’était pas plein et il manquait pas mal d’accessoire. Par exemple, j’aurais aimé constitué le costume complet de Buzz l’éclair car c’est un personnage que Petit O’ adore, mais je n’ai trouvé que ses pistolets et sa ceinture… J’ai demandé s’il y avait du stock en réserve, mais tout était en rayon.

Nous avons tout de même une belle collection qui nous permet de faire plein de personnages différents !

monsieur-patate-dark-vador

Bien-sûr il y a Monsieur Patate Dark Vador dont je vous parlais tout à l’heure !

monsieur-patate-dark-vador-touriste-disney

Mais il y a aussi Monsieur Patate Dark Vador qui visite le parc Disney et qui s’est acheté des goodies.

monsieur-patate-fantasia

Monsieur Patate Fantasia a mis son beau costume pour tourner un film avec sa caméra Mickey.

madame-patate-mini-baguette-magique

Madame Patate est super heureuse d’avoir trouvé le nœud de Minnie et la baguette de la Fée Clochette !

monsieur-patate-buzz-eclaire-jack-sparrow

Enfin, on perd tous nos repères avec ce Monsieur Patate aux bottes de Jack Sparrow, à la ceinture de Buzz l’éclair, baguette de fée et aux oreilles en pistolet Buzz l’éclair (une idée originale de Petit O’) !

Chez nous toute la famille joue avec Monsieur Patate et nous trouvons cela encore plus drôle d’y jouer avec nos accessoires de personnages Disney ! Et vous, vous y jouez aussi ?

Save

Save

Save

Save

Save

Les fruits et légumes au fil des mois – Calendrier 2017 chez Terre Vivante

Publié le

Vous le savez certainement, manger sainement et respecter le rythme des saisons fait partie de mes priorités ! (si vous l’ignoriez, la séance de rattrapage se trouve ici et ici). Alors lorsque les éditions Terre Vivante m’ont présenté le Calendrier 2017 des fruits et légumes au fil des mois, j’ai été tout de suite été séduite ! Je choisis toujours des fruits et légumes de saison (et locaux dans la mesure du possible), mais ayant toujours vécu en ville, je n’ai pas eu beaucoup d’occasion de jardiner et j’ai l’impression qu’à cause de cela, j’ai du mal à avoir de vrais repères quant au rythme de la nature. Alors un calendrier pour m’aider à me repérer et à ne pas commettre d’erreur est une idée qui tombe à pic !

Calendrier 2017 : Les fruits et légumes au fil des mois
illustrations : Vincent Jeannerot

En recevant ce calendrier, j’ai d’abord été charmée par les belles illustrations à l’aquarelle de Vincent Jeannerot. À vrai dire, elles m’ont replongées en enfance lorsque j’observais ma maman préparer le repas !

En feuilletant ce calendrier, on constate vite qu’il est très complet. Il s’ouvre sur un calendrier annuel présentant les périodes optimales de consommation d’une centaine de fruits et légumes ! Puis, viennent les pages mois par mois. Sous une illustration de quelques fruits et légumes de saison, on trouve la liste complète des aliments à privilégier au cours du mois. Dessous se trouve bien évidemment le calendrier à proprement parler, avec les événements marquant et les phase de la lune. Et enfin on trouve 2 recettes de saison toujours très originales et simples à réaliser !

Calendrier 2017 : les fruits et légumes au fil des mois
illustrations : Vincent Jeannerot

Calendrier 2017 : fruits et légumes au fil des mois, recettes

Les recettes proposées sont extraites de 2 livres des éditions Terre Vivante :

Enfin, le dernier point qui m’a séduite dans ce Calendrier des fruits et légumes au fil des mois, c’est son prix : seulement 9,90 € pour ce calendrier au grand format ( 30 x 30 cm ). Alors si vous voulez un allier pour manger sainement et en respectant les saisons, ou si vous cherchez un joli cadeau à offrir pour Noël, je crois que c’est ce calendrier qu’il vous faut !

Merci aux éditions Terre Vivante pour l’envoi de ce produit ainsi que pour la confiance qu’elles me portent. Je vous conseille également leur livre “Enceinte et végétarienne” dont je vous ai parlé il y a quelque temps !

