Livres

Signer avec bébé grâce à Kestumdis – Chut les enfants lisent

Publié le

Depuis quelques semaines, il se passe une chose étrange dans notre famille. Papa À Dada ! Colombe et moi nous sommes mis à parler en faisant de drôles de gestes.  Quant à Petit O’, il ne parle toujours pas, mais s’est mis à faire de grands jetés de bras dans tous les sens et surtout, il est bien attentif aux gestes de ses parents, et son regard s’illumine lorsqu’il en reconnaît certains. Non, nous ne nous sommes pas pris de passion pour la pantomime ! Nous avons tout simplement décidé de signer avec Bébé !

Eh oui, il y a quelques semaines, nous avons eu la chance de recevoir ce très joli imagier qui nous a permis cette découverte de la langue des signes avec Bébé.

imagier_quotidien_Kestumdis

Mon P’tit Vocabulaire, Le Quotidien est un bel imagier qui présente 37 mots du quotidien de Bébé, les signes associés et une explication de ces signes afin que les parents apprennent à les faire correctement. Il se présente sous forme de fiches reliées entre elles par un joli ruban. J’aime ce format original et solide qui permet au bébé de feuilleter l’imagier tout seul sans crainte qu’il ne l’abîme. Les illustrations sont simples, les couleurs sont très jolies et globalement cette imagier donne envie d’être feuilleté ! On sent qu’il a été conçu pour plaire tant à l’enfant qu’aux parents, et surtout on sent l’expérience de la maman qui se cache derrière cette réalisation.

reliure_imagier_kestumdis

bebe_kestumdis

La première fiche présente la langue des signes avec bébé comme “un truc tout simple que vous pratiquez déjà sans le savoir !”. Et c’est vrai ! Qui n’a jamais fait “coucou” à son enfant pour lui dire au revoir ? Signer avec bébé répond au même principe, mais s’applique à beaucoup plus de situations. S’il nous est plutôt naturel de faire “coucou”, ou même “bravo” pour féliciter, on n’associe pas facilement de geste à certains mots comme “jouer” ou “musique”. La langue des signes pour bébé reprend donc les signes de la LSF (Langue des Signes Française) afin que Bébé les associe à un mot et soit ensuite capable de faire comprendre ses besoins. L’enfant ne prend pas de retard sur le langage puisque l’adulte prononce chacun des mots qu’il signe, en revanche, il pourra exprimer ses besoins avant même d’avoir la capacité physique de parler. Et honnêtement, cela peut éviter de nombreuses crises, car on s’est tous déjà retrouvé démuni face à un bébé qui pleure sans parvenir à comprendre ce qu’il veut. Si les signes sont bien ceux de la LSF, il ne s’agit pas du tout d’apprendre cette langue avec son enfant puisque la grammaire et la syntaxe ne sont jamais évoquées. Lorsque l’enfant aura acquis la parole, il sera bien plus précis avec ses mots et abandonnera spontanément les signes.

Les autres fiches présentant les 37 mots et leur signe associé se présentent ainsi : d’un côté, une illustration du mot, de l’autre le mot est écrit en haut, une illustration d’enfant signant ce mot se trouve sur la gauche, et sur la droite on peut lire une explication du geste à faire, renforcée par un gros plan de ce geste. L’explication m’a toujours parue très claire, je n’ai donc jamais eu de mal à comprendre le signe que je devais faire.

fiches_imagier_kestumdis

La dernière fiche explique comment signer la comptine “Petit Escargot”. Les explications sont très claires, là encore, mais surtout le recto de la fiche présente le texte et la partition de musique. c’est un détail bien souvent oublié, mais quand on ne connaît pas l’air d’une comptine, on est bien embêté s’il n’y a pas de partition ! Bon, je vous l’accorde, tout le monde connaît “Petit Escargot”… quoique, non, on n’est pas obligé !

