l’art est un jeu d’enfant

L’Art est un jeu d’enfant : bleu

Publié le

Comme chaque mois nous nous retrouvons pour L’art est un jeu d’enfant, le rendez-vous organisé par le blog Le Pays des Merveilles.

 

l-art-est-un-jeu-d-enfant

Ce mois-ci le thème était simple : bleu.

Colombe et moi avons commencé par faire le tri dans nos crayons, feutres et pastels afin de mettre tous les “bleus” de côté. Puis comme je n’avais pas particulièrement d’idée de ce que nous allions faire, nous avons tout simplement colorier des feuilles en bleu !

bleu1

Notez avec quelle frénésie Colombe colorie sa feuille !

Toujours en manque d’inspiration, j’ai sorti de la peinture à l’eau et avec frénésie, Colombe a recouvert ses feuilles.

bleu2

Un autre jour, j’ai organisé un atelier sur les différentes teintes de bleu et ai proposé à Colombe de peindre avec de la gouache.

bleu3

bleu4

Et comme on commençait à avoir beaucoup de feuille peintes en bleu mais que j’avais toujours aussi peu d’inspiration, j’ai demandé conseil à une Mouette voyageuse (qui se reconnaîtra !) qui m’a parlé de Mosaïques, de Tunisie, et camaïeu… Et l’inspiration m’est venue ! (Merci p’tite Mouette !)

Depuis un moment, je voulais réaliser pour Colombe un petit set de table avec les empreintes de ses couverts afin de l’aider à mettre la table toute seule. J’ai donc décidé lui faire faire en mosaïque et de lui organiser son premier atelier découpage (oui, à 29 mois… certaines diront qu’il était temps, mais j’ai toujours eu peur qu’elle découpe mes rideaux !).

bleu5

Assises à notre petite table, nous avons donc découpé ensemble plusieurs feuilles de papier. Colombe s’est appliquée, mais ce geste nouveau et difficile à maîtriser l’a vite fatiguée. Elle a donc terminé en déchirant le papier.

Sur une feuille A4 j’ai tracé la forme des couverts de Colombe et lui ai demandé de coller les petits morceaux de papier bleu à l’intérieur.

bleu6

bleu7

Je lui ai d’abord donné l’exemple en collant quelques bouts de papier, puis elle les a collés seule. Afin de remplir tout l’espace, nous avons fractionné cet atelier en plusieurs fois. À chaque fois, Colombe collait pendant une dizaine de minutes, puis comme elle se lassait, je collais et lui demandais de me donner les petits bouts de papier. Cette dernière partie était l’occasion d’un travail de vocabulaire et d’observation puisque je lui demandais des morceaux de tailles et de formes différentes à chaque fois.

 

bleu8

Une fois la mosaïque terminée, j’ai superposé notre feuille avec une autre dans laquelle j’avais découpé la forme des couverts (afin d’avoir des contours bien propres) et j’ai passé le tout dans la plastifieuse !

bleu

bleu9

Colombe est maintenant très fière de prendre ses repas sur son beau set de table, et moi je me demande si on n’en fabriquerait pas pour toute la famille tellement celui-ci me plaît !!!

 

 

L’Art est un jeu d’enfant : À l’autre bout du Monde !

Image Publié le

l-art-est-un-jeu-d-enfant

 

J’ai eu la chance de pouvoir choisir le thème de ce mois-ci pour le rendez-vous L’Art est un jeu d’enfant organisé par Doriane du blog Le Pays des Merveilles. Avec l’été et les vacances qui approchaient j’avais envie d’ailleurs et j’ai donc choisi le thème suivant :

À l’autre bout du Monde !

J’ai commencé par demander à Colombe si elle savait où nous habitions et elle m’a répondu “À Tatoum !” (ce mois-ci a donc été l’occasion de lui apprendre où nous habitons réellement !). Je lui ai également demandé si elle savait où était l’autre bout du Monde et sa réponse fût “Paboum !” (Va falloir qu’on bosse la géographie je crois !).

J’ai donc décidé de prendre les choses en mains.

Ici, sur la Côte d’Azur, il y a une diaspora asiatique importante (je ne sais pas pourquoi d’ailleurs ! Si quelqu’un peut éclairer ma lanterne !) et Colombe a plusieurs petits amis dont un ou les deux parents sont japonais ou coréens. J’avais donc envie de parler avec elle de l’Asie !