Save

Dixit – 1, 2, 3 Jouez

Publié le

Les adultes aussi ont le droit de jouer ! Et Papa À Dada ! adorons les jeux de société, alors chaque mois, dans le cadre du rendez-vous 1, 2, 3… Jouez de Maman & Pipelette je vous présente un des jeux de société qui occupent nos longues soirées d’hiver (et aussi nos soirées d’été !). Aujourd’hui j’ai envie de vous présenter un jeu plein de poésie et dont les illustrations sont de véritables œuvres d’art : Dixit des éditions Libellud.

La boîte contient :

  • un plateau de jeu intérieur (piste de score)
  • 84 cartes aux sublimes illustrations
  • 36 cartons “vote” de 6 couleurs différentes, numérotés de 1 à 6
  • 6 pions “lapin” en bois

Contenu de la boîte du jeu Dixit

La règle du jeu :

Les joueurs ont chacun plusieurs cartes entre les mains (le nombre de cartes dépend du nombre de joueur), ils peuvent les regarder mais ne les montrent pas aux autres. L’un des joueurs, le conteur, choisit une de ses cartes et énonce une phrase (ou un mot, une onomatopée) qui selon lui correspond à l’illustration de cette carte.

Les autres joueurs observent leur pli et choisissent une carte qui correspond au mieux à la phrase énoncée par le conteur et il la lui donne. Le conteur mélange alors les cartes choisies (la sienne et celles des autres joueurs) et les places face découverte sur le plateau. Les autres joueurs doivent alors tenter de désigner la carte du conteur. On compte alors les points selon un barème très subtile : le conteur doit réussir à faire reconnaître sa carte, mais pas par tous les joueurs. Et les joueurs qui auront réussi à faire passer leur carte pour celle du conteur gagnent des points également.

La beauté du jeu

Le principe de ce jeu est évidemment un exercice de style. La règle paraît assez simple, mais il faut faire preuve de beaucoup de subtilité pour trouver une évocation correspondant à son image mais qui pourra aussi facilement s’adapter à une autre image !

Quant aux illustrations, elles nous plongent dans un monde fantastique ! Elles sont toutes plus belles les unes que les autres et nous présentent des situations qui invitent à la rêverie ! Cela rend le jeu convivial et incite à se raconter de belles histoires !

Dixit : illustrations de Marie Cardouat
Cartes du jeu Dixit, illustrées par Marie Cardouat

 

Dixit des éditions Lubellud
auteur : Jean-Louis Roubira
illustratrice : Marie Cardouat
à partir de 8 ans
3 à 6 joueurs
durée : 30 minutes
Ce jeu a reçu de nombreux prix et a été décliné dans plusieurs versions toutes plus belles les unes que les autres.

 

Autres participations au rendez-vous ce mois-ci :

Maman & Pipelette :

Blabla et Cie : sélection de jeux de société pour Halloween

Maman mais pas que : Labyrinthe du Génie (Haba)

L’Esprit vient en jouant : Vocamots où comment utiliser les syllabes pour résoudre une énigme ! Un jeu Haba !!!

 

Save

Save

Save

Concept – 1,2,3, jouez

Publié le

Parce qu’il n’y a pas que les enfants qui ont le droit de jouer, mon amie Maman & Pipelette nous invite chaque mois à vous faire découvrir un jeu de société. Ce mois-ci j’ai choisi un jeu qui a déjà connu un grand succès et qui a d’ailleurs gagné l’As d’or au Festival International des jeux de Cannes en 2014 ! Ceux qui le connaissent auront bien sûr reconnu l’excellent Concept !