Lorsque nous avons reçu notre Mon P’tit Vocabulaire, Le Quotidien, je dois vous avouer ne pas avoir eu le temps de le feuilleter tant il a attiré ma Colombe ! Dès que je l’ai sorti de son enveloppe, Colombe s’est précipitée dessus et m’a dit : “C’est pour moi ! Je veux faire ça !”. Je l’ai donc laissée le regarder tranquillement. L’imagier ne lui était pas destiné, mais puisqu’elle s’y intéressait je me suis dit que c’était l’occasion pour qu’elle s’implique avec nous dans cette aventure. Elle a commencé à me poser quelques questions. Je lui ai expliqué que puisque Petit O’ était encore trop petit pour parler, mais qu’on aimerait bien comprendre ce qu’il veut, on allait commencer à faire des gestes en parlant et que lorsque Petit O’ aura lui-même appris ces gestes, on arrivera mieux à le comprendre. Nous avons donc commencé à apprendre quelques signes toutes les deux. À presque 3 ans, reproduire les signes n’a pas été compliqué pour Colombe, mais elle a eu plus de mal à s’en souvenir. Pourtant le soir au moment du repas, elle a tenu à montrer quelques signes à son papa et lui a expliquer le concept de cet imagier. Kestumdis était entré dans la famille !

J’ai commencer à lire Mon P’tit Vocabulaire très régulièrement avec Petit O’, afin de nous entraîner à signer, mais aussi tout simplement parce que c’est un bel imagier ! C’est aussi un moment complice entre Petit O’ et moi (ou avec sa sœur quand elle lui fait la “lecture”) et qui donne parfois lieu à de gros fous rires. Le dernier en date : je signais le mot “gâteau” en tapant 2 fois sur ma mâchoire avec ma main. J’ai ensuite dit à Petit O’ : “À toi, tu le fais, tu signes gâteau ?”. Et Petit O’ en toute logique m’a mis de bons coups sur la joue avec sa petite main !

Après avoir bien lu l’imagier et m’être imprégnée des signes qui me paraissaient vraiment utiles dans notre quotidien, je me suis mise à signer en parlant. J’avoue que ça n’est pas encore un réflexe et il m’arrive d’oublier, surtout quand nous ne sommes pas à la maison. Mais chez nous, dans les gestes du quotidien, j’ai réussi à intégrer quelques signes. Petit O’ fait parfois de grands gestes essayant de m’imiter, mais ça n’est jamais très précis et surtout, il le fait toujours par imitation et ne signe pas encore spontanément pour se faire comprendre. Mais j’ai remarqué qu’il réagissait plus clairement aux signes que je fais qu’à mes paroles. Si je lui propose un gâteau, il me dit généralement “non” (parce qu’en fait il ne sait pas prononcer “oui”, alors il dit toujours “non”). Mais si je lui propose tout en signant le mot “gâteau”, il se met à sourire et me répond “Gaga !” (eh oui, il répond à mes signes par des mots, comme quoi ça n’entraîne pas de retard de langage !). Signer nous aide donc déjà dans la compréhension de notre petit bonhomme !

Je n’ai pas encore beaucoup de recul et je ne sais pas si mon petit garçon signera avant de parler (mais quelque chose me dit qu’il aime bien nos petites “chorégraphies” et qu’à force de nous imiter il va certainement y parvenir). Mais mon expérience m’a convaincue de l’utilité de signer avec Bébé. Je vais peut être essayer de participer à des ateliers, et pour un futur bébé (non, rien à l’horizon encore !) je sais que je commencerai à signer plus tôt !

bebe_lit_kestumdis_canard

bebe_lit_kestumdis

Pour lire un témoignage qui a plus de recul que le mien, je vous invite à découvrir celui de mon amie du blog L’Esprit vient en Jouant, qui décrit son témoignage avec humour et tendresse !

Et si vous êtes intéressés par cet imagier, allez vite découvrir La Boutique du Bébé Signeur. Vous y trouverez aussi d’autres articles comme un imagier du Monde Animal ou un carnet de bord du bébé signeur pour noter tous les progrès de son petit et garder un beau souvenir de cette période ! N’hésitez pas à aller faire un tour sur le site Kestumdis où vous trouverez de nombreuses informations sur le concept et ses avantages, des témoignages de parents “signeurs” ainsi que les dates et lieux des prochains ateliers organisés par Nathalie, qui est à l’origine de Kestumdis.

Je tiens à remercier Nathalie qui nous a offert Mon P’tit Vocabulaire, Le Quotidien, qui aura été pour nous une belle introduction à la langue des signes avec bébé, et qui marque sans nul doute le début d’une belle aventure !

Cet article participe au rendez-vous “Chut les enfants lisent” organisé par Yolina de Devine qui vient bloguer ?

âge de Petit O' quand nous avons commencé à signer : 11 mois 
âge de Petit O' aujourd'hui : 13 mois

Des livres sur l’Asie -Voyageons Ludique

Publié le

voyageons-640x640

En prévision du Nouvel An chinois, ce mois de janvier est consacré à l’Asie pour notre rendez-vous Voyageons Ludique organisé par Souris… Maman. Et vous allez voir, cette destination m’inspire !

