Nos indispensables pour un pique-nic zéro déchet

Publié le

Dans la famille A Dada ! cela fait déjà plusieurs années que nous essayons de consommer de manière raisonnée, tant pour notre santé que pour l’environnement. Cela passe naturellement par la réduction de nos déchets, et comme nous mangeons assez souvent dehors, nous nous sommes équipés pour que nos sorties se fassent en mode zéro déchet !

Nos accessoires pour un pique-nic zéro déchet

Nos boîtes à goûter biodégradables !

Nos boîtes à goûter sont sans doute l’élément le plus en accord avec le terme de “zéro déchet” puisque lorsque nous ne les utiliserons plus, nous pourrons les mettre au compost ! En effet, j’ai récemment acheté deux boîtes de la marque Beatrix New York, en fibre de riz. Je les ai choisies justement pour leur matériaux : nous ne mangeons jamais dans du plastique, ce qui élimine de nos possibilités la plupart des boîtes à goûter du marché.

Ces boîtes sont solides, d’une taille tout à fait raisonnable pour le repas ou le goûter d’un jeune enfant et elles ne fuient pas. Elles sont munies d’un petit séparateur pour les aliments et d’un élastique pour garantir leur fermeture. Je les trouve un peu difficile à ouvrir par de petits enfants, mais à l’usage ça n’est pas un gros problème puisque mes enfants ont toujours la possibilité de demander à un adulte de les aider.

Nos boîtes à goûter Beatrix en fibre de riz

Nos boîtes à goûter Beatrix en fibre de riz

Nos gourdes en inox

L’indispensable de nos sorties, c’est incontestablement la gourde en inox ! Il fait très chaud à Dubaï (20 degrés l’hiver, jusqu’à 50 en été !) alors nous avons toujours de l’eau avec nous. Là encore je ne suis pas favorable à l’utilisation du plastique alors j’ai acheté des gourdes en inox. Malheureusement, les gourdes que j’ai achetées l’année dernière ne se révèlent pas d’une très grande qualité et elles commencent à fuire. Je me suis donc remise en quête d’une marque de gourde en inox (disponible à Dubaï)…

Gourde en inox

Nos gourdes de compotes réutilisables

Voilà où mon principe de “pas de plastique” atteint ses limites ! Mais il faut bien avouer que les gourdes de compotes sont super pratiques ! En revanche je ne suis pas vraiment fan des déchets que cela génère (puisque la plupart des centres de recyclage ne recycle pas ces gourdes de compote). Alors les gourdes réutilisables Squiz sont LA solution. Elles sont en plastique, certes, mais elles sont réutilisables en moyenne une cinquantaine de fois (ce nombre varie en fonction de la manière dont on va entretenir la gourde) et sont fabriqués avec des matériaux non toxiques. On peut y mettre compote, soupe, purée, smoothies… ce qui permet de varier les plaisirs !

Nos squiz gourdes

Des couverts de voyages

Il faut être honnête, nous mangeons plus souvent au restaurant que nous ne faisons de pique-nic. Il faut dire qu’à Dubaï, manger au restaurant n’est pas toujours plus cher que de préparer son repas soi-même. L’offre est très étendue. On trouve bien-sûr les géants du fast-food, mais aussi des enseignes qui proposent des repas bien plus équilibrés pour un prix correct. Mais entre les barquettes jetables et les couverts en plastique utilisés dans toutes ces enseignes, on se rend vite compte que le prix à payer est celui des déchets générés.

C’est pour cela que nous avons acheté des petits couverts de voyage et que nous refusons les couverts jetables qu’on nous propose. Chaque enfant a sa petite boîte avec une cuillère, une fourchette et une paire de baquettes (auxquels nous avons ajouté un couteau). Et nous utilisons ces petits couverts également lorsque nous allons dans des restaurants plus classiques, qui malheureusement ne proposent que rarement des couverts adaptés aux mains des petits !

Nos couverts de voyage

Nos sacs à sandwichs faits maison !

Il me restait encore un point (et pas des moindres !) à améliorer au niveau de notre production de déchets : l’utilisation du papier aluminium pour emballer nos sandwichs ! Je n’utilise du papier alu que pour cela (je ne cuisine pas avec et ne m’en sers pas pour protéger les aliments dans le frigo). Mais je n’avais rien pour le remplacer lors de nos sorties. Alors motivée par le Go Green Challenge de mon amie Maman Boucle d’Or et son Petit Ours, je me suis décidée à coudre des sacs à sandwichs.

J’ai encore pas mal de tissu imperméable que j’avais acheté pour fabriquer les couches lavables de mes enfants (et ici) alors j’ai décidé de m’en servir pour fabriquer de petits sacs pour transporter nos sandwichs. Nos petits sacs rectangulaires fermés par un scratch peuvent maintenant accueillir nos sandwichs, mais aussi des petits gâteaux, des chips, des morceaux de fruits… tout ce qu’on voudra bien y mettre. Pour le moment j’en ai cousu 2 petits (surtout destinés aux enfants), mais comme il me reste du tissu, je vais en coudre de plus grands pour toute la famille !

Nos sacs à sandwichs

 

Et maintenant on fait quoi ?