Boîte du jeu Concept

Le matériel

  • 1 plateau d’icônes universelles
  • 5 séries de pions (une séries verte composée d’un pion vert “concept principal” et de 10cubes de même couleur et de 4 séries (bleu, rouge, jaune, noir) composées d’un pion “sous-concept” et de 8 cubes pour chaque couleur)
  • 110 cartes Concept avec chacune 9 concept sur 3 difficultés différentes.
  • des jetons points (simple et double)
  • 4 aides de jeu
  • 1 bol de rangement

Matériel du jeu Concept

Le but du jeu

Le jeu est incroyablement simple : on tire une carte Concept et on choisit un concept à faire deviner aux autres joueurs. Pour le faire deviner, pas besoin de parler : on utilise les pions “concept principal” et “sous-concept” que l’on pose sur les icônes présentées sur le plateau, et on affine en posant des petits cubes. Pour mieux comprendre, voici un exemple en image !

plateau de jeu et concept à deviner
Concept principal (vert) : un personnage fictif, à la télé, carré/rectangulaire et jaune Sous-concept (rouge) : habitat/maison, eau/liquide Alors c’est ? Mettez vos réponses en commentaire !

La règle du jeu est assez libre car le but de Concept est de s’amuser. On peut choisir de ne pas prononcer un mot, ou d’acquiescer quand les joueurs sont sur la bonne voie, ou même de donner quelques indices. Le joueur qui a deviné gagne un point double, et le joueur qui a fait deviner un point simple. La partie se termine lorsque 12 jetons point double ont été gagnés, et le joueur qui a le plus de points a gagné. Mais ici nous ne distribuons pas les points pour 2 raisons. D’abord parce qu’on trouve que les parties sont trop courtes quand on les distribue ! Et oui, chez les À Dada ! quand on sort Concept c’est pour y jouer pendant des heures ! La deuxième raison réside dans le fait que nous y jouons un peu en coopération : les joueurs qui doivent deviner finissent toujours par s’échanger des idées, faire le point ensemble… On félicite toujours le joueur qui a trouvé la réponse, mais généralement sa réponse est le fruit d’un raisonnement commun.

Comme je le disais, Concept est un jeu auquel nous jouons beaucoup. Nous adorons les jeux de société et spécialement les jeux qui demandent une réflexion, et c’est le cas de Concept. C’est aussi un jeu qui va au-delà des langues. Nous avons eu l’occasion d’y jouer avec une amie qui ne parle pas beaucoup le français : munie de son petit traducteur pour d’éventuelles vérifications, elle a joué avec nous et a deviné et fait deviner sans problème !

Et si on jouait à Concept avec les enfants ?

Colombe (3 ans 1/2) nous voit souvent jouer à Concept et elle est très attirée par ce plateau de jeu aux jolis dessins colorés. Elle nous voit poser nos petits pions et nos cubes et le jeu lui paraît simple. Alors elle veut prendre part au jeu et parfois elle s’installe avec nous et nous débite une liste de mots pris au hasard en espérant donner la bonne réponse. Le jeu est conseillé à partir de 10 ans, et je pense que cette limite est réaliste. Lorsque Colombe donne ses réponses, nous la félicitons toujours, mais elle n’arrive pas à lier les images ensemble, alors ce qu’elle nous dit est généralement bien loin du concept à trouver !

Mais comme elle a très envie de jouer, je lui ai inventé 2 règles de jeu accessibles pour son âge.

La première est simple : je lui demande juste de me montrer où se trouve telle ou telle chose. Le plateau de jeu montre un panel de concept très large, alors on révise aussi bien le vocabulaire des couleurs, des transports, du corps, de la météo, des formes… On peut demander à l’enfant de trouver une icône en particulier (sur la photo j’ai demandé à Colombe de trouver la nuit) ou alors de trouver un détail (j’aurais pu lui demander de trouver une étoile, Colombe m’aurait montré la même image, mais également l’image “étoile” dans la section “formes”).

concept-icone-nuit

La deuxième est un peu plus compliquée : je lui demande de me désigner tous les mots qu’elles voient et qui appartiennent à un champ lexical donné. Par exemple sur la photo, je lui demandais de me montrer les parties du corps. Elle s’est bien évidemment dirigée vers la section “corps” du plateau, mais elle pouvait aussi désigner les parties du corps des personnages représentés sur les premières icônes du plateau !

concept-enfant-champ-lexical

De tous les jeux de société, Concept est celui auquel je joue le plus ! L’idée est simple, mais très efficace. Le jeu garantit un bon moment, des fous rires, et aussi quelques tortures cérébrales ! Et attention, plus le concept à faire deviner vous paraît simple, plus il est trompeur ! Notre record ? 45 minutes pour faire deviner “seau” !