Je commence donc notre voyage par une petite sélection de livres. Ces livres sont destinés aux enfants, mais pas aux petits comme Colombe, et je vous avoue les avoir choisis pour moi ! Je ne sais pas vous, mais il m’arrive souvent de puiser mes lectures au rayon jeunesse tant je le trouve riche en ouvrages intéressants !

Meihua_couverture

Le premier livre que je vous présente s’appelle Meihua, La petite Chinoise et comme son nom l’indique, il présente la Chine à travers le quotidien d’une petite fille.

meihua_identite

Il s’ouvre sur une fiche d’identité de la petite fille.

meihua_repas

meihua_calligraphie

Puis viennent la présentation de sa maison, de son école, de son quotidien à travers de belles illustrations.

cahier_meihua

meihua_calligraphie_bonheur

Après avoir parlé de l’histoire de la Chine et de ses traditions, s’ouvre la partie intitulée “Le cahier de Meihua” . Comme la petite chinoise, le lecteur pourra compter en chinois ou apprendre la calligraphie.

meihua_biscuits

Seul point que je déplore dans ce livre : il présente la recette des “biscuits porte-bonheur”. Mais ces biscuits, dont le nom d’origine est “fortune cookies” ne sont pas chinois mais américains ! Ils ont été inventés par les restaurants asiatiques des Etats-Unis… J’aurais préféré une recette un peu plus typique…

Christel Proupuech, Meihua, la petite Chinoise, Mila editions

DSCN1984

Le Deuxième livre s’appelle Kawaii, le livre 100% Japon. Je vous préviens tout de suite, on entre dans un univers rose, girly, “trop mignon” (c’est marqué sur la couverture), bref, Kawaii (mignon en Japonais). Ce livre se présente comme un petit guide à l’usage d’une pré-adolescente qui aimerait préparer un voyage au Japon.

Japon_kawaii_en_bref

Chaque double page présente un thème. Le premier thème, “le Japon en bref” fait une petite présentation du pays. Les suivants présentent des traditions japonaises, des aspects de la vie quotidienne ou des phénomènes de mode.

Japon_kawaii_fiche_pratique

Au fil du livre on trouve plusieurs pochettes “atelier”. Sur la page de gauche se trouve un petit questionnaire portant sur les chapitres précédents et sur la page de droite, une pochette remplie de papiers avec des instructions pour faire des origamis, dessiner des mangas ou faire des sushis.

kimono_kawaii

concombre_coeur_pasteque_carre

Les illustrations sont à la hauteur du côté “Kawaii” annoncé dans le titre, et le livre est rempli d’anecdotes telles ces concombres en forme de cœur ou ces pastèques carrés. Le gens de choses indispensables pour les Japonais !

C’est un livre que je recommande pour sa richesse en informations et sa manière ludique de les présenter. Je ne lui reprocherai que son côté “fille” un peu insistant. Je connais au moins autant d’ado garçon qui s’intéressent au Japon que de filles, et cette ligne éditoriale pourrait les faire passer à côté d’un livre plutôt intéressant…

Carla Cino, Kawaii, Le Livre 100% Japon, Larousse

Asie_couverture

Voici mon grand coup de cœur. Un livre très généraliste sur l’Asie qu’il traite de la Turquie aux Philippines.

Asie_Coree_sud

Asie_Irak_carte

Asie_boue_mer_morte

Sur chaque double pages on découvre un ou deux pays à travers un texte, une carte, des photos de lieux importants, et des anecdotes.

Asie_eau

À noter aussi la présence de double pages sur des thématiques liées au continent, comme ici, l’enjeu de l’eau.

Je n’ai que peu de choses à dire sur cet ouvrage : il s’agit d’un livre de géographie complet et de bonne qualité. C’est une base intéressante pour s’informer ou préparer un devoir. Bref, si vous avez des ado qui s’intéressent un peu à l’Asie je vous le conseille !

Sakina Boukhaima, Geneviève Clastres, Philippe Pataud Célérier, L’Asie, Gallimard Jeunesse

Voilà pour mes lectures. Comme je vous l’ai dit, l’Asie m’inspire, alors je reviendrai très vite pour continuer à voyager ludique !

Les musiciens de Brême – Chut les enfants lisent

Publié le

Cette semaine pour Chut, les enfants lisent, le rendez-vous organisé par Yolina du blog Devine qui vient bloguer ?, je vous propose de découvrir un joli conte : Les Musiciens de Brême.

