L’île Saint Honorat, entre nature et recueillement

Publié le

Comme beaucoup de personnes ces derniers jours nous avons ressenti un fort besoin d’évasion ! Les récents événements nous ont d’autant plus chamboulés que nous vivons tout près de Nice et qu’ici chacun connaît une personne qui était proche des lieux du drame. Alors nous avons décidé de littéralement prendre le large et d’aller visiter l’île Saint Honorat. Elle est l’une des deux îles principales de l’archipel de Lérins situé au large de Cannes. Nous avions déjà visité plusieurs fois l’île Sainte Marguerite, où la nature se trouve à un état presque brut, mais nous n’avons jamais visité sa voisine.

Si la nature est bien présente sur l’île Saint Honorat, on sent la présence de l’homme. En effet, depuis le XVIème siècle, l’île abrite une abbaye peuplée de moines Bénédictins qui cultivent la terre. En la traversant, on peut donc admirer les plans alignés des 8 hectares de vignes et les champs de lavande bien ordonnés. Dans l’abbaye et à ses abords, on trouve des fleurs magnifiques et des palmiers dignes de plus beaux paysages ! Et tout autour, la nature est laissée maîtresse de l’environnement, reprenant parfois ses droits sur les nombreux vestiges de chapelles et de monuments religieux éparpillés sur l’île.

Vignes de l'île Saint Honorat

Champ de lavande

Cactus

Palmiers sur l'île Saint Honorat

Palmiers sur l'île Saint Honorat

Porte sur l'île Saint Honorat

Porte sur l'île Saint Honorat

La promenade sur l’île offre un moment d’apaisement au milieu de la nature avec pour seuls bruits de fond, celui le bruit des vagues et le chant des cigales. Comme le silence (ou du moins le calme) est demandé sur l’île afin de respecter la prière des moines, les passants sont très discrets.

Il faut traverser l’île pour atteindre l’abbaye, mais très vite on l’aperçoit derrière les vignes. On peut y rentrer et visiter l’église en dehors des heures de messe. Comme partout sur l’île, l’ambiance est calme et apaisante. Mais de par son caractère religieux, l’environnement se prête plus qu’ailleurs au recueillement et à la méditation. Le monastère comprend d’ailleurs des chambres vouées à la location afin que ceux qui le veulent viennent s’y retirer. Tout au long de l’année il accueille des étudiants venant réviser au calme, des artistes qui cherchent la concentration, et même des mamans en quête de quelques heures de repos et de silence !

Abbaye Saint Honorat derrière les vignes

Végétation dans l'abbaye

Eglise Saint Honorat

Allée de l'abbaye

Allées de l'abbaye

L’île ne compte pas vraiment de plage de sable comme on en trouve sur l’île Sainte Marguerite. Mais il y a de nombreuses petites criques, généralement accessibles par des chemins escarpés, et où l’on peut se poser pour bronzer et se détendre (par respect pour les moines, une tenue correcte est exigée sur l’île). Nous avons pu rejoindre l’une d’elle et les enfants étaient ravis de pouvoir mettre les pieds dans l’eau !

En continuant vers la mer, on arrive face à l’ancienne tour du monastère fortifié que l’on peut encore visiter. On y découvre les anciens lieux de vie et de prière des moines. Et en bravant les escaliers qui nous mène au sommet, on a alors une vue imprenable sur l’abbaye et l’île d’un côté, sur la mer de l’autre.

Monastère fortifié de l'île Saint Honorat

Intérieur du monastère fortifié de l'île Saint Honorat

Intérieur du monastère fortifié de l'île Saint Honorat

Vue sur la mer, de l'intérieur du monastère fortifié de l'île Saint Honorat

Vue sur l'abbaye de l'intérieur du monastère fortifié de l'île Saint Honorat

Campagne de restauration de la tour fortifiée

La tour fortifiée est ouverte au public, mais elle pose tout de même quelques problèmes de sécurité, de conservation et de mise en valeur. La sécurité : je vous rassure, on peu la visiter sans se mettre en danger et tous les espaces en hauteur sont sécurisés. Mais on trouve par-ci par-là quelques pierres tombées, et le sol n’est pas toujours très droit. La conservation et la mise en valeur : la tour semble quasiment brute, à l’exception de la sécurisation des espaces vraiment dangereux. Le lieu manque de panneaux explicatifs par exemple. La Fondation Patrimoine en partenariat avec la Fondation Total, a donc lancé une campagne de soutien pour la mise en valeur du lieu. Tout le monde peut y participer facilement en postant une photo ou un message sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram ou tweeter) en ajoutant le hashtag #jaimelérins ! Chaque poste apportera 1€ au projet ! Partagez vos photos ou juste un message jusqu’au 31 juillet (ou repostez mes photos que vous trouverez sur Instagram et n’hésitez pas à partager cet article !)

édit du 2 août 2016 : la campagne de récolte des fonds a été un succès et la Fondation Total versera 30 000€ pour la rénovation du monastère fortifié !

jaimelerins

Jaimelerins

Jaimelerins

Jaimelérins

jaimelerins

N’oubliez pas non plus d’apporter votre soutien à la candidature des îles de Lérins pour leur inscription au patrimoine mondial de l’Unesco : ici.

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

6 commentaires sur “L’île Saint Honorat, entre nature et recueillement

    jenesuispasunesupermaman a dit :
    18/07/2016 à 21:14

    Merci pour cette jolie découverte. Cette île semble si paisible.

      mamanadada a répondu :
      19/07/2016 à 13:06

      C’est paisible oui. Sainte Marguerite l’était aussi, mais Saint-Honorat l’est encore plus.

    Maelivia a dit :
    19/07/2016 à 09:35

    Ce lieu est majestueux! On ressent bien cette sensation de quiétude à travers tes photos. Je comprends que vous y soyez allés après ces horribles événements.

      mamanadada a répondu :
      19/07/2016 à 13:08

      Je pense que cela va devenir notre nouveau refuge !

    Les cahiers de Lucie-Rose a dit :
    20/07/2016 à 16:37

    Je ne connais pas cette île mais qu’elle semble belle et propice à la méditation ! Merci pour cette belle et paisible promenade…

      mamanadada a répondu :
      20/07/2016 à 16:49

      Elle l’est ! C’est sans doute la moins visitée des deux îles principales de Lérins, mais elle vaut vraiment le coup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.