Concept, un jeu d’Alain Rivollet et Gaëtan Beaujannot
4 à 12 joueurs (mais quand on ne compte pas les points on peut aussi y jouer à 2 ou 3)
à partir de 10 ans
Durée : 40 minutes (enfin quand on n’essaye pas de faire deviner “seau”)
Prix : 30 €
Je vous conseille d’aller faire un tour sur la page Facebook du jeu qui propose un concept à deviner chaque jeudi !

Les autres participations au rendez-vous 1,2,3, jouez :

La sorcière des écrans – Chut les enfants lisent

Publié le

C’est d’un livre un peu particulier dont je vais vous parler aujourd’hui puisqu’il aborde un sujet de société qui, il me semble, n’est pas beaucoup traité dans les livres destinés aux enfants. Le livre s’intitule La sorcière des écrans. Il s’agit d’un livre-CD des éditions VOolume qui met les enfants en garde contre les dangers des écrans.

sorciere-ecrans-couverture

L’histoire

La sorcière des écrans est un conte dans un conte, puisque l’histoire commence chez Théo, un petit garçon qui ne voudrait faire que jouer aux jeux vidéo, et sa maman lui raconte l’histoire du prince Léo qui se laissait emprisonner par les écrans. Le conte que la maman raconte est une version revisitée de La belle au bois dormant. À sa naissance, les fées se sont penchées sur le berceau de Léo pour lui transmettre des dons, mais la sorcière des écrans, nouvellement apparue dans le royaume, n’a pas été invitée. Elle va alors se pencher sur le berceau de Léo et lui prédire un avenir sombre, enfermé dans un monde virtuel. La suite du conte est très noire, et lorsque la maman finit de raconter son histoire, Théo est bien décidé à limiter son temps passé sur ses jeux vidéo.

Malheureusement, j’ai trouvé que le titre de ce livre ne tient pas ses promesses. Alors qu’on nous annonce une sorcière des écrans, la sorcière du livre ne parle que de jeux vidéo. Les allusions sont claires et on reconnaît de nombreux jeux vidéos célèbres, même s’ils ne sont pas cités. Ce point me déçoit particulièrement car il se trouve que de tous les écrans, les jeux vidéo ne sont pas ceux qui me font le plus peur pour mes enfants. Alors que devant la télévision les enfants sont complètement passifs et semblent comme hypnotisés, les jeux vidéo les forcent à interagir et donc à être actifs.

Mais le livre véhicule tout de même des valeurs qui me semblent importantes, et celle du travail en est une essentielle dans l’histoire. En effet, lorsque les fées se penchent sur le berceau du petit prince, chacune lui prédit de belles choses en lui rappelant toujours qu’elles n’arriveront que s’il s’en donne la peine. Le livre rappelle aux enfants qu’il n’y a pas de don sans travail et que les choses ne se font pas toutes seules !

sorciere-ecrans-fees

Les illustrations

C’est clairement le point fort de La sorcière des écrans ! Les illustrations de Laura Giraud sont vraiment très belles. Elles font passer beaucoup d’émotions et savent nous transporter dans l’histoire du petit prince Léo. Le lecteur vit aussi bien les moments les plus joyeux que les heures sombres du garçon. Certains dessins sont même impressionnants pour les enfants : les représentations de Léo et de sa maman à la fin de l’histoire par exemple. Le dessin a saisi toute la fatigue et la vieillesse des personnages.