À l’origine, il s’agit d’un conte des frères Grimm. Un âne devenu vieux quitte la maison de son maître qui veut le tuer, il décide de rejoindre la ville de Brême pour y jouer dans la fanfare. Sur son chemin il croise successivement un chien, un chat et un coq promis au même sort que lui et leur propose de le suivre. Les 4 compères découvrent alors une maison habitée par des bandits. En se mettant les uns au-dessus des autres et en poussant des cris, ils parviennent à chasser les bandits. Nos 4 animaux ne découvrent finalement jamais Brême puisqu’ils restent dans la maison et profitent du festins des brigands !

musiciens_breme_couverture

Dans ce petit livre destiné aux enfants à partir de 3 ans, l’histoire originale est bien respectée. Les mots sont simples et les illustrations aident l’enfant à comprendre.

J’apprécie particulièrement les pages indéchirables : dans une famille avec un bébé on n’est jamais à l’abri d’un livre oublié par l’aîné et abîmé par le petit. De plus, ces pages sont très facile à attraper et à tourner, chose pas toujours aidée pour un petit de 3 ans.

musiciens_breme_illustration

La collection s’appelle “Mes p’tits contes” et présente les contes les plus célèbres, mais aussi d’autres moins connus comme celui que je viens de vous présenter. Tous les livres sont au prix de 3,99€ ou 4,99€, soit un prix très abordable pour faire plaisir aux enfants !

collection_mes_ptits_contes

musiciens_breme_quatrieme

Lisa et le Père Noël – Voyageons Ludique

Publié le

Dites, vous avez déjà rencontré le Père Noël ? Et vous savez où il habite ?

Parce que Lisa, elle, elle l’a déjà rencontré ! Et même, elle est allée chez lui ! Et je vais vous révéler un secret : c’est encore plus loin que la Laponie là où habite le Père Noël !!!

cuisine_lisa_pere_noel

L’histoire commence dans la cuisine alors que Lisa et Gaspard font des gâteaux. Gaspard s’interroge sur le Père Noël, alors Lisa lui raconte tout ce qu’elle sait et on peut dire qu’elle en sait beaucoup puisqu’elle lui a déjà rendu visite !

Sur un ton très enfantin, Lisa nous dépeint avec humour (et énormément d’imagination !) l’univers du grand monsieur au manteau rouge ! Du voyage en traineau jusqu’à l’organisation de l’atelier, Lisa nous explique tout !

lisa_traineau_pere_noel

pere_noel_atelier

Entrez dans un univers aux couleurs chatoyantes et appréciez la magie du lieu !

Nous avons lu plus d’un livre sur Noël dans la famille À Dada ! mais celui-là pourrait bien être notre préféré ! Pour les plus petits, c’est un appel à la rêverie car il propose d’entrer dans un monde féérique. Pour les plus grands, c’est un livre plein d’humour qu’on ne se lassera pas de lire. Ce livre respire la magie de Noël !

Bien qu’il semble épuisé, on en trouve quelques exemplaires d’occasion sur le web. Et si votre médiathèque en possède un exemplaire, alors n’hésitez pas, empruntez le !

lisa_et_pere_noel

Oh ! Je suis sûre que vous vous demandez pourquoi il y a un flamand rose avec Lisa et le Père Noël ! Moi aussi je me suis posé la question et c’est d’ailleurs ce qui m’a poussée à emprunter ce livre ! Je vous rassure, Lisa en explique la raison dans le livre ! (oui je suis taquine… je ne vous dirai pas ce que fait ce flamand rose ici !)

A. Gutman, G. Hallensleben, Lisa et le Père Noël, Hachette Jeunesse, 2006

Cet article est ma participation au rendez-vous Voyageons Ludique organisé par Souris…Maman sur le thème “Où habite le Père Noël ?”

voyageons-640x640

Mon grand imagier à toucher – Chut les enfants lisent #6

Publié le

C’est mercredi, le jour de “Chut les enfants lisent” le rendez-vous littéraire organisé par Yolina de “Devine qui vient bloguer ?”, et aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un livre pour les tout-petits. Ce livre nous accompagne d’ailleurs depuis plus de 2 ans, puisque Colombe qui l’avait reçu comme cadeau de naissance, l’a beaucoup lu, et aujourd’hui c’est le tour de Petit O’ de s’y intéresser.

