Guide de survie pour voyager en voiture avec de jeunes enfants

Publié le

Ah ! Les vacances sont là ! Vous rêvez de calme, de détente et d’évasion, et d’ailleurs vous avez peut-être prévu de partir. Vous rêvez déjà au repos dont vous allez profiter, aux beaux paysages, aux gens que vous allez rencontrer. Mais un point noircit le tableau : pour vous rendre sur votre lieu de vacances, il va falloir faire de la route mais longs trajets en voiture et enfants en bas-âge font rarement bon ménage… Alors comme je suis une habituée de ces longs trajets, je vous livre quelques-unes de mes astuces pour survivre en voiture avec mes deux petits pendant toute une journée (voir plus !).

Occuper ses enfants en voiture :

Pour qu’un voyage se passe dans le calme, il est vital d’avoir des activités à proposer à ses enfants. Bien évidemment vos enfants vous réclameront de la peinture, de la pâte à modeler ou une partie de cache-cache, l’impossibilité de s’occuper de la sorte rendant ces activités bien plus attrayante que d’habitude. Il faut donc rivaliser d’ingéniosité et d’originalité pour capter l’attention de nos petits. Pour cela la première règle est celle du panier rempli de jouets. J’ai opté pour un grand panier souple qui se glisse parfaitement entre les deux sièges autos de mes enfants afin qu’ils aient les jouets à portée de main. Alors évidemment, les jouets se retrouvent petit à petit aux pieds des enfants (là, le passager peut encore les rattraper) ou coincés entre le siège et la portière. Peu importe, je vous rappelle qu’il faut faire une pause toute les 2h : c’est l’occasion de se dégourdir les jambes et de remettre un peu d’ordre dans la voiture ! Et si le panier est suffisamment rempli, je vous assure qu’il occupera les enfants pendant plus de 2h. (Je ne réponds de rien quant aux enfants qui sont dans leur période “vider-remplir” ou “je jette tout”, pendant ces périodes là… restez chez vous…?)

Voici donc le contenu de mon panier aux merveilles lors de notre dernier voyage :

jouet-emporter-voiture

  • Des petits livres de bébé en carton ou en tissus : ces livres datent un peu, mais comme les enfants ne les utilisent plus à la maison, ils sont parfois contents de les reprendre dans la voiture. C’est un peu comme redevenir bébés que de lire ces livres, et avouons-le les enfants adorent régresser de temps à autres !
  • Un “quiet book” ou “livre d’activités en feutrine”, je vous montrais la réalisation de celui de ma fille ici.
  • Notre livre pour apprendre à tracer les lettres. En voiture, Colombe l’utilise sans craie (qui ferait trop de poussière), comme un livre de lettres rugueuses.
  • Un caléïdoscope
  • Des ardoises magnétiques : il en faut une par enfant car ce jouet a beaucoup de succès en général et si l’un des enfants la trouve, l’autre en aura envie aussi. Et en avoir plusieurs permet aussi d’organiser des petits jeux comme des concours de dessins.
  • Des petites figurines comme des Pet Shop ou My little Poney, et des petites voitures. Tout finira vite par terre, mais ça occupe tout de même !
  • Un labyrinthe aimanté : nous avons ce labyrinthe de la marque Haba depuis plusieurs mois et il plaît beaucoup aux enfants (et aux parents aussi).
  • Notre boîte pour apprendre à boutonner et différents jeux de manipulation (ici le morceau de fromage et sa souris pour apprendre à passer un fil dans un trou)
  • Notre jeu du cherche et trouve en bouteille et notre cherche et trouve les lettres.
  • Des bouteilles sensorielles et autres hochets en bouchons. Ce sont des jouets de bébé, mais comme je l’ai dit, une petite régression fait toujours plaisir !
  • Un de nos lecteurs de musique.
  • On peut ajouter quelques livres de coloriage ou des catalogues de jouets qui passionnent toujours les enfants !