sorciere-ecrans-leo-reine

Le CD audio

Sur le CD on peut écouter l’histoire racontée par l’auteur elle-même, sur fond de musique. La narration est douce, Pauline Pucciano prend différentes voix pour rendre l’histoire vivante. Les musiques de Philippe Guerrieri sont agréables à écouter et ponctuent bien l’histoire. Les paroles complètent et renforcent le morale de l’histoire qui est de ne pas laisser passer sa vie, mais de la vivre activement. J’aurais tout de même préféré que la dernière chanson (qui insiste sur ce thème) soit un peu plus entraînante…

sorciere-ecrans-edition-voolume

En conclusion

La sorcière des écrans est un bon livre qui véhicule une morale que j’apprécie. Je regrette tout de même qu’elle diabolise tant les jeux vidéo et ne fasse pas mention des autres écrans (tablettes, téléphones portables (et réseaux sociaux !), télévisions) qui occupent tant les enfants quand ils grandissent ! En tant que parent connecté, issu d’une génération biberonnée aux jeux vidéo et aux dessins animés (et ayant tout de même réussi à vivre sa vie, faire des études et trouver un travail…), je ne veux pas que mes enfants diabolisent les écrans. Ils feront partie de leur vie plus encore qu’ils ne font partie de la nôtre, alors  je veux leur apprendre à les utiliser correctement et à ne pas se laisser happer. La sorcière des écrans est un bon support car même si je lui ai trouvé quelques défauts, il valorise le travail, l’effort personnel, et fait comprendre qu’il faut se donner des limites à l’utilisation des écrans. C’est donc un bon livre, à lire avec son enfant !

Pauline Pucciano, Laura Giraud, Philippe Guerrieri, La sorcière des écrans, ed. VOolume
à partir de 7 ans (accompagner l’enfant pour les premières lectures)
prix : 15 €

Même si j’ai émis des critiques, je tiens à préciser que j’ai aimé ce livre ! Je remercie les éditions VOolume de me l’avoir envoyé !

Cet article est ma participation à Chut les enfants lisent, le rendez-vous du blog Devine qui vient bloguer ?

Découverte de Kidiliz, site vêtements pour enfants

Publié le

J’ai récemment eu l’occasion de découvrir Kidiliz, un site internet de vêtements pour bébés et enfants (de 0 à 16 ans). Cette boutique en ligne propose des vêtements de grandes marques et j’ai craqué pour une petite robe en jean Levis pour Colombe et un ensemble automnale de la nouvelle collection Catimini pour Petit O’. Mais avant de vous les montrer, laissez-moi vous présenter Kidiliz !

logo Kidiliz

Kidiliz, qu’est-ce que c’est ?

Kidiliz est donc une boutique en ligne qui propose des vêtements pour bébés et enfants de grandes marques : Levi’s Kids, Catimini, mais aussi Gaultier Junior, IKKS, Kenzo Kids, Absorba et d’autres encore ! Avec des noms pareils autant vous dire qu’il n’y a aucun soucis à se faire quant à la qualité des vêtements vendus sur le site. Toutes ces marques sont de grands noms réputés pour leur solidité ! De ce côté-là, j’ai donc commandé les yeux fermés, je savais que je n’allais pas être déçue ! Ce sont aussi des marques dans l’air du temps alors côté look, il y a de quoi se faire plaisir !

Côté prix, c’est tout à fait raisonnable quand on prend en compte les marques et la qualité vendue sur le site. Et pour se faire plaisir sans se ruiner, Kidiliz a une rubrique “Prix ronds” où l’on trouve des articles très sympas avec de belles réductions !

Le site propose aussi le coffret “My first dressing” : une box à offrir en cadeau de naissance ou pour un bébé, contenant un catalogue et un bon d’achat (4 valeurs différentes). Ainsi, les parents se font plaisir et choisissent eux-mêmes les vêtements qui leur plaisent parmi de grandes marques !

logo My First Dressing

Nos petits look chez Kidiliz

Le plus dur finalement a été de se décider, car il y a vraiment beaucoup de beaux vêtements sur le site Kidiliz. Les marques présentent des vêtements chics et colorés, tout ce que j’aime ! Pour Petit O’, j’ai choisi un ensemble de la marque Catimini qui sera idéal pour cet automne quand les températures baisseront un peu ! Avec ses manches longues, il sera bien au chaud, et le pantalon est hyper confortable et le laisse libre dans ses mouvements (d’ailleurs cela se confirme dans les photos, pas moyen de le faire tenir en place) ! Et j’ai craqué pour ces dessins ce petits renards et de hérisson !