imagieratoucher5

Mon grand imagier à toucher associe de belles images et des éléments à toucher. Comme beaucoup d’imagier, il présente beaucoup d’animaux classés selon les catégories suivantes : à plumes, à fourrure, à peau lisse, à peau rugueuse ou à carapace, écaille ou coquille. Chaque catégorie comporte une dizaine d’animaux et l’enfant peut en toucher un ou deux.

imagieratoucher4

Mais le livre présente bien plus que des animaux : des habits, des fruits et légumes, des objets de la maison, des aliments… L’enfant peut y découvrir de nombreux mots, parfois mis en scène sur une double page.

imagieratoucher2

Le toucher est vraiment mis à l’honneur avec des sensations très différentes. Ainsi, le petit (et les grands aussi car moi, je ne résiste jamais à l’envie de toucher ce livre !) découvre des surfaces lisses, poreuses, rugueuses… Il peut toucher un sac en toile de jute, la face grattoir d’une éponge, une coquille d’œuf et même une tartine de pâte à tartinée collante !

 

imagieratoucher3

C’est un livre plein de surprises, qui sait éveiller les sens des petits et la curiosité des grands !

imagieratoucher1Une blogueuse se cache sur cette photo !

Si vous avez un tout-petit, je vous recommande vivement cet imagier. Et sinon, eh bien pourquoi ne pas l’offrir pour votre prochain cadeau de naissance. C’est comme cela que nous l’avons découvert, et je trouve qu’un livre est un cadeau de naissance original et très sympa ! Alors pensez-y !

Xavier Deneux, Mon grand imagier à toucher, Ed. Milan, 2010

L’imagerie des tout-petits, La politesse- Chut les enfants lisent#2

Publié le

“Dis bonjour”, “Dis merci”, “Quand je dis qu’on y va, on y va !”, “Ne crie pas, il y a des voisins !”

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai l’impression de répéter ces phrases à longueur de journée… Et dans le feu de l’action, je n’ai pas toujours le temps d’expliquer à Colombe pourquoi il faut faire ci ou ça. Alors une fois rentrées à la maison, j’aime revenir sur les situations que nous avons rencontrées et voici un petit livre que j’utilise souvent :

politesse1

politesse2

Ce livre aborde de nombreuses situations : au parc, dans le hall d’entrée de l’immeuble, à la maison, difficile de ne pas y trouver son compte. Sur une page, les petits personnages ont un comportement exemplaire, et sur la page d’en face ils chahutent, désobéissent, pleurnichent et font des bêtises.

 

politesse3

politesse4

Colombe adore feuilleter ce livre avec moi et m’expliquer pourquoi “ça n’est pas bien de courir dans le bus !”. Elle aime aussi voir que les autres enfants font aussi des bêtises parfois. De mon côté, j’apprécie les pages “indéchirables” (si si ! Je vous assure, j’ai essayé pour être sûre !) et l’expression des émotions sur les visages. Il n’y a qu’à regarder l’air choqué de cette passante pour comprendre ce que je veux dire ! J’aime aussi la variété des situations abordées. Et si vous ne trouvez pas la situation que vous recherchez, il existe d’autres titres dans cette collection (à l’école, au supermarché…) !

L’imagerie des tout-petits, La politesse, E. Beaumont, N. Bélineau, S. Michelet
Ed. Fleurus, 4,95€

Cet article est ma participation à “Chut, les enfants lisent” organisé par Yolina du blog Devine Qui Vient Bloguer ?

Mes premières activités pour être calme et concentré- Chut les enfants lisent #1

Publié le

Voilà j’ai craqué ! Ces derniers jours j’ai lu quelques avis sur un livre et je l’ai acheté !

Il faut dire que ce livre avait un titre bien prometteur : Mes Premières activités pour être calme et concentré

calme1

Tout de suite quand on me parle d’enfant calme, je suis partante. Non pas que ma Colombe et mon Petit O’ soient particulièrement remuants, non. Mais à 8 mois, Petit O’ rampe déjà bien et repère le moindre fil électrique à sa portée. Quant à Colombe… Eh bien elle a 2 ans 1/2, cela en dit déjà beaucoup !

Le livre s’adresse aux enfants à partir de 3 ans. Petit O’ restera donc à sa découverte de l’installation électrique de la maison, mais Colombe peut commencer à s’y intéresser.

