Préparation à l’accouchement : Born to be alive !

Publié le

J’ai donc testé “Born to be alive”.
Non, pas la chanson ! Même si danser dessus constitue peut-être une bonne préparation… Je n’essaierai pas, car rien que d’en parler je sens qu’elle va me rester dans la tête pendant une semaine !Born to be alive est en fait un programme de simulation d’accouchement en 3D auquel on peut jouer gratuitement ici.

La simulation est assez courte, il faut une petite vingtaine de minutes pour la terminer (si seulement un accouchement pouvait être aussi rapide !).
On ne devient pas spécialiste en obstétrique, on n’aborde pas les exercices qui soulagent la douleur, mais on voit les réactions à adopter face à chaque étape de l’accouchement, et on découvre brièvement le matériel médical utilisé.
Ok, globalement on peut voir tout ça dans les livres ! Mais le côté “je joue aux sims” rend l’exercice plus ludique ! 😉
Grâce à l’horloge affichée en haut de l’écran, on se rend compte à quel point la phase de prétravail et l’accouchement peuvent être longs ! (aller je lâche ce que j’ai sur le coeur : pour moi ça a duré 29h !)

Le plus intéressant dans ce programme, c’est cette simulation du bébé sortant du ventre de sa mère vu de l’intérieur. Le fait de simuler la poussée en appuyant sur la barre d’espace est plutôt risible face à l’effort qu’il faut produire en réalité, mais la vidéo permet de visualiser la trajectoire du bébé tout au long de l’expulsion.

Le site propose également une foire aux questions assez complète sur la préparation, le déroulement de l’accouchement, les incidents qui peuvent survenir, et les suites de couches.

Bref, c’est une petite animation sympa et qui vaut le coup d’être découverte quand on attend un bébé (ou pas… on a le droit d’être curieux !), d’autant que ça n’est vraiment pas très long !

“Born to be alive” (sortie en 2013),fait suite à “Staying alive”

Cette fois il s’agit de la simulation 3D d’un arrêt cardiaque. Fait exactement sur le même principe que “Born to be alive”, on y apprend les gestes d’urgence, et surtout on se familiarise avec les défibrilateurs automatisés externes (vous savez, ces défibrilateurs qui ont fleuri dans les lieux publics et devant lesquels ont se dit tous : “Mais est-ce que je saurais m’en servir ?)
Bref, celui-là je le conseille à tous, d’autant qu’il vous donnera la chance de pouvoir faire un massage cardiaque au rythme de la fameuse musique “staying alive”. Une expérience à ne pas râter ! 😉

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.