ensemble-tee-shirt-et-pantalon-lotus Catiminigarcon-escalier-kidiliz-catimini

 

kidiliz-garcon-ensemble-catimini

olivier-kidiliz-catimini

ensemble-catimini-garcon-kidiliz

Pour Colombe j’ai choisi une robe en jean indémodable de la marque Levi’s Kids. J’adore le jean en ce moment et j’en achète pour toute la famille alors je me suis dit que cette robe serait parfaite. Elle est légère donc Colombe peut la porter dès maintenant, et quand il fera plus froid : un sous-pull, un collant et le tour sera joué ! Colombe était ravie de sa nouvelle robe et tellement heureuse de faire des photos avec qu’elle a même improvisé une petite danse !

robe indigo Levi's Kids

kidiliz-robe-levis-fille-danse

fille-danse-robe-levis-kidiliz

danse-fille-robe-levis-kidiliz

On peut choisir une livraison à domicile ou en point relais. Pour les deux, les délais sont très rapides. Une fois ma commande passée, j’ai reçu un mail de confirmation très vite. Puis dans la foulée je recevais un mail m’indiquant que ma commande avait été préparée et qu’elle était prête à partir ! En seulement quelques jours j’ai reçu mon paquet bien emballé et avec un bon de retour au cas où (mais je n’en ai pas eu besoin puisque tout était exactement comme je l’espérai !). Bref, un bon service !

Je suis vraiment contente de mon choix car je ne peux que constater la qualité des vêtements que j’ai choisi. Quant aux enfants, ils sont vraiment à l’aise dedans et à leur âge c’est ce qui compte le plus ! Alors je vous laisse découvrir Kidiliz et vous laisse sur ces deux jolis photos de la complicité grandissante entre ma Colombe et mon Petit O’ !

enfant-vetement-kidiliz

vetements-kidiliz-catimini-levis

produits offerts

Le Nezpirateur – test en vidéo

Publié le

Il y a quelques jours j’ai découvert un objet pour le moins intrigant : le Nezpirateur. Il s’agit d’un mouche bébé que l’on branche sur un aspirateur ménager… Forcément ce concept m’a amenée à me poser beaucoup de questions. J’avais peur d’une trop grande puissance et je demandais à voir son efficacité ! J’ai eu la chance de pouvoir le tester et toutes mes questions se sont alors envolées ! L’aspiration du Nezpirateur est largement réduite par un système de chambre, quant à son efficacité, j’ai été totalement convaincu par le test pratiqué sur moi et sur mes enfants !

Comme les images sont parfois plus forte que les mots, je vous présente le Nezpirateur en vidéo. Vous allez voir, vous allez être bluffés !

Alors, convaincus ? Ici, nous avons adopté le Nezpirateur ! J’ai toujours eu peur de ne pas bien moucher mes enfants, surtout lorsqu’ils étaient tout-petits et qu’ils n’étaient pas capable de dégager leur nez seul. Avec ce mouche bébé je sais que je serai en confiance !

Le choix du cartable de maternelle

Publié le

La rentrée des classes approche ! Il y a d’un côté les mamans qui s’en réjouissent et qui se disent qu’elles vont enfin pouvoir souffler un peu, et de l’autre il y a les nostalgiques qui aimeraient profiter encore des longues journées passées avec leurs enfants ! Qu’importe de quel côté on se place, il y a un impératif auquel on ne peut pas couper : l’achat des fournitures scolaires ! En maternelle, il n’y a pas grand chose à prévoir mais il faut tout de même penser à l’indispensable cartable ! Alors voilà comment j’ai effectué ma sélection !

Petite fille portant son cartable devant un tableau

Mes critères de sélection

Un cartable de qualité

Je n’ai pas l’intention d’acheter un cartable tous les ans, alors je voulais en choisir un de qualité. Mais j’ai été confrontée à un obstacle : tous les cartables de maternelle que je trouvais étaient soient des sacs très peu cher mais de qualité douteuse (et je ne parle même pas des conditions de production…), soient des sacs très résistants mais aussi trop gros et très chers ! Un cartable de maternelle n’a pas besoin d’être très gros puisque son porteur est tout petit, et il n’a pas besoin de renforts puisqu’il ne contiendra au plus qu’un change, un doudou et éventuellement une tétine.