Nous avons commencé par emprunter ce livre à la médiathèque afin d’avoir des images autour desquelles parler de l’Asie.

eventail8

 

eventail7

 

Nous avons donc parlé du Japon, des cerisiers en fleurs, des sumos, de manger avec des baguettes (chose qu’elle nous voit faire souvent et qu’elle essaye de faire elle aussi !), de la Chine, des rizières, des yeux bridés, de l’écriture différente de la notre et de bien d’autres choses…

Comme il fait très chaud depuis plusieurs semaines, j’ai proposé à Colombe de fabriquer un éventail.

J’ai découpé quelques morceaux de papiers avec du texte en coréen que Colombe a collés sur une feuille.

eventail6

eventail9

Colombe a ensuite peint la feuille et j’ai dessiner quelques petites fleurs de cerisiers avec une colle à paillettes roses. Colombe a rajouter quelques paillettes histoire de rehausser le tout !

eventail4

J’ai laissé séché le dessin puis j’ai couper deux quarts de cercles.

eventail3

Je les ai collés l’un contre l’autre et les ai plastifiés. J’ai finalement fait une petite entaille dans l’éventail et y ai fait passer quelques fils de broderie que j’ai tressés.

eventail2

 

Colombe a maintenant un bel éventail avec lequel elle aime nous rafraîchir !

eventail1

Jeu et Création : l’Art est un jeu d’enfant

Publié le

Voilà un nouveau mois qui commence et avec, un nouveau rendez-vous l’Art est un Jeu d’enfant organisé par Le Pays des Merveilles !

Cette fois le thème (choisi par Féelyli) est : Jeu et Création

Il s’agit donc de créer un jeu pour son enfant.
C’est un thème qui tombe très bien car j’ai récemment fabriqué plusieurs jouets pour Colombe que je ne vous ai pas encore présentés !

Je vous présente donc notre Spy Bottle !

Il s’agit d’une petite bouteille d’observation. Le but est de chercher dans la bouteille, les formes (ici des insectes) figurant sur le modèle.


Le matériel nécessaire :

  • une petit bouteille vide
  • des autocollants en mousse, on doit avoir chaque autocollant deux fois
  • des particules de calage (les paquets commandés sur internet en sont souvent pleins…)
  • une feuille de mousse
  • un fil de laine

 

J’ai d’abord collé les autocollants sur la feuille de mousse, et leur double sur les particules de calage.

Désolée pour les photos, voilà ce que c’est que de faire ses DIY tard le soir !
J’ai ensuite mis les particules dans la bouteille en alternant une particule avec un insecte et une sans. J’ai attaché le fil de laine à la bouteille et à la feuille de mousse. Et voilà !
L’avantage de cette bouteille est qu’elle est très légère. Elle nous a donc accompagnés lors de notre dernier long voyage en train (Parce qu’on avait déjà des tonnes de bagages, alors porter des jouets lourds en plus, non !).
Après avoir joué avec pendant un mois, Colombe est devenue un peu trop forte à ce jeu pour qu’il l’occupe vraiment. Pas de soucis, j’ai rouvert la bouteille et ai changé le niveau de difficulté.
J’ai retiré les particules de calage une à une avec des baguettes (et un peu de motricité fine pour maman !), j’ai décollé les autocollants et les ai glissés dans la bouteille avec du riz et quelques haricots colorés ! Puis j’ai scellé la bouteille à la super Glue (Histoire que Colombe ne me mette pas de riz partout !).
Et voilà !
Et maintenant, comme Petit Olivier se sert déjà bien de ses deux mains, j’ai décidé qu’il ne serait pas en reste et aurait également son petit jouet. Mais cette fois, j’ai décidé de mettre sa grande sœur à contribution ! Bon, ok, j’ai vu que Mamanelo du blog Mon joli petit bureau a aidé sa “grande” à faire de jolies bouteilles sensorielles pour son petit et j’ai trouvé cela tellement touchant que j’ai voulu faire de même !
Voici donc notre hochet bouchons !
Le matériel nécessaire : 
  • un fil à scoubidou
  • des bouchons de différentes couleurs

 

 

J’ai fait un petit trou sur chaque bouchon, puis j’ai proposé à Colombe de les enfiler sur le fil à scoubidou comme s’il s’agissait de perles.

 

Une fois le “collier” fini, j’ai noué les deux extrémités ensemble, en veillant à ce que le hochet ne soit pas assez large pour qu’un des enfants le passe par sa tête (pour éviter tout risque d’étranglement).

Et voilà une Colombe extrêmement fière d’offrir à son petit frère un jouet qu’elle a fait elle-même…

…et un petit Olivier content de son nouveau jouet !

L’Art est un jeu d’enfant : Corps et Coeur

Publié le

l-art-est-un-jeu-d-enfant

Pour ce nouvel opus de L’Art est un jeu d’enfant, rendez-vous du blog Le Pays des Merveilles, Eloïse du blog Mon joli petit bureau nous a proposé de travailler sur le thème “Corps et coeur”

Le sujet m’a semblé bien difficile et j’avoue n’avoir rien trouvé de bien original à présenter… Mais qu’importe, on s’est quand même bien amusé avec Colombe !

Comme actuellement nous réalisons pas mal de dessins avec nos empreintes, j’ai proposé à Colombe de prendre nos tampons encreurs et de dessiner avec les doigts et les mains (ça c’est pour la partie corps !).

Sur une feuille, j’avais collé des autocollants replaçables en forme de coeur (ça c’est la partie coeur) et je l’ai laissé dessiner comme elle le voulait.

Comme à son habitude, Colombe est allée tout doucement au début, histoire d’apprivoiser un peu la matière…

…quelques petites traces de doigts par-ci par-là…

 

… puis j’ai dû lâcher l’appareil photo pour superviser un peu. Colombe a commencé à se mettre de l’encre sur toute la main et à en mettre partout sur la feuille. Pour une fois, elle a rempli toute la feuille en un rien de temps (habituellement elle reste plutôt sur un côté et laisse de gros blancs) !
Après avoir fait sécher la feuille pendant toute la nuit, j’ai proposé à Colombe de retirer les autocollants.Ce qu’elle a fait volontier, même si “attends, c’est difficile maman !”. (comment occuper un enfant pendant 5 minutes ! Bon j’avoue elle en a peut être décoller 10, et j’ai fait le reste).
Notez le pyjama raccord avec le thème !

Et voilà le résultat :

Je pense qu’on se servira de ce dessin pour emballer un petit cadeau…

Alors qu’en pensez-vous ?
Si vous voulez voir les autres œuvres réalisées ce mois-ci, allez voir Le Pays des Merveilles qui les présente toutes !

L’Art est un Jeu d’Enfant : Fêtons les fleurs !

Publié le

Voici ma première participation au rendez-vous l’Art est un Jeu d’Enfant organisé par Le Pays des Merveilles !
Pour ceux qui ne connaissent pas, le principe consiste à publier le 1er jour du mois un article présentant une activité réalisée à partir d’un thème donné.
Le thème de ce mois-ci est : “Fêtons les fleurs”.
C’est vrai que le printemps vient d’arriver et que l’on peu maintenant profiter de jolies fleurs tout autour de chez nous. J’avais donc envie de fleurir un peu mon balcon. J’ai d’abord pensé planter de belles fleurs, décorer un pot avec Colombe et lui expliquer la germination, la floraison… Mais la germination à 2 ans… Et puis je n’ai pas la main verte, et d’ailleurs je ne fais pousser chez moi que des choses qui se mangent !
Et finalement en cherchant l’inspiration, je suis tombée sur des images des fleurs de l’artiste japonais Takashi Murakami. Ce sont des fleurs très colorées, à l’allure de smiley avec leur large sourire. Leur esthétique enfantine me paraissait attrayante pour ma petite Colombe et j’ai donc commencé à lui présenter quelques œuvres de l’artiste.
Puis nous nous sommes mises au travail et avons réalisé des fleurs dans le style de celle de Murakami, pour égayer nos jardinières.
Le matériel :
  • Une paille pour la tige
  • Des bouchons en plastique (ceux des bouteilles de lait sont parfaits)
  • Des petits yeux
  • Des bouches et pétales découpés dans des feuilles de mousse
  • De la colle

Colombe a soigneusement collé les deux yeux et la bouche de la fleur (ok, je suis repassée derrière avec de la super Glue parce que la colle de bureau n’est pas appropriée, mais je me voyais mal lui confier autre chose !)

Puis elle a pris les devant sur l’activité et à chercher à comprendre d’elle-même comment fixer la tige et la fleur…

… Mais ses essais n’ont pas été très fructueux, alors je lui ai expliqué qu’il fallait qu’elle mette les pétales sur le bouchon. Ce fut un exercice précis qui lui a demandé de faire preuve de concentration.
Et finalement, Colombe a décidé que les pétales étaient bien plus jolis en bracelet autour de son poignet. Comme quoi on ne sait jamais comment va tourner une activité !
Finalement j’ai terminé les fleurs toute seule, mais il ne restait que quelques points de colle forte à mettre et la tige à fixer à l’arrière du bouchon avec du scotch.

Et voilà le résultat ! Nous avons maintenant un balcon fleuri et qui nécessite peu d’entretien !!!

J’ai préféré prendre une photo par jour de beau temps, mais nos fleurs ont très bien résisté à la pluie !


En bonus, voici quelques liens pour en savoir plus sur Takashi Murakami :
Lifeproof : L’Art expliqué aux enfants
Art Actuel