Et voici les livres que nous emportons pour nos longs trajets en voiture :

Bien évidemment, pour occuper ses enfants en voiture, il n’y a pas que les jouets. Les livres permettent aussi un moment de calme, à condition de bien les choisir. Si vos petits ne savent pas lire, évitez à tout prix les histoires que vos enfants ne connaissent pas. Vous seriez obligés de leur lire (ce qui en soit n’est pas un problème) mais si vous êtes placé à l’avant de la voiture, ça n’est pas facile ensuite de montrer les images aux enfants. Voici donc un aperçu de livres utiles en voiture :

  • Le premier de notre liste de livre à emporter en voiture est bien évidemment : Comment s’amuser en voiture quand on aime bien voyager en voiture mais que c’est un peu long… de voyager en voiture… (oui, oui, tout ça c’est le titre !)
  • Ensuite vient le livre Mes premières activités pour être calme et concentré. La plupart des activités peuvent être faite sans matériel et sans forcément bouger. Il y a beaucoup de jeux de tracés à suivre avec le doigt ou de jeu de méditation qui peuvent être pratiqués attaché dans son siège auto.
  • Un livre à toucher et à regarder. Cette fois nous avions pris : Mon grand imagier à toucher. Certes, Colombe (4 ans) et Petit O’ (2 ans) sont un peu grand maintenant pour ce genre de livres, mais comme je l’ai dit plus tôt, une petite régression de temps à autres fait toujours plaisir ! Et quand on ne sait pas lire et qu’on a personne pour nous faire la lecture, les livres à manipuler sont bien plus intéressant que les autres.
  • Nous avons également pris notre livre Mes années pourquoi : Paris puisque nous allions y faire une halte, et notre atlas du monde. Ces livres sont remplis d’images et de petits détails. J’ai l’habitude de les feuilleter avec les enfants, alors ils reconnaissent quelques éléments par-ci par-là. Pour le reste, ils font leurs découvertes et passent de longs moments d’observation.
  • Nous prenons également des livres d’histoires que les enfants connaissent bien. Cette fois nous avons pris Violette Mirgue, Le ballet des couleurs à Paris, mais nous aurions pu prendre aussi Violette Mirgue, Une semaine pour sauver Noël, ou bien La Chenille qui fait des trous. Comme les enfants connaissent ces histoires presque par chœur, ils n’ont pas besoin d’un adulte pour leur faire la lecture et peuvent se raconter l’histoire simplement en regardant les images.
  • En voiture, je privilégie également les livres audios car les enfants peuvent garder le livre en main et suivre l’histoire pendant qu’on fait jouer le CD dans la voiture. La dernière fois nous avions pris Zoë et le goéland, mais nous avons aussi l’histoire de Tétère la grenouille.
  • Pour chaque grand départ, je prends des livres qui correspondent aux intérêts des enfants. Petit O’ adore les animaux et passe des heures à les observer dans les livres, c’est pour cela que j’ai mis quelques livres sur le sujet.
  • Nous aurions pu prendre aussi nos petits imagiers de langue des signes ici, et ici, car même si nous ne signons plus à la maison (Petit O’ parle bien maintenant) les enfants peuvent s’amuser à reproduire les signes et se rafraîchir un peu la mémoire !
  • Nous aurions pu prendre également des petits livres d’observation comme  cherche et trouve les Monsieurs-Madame, les animaux car ces livres occupent toujours bien les petits !

En complément nous prenons également beaucoup de musique avec nous. Des albums de comptines, des chansons de dessin animé. La voiture se transforme souvent en karaoké, et l’ambiance est plutôt bonne ! Et quand on pense que la durée moyenne d’un album de musique est de 3/4 d’heure on se dit qu’on a déjà gagné pas mal de temps !

La place des jouets et des livres dans la voiture :

Panier de jouet placé entre les sièges des enfants

Comme je l’ai expliqué, je place les jouets dans un panier souple qui se glisse entre les 2 sièges. Mais il existe également les organiseurs de voiture que l’on fixe au dos du siège passager et du siège conducteur et dans lequel l’enfant peut ranger ses affaires. Ces organiseurs me semblent très bien pour les enfants un peu grands, mais les petits attachés fermement dans leur sièges-auto ne peuvent certainement pas les atteindre. C’est pour cela que j’ai choisi le panier.