Le prochain point pour réduire nos déchets sera d’éliminer les pailles en plastique. Nous n’en utilisons absolument pas à la maison, mais on nous en distribue lorsqu’on mange à l’extérieur. Nous avons acheté des pailles en inox rétractables (et donc super pratiques à emporter partout) lors d’une campagne participative mais elles nous ne les recevrons que dans quelques mois… En attendant, je pense que je vais aller nous en acheter en bambou.

Il faudrait aussi que je pense à prendre systématiquement une petite serviette en tissu pour pouvoir refuser celle en papier qu’on nous distribue.

Et vous, où en êtes vous dans la réduction de vos déchets ? Quelles sont vos astuces pour produire moins de déchets quand vous manger à l’extérieur ? J’adore vous lire et échanger avec vous, venez me donner vos idées en commentaires !

Et si cet article vous a plu, n’oubliez pas de le partager !

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+

8 commentaires sur “Nos indispensables pour un pique-nic zéro déchet

    stéphanie cosnier a dit :
    28/09/2018 à 08:26

    Ici on a les boites à goûter de différentes tailles, mais en plastique (on me les as données, ça serait bête de pas m’en servir), j’ai mes couverts aussi (je viens de découvrir les couverts jetables en boix, merci la sncf, encore faut-il que les gens les jettent au compost…). On a des gourdes (en plastique) que Petit Poussin ramène chaque année de sa course à pied organisée par la ville, mais elles commencennt à fuir et j’envisage aussi de passer à l’inox. Le plus souvent on refuse les pailles, mais Petit Poussin aime bien boire à la paille alors je vais voir aussi pour les pailles en inox. Je me suis mise sérieusement au compostage aussi il y a un mois et je suis contente parce que les hommes de la maison me suivent (“maman c’est quelle poubelle ça? recyclage? composte? ou poubelle normale?”). Et Petit Poussin fait un gros travail de sensibilisation/rééducation dans le quartier en “criant” après les gens qui jettent n’importe quoi dans la rue, et je crois que certaines remarques venant d’un enfant ont plus d’impact que venant d’un adulte. Mais là, surtout dans mon quartier, y a un gros travail à faire…

      mamanadada a répondu :
      28/09/2018 à 11:45

      Je suis encore plus vigilante vis à vis du plastique depuis qu’on est à Dubaï. Les plastiques n’aiment pas la chaleur et quand on vit dans une ville où il fait si chaud, nos boîtes à goûter et nos gourdes sont vite exposées à des températures élevés juste en se promenant.
      Niveau sensibilisation des autres, ici, c’est compliqué de “critiquer” les gens s’ils la leur déchets n’importe où. Mais régulièrement mes enfants ramassent des déchets dans la rue et quand les passants le remarquent, je leur explique que mes enfants prennent soin de la planète sur laquelle ils espèrent passer encore des dizaines de belles années…
      Quant au compost, nous avions essayé en France, mais avions fait mourir tous nos vers… Bref, nous n’avons pas été très doués. Et ici, il fait trop chaud pour avoir un compost dehors et je ne me sens pas prête pour un compost d’intérieur.

    Monjolipetitbureau a dit :
    28/09/2018 à 10:26

    Super, beaucoup de bonnes idées dis dons! Je suis un peu à la traîne là-dessus, pour l’instant j’en suis à boîte à goûter (mais en plastique) et gourde (mais en plastique)… j’ai encore de quoi faire!

      mamanadada a répondu :
      28/09/2018 à 11:48

      C’est déjà ça ! Un geste à la fois ! Moi aussi j’avais des boîtes à goûter en plastique au départ. Mais cet été avec les températures indécentes, j’ai préféré acheter celles en fibre de riz. Je vais donner celle en plastique aux oeuvres de charité.

    Claire Rêves de fripouilles a dit :
    28/09/2018 à 16:45

    Ce sont de belles initiatives ! Bravo!
    Ici pour moins générer de déchets, j’achète beaucoup en vrac, ou avec peut d’emballage (exit les gateaux emballés individuellement, puis à plusieurs puis dans une grosse boîte !), je fais presque tous les goûters et petits dejs en fait maison, je cuisine tous les repas ou presque. Lors de nos sorties pique nique je prend des couverts en inox aussi, des boites et bols non jetables pour les salades… des gourdes aussi! On essaye au max de limiter les déchets . Il y a aussi les savons et shampoings solides, … il y a tellement de choses simples à faire pour commencer le zeto déchet !

      mamanadada a répondu :
      30/09/2018 à 14:33

      Je ne fais pas assez moi-même. J’achète encore les gâteaux du goûter par exemple… Mais avec l’ief pour le moment je ne m’en sens pas capable.
      Par contre côté salle de bain on est plutôt 0 déchets aussi !

    Lo a dit :
    28/09/2018 à 17:00

    Chouette article que j’ai doublé liké (inspilia + hellocoton), tu la sens la fille inspirée ZD 😀
    petite question : d’où viennent les jolis couverts de “voyage”?
    merciiii

      mamanadada a répondu :
      30/09/2018 à 14:36

      Merci pour tous tes likes !
      Les petits couverts viennent d’une boutique japonaise qu’on trouve beaucoup ici à Dubaï : “Miniso” Par contre je ne sais pas s’ils livrent en France ou alors où trouver un équivalent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *