Sorties

Trouver un déguisement pour aller à Disneyland

Publié le

Pour nos enfants, un séjour à Disneyland est un moment magique (et pour nous aussi d’ailleurs !). Mais pour que la magie soit totale, quoi de mieux pour notre petit que d’être vêtu comme l’un de ses personnages préférés ? Certains seront fous de joie de se promener vêtus en Jedi, d’autres préféreront être des princesses, tandis que les plus jeunes aimeront se mettre dans la peau de leurs copains Winnie ou Némo ! Et le gros point positif d’avoir un enfant déguisé, c’est qu’il peut passer sans faire la queue à l’attraction correspondant au personnage qu’il représente, comme nous l’explique Ma vie de maman louve.  Je vous propose donc de faire un petit tour de l’offre de déguisements des héros Disney, avec une petite sélection pour tous les budgets et quelques astuces pour être au top le jour J !

Où acheter un déguisement Disney ?

  • Si vous êtes couturière, l’idéal est bien évidemment de faire les déguisements vous-mêmes. Les déguisements auront une petite touche personnelle et vous aurez la satisfaction de voir votre enfant porter un habit que vous avez créé ! Quelques idées de patrons (gratuits) ici, ici, ici, ici.Déguisements pour aller à Disneyland : princesse et Winnie l'Ourson
  • La première boutique à laquelle on pense est bien évidemment le Disney Store qui vend ses déguisements en boutique et en ligne. L’avantage c’est qu’on y trouve un très large choix de costumes ressemblants dans les moindres détails aux costumes de héros préférés de nos enfants. Il y en a pour tous les goûts, et on peut même s’offrir des accessoires pour pousser la ressemblance au maximum. L’inconvénient c’est bien-sûr le prix : 50 € en moyenne pour une robe de princesse ça n’est pas donné, et pour peu qu’on ait plusieurs enfants, la facture devient vite très salée ! Mais la qualité est généralement au rendez-vous !
  • Si vous adorez vraiment ces robes Disney mais que votre budget ne vous permet pas de les acheter, vous pouvez en trouver sur les sites de vente d’occasions (le bon coin par exemple). Demandez également à vos proches s’ils n’en ont pas chez eux. C’est la solution pour laquelle j’ai opté pour le déguisement de ma fille : ma nièce a eu une longue période « princesses » et avait plusieurs robes qu’elle a données à Colombe lorsqu’elles ont été trop petites.
  • Certaines enseignes de vêtement ont les licences Disney, ce qui leur permet de vendre des déguisements qui ne sont pas identiques aux vêtements des personnages mais qui y ressemble vraiment beaucoup et qui plairont aux enfants. C’est le cas de Kiabi qui fait des déguisements pour les enfants, mais aussi pour les bébés. C’est là que j’ai acheté les tenues de Petit O’ : un costume de Tigrou et un surpyjama Winnie l’Ourson. Question prix, chaque déguisement m’a coûté un peu moins de 20 €, et le rendu des vêtements était vraiment très sympa !
  • Enfin, pour avoir un déguisement unique on peut le créer soit-même. Mais si vous n’avez pas le temps (ou pas le niveau en couture) il y a de nombreux créateurs français qui vendent de très jolis déguisements sur les sites de ventes comme A little Market. Le budget à prévoir est souvent important, mais pas toujours : certaines créatrices vendent des robes sublimes pour moins de 50 € ce qui est vraiment raisonnable pour un vêtement fait-main en France et personnalisable ! Pour exemple, la boutique Impression de Liberty fabrique des robes de princesse sur commande à partir de 40 €. Idéal pour une robe personnalisée aux couleurs préférées de la petite fille !

SONY DSC

De quels accessoires a-t-on besoin ?

Une cape ou un poncho

Disneyland est situé à Paris, et soyons honnête il n’y fait pas chaud toute l’année ! Dès l’automne et parfois jusque tard dans le printemps, il faut se couvrir pour ne pas attraper froid. Mais c’est tellement dommage de cacher un beau déguisement avec son manteau de tous les jours… Il faut donc penser à prendre une cape : elle tient chaud, mais laisse apercevoir les vêtements ! Et pour trouver la cape idéale, là encore il y a plusieurs solutions !

  • Fabriquer sa cape soi-même. C’est l’option que nous avons choisie. Ma maman a gentiment pris sur son temps pour fabriquer une magnifique cape de princesse pour Colombe (avec une vieille jupe et un vieille anorak !) et un cape façon « pot de miel » pour Petit O’ (toujours avec un vieil anorak, et quelques mouchoirs cette fois). Au final ces capes ne nous ont rien coûté (sauf du temps) puisqu’elles ont été faites en recyclant de vieux vêtements que nous ne portions plus !cape-robe-princesse
    cape-princesse-dos
    Cape pot de miel
  • Acheter une cape sur Disney Store, car grâce à la Reine des Neiges, Disney vend enfin des capes pour couvrir les petites filles (impossible de trouver le lien sur la boutique en ligne, mais les boutiques du parc étaient pleines de capes chaudes Reine des Neiges). Mais voilà, premièrement, comme tous les produits Disney, ces capes représentent un certain budget. Ensuite, à part le modèle Reine des Neiges, je n’en ai pas vu d’autres… Donc toutes les petites filles devraient s’habiller en Anna ou Elsa, quant aux petits garçons… ils ont été un peu oubliés…
  • Faire fabriquer sa cape par une petite créatrice qui pourra vous la personnaliser. Je vous ai déjà parlé des ponchos Lilycorne qui nous avait fait notre poncho de bain. Cette créatrice fabrique également de jolis ponchos en polaire ou en toile enduite (idéal quand il pleut !) que vous pourrez assortir au déguisement de l’enfant. L’avantage c’est que vous pouvez choisir un modèle suffisamment discret pour que votre enfant puisse le porter au quotidien ensuite ! Ses ponchos polaires sont disponibles à partir de 60 €, prix raisonnable pour un vêtement qui suivra votre enfant plusieurs années ! N’hésitez pas à aller faire un tour sur son site et sur sa boutique sur A little Market et à la contacter car elle est très à l’écoute des besoins et envies de ses clients !Poncho flocon Lilycorne
    Poncho dragon Lilycorne

Des pulls et des sous-pulls

Malgré la cape, il se peut que votre petit ne soit pas assez couvert ! La solution est simple : il lui faut un pull, un sous-pull et un collant ! Vous trouverez des sous-pulls et des collants aux couleurs assorties au déguisement dans de nombreuses boutiques pour enfants (Kiabi, Zgeneration, Uniqlo…). Pour les pulls, je vous conseille les pulls polaire de chez Décathlon : ils existent dans toutes les tailles, dans un large choix de couleurs, et ils ne sont vraiment pas chers !

Les accessoires indispensables au déguisement

Maintenant que vous avez le déguisement pour aller à Disneyland, que vous avez de quoi avoir chaud S’il y a quelques indispensables dans la tenue d’une princesse, de Peter Pan ou d’un jedi (oui, oui, Star Wars est bel et bien devenu une licence Disney !), il faut tout de même s’assurer que ces accessoires ne seront pas trop encombrants sur place. Il faudra donc convaincre les jedis de laisser leur sabre laser à la maison (quitte à en acheter un sur place à la fin de la visite, puisque sur le modèle du bar à Patate, il existe un bar à sabres lasers pour personnaliser son arme !), et Robin des Bois ne pourra pas s’encombrer de son arc et de ses flèches. À la place, je vous conseille les couronnes et les chapeaux qui termineront d’habiller vos petits héros, mais attention, il faut qu’ils tiennent dans votre sac car il est fort probable qu’après 3 min 27 votre petit vous dise qu’il en a marre ! La règle d’or en arrivant à Disneyland Paris, c’est de ne pas trop s’encombrer alors limiter les petits accessoires au maximum ! Et d’ailleurs, si vous passez par les boutiques, votre petit n’aura sûrement plus d’yeux pour le chapeau avec lequel il est venu et il vous suppliera de lui acheter une ceinture de super héro ou la parure de bijoux de Belle !

Mes enfants, Colombe et Olivier étaient plus qu’impressionnés de porter toute la journée les tenues de leurs héros préférés ! Ils se sont promenés fièrement dans le parc, et à chaque fois qu’une personne leur faisait remarquer qu’ils avaient de beaux déguisements, je voyais des petites étoiles briller dans leurs yeux ! Ces déguisements ont été un vrai plus dans notre visite, et je suis heureuse d’avoir pris le temps d’arranger ce qui paraît être un détail, mais qui a rendu ce séjour inoubliable pour mes petits !
J’espère que ces conseils vous seront utiles ! Si c’est le cas, ou si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager en commentaire ! Et bon séjour chez Mickey !

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Devenez une star au musée éphémère du cinéma à Cannes

Publié le

Pour la deuxième année consécutive, la ville de Cannes ouvre son musée éphémère du cinéma au Palais des Festivals du 15 juillet au 25 août 2016. Un musée interactif à visiter en famille ou entre amis, et l’occasion de devenir acteur/réalisateur le temps d’une après midi !

musee-ephemere-du-cinema-affiche

Les expositions du musée éphémère du cinéma

Le musée se divise en plusieurs parties. À l’entrée, Cannes oblige, on trouve les empreintes des stars, un stand pour réaliser sa propre empreinte, et bien sûr, un photo call ! Puis on peut admirer l’exposition photo sur Dali, une exposition de photos du mythique Festival du film et l’œuvre monumentale de l’artiste plasticien Modely Thibaud (que je n’ai pas pu voir, les enfants étant un peu agités !). Enfin, le reste du hall d’exposition comprends les différents décors pour réaliser son propre film !

Empreinte de main de Monica Belluci

Empreintes de mains de Costa Gavras

Photo Call du musée éphémère du cinéma
Quand je me vois sur le photo call, je me demande bien pourquoi je n’ai pas été invitée au dernier Festival du Film !

Exposition : Dali

Exposition : Festival du film de Cannes

Réaliser son propre film

Le musée éphémère du cinéma peut se visiter gratuitement et librement, mais il propose aussi un atelier de réalisation de courts métrages. Pour cela, il faut réserver une session ici et composer une équipe de tournage (5 à 15 personnes). Une fois l’atelier commencé, voici comment il se déroule :

  1. Pendant 45 minutes, l’équipe détermine qui sera responsable de la caméra, détermine le genre, le titre du film, les personnages et l’intrigue.
  2. 45 minutes sont dédiées au scénario : écriture scène par scène, distribution des rôles et choix des costumes.
  3. Enfin, place au tournage ! (dans l’ordre chronologique)

Le musée offre un large choix de décors mettant bien sûr en valeur la ville de Cannes ! De la salle de cinéma (où l’on visionne les courts métrages déjà tournés cette année), à la place de village en passant par le salon vintage, le camping ou la plage, l’espace comprend pas moins de 16 univers différents !

À la fin du tournage, l’équipe repart avec un DVD de son court métrage, et un autre DVD sera gardé dans les archives de la ville ! Quand je vous disais que le musée allait vous faire devenir des stars !

cinema_musee_ephemere_cannes

video_club_musee_cinema_cannes

decor_restaurant_cinema_cannes

decor_camping_cinema_cannes

decor_plage_cinema_cannes

Pourquoi tourner un court métrage avec ses enfants ?

Je vous avoue ne pas avoir tourné de film avec mes enfants. À 19 mois et 3 ans 1/2, ils sont encore trop jeunes pour se concentrer sur l’écriture et la réalisation d’un film (ils ont déjà eu du mal à ne pas courir partout pendant la visite !). Mais en visitant le musée et en observant les enfants et adolescents qui réalisaient leur propre vidéo, j’ai pu constater à quel point cette animation leur plaisait ! Élaborant le film de A à Z, les enfants apprennent beaucoup sur les métiers du cinéma. Les passionnés d’images pourront développer leur technique, et les plus imaginatifs se feront plaisir en écrivant l’histoire ! Et en rentrant à la maison, les nouvelles stars pourront organiser des séances de projections privées avec toute la famille !

Le musée éphémère du cinéma est ouvert à tous gratuitement, alors n’hésitez pas à aller y faire un tour cet été si vous êtes dans le coin !

Musée éphémère du cinéma, ouvert à tous du 15 juillet au 25 août, au Palais des Festivals de Cannes.
Du mardi au dimanche de 13h à 20h
Nocturnes jusqu’à 21h les mardis 26 juillet et 2 août
Fermé le lundi – Fermeture exceptionnelle les 5 et 6 août
Renseignement au 04 97 06 44 90 ou sur le site de la ville de Cannes

Notre atelier customisation pour We Love Préma chez Happinest

Publié le

Je vous ai parlé de mon engagement pour We love Préma, l’opération de récolte de bodys en faveur des enfants nés prématurément lancée par Mont Roucous. Le 5 mai dernier, mon équipe, la Team Socca menée par Maman et Pipelette, a eu la chance d’organiser un atelier customisation de bodys par des petits bouts de choux chez Happinest.

Happinest

Happinest est le cocon des familles de la Côté d’Azur. C’est un lieu très original qui accueille parents et enfants autour d’activités qui leurs sont dédiées. On peut assister à des cours de baby gym, de massage pour bébé, des ateliers cuisine, d’éveil musical, la liste est longue ! Mais jusque-là vous me direz-vous, rien de bien original, c’est ce que propose la plupart des lieux d’accueil parents-enfants. Sauf que Happinest pense aussi aux papas et aux mamans en tant qu’adulte, parce qu’on n’est pas que des parents ! On peut alors aussi s’inscrire à une séance bien-être avec un professionnel (ostéopathe, acupuncteur…), à une séance de coaching ou à un cours sport. Le panel des activités proposées est bien trop large pour que je vous en rende compte fidèlement (mais vous pouvez le consulter ici), une chose est sûre, chacun peut y trouver son bonheur ! Et parce que pour bien profiter d’un moment de détente, il faut avoir l’esprit libre, Happinest propose un service de garderie pendant les activités des parents ! On peut alors penser à soi tout en sachant son bout de chou entre de bonnes mains tout près de nous !

tableau_empreinte_happinest

Happinest propose également un programme de Coworking : mise à disposition d’un espace de travail, rencontre avec des experts pour nous guider dans nos projets, service de garderie, location de salle de réunion, tout y est. Plusieurs formules sont disponibles en fonction des besoins. C’est aussi à mon sens un des gros points forts de ce lieu : aider les gens à se rencontrer ! Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir entreprendre où à travailler chez nous, et nous sommes vite rattrapés par l’isolement. Ce programme de coworking est alors une belle idée pour promouvoir l’échange et l’émulation !

Happinest : baby working

À mon arrivée chez Happinest, j’ai été accueillie par la charmante Charlotte qui est à l’origine du concept. Elle m’a fait visiter les lieux :

Espace enfant chez Happinest

 L’espace enfant est un espace clos par des petites barrières qui permettent aux petits de jouer en toute sécurité tout en gardant papa ou maman à portée de vue. De nombreux jouets et livres sont disponibles pour tous les âges. L’espace est situé contre la vitrine d’Happinest, ce qui lui donne une belle luminosité. Mais je vous rassure, non seulement les vitres sont teintées, mais la vitrine donne sur un parking, les enfants sont donc à l’abri des regards des passants !

Espace créateurs chez Happinest

L’espace créateurs est une mini boutique où l’on trouve vêtements, accessoires, et objets déco. Il y a un grand choix pour les cadeaux de naissance ou pour les petits cadeaux qu’on s’offre à soi-même (enfin, à son bébé !) et c’est une belle occasion de découvrir des créateurs français !

Happinest_espace_cocooning

L’espace bien-être est conçu comme un cocon pour profiter d’un moment de calme et d’apaisement.

Urne We Love Préma chez Happinest

Et comme Happinest est notre partenaire We love Préma depuis le début de l’opération, vous y trouverez notre urne dans laquelle vous pourrez glisser nos petits bodys !

Mais je ne vous ai montré qu’une petite partie du lieu. Pour tout découvrir, je vous propose cette visite guidée par Charlotte elle-même ! (vidéo réalisée par Happiness Vidéo)

L’atelier We Love Préma

C’est dans la salle de loisirs créatifs, recouvertes de bâches afin de pouvoir créer en toute liberté, que Laurie nous a accueillie. Laurie anime les ateliers créatifs chez Happinest, et a gentiment accepté d’animer celui-ci aussi. Après avoir expliqué aux enfants (âgés de 20 mois à 4 ans) qu’ils allaient peindre sur des bodys pour les offrir ensuite à de tout petits bébés, il était temps de se retrousser les manches et de se mettre au travail !

Le matériel était prêt pour la customisation des bodys chez Happinest !

Laurie explique aux enfants le but de l'atelier.

On retrousse ses manches avant de customiser les bodys !

Pour la customisation nous avons utilisé différents matériaux : de la peinture aux doigts pour textile et des feutres textiles. Et les enfants ont pu faire des créations libres (aux doigts ou au pinceau), ou utiliser des pochoirs. Nos artistes en herbes étaient très concentrés et se sont appliqués pour faire plaisir aux petits bébés. Certains n’ont pas plus accroché que cela à l’activité, mais qu’importe, chez Happinest on ne force pas les enfants ! Après un ou deux bodys, ils sont partis joués. Et bien souvent, ils sont revenus d’eux-mêmes peu de temps après (comme quoi, pas la peine de les forcer, il faut juste attendre qu’ils soient prêts !). D’autres enfants ont adoré cette activité et ont même eu du mal à s’arrêter !

Customisation de bodys avec des pochoirs

Les enfants customisent des bodys chez Happinest

Bien préparer son matériel afin de faire le plus joli body possible !

body_peindre_happinest

body_pochoir_hibou_we_love_prema

Les enfants y ont mis tout leur cœur et au final c’est environ 70 bodys qui ont été customisés pendant cet atelier ! Des dessins figuratifs ou non, des empreintes de main, des dauphins, des fées, les bodys sont plus jolis les uns que les autres ! Et sur chaque body nous avons ajouté le prénom et l’âge du petit artiste.

Bodys customisés par les enfants chez Happinest

Bodys customisés par les enfants chez Happinest

Body customisé par Olivia 20 mois
Body customisé par Olivia 20 mois
Body customisé par Mia 3 ans
Body customisé par Mia 3 ans

 

Si vous êtes sur la Côte d’Azur, n’hésitez pas à aller faire un tour chez Happinest à Cagnes-Sur-Mer et à découvrir les nombreuses activités que le lieu propose !

HappiNest
34 chemin du Val Fleuri
068000 Cagnes sur mer

Tél. +33 (0) 9 52 07 55 95
Email : contact@happinest.fr

Toute la Team Socca se joint à moi pour remercier les familles présentes pour leur implication et leur bonne humeur, ainsi que Charlotte et Laurie pour leur accueil ! Et bien évidemment, c’est un immense « merci » que nous disons aux petits artistes qui nous ont beaucoup aidé ce jour-là et qui apporteront tant de soleil et d’espoir aux parents qui recevront ces bodys !

Visiter Cannes en bus à impériale

Publié le

La semaine dernière, Colombe et moi sommes parties en tête à tête pour une belle promenade. Mon idée était toute simple : visiter Cannes en bus à impériale.

Dans le réseau de bus de la ville de Cannes, il existe une ligne un peu particulière. Son circuit est court et forme une boucle qui passe par la Croisette à l’aller et au retour, et surtout, tous les véhicules sont des bus à impériale et à ciel ouvert ! Quoi de plus impressionnant que de voyager à l’étage d’un bus quand on a 3 ans ?

Ligne 8 à Cannes : bus à impériale

Plan de la ligne 8 à Cannes

S’agissant d’une ligne de bus régulière, le tarif et les tickets sont les mêmes que sur tout le réseau, soit 1,50€ l’unité (ou 1€ si vous achetez vos tickets par carte de 10), et il est gratuit pour les enfants de moins de 4 ans. On peut monter dans le bus à n’importe quel arrêt, mais le plus simple est souvent de monter à l’Hôtel de ville où passent aussi de nombreuses lignes du réseau. Une fois dans le bus (et les tickets validés), on accède à l’étage par un petit escalier, il ne reste plus qu’à trouver une place et à admirer le paysage !

Vue de l'étage d'un bus à impériale à Cannes

La Croisette vue d'un bus à impériale

Il ne s’agit pas d’une visite guidée et vous n’entendrez aucune explication sur les lieux que l’on peut voir, mais il suffit de se laisser enchanter par la beauté des lieux !

Le port vue d'un bus à impériale à Cannes

Vue du square du 8 mai à Cannes, depuis le bus à impériale

Bassin et port vus depuis le bus à imperiale à Cannes

Colombe (3 ans) a beaucoup apprécié cette promenade. Si je pense que des explications touristiques l’auraient ennuyée, elle a aimé regarder les lieux et choisir par elle-même ce qui l’intéressait. Elle m’a posé plusieurs questions sur ce qu’elle voyait, mais son intérêt ne se portait pas sur ce qu’aurait décrit une visite touristique traditionnelle. Ainsi nous avons parlé du port de plaisance, de la plage et du sable que les machines étaient en train de tasser… Le bus en lui-même était aussi une aventure pour elle : monter par le petit escalier, choisir sa place (et nous avions l’embarras du choix puisqu’à 10h, nous avions l’étage pour nous seules !), observer par la vitre avant ou par le côté, sentir l’air dans nos cheveux, lever la tête et se trouver à quelques centimètres seulement des arbres…

Vue depuis la vitre avant d'un bus à impériale à Cannes

Les arbres à quelques centimètres dans un bus à impériale à Cannes

Admirer Cannes dans un bus à impériale

Nous avons bien profité de ce petit tour en bus qui a fait son impression sur ma Colombe. Le circuit complet prend quelques dizaines de minutes (mais c’est très variable en fonction de la circulation qui varie selon la période de l’année), et le bus passe environ toutes les 15 minutes. Cela permet de ne pas se presser pour aller jusqu’à l’arrêt de bus, car on peut toujours prendre le suivant sans attendre trop longtemps, mais c’est aussi ce qui garanti de trouver une place assise à l’étage, même en plein été ! C’est une visite idéale à faire et à refaire avec des petits : s’ils ne s’intéressent pas au paysage, ils seront certainement très impressionnés par le bus en lui-même. Et pour le faible coût du voyage, c’est vraiment une idée de sortie sympa !
Pour prolonger la sortie avec les enfants, vous pouvez vous arrêter à l’arrêt « Palais-Croisette », ou de l’autre côté de la Croisette à « La Roseraie » : là se trouvent deux parcs de jeux (le premier est à l’ombre, en plein été c’est bon à savoir !), ainsi que des manèges, des pêches aux canards et autres réjouissances pour nos petits ! Et pour les petits comme les grands, le bus passe devant le fameux Palais des Festivals où vous pourrez rejouer la montée des marches !

Cette petite promenade est l’occasion de profiter de la vue offerte par la mythique Croisette, et pourquoi pas, de se reposer un peu quand on a déjà bien marché !

Prix : 1,50€ /adulte gratuit pour les moins de 4 ans
Promenade possible même pour les plus jeunes, attention, l’escalier d’accès à l’étage du bus est étroit, je vous déconseille d’y monter avec une poussette.

Nos découvertes au Festival International des Jeux de Cannes 2016

Publié le

Il y a environ un mois a eu lieu le Festival International des Jeux de Cannes. Ce rendez-vous autour des jeux de société est devenu un incontournable pour notre famille, je vous en avais d’ailleurs déjà parlé l’année dernière, et cette année en plus du salon, j’ai eu la chance d’assister à la soirée de remise de l’As d’Or.

Mon week-end a donc débuté le jeudi soir, dans le fameux Palais des Festival où j’ai assisté à la remise des prix par les excellents Marcus (et ici) et Monsieur Phal. Ce fut l’occasion pour moi de découvrir un peu plus les jeux en compétition. Et je ne suis pas déçue ! À chaque présentation, j’avais envie de tester le jeu au plus vite ! Je n’avais pas fait de pronostiques pour l’As d’Or, alors je ne risquais pas de me tromper ! Celui-ci a été attribué à Maître Renard pour la catégorie « Enfant », à Pandemic Legacy pour la catégorie « Expert », et à Mysterium pour le Jeu de l’Année.

competition_as_or_2016

gagnants_as_or_2016

Après cette cérémonie de remise des prix, nous avions la possibilité de découvrir les jeux en compétition, ainsi que d’autres jeux. J’ai sauté sur l’occasion pour découvrir les jeux qui étaient en lice dans la catégorie « Enfant ». J’ai d’abord découvert l’As d’Or, Maître Renard, et j’ai eu la chance de me faire expliquer les règles du jeu par son auteur lui-même, Frédéric Vuagnat ! Jouant sur la reconnaissance de formes par le toucher, ce jeu invite à se mettre à la place de personnes souffrant de cécité. Et je vous assure que ça n’est pas facile du tout (ça c’est ma manière de vous dire que j’ai lamentablement perdu la partie que j’ai faite !), mais on s’amuse vraiment ! Je vous recommande vraiment ce jeu ! D’ailleurs il n’a pas eu l’As d’Or pour rien !

maitre_renard_boite_plateau

maitre_renard_regles

Puis j’ai découvert un de mes coups de cœur personnel sur ce salon : Le Jeu aux Mille Titres. A priori, il s’agit d’un memory, mais c’est en fait bien plus que cela. Patience, je vous en parle bientôt ! Et sinon pourquoi mille titres ? Chaque boite de jeu est unique et le titre qu’elle porte est en rapport avec l’illustration.

jeu_mille_titre_boite_plateau

Enfin j’ai découvert Animal Mystère, un jeu Haba dans lequel il faut reconnaître des animaux grâce aux gestes que les autres joueurs traces sur votre dos. Bref un concept très original pour découvrir les animaux et leur mode de déplacement, mais aussi les concepts de grand, petit, lourd, léger…

animal_mystere

Après cet intermède, une grande partie de Time Line spécial Festival de Cannes était organisée. Je n’y ai pas participé, et suis sagement rentrée à la maison pour être en forme pour les 3 jours que salon qui m’attendaient. Mais en partant j’ai tout de même fait un petit coucou au Playmobil : eh oui, le Festival International des Jeux a aussi sa montée des marches !

montee_marches_playmobil

Les jours suivants, avec Papa À Dada ! et les enfants, nous avons bravé la pluie et les services de sécurité (oui parce qu’avec Vigipirate, les mesures sont devenues très strictes… frôlant l’absurde… Mais le service d’organisation du Festival a su réagir pour redonner un peu de sens au règlement (en gros autoriser les parents à entrer avec un sac à langer pour les enfants !) ).

marche_cannes_playmobil_2016

Durant ces 3 jours de salon, nous avons fait de belles découvertes, notamment à l’espace enfant ! Depuis l’année dernière, le Festival International des jeux de Cannes dédie un espace de 4000 m2 aux enfants. De quoi passer des heures à jouer !

Tout d’abord, le stand V-Tech est devenu notre lieu de détente ! L’accueil y était chaleureux et de nombreux jouets étaient mis à la disposition des enfants ! Je crois que nous y sommes passés chaque jour qu’a duré le Festival ! Nous avons ainsi découvert les tablettes et jouets électroniques qui ont beaucoup plu à Colombe. Les nouveaux Tut-tut Marins qui sont faits sur le modèle des collections de Tut-tut bolides ou de Tut-tut animo, mais qui vont dans l’eau ! Nous avons vu aussi de tout nouveaux Tut-tut Copains bien sympas ! Et j’ai découvert ce super camion transporteur de voitures Tut tut Bolide : Colombe ayant une passion pour « les camions avec des voitures dessus », je rêve de ce modèle pour compléter notre collection !

tablettes_vtech

tut_tut_marin

tut_tut_copains_chevaliers

camion_transporteur_tut_bolide

Le stand de Bioviva nous a aussi accueillis chaleureusement. Je connaissais surtout le jeu familial auquel j’avais joué lorsque j’étais plus jeune. J’ai donc découvert les nouvelles gammes de jeux  conçus et fabriqués en France, dans le respect de la nature et de la santé : les encres par exemple ne sont pas toxiques. Bébé peu mâchouiller les cartes du jeu du grand frère sans risque à part s’attirer les foudres du grand frère ! La gamme est déjà large et s’élargit constamment : des jeux d’associations d’inspiration Montessori, des coffrets d’activités thématiques, et les jeux « Défis Nature » jouables dès 3 ans pour certains et déclinés dans de nombreuses versions.

bioviva_defi_nature_collection

bioviva_aide_mon_enfant

 bioviva_defi_nature

J’ai eu un autre gros coup de cœur pour la marque Oxos Games : un jeu de pavage constitué de deux types de losanges et 11 couleurs pour créer de jolies mosaïques. C’est un jeu qui développe à la fois la créativité, la motricité fine, la représentation dans l’espace et de nombreuses autres facultés. Au-delà du jeu, Oxos Games est une histoire de valeurs puisque des pièces aux boîtes qui les contiennent, tout est fabriqué en France, mais aussi une histoire de partage. Les fiches, les designs sont créés par des étudiants en design, le concept est développé en partenariat avec un doctorant en sciences de l’éducation, et certaines étapes de la fabrications se font dans des Centres d’aide par le travail. Bref, il y a une belle histoire derrière ce jeu !

oxos_game_boite_carton

oxos_game_boites

oxos_game_made_in_france

Pendant les moments de pauses, les enfants ont joué plusieurs fois aux Smart Max et Colombe a pu faire de belles constructions.

smartmax

J’ai découvert les jeux de cartes Cat’s Family, des jeux pédagogiques qui vont de la maternelle au collège. Il existe de nombreux jeux pour apprendre la lecture, la grammaire, la conjugaison, les mathématiques ou l’anglais, et chaque jeu de carte contient plusieurs règles différentes adaptées au niveau de l’enfant.

cats_family

Côté jeux de cartes encore, il y avait aussi Tam Tam où il faut associer une image et un mot écrit (un nombre et une opération) : un petit exercice de lecture, de calcul ou d’apprentissage des langues. Ces cartes sont déclinées en plusieurs modèles, dont de beaux jeux princesses, contes et pirates.

Tamtam

Tamtam_princesses_pirates

Pour continuer sur le thème des jeux de cartes, j’ai découvert ce super porte-cartes chez Djeco : idéal pour aider les petites mains à tenir leurs cartes pendant les parties !

porte_cartes_djeco

Et toujours chez Djeco, je suis tombée en admiration devant le château Arty Toys, ses chevaliers et ses princesses ! Ces jolies figurines et leurs accesoires ont un design très doux et de belles couleurs pour des heures de jeux !

chateau_arty_toys

arty_toys_djeco

Enfin j’ai découvert la première box du jeu de société nommée « Le coffre à jouer« . Pour 37 € vous recevez chaque mois un jeu de société récent (ainsi même les accros aux jeux ont peu de risque de recevoir un jeu qu’ils ont déjà), des produits artisanaux et un petit magazine présentant la box ainsi que l’actualité du monde ludique. Le plus de cette box ? Elle s’adapte à l’âge de son destinataire et est disponible à partir de 4 ans !

lecoffreajouer

Après 3 jours à arpenter les allées du salon en portant les enfants sur le dos, faisant tout de même des pauses régulières pour jouer un peu, nous étions vraiment épuisés mais très heureux de notre week-end. Comme chaque année nous espérions 2 choses avec impatience : rentrer à la maison pour se reposer et… que l’édition de l’année prochaine arrive le plus vite possible !

Salon international des Jeux de Cannes – 26-27-28 février 2016

Et parce que chacun fait ses propres découvertes, allez voir celle de mon amie Maman & Pipelette !

Le salon des parents parfaitement imparfaits -retour sur deux journées intenses !

Publié le

parentsparfaitementimparfaits

Si vous me suivez sur Facebook ou Instagram, vous savez que j’ai passé mon dernier week-end au salon des parents parfaitement imparfaits qui se tenait à Sophia Antipolis.

Le salon proposait de nombreuses conférences avec des invités de marque telle Mitsiko Miller (et son blog ici) et des thèmes autour de l’enfant, l’adolescent, les émotions, la communication, la bienveillance, la santé…

En parallèle avaient lieu des ateliers de portage, de langue des signes pour bébé, de musique, de création et de relaxation.

Un programme bien chargé et intense en découvertes et en émotions !

Alors c’est bien gentil toutes ces conférences mais que fait-on des enfants pendant qu’on y assiste ? Eh bien les organisatrices avaient tout prévu (et là on sent que ce sont des mamans !). Un espace garderie d’inspiration Montessori et Piclker avait été aménagé par les assistantes maternelles du « Nido des P’tits Colibris » et les parents pouvaient y déposer leur petit sur simple inscription (à condition d’assister à une conférence). L’espace était vraiment attractif pour les enfants et rassurant pour les parents et le gros plus : cette garderie était gratuite ! J’émettrai juste un petit bémol lié au confort des enfants : le nido se trouvait à l’entrée du salon, et bien que protégé par des paravents, il n’était pas à l’abri de la foule et encore moins du bruit. Ça serait sympa de le placer dans une pièce à part pour la prochaine édition du salon (oui, parce que j’aimerais vraiment qu’il y ait une prochaine édition à ce salon ! Plus que des critiques, j’émets ici des suggestions d’améliorations !).

Pour les plus grands, des ateliers de loisirs créatifs étaient organisés. Il n’était pas question de laisser les enfants le temps d’une conférence, mais ils pouvaient créer tranquillement pendant que les parents découvraient les stands voisins. Des petites tables recouvertes de feuilles, de feutres et de crayons étaient mises à disposition des enfants. Ils pouvaient alors dessiner librement ou participer à un atelier dirigé par une animatrice très agréable et qui a su s’adapter au niveau de chaque enfant ! Et comme vous pouvez le voir, Colombe s’en est donnée à cœur joie !

dessins

Côté restauration, les organisatrices nous avaient trouvé une solution extra ! Le traiteur bio Les Oubliés nous proposait pour 10€ un menu complet et délicieux : salade de pâte, ratatouille, légumes d’automne… Et pour le dessert, une tarte au citron meringuée à tomber par terre ! Si vous êtes sur la Côte d’Azur, n’hésitez pas à penser aux Oubliés pour vos prochains évènements !

Au niveau des stands, beaucoup de belles découvertes.

De jolies boutiques :

  • La Baleine Rose : c’est une boutique sur internet d’une maman qui a su dénicher pour nous mais surtout pour nos petits, des vêtements, jouets et accessoires respectueux de l’environnement et de l’humain !
  • Miss Mam : une jolie boutique à Antibes qui propose de jolis accessoires pour maman et bébé, et une superbe gamme de vêtements pour femmes enceintes et allaitantes !
  • I love my kids : cette boutique en ligne vous propose des jouets, accessoires et décorations colorés.

Des lieux consacrés aux familles où bien-être et bienveillance sont les maîtres-mots :

  • Espace Bien Naître : Floriane est une doula. Avec son camion coloré (cliquez sur le lien de son site pour voir la photo !), elle sillonne les routes de la Côte d’Azur pour accompagner les parents pendant la grossesse et dans leurs débuts en tant que parents. Elle propose également des ateliers de portage, langue des signes avec bébé ou de massage chez vous, ou dans son camion !
  • Happinest : à Cagnes-Sur-Mer, un bel espace chaleureux consacré à la famille. Avec ou sans votre enfant, vous pourrez participer à des ateliers, séances de remise en forme ou moments bien-être.
  • Les Colibris, école bilingue Montessori : au cœur de Sophia Antipolis, cette école bilingue (français-anglais) enseigne aux enfants de 2 à 12 ans selon la pédagogie Montessori.
  • Ventre Rond et Petits Pieds : ce n’est autre que l’association qui est à l’origine du salon (et si je la présente en dernier ça n’est que pour des questions d’ordre alphabétique). L’association organise des ateliers, des rencontres et des actions (comme : Bio pour tous) toujours dans la bienveillance et le respect de l’environnement.

Des rencontres autour de la santé :

  • avec des ostéopathes qui recommandent une visite de contrôle après chaque naissance (pour maman et bébé)
  • avec une spécialiste des fleurs de Bach
  • Eauriginelle : un système de fontaine filtrante améliorant la qualité et le goût de l’eau du robinet. Une démarche bonne pour la santé et pour l’environnement (plus de bouteilles en plastique !).

Des lectures inspirantes :

  • Peps, le magazine de la parentalité positive : revue dirigée par Catherine Dumonteil-Kremer, elle présente une « parentalité centrée sur la joie de vivre et le plaisir d’être ensemble ». Pourquoi PEPS ? Pétillant. Énergisant. Palpitant. Soutenant. Vaste programme !
  • Grandir autrement, le magazine des parents nature : un accompagnement à la parentalité positive, sans jugement de valeur et dans un respect de l’environnement.
  • Psychologie Positive : « Ressentir. Comprendre. Agir » telle est la devise de ce magazine qui nous offre des pistes pour aller bien. Des articles sur les dernières recherches en psychologie positive et en développement et des invités prestigieux (Isabelle Filliozat, Florence Servan-Schreiber…), de quoi faire le plein d’infos pour une vie plus douce !

Comme vous pouvez le constater, ce salon a été très riche en découvertes, et si je passe rapidement ici, je vous présenterai certaines d’entre elles plus en détail dans les prochaines semaines.

Ce salon était définitivement un bon moment. Même s’il nous a beaucoup fatigués (la foule, les néons…) nous nous sentions bien à la fin de ce week-end. Le salon respectait ses principes de bienveillance et de communication tant dans les sujets proposés que dans l’ambiance générale. Nous avons rencontré des personnes très à l’écoute et désireuses de partager leur expérience. C’est la première fois qu’un événement pareil était organisé dans la région, et l’ on souhaiterait vraiment que cela devienne un rendez-vous annuel !

L’Étang de Fontmerle recouvert de lotus

Publié le

Vous vous souvenez de notre petit pique-nique au bord de l’étang de Fontmerle ?

Le lieu nous plaît tellement que nous y sommes retournés il y a quelques jours pour admirer les lotus en fleur. Et le moins qu’on puisse dire c’est que nous n’avons pas été déçus ! À la place de l’étang, nous avons trouvé une étendue de verdure très impressionnante ! Mais je vous laisse juger par vous-mêmes !

etangjuillet4

Le spectacle est époustouflant ! On n’aperçoit plus une seule goutte d’eau, mais à la place cette magnifique marée de lotus.

 

etangjuillet1

etangjuillet2

Nos amis les canards que nous avions déjà croisés au printemps  sont toujours là, et une fois encore nous avons pu les observer de très près !

etangjuillet3

À l’instar des acteurs à Cannes, les canards ont laissé leurs empreintes sur le sol devant le lac, et comme tous les touristes Colombe s’est amusée à mettre ses mains dans les traces de pattes !

 

empreinte3

Les abords du lac sont toujours aussi agréables pour se promener, courir ou faire du vélo, à condition bien-sûr de venir en fin d’après-midi ! J’ai d’ailleurs été agréablement surprise de ne pas être gênée par les moustiques qui sont pourtant très présents dans la région en ce moment ! D’ailleurs si vous avez besoin de conseils pour lutter contre les moustiques, c’est ici.

Les lotus recouvrent l’étang chaque année de juillet à mi-septembre. Alors si vous passez dans la région, n’hésitez pas à venir les admirer, vous verrez le spectacle est incroyable !

Le zoo de Sanary, une sortie en famille avec des tout-petits

Publié le

Certains d’entre vous ont peut être la chance de passer leur vacances sur la Côte d’Azur (ou comme nous d’y vivre – bon, ok j’arrête de narguer les autres) et si vous passez du côté de Toulon, je vous conseille une petite visite du Zoa, le Parc Animalier et Exotique de Sanary-Sur-Mer.

zoa4

Le parc, situé à flanc de colline, se compose de petites allées tranquilles. La végétation empêchant souvent de voir d’une allée vers l’autre, on ne voit que très peu les autres visiteurs et on se sent un peu comme dans un cocon de nature. Bref, on est loin de l’agitation et de la foule de beaucoup de parcs animaliers !

Les animaux présents dans le parc sont surtout des oiseaux et des petits mammifères. Nous avons donc pu découvrir des chèvres, des poules et des ânes dans la mini-ferme, mais aussi beaucoup d’animaux que Colombe n’avait jamais vus en vrai comme les daims, les ouistitis, les caïmans et le porc-épic dont elle me parle tous les jours !

zoa6

 

Tout au long de la visite, on trouve des bancs à l’ombre des arbres, ainsi que de très nombreuses tables de pique-nique. Nous avons d’ailleurs déjeuné sur l’aire de pique-nique principale, entourés par les paons et les dindons qui se baladent en liberté dans le parc.

zoa1

zoa7

Si Colombe a aimé découvrir les animaux dans leur enclos, elle a indéniablement préféré la découverte des oiseaux en liberté. Notre petite exploratrice a pris beaucoup de plaisir à aller à la rencontre des animaux, comme ici avec ce paon.

zoa8

Le parc abrite de nombreuses espèces d’oiseaux plus beaux les uns que les autres comme ces perroquets qui nous accueille à l’entrée, ces flamands roses ou ces superbes ibis rouges.

zoa5

zoa2

zoa3

Nous avons beaucoup moins profité de la serre abritant les plantes exotiques car la température y était insoutenable pour les petits, mais elle doit être très agréable en dehors de l’été !

La visite peut se faire en 2h, mais on peut aussi prendre son temps et rêvasser dans les allées ou profiter des aires de pique-nique pour déjeuner ou prendre le goûter avec les enfants. La promenade est agréable et malgré les fortes températures, nous n’avons pas eu trop chaud. On peut sans problème se promener avec une poussette canne, mais si vous avez une poussette un peu encombrante, je vous conseille de ne pas la prendre. Nous avons commencé la visite avec notre poussette double, puis nous nous sommes ravisés car les allées montent et descendent. La visite s’est donc faite avec Petit O’ en écharpe et Colombe a marché.

Situé à 25 minutes de Toulon, entre Sanary-Sur-Mer et Bandol, le parc est très facile d’accès et il bénéficie d’un grand parking gratuit (avec même quelques places un peu à l’ombre !). Le tarif d’entrée reste raisonnable pour un zoo (10€/adulte, 7,50€/enfant, gratuit pour les moins de 3 ans).

Alors n’hésitez plus, si vous êtes dans le coin, venez découvrir le Zoa !

L’île Sainte Marguerite, entre nature et histoire. Sortie en famille sur le thème de la mer

Publié le

masquefer

Nous sommes en 1687. Un nouveau prisonnier vient de débarquer sur l’île Sainte Marguerite. Nul ne connaîtra son nom, nul ne verra son visage car il est couvert par un masque de fer.

Ce masque de fer qui suscitera tant d’hypothèses.
Frère jumeau du roi Louis XIV ? C’est vrai qu’il serait ennuyeux d’avoir un frère jumeau quand on se veut souverain absolu !
Enfant illégitime d’Anne d’Autriche et de Mazarin ? Il est des unions qui dérangent !
Simple valet qui en savait trop ? Il y a bien des choses qu’on préfère taire lorsqu’on gouverne…
Nous ne connaîtrons sans doute jamais l’identité de ce prisonnier (qui quitta l’île en 1698 et mourut 5 ans plus tard à la Bastille), mais la légende est là et c’est un excellent point de départ pour passer une journée en famille sur l’île Sainte Marguerite au large de Cannes.
saintem1
saintem2
Arrivé au port de Cannes, vous pourrez acheter votre billet (un peu moins de 15€ l’aller-retour pour un adulte, gratuit pour les moins de 5 ans) et embarquer dans le bateau qui vous mènera jusqu’à l’île en 15 minutes.
Une fois débarqué, dirigez-vous vers la gauche et prenez le sentier qui mène jusqu’au fort.
fort2
fort1
cellule
Construit en 1624 et transformé par Vauban selon son plan en étoile à partir de 1682, le fort royal a plusieurs fois servi à défendre l’accès vers Cannes. C’est à partir de 1687 qu’il devient la prison que l’on connaît et dont on peut encore visiter les 6 cellules.
amphores
Le bâtiment abrite aujourd’hui le musée de la Mer, exposant une collection d’archéologie sous-marine et terrestre rassemblée sur l’île et ses environs.
caserne
En visitant le fort, vous remarquerez peut-être de nombreux groupes d’enfants et d’adolescents du côté des anciennes casernes. En effet, le lieu est maintenant aménagé pour accueillir des colonies de vacances. Vous n’auriez pas rêvé de passer vos vacances dans un tel lieu mythique ?
sentiers2
sentiers1
mer1
Après cette promenade culturelle, place à la nature !
Depuis l’embarcadère, un sentier botanique fléché sillonne à travers la végétation méditerranéenne. Cèdres de l’Atlas, eucalyptus, pin d’Alep, olivier, chèvrefeuille, lavande de mer… Vous croiserez les plus belles espèces méditerranéennes et exotiques. La promenade complète durera environ 2 heures. Mais si vous aimez la randonnée, l’île est recouverte de sentiers que vous pourrez arpenter toute la journée si le cœur vous en dit !
etang1
étang3
En allant vers la pointe Ouest de l’île, vous découvrirez l’étang du Batéguier. Cette réserve ornithologique compte plus de 150 espèces répertoriées : grand cormoran, mouette rieuse, balbuzard pêcheur chevaliers… (J’adore les noms d’oiseaux !)
Après cette marche, peut-être aurez-vous une petite faim. Pas de problème, l’île est parsemée d’aires de pique-nique et elle compte également deux restaurants.
plage2
plage1
Si vous préférez lézarder au soleil, aucun soucis ! L’île Sainte Marguerite regorge évidemment de plages et de criques où vous pourrez vous reposer et vous baigner. La plage la plus proche du débarcadère est très adaptée aux enfants, mais c’est aussi celle qui est la plus fréquentée. Pour plus d’intimité, allez un peu plus loin ou de l’autre côté de l’île. Et si vos enfants sont suffisamment grands, n’hésitez pas à partir à la recherche d’une petite crique où ils pourront  escalader les rochers et plonger pour admirer les poissons avec leurs masque et tuba.
lerins
Et voilà, au terme d’une journée pleine d’histoire et de nature, vous reprendrez le bateau en direction de Cannes. Les enfants regarderont le fort s’éloigner, les yeux encore plein des aventures qu’on leur a contées. Ils penseront à toutes ces belles découvertes qu’ils ont faites : les oiseaux, les plantes…
Bref, il me semble que c’est une sortie en famille incontournable si l’on passe près de Cannes !
Mes conseils :
  • Si vous avez de jeunes enfants, je vous déconseille de prendre leur poussette. Vous pourrez vous en servir sur certains sentiers, mais les accès vous seront vite difficiles. Préférez l’écharpe de portage.
  • Il y a assez peu de commerces sur l’île. L’idéal est donc de préparer son pique-nique, ou à défaut, au moins de ne pas oublier de prendre suffisamment de bouteilles d’eau pour toute la famille. Rappelons qu’il peut faire très chaud en été !
  •  L’île est un écrin de nature. C’est génial, mais attention aux petites bêtes. Choisissez bien les aliments que vous emportez. La dernière fois que nous y sommes allés, les abeilles étaient très attirées par nos sandwiches…

Sites internet à visiter : 

  • Je l’admets, cet article manque cruellement de photos. Lorsque Maman Raconte a proposé d’écrire un article sur une sortie en famille sur le thème de la mer, j’ai tout de suite pensé à l’île Sainte Marguerite : le voyage en bateau, la plage tout y était, avec en prime la nature et l’Histoire ! Mais voilà, la dernière fois que j’y suis allée je n’avais pas encore ce blog et je n’avais pris que des photos de ma fille… Rien de bien intéressant à vous montrer. Je n’ai pas eu le temps d’y retourner, mais tenant particulièrement à vous parler de cet endroit, je me suis dit que cet article s’en passerait donc, car je ne veux utiliser ici que mes propres photos…. Mais je vous invite à aller en voir  sur TripAdvisor par exemple ou sur Google. Et c’est promis la prochaine fois que j’y vais, je mitraille l’île sous tous les angles ! édit du 20/09/2015 : Promesse tenue ^^
  • Cannes Jeunesse : pour les renseignements concernant les séjours au fort.
  • Trans-Côte d’Azur : pour tous les renseignements concernant le bateau qui vous mènera à l’île.

 

Cet article participe au Rendez-vous Une semaine pour rêver de la mer organisé par Maman Raconte.
édit du 20/09/2015 : La ville de Cannes a déposé sa candidature pour l’inscription de sa baie au patrimoine mondial de l’UNESCO. Si cela vous intéresse, vous pouvez en apprendre plus ici et ici, et si vous souhaitez aider la ville à atteindre son but, vous pouvez remplir ce formulaire de soutien à la candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Idée de sortie : L’Etang de Fontmerle

Publié le

Les beaux jours sont arrivés ici et nous en avons profité pour nous promener un peu avec les enfants près de l’Étang de Fontmerle.

 

Situé sur la commune de Mougins à 15 minutes de Cannes, le lieu est bien connu des personnes qui travaillent à Sophia Antipolis qui aiment y faire leur pause déjeuner lorsqu’il fait beau (Eh oui, la vie est belle dans la région !).

L’étang de 5 ha est bordé de sentiers très agréable pour faire du vélo, du jogging ou juste une petite promenade.
En cas de petite fatigue sur le chemin, vous pouvez faire comme nous et faire une pause sur l’un des observatoires d’où vous admirerez les différentes espèces d’animaux (70 a priori, mais j’avoue qu’à part les canards je ne sais pas reconnaître grand chose… !)

 

 

Sur un de ces observatoires nous avons eu la chance de voir des canards de très près. La réaction de Colombe : « Ils ont marché dans l’eau les canards ! » (ah ! Oui effectivement ma chérie je viens de te demander de ne pas marcher dans l’eau et je n’ai pas réagi quand les canards l’ont fait !)

 

Après un tour de l’étang, nous avons posé nos affaires sur la prairie jouxtant le lac pour un petit pique-nic au soleil (mais bien protégés par les crèmes, les chapeaux et la tente anti-UV !) durant lequel nous nous sommes même fait un nouveau copain !

Alors si vous êtes dans la région ou si vous y passez pour les vacances, voilà une idée de lieu bien sympathique pour passer un moment en famille entouré par la nature !