Un prix raisonnable

J’ai tout de même trouvé quelques cartables qui correspondaient à mon premier critère dans des boutiques spécialisées, mais ils étaient à des prix vraiment trop élevés. Même si je ne veux acheter qu’un seul cartable pour la maternelle et que par conséquent il sera utilisé pendant 3 ans, je trouve que 80€ est un prix trop élevé (oui, j’ai sérieusement vu des cartables de maternelle à ce prix). J’avais décidé de mettre entre 30 et 50€ (grand maximum, en cas de très gros coup de cœur) mais je n’ai rien trouvé dans cette fourchette de prix. Ou plutôt, si , il y avait un cartable qui correspondait à tous mes critères, mais ni ma fille ni moi ne le trouvions particulièrement joli.

Un cartable neutre

Je vous l’ai dit, j’ai acheté le cartable de ma fille pour qu’elle le garde toute la maternelle. J’ai donc voulu un cartable sans licence. Ma fille a des sacs Reine des Neiges, Hello Kitty et autres, mais je réserve leur usage aux loisirs. Les modes passent, ma fille se lassera un jour de tout ça (oui, oui ! Même de la Reine des Neiges !) alors je voulais son cartable le plus neutre possible pour qu’elle ne puisse pas me dire un jour : “C’est nul, c’est pour les bébés ça !”.

Pas de prénom inscrit dessus

Je vois beaucoup d’enfants avec un cartable sur lequel est inscrit leur prénom. Sur le principe je trouve cela adorable et c’est une belle manière de personnaliser ses affaires. Mais dans les faits je ne peux m’empêcher de penser qu’une personne malveillante peut appeler l’enfant et gagner sa confiance juste parce qu’elle aura vu son prénom sur son sac. On peut toujours répéter à nos enfants de ne pas parler à un inconnu, mais dans leur tête une personne qui connaît leur prénom n’est peut-être pas un inconnu. Quant à surveiller nos enfants, c’est vrai. Mais ce genre de drames peuvent se produire en une seconde : il suffit que le bébé pleure, que le petit frère tombe. On détourne son attention quelques secondes et son enfant a disparu ! Alors je ne tente pas le diable. (ceci n’est qu’une opinion personnelle et je respecte totalement ceux qui choisissent un sac avec le prénom de leur enfant. Je voulais juste exposer mon point de vue)

Et ce cartable alors ?

Cartable de maternelle : Kickers

C’est en discutant avec mon amie Queen Mama qu’elle m’a conseillée de faire un tour sur le site Edisac qui propose des sacs de grandes marques et de qualité à des prix raisonnables. Et c’est là que j’ai trouvé mon bonheur ! Un joli petit cartable rose et violet de la marque Kickers à 30 €. Je n’ai jamais été déçue par la qualité des chaussures et des sacs de la marque Kickers, alors j’étais en confiance de ce point de vue. Encore une fois, cette marque tient ses promesses puisque le cartable semble résistant. Il est fait proprement et pas une couture ne dépasse. Il se ferme à l’aide d’aimant, ce qui est bien plus simple que des boutons ou des pressions pour un petit enfant. On peut le porté par la poignée ou le mettre sur ses épaules, et sur le dos (à l’abri des regards malveillant) on peut insérer une petite étiquette avec le nom de l’enfant.

Ce cartable réunit tous mes critères et il plaît énormément à ma fille qui ne désire plus qu’une seule chose : l’emporter à l’école ! Il va falloir attendre encore quelques jours !

Motamotez – 123 jouez

Publié le

Place au jeu aujourd’hui ! Et comme il n’y a pas que les enfants qui ont le droit de s’amuser, à l’occasion du rendez-vous 123 Jouez de mon amie Maman & Pipelette, je vais vous parler d’un jeu de société plutôt pour adultes :  Motamotez des éditions Cat’s Family. Voilà encore un jeu que nous avons découvert au Festival des Jeux de Cannes cette année, mais nous n’avions pas eu l’occasion d’y jouer avant cet été.

motamotez-boite

Un jeu sur la francophonie

Grands amateurs de jeux et amoureux de la langue française, mon mari et moi avons tout de suite été interpellés par cette boîte sur laquelle figure en bonne place le logo de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Le monde de la francophonie est très vaste : il s’agit autant des parlers régionaux que des différentes langues françaises utilisées dans le monde. Motamotez est composé de cartes qui présentent des expressions dont il faut trouver le sens dans le français qu’on utilise (pour mon mari et moi ça sera en français de France !). Et quand il parle de francophonie, ce jeu ne ment pas car il faudra deviner autant d’expression d’Afrique, du Québec ou de nos régions françaises !

Le jeu

motamotez-jeu

Motamotez est composé de deux types de cartes :

  • Les cartes mot-expression : présentent une expression en indiquant sa provenance. Le maître du jeu lit l’expression et les joueurs essayent de découvrir sa signification. Si les joueurs ne trouvent pas, le maître du jeu peut leur divulguer 2 indices.
  • Les cartes quiz : le maître du jeu lit le mot à trouver ainsi que sa provenance, puis il énonce 4 réponses possibles. Les joueurs votent alors pour la réponse qu’ils pensent être juste en posant une carte indiquant A, B, C, ou D devant eux.

Le maître du jeu change régulièrement au cours de la partie.

La boîte indique que l’on peut jouer à partir de 8 ans. Très sincèrement je pense que très peu d’enfants de cet âge seraient capables d’y jouer car il faut une bonne maîtrise de  la langue française. Je l’indiquerai plutôt à partir de 15 ans, voire 12 ans pour des enfants très cultivés.

Attention, jeu addictif

Le principe du jeu est vraiment très simple, ce qui permet d’intégrer la règle rapidement et de découvrir de nombreuses cartes. Et chaque carte découverte est l’occasion d’apprendre une expression de plus ! Saviez-vous que les enfants bretons allaient à l’école avec une vache* ? Et nos amis Suisses parviennent à être déçu en bien** ! Les Québécois eux, mangent des chiens chauds*** ! Quant à la signification de l’expression “motamoter” qui nous vient du Cameroun, vous l’aurez sans doute deviné, il s’agit de “répéter mot à mot”.

On se prend vite au jeu et l’on veut toujours découvrir de nouvelles expressions car elles sont souvent drôles, très imagées et remettent notre langue dans une autre perspective. Mais comme je l’ai dit, c’est un jeu très addictif ! Nous avons eu l’occasion d’en faire quelques parties avec des amis cet été, et à chaque fois, nous poursuivions le jeu en essayant d’employer les expressions apprises autant que nous le pouvions dans notre quotidien !

Je vous conseille d’aller faire un tour chez les éditions Cat’s Family dont je vous reparlerai certainement pour vous présenter des jeux pour enfants cette fois. Vous pourrez vous procurer tous leur jeux (et donc Motamotez) sur leur site internet.

Motamotez, jeu d’Yves Hirschfeld, Romain Eyheramendy et Salah Ben Meftah aux éditions Cat’s Family et en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie
à partir de 8 ans (d’après la boîte, mais je dirai plutôt 12 ou 15 ans)
3 à 10 joueurs
Partie : 30 minutes
Prix : 15€ (hors frais de port)

Si comme moi vous aimez la langue française, alors n’hésitez pas et offrez-vous ce jeu, mais rappelez-vous qu’après une partie vous risquez de parler plusieurs français à la fois !

Je profite de cet article pour faire un petit coucou à mes lecteurs de toute la Francophonie ! Ce blog m’a permis de faire déjà de belles rencontres en Suisse, en Belgique et au Québec ! Merci à vous pour votre fidélité et vos messages !

*un cartable

**agréablement surpris

***de hot dog  et sur ce point j’avoue qu’heureusement que les québécois sont là pour défendre le Français des trop nombreux anglicismes !