Si je ne suis pas gênée à l’idée que les jouets se retrouvent éparpillés dans la voiture, je préfère garder un contrôle sur les livres, de peur qu’ils ne s’abîment. Je les range donc dans un grand sac que je garde à ma porter. Je distribue les livres au fur et à mesure et bien-sûr, une fois qu’un livre a été lu, je le récupère pour le ranger.

Manger : le joker pour occuper ses enfants en voiture

Les enfants ont lu tous les livres, les jouets sont éparpillés dans la voiture, tous les albums de musique ont été écoutés, et vos enfants commencent à s’agiter. Il serait bon de s’arrêter mais d’une vous aimeriez bien vous rapprocher de votre destination parce qu’une pause tous les 50 km ça fait beaucoup, et de deux, vous sentez bien que si les enfants descendent de voiture, ils ne voudront jamais remonter !

Dans ces moment-là j’organise généralement un petit pique-nique dans la voiture. Pour tous les grands départs, j’installe une glacière derrière le siège du conducteur, ainsi, le passager (le parent qui ne conduit pas… donc en fait c’est moi.) y a accès et peut distribuer boissons et nourritures à tous. Lorsque les enfants s’agitent un peu trop, je leur propose souvent de prendre un petit en cas. Mais alors je choisi toujours des aliments qui vont être manger lentement (car le but est bien de gagner du temps !) : du raisin que je distribue grain par grain, des petits gâteaux dont on ne fait qu’une bouchée (car les gâteaux dans lesquels on croque font des miettes) distribués à l’unité là encore. Et pour les boissons, nous nous limitons généralement à de l’eau (ça serait contre-productif de gaver les enfants de sucre alors qu’on veut qu’ils se tiennent tranquilles) que je verse dans leurs verres qui ne se renversent pas.

 

Avec tout ça, les enfants sont occupés pendant un petit moment ! En faisant des pauses régulières durant lesquelles nous permettons aux enfants de courir, et en rassemblant les activités régulièrement, nous parvenons à maintenir un environnement serein. Comme beaucoup de parents, nous programmons notre départ en fonction du rythme des enfants. Nous privilégions le début d’après-midi ou le milieu de la nuit pour que les enfants dorment dans la voiture autant que possible. Car malgré toutes les astuces du monde, avouons-le, me meilleur moyen d’avoir un enfant calme en voiture, c’est d’avoir un enfant qui dort !

 

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on FacebookPin on PinterestShare on Google+

6 commentaires sur “Guide de survie pour voyager en voiture avec de jeunes enfants

    Escarpins et Marmelade a dit :
    12/02/2017 à 09:26

    Bravo pour cet article, Ô, ma sauveuse! Je te raconte pas les heures cauchemardesques que vous avons vécues avec nos monstres en voiture. Surtout la petite, elle ne supporte pas d’être dans son siège auto. Alors, lorsqu’on est montés en Mayenne, j’ai trouvé ma solution à moi: les goinfrer de gâteaux.
    Non, n’appelle pas la DASS! Oui, ça a marché!

      mamanadada a répondu :
      12/02/2017 à 16:37

      Hihi ! J’ai développé mes techniques grâce à ma fille qui elle non plus ne supportait pas d’être en voiture. Et je sais à quel point les trajets peuvent devenir un enfer (surtout quand tu vis comme moi à 12h de route de toute ta famille !). Et moi aussi je donne à manger à mes enfants en voiture pour qu’ils me fichent un peu la paix ! 😉 ça marche on aurait tort de se priver !

    Monjolipetitbureau a dit :
    12/02/2017 à 09:52

    Super cet article, ça donne des idées, notamment dans les livres! J’ai rédigé un article aussi dans ce style mais sur les jeux que l’on a pour jouer seul pendant le trajet, pour les plus grands, à venir! Je file regarder le 1er livre qui m’intrigue!

      mamanadada a répondu :
      12/02/2017 à 16:38

      le premier livre est vraiment sympa ! Et je pense qu’il peut aussi intéresser des enfants un peu plus grand car les activités sont variées !

    Weena a dit :
    12/02/2017 à 10:44

    Je notes tout ça, et je rajoute quelques trucs dans ma propre panoplie de survie en voiture 😉

      mamanadada a répondu :
      12/02/2017 à 16:38

      hihi ! Je crois qu’on a toute un kit de survie pour la voiture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *