La sorcière des écrans – Chut les enfants lisent

Publié le

C’est d’un livre un peu particulier dont je vais vous parler aujourd’hui puisqu’il aborde un sujet de société qui, il me semble, n’est pas beaucoup traité dans les livres destinés aux enfants. Le livre s’intitule La sorcière des écrans. Il s’agit d’un livre-CD des éditions VOolume qui met les enfants en garde contre les dangers des écrans.

sorciere-ecrans-couverture

L’histoire

La sorcière des écrans est un conte dans un conte, puisque l’histoire commence chez Théo, un petit garçon qui ne voudrait faire que jouer aux jeux vidéo, et sa maman lui raconte l’histoire du prince Léo qui se laissait emprisonner par les écrans. Le conte que la maman raconte est une version revisitée de La belle au bois dormant. À sa naissance, les fées se sont penchées sur le berceau de Léo pour lui transmettre des dons, mais la sorcière des écrans, nouvellement apparue dans le royaume, n’a pas été invitée. Elle va alors se pencher sur le berceau de Léo et lui prédire un avenir sombre, enfermé dans un monde virtuel. La suite du conte est très noire, et lorsque la maman finit de raconter son histoire, Théo est bien décidé à limiter son temps passé sur ses jeux vidéo.

Malheureusement, j’ai trouvé que le titre de ce livre ne tient pas ses promesses. Alors qu’on nous annonce une sorcière des écrans, la sorcière du livre ne parle que de jeux vidéo. Les allusions sont claires et on reconnaît de nombreux jeux vidéos célèbres, même s’ils ne sont pas cités. Ce point me déçoit particulièrement car il se trouve que de tous les écrans, les jeux vidéo ne sont pas ceux qui me font le plus peur pour mes enfants. Alors que devant la télévision les enfants sont complètement passifs et semblent comme hypnotisés, les jeux vidéo les forcent à interagir et donc à être actifs.

Mais le livre véhicule tout de même des valeurs qui me semblent importantes, et celle du travail en est une essentielle dans l’histoire. En effet, lorsque les fées se penchent sur le berceau du petit prince, chacune lui prédit de belles choses en lui rappelant toujours qu’elles n’arriveront que s’il s’en donne la peine. Le livre rappelle aux enfants qu’il n’y a pas de don sans travail et que les choses ne se font pas toutes seules !

sorciere-ecrans-fees

Les illustrations

C’est clairement le point fort de La sorcière des écrans ! Les illustrations de Laura Giraud sont vraiment très belles. Elles font passer beaucoup d’émotions et savent nous transporter dans l’histoire du petit prince Léo. Le lecteur vit aussi bien les moments les plus joyeux que les heures sombres du garçon. Certains dessins sont même impressionnants pour les enfants : les représentations de Léo et de sa maman à la fin de l’histoire par exemple. Le dessin a saisi toute la fatigue et la vieillesse des personnages.

sorciere-ecrans-leo-reine

Le CD audio

Sur le CD on peut écouter l’histoire racontée par l’auteur elle-même, sur fond de musique. La narration est douce, Pauline Pucciano prend différentes voix pour rendre l’histoire vivante. Les musiques de Philippe Guerrieri sont agréables à écouter et ponctuent bien l’histoire. Les paroles complètent et renforcent le morale de l’histoire qui est de ne pas laisser passer sa vie, mais de la vivre activement. J’aurais tout de même préféré que la dernière chanson (qui insiste sur ce thème) soit un peu plus entraînante…

sorciere-ecrans-edition-voolume

En conclusion

La sorcière des écrans est un bon livre qui véhicule une morale que j’apprécie. Je regrette tout de même qu’elle diabolise tant les jeux vidéo et ne fasse pas mention des autres écrans (tablettes, téléphones portables (et réseaux sociaux !), télévisions) qui occupent tant les enfants quand ils grandissent ! En tant que parent connecté, issu d’une génération biberonnée aux jeux vidéo et aux dessins animés (et ayant tout de même réussi à vivre sa vie, faire des études et trouver un travail…), je ne veux pas que mes enfants diabolisent les écrans. Ils feront partie de leur vie plus encore qu’ils ne font partie de la nôtre, alors  je veux leur apprendre à les utiliser correctement et à ne pas se laisser happer. La sorcière des écrans est un bon support car même si je lui ai trouvé quelques défauts, il valorise le travail, l’effort personnel, et fait comprendre qu’il faut se donner des limites à l’utilisation des écrans. C’est donc un bon livre, à lire avec son enfant !

Pauline Pucciano, Laura Giraud, Philippe Guerrieri, La sorcière des écrans, ed. VOolume
à partir de 7 ans (accompagner l’enfant pour les premières lectures)
prix : 15 €

Même si j’ai émis des critiques, je tiens à préciser que j’ai aimé ce livre ! Je remercie les éditions VOolume de me l’avoir envoyé !

Cet article est ma participation à Chut les enfants lisent, le rendez-vous du blog Devine qui vient bloguer ?

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

9 commentaires sur “La sorcière des écrans – Chut les enfants lisent

    elfyne a dit :
    14/09/2016 à 12:39

    C’est vrai que les illustrations sont superbes. C’est bien de parler un peu des écrans (même si ce ne sont pas tous les écrans)

      mamanadada a répondu :
      14/09/2016 à 13:11

      J’ai trouvé le sujet original quand on m’a proposé le livre; C’est vrai que c’est important d’en parler et d’accompagner les enfants face aux écrans.

    Zoup a dit :
    14/09/2016 à 20:00

    Les illustrations sont sublimes, c’est vrai que c’est rare les livres qui parlent des écrans

      mamanadada a répondu :
      14/09/2016 à 22:14

      Oui, j’ai adoré les illustrations !
      C’est un sujet original !

    Claire Rêves de fripouilles a dit :
    18/09/2016 à 18:47

    Les illustrations sont magnifiques !! Merci pour la découverte ! C’est dommage qu’il ne parle pas plus des autres “écrans” …. Bonne soirée

      mamanadada a répondu :
      18/09/2016 à 19:27

      Oui, les illustrations c’est le gros point fort du livre ! Elles nous portent dans un autre monde !

    Carine a dit :
    20/09/2016 à 13:26

    Coucou
    Il y a de plus en plus de livres contre les écrans. Je suis comme toi, je pense, ici les écrans sont autorisés, on limite si il faut mais souvent, il suffit juste de proposer autre chose pour que les enfants lâchent les écrans. J’ai vu plein d’enfants qui étaient très limités pour la télé et autre écran, résultat quand ils en voient un il n’arrivent plus du tout à décrocher. Alors je pense que les écrans font parti de notre quotidien maintenant et qu’il faut apprendre aux enfants à découvrir les autres choses que n’offrent pas les écrans mais sans pour autant leur interdire car les écrans offre aussi de très belles choses 😉
    Merci pour la présentation de ce livre et belle journée!

      mamanadada a répondu :
      21/09/2016 à 08:09

      Tu as raison, il faut faire découvrir aux enfants tout ce que les écrans n’offrent pas, sans pour autant interdire les écrans. Je connais aussi beaucoup d’enfants à qui c’est interdit, et ils finissent toujours par se jeter dessus ! Le livre parle peu de ce que les écrans ne permettent pas, mais c’est évoqué dans les chansons sur le CD !
      Bonne journée à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.