Aussitôt reçu, aussitôt testé ! Et pour l’épreuve du feu ce livre n’a pas été épargné puisque je l’ai présenté à Colombe un soir où elle rentrait de la crèche. Toutes les mamans dont les enfants vont à la crèche ou à l’école savent qu’à la fin d’une journée, un petit est soit tellement K.0. qu’il s’écroule sur le canapé, soit (dans 99% des cas) complètement surexcité.

Face à une Colombe sautant en poussant des petits cris, j’ai sorti mon joli petit livre aux couleurs douces et qui me promettait le Saint Graal. Je lui ai proposé de le lire ensemble et elle m’a crié “Oui !!!” en faisant des petits bons à travers la pièce… Oui, c’était mal parti ! Mais attendez la suite !!!

calme4

Faute de pouvoir tourner le livre sur lui-même suffisamment vite pour arriver hypnotiser ma fille avec ce mandala, je lui ai proposé de suivre les instructions et de poser son doigt sur les spirales. À 2 ans et demi, l’exercice est encore difficile pour Colombe, mais elle était d’autant plus heureuse de le faire main dans la main avec moi. De mon côté, même si Colombe n’était encore tout à fait posée une fois l’exercice terminé, je constatais tout de même qu’on avait franchi une étape !

calme2

Ce livre propose des activités autour de la respiration, de la visualisation, de la découverte des sens, bref des exercices variés mais menant tous au calme et à la concentration. La variété des exercices résident aussi dans leurs différents niveaux de difficulté. Ce livre est conseillé pour des lecteurs de 3 à 6 ans. Il y a encore beaucoup d’activités que ma Colombe serait incapable de réaliser, et de ce fait, je pense que ce livre nous suivra pendant longtemps.

Certaines activités nécessitent des accessoires, mais il s’agit toujours de petites choses qu’on a sous la main ou qu’on peut se procurer facilement.

Et c’est là que le Saint-Graal nous est apparu !

calme3

Au détour des pages nous avons découvert des exercices à faire avec Doudou !!!!!

Si Colombe est toujours ravie de jouer avec sa maman, la perspective d’intégrer Doudou à ses occupations l’a mise en joie quand je lui ai présenté le “Chasse fatigue”. Le moment de calme que j’attendais tant était enfin là ! Colombe et moi étions allongée dans sa chambre à nous concentrer sur notre respiration, avec chacune un doudou sur le ventre.

L’expérience fut tellement convaincante qu’au retour de Papa À Dada ! nous avons refait une séance de “relaxation” avec lui !

 

Les présentations de Marie-Bé Futée et de Féelily m’avaient donné envie d’acheter ce livre et j’avoue ne pas avoir été déçue du tout ! Ce livre est pour moi un gros coup de cœur. Plus qu’un guide pour aider son enfant à se détendre même après une dure journée, c’est un moment à partager en famille…

…et avec Doudou !

Cet article est ma participation à “Chut, les enfants lisent” organisé par Yolina du blog Devine Qui Vient Bloguer ?

 

Les Instruments, livre sonore (À tout bout de chant #2)

Publié le

Pour le deuxième rendez-vous “À tout bout de chant” organisé par La Cour des Petits, j’avais envie de vous présenter un livre que nous aimons beaucoup. Et pour preuve, voyez comme notre exemplaire a déjà bien vécu !

 

 

Les instruments, aux éditions Galimard Jeunesse

Il s’agit d’un livre sonore pour les tout-petits.

 

Sur chaque double-page, un animal joue d’un instrument dans un décor inspiré de l’univers du cirque. En appuyant sur la puce électronique présente sur chaque instrument on peu entendre le bruit qu’il fait.
Le mode de fonctionnement est très simple et totalement adapté aux doigts des tout-petits.
Colombe lit ce livre depuis longtemps, et Olivier (5 mois) s’y intéresse déjà lui aussi ! Le seul “bémol”, serait la pile difficile à trouvée nous avons dû la commander sur internet. Il a donc fallu l’attendre quelques jours au cours desquels Colombe nous a réclamé son livre, si j’ose dire, à tout bout de champs !

At the beach ! À la plage! (Chut les enfants lisent)

Publié le

Dans le cadre de la semaine “Une semaine pour rêver de la mer” organisée par Maman Raconte et du rendez-vous hebdomadaire “Chut les enfants lisent” de Yolina, je vous présente aujourd’hui ce petit livre bilingue intitulé :
At the Beach
À la plage !
C’est l’histoire de  Oops, le Panda qui parle anglais, et de sa copine Olala, le koala qui parle français.
L’intérêt de ce livre est que les phrases ne sont pas traduites, les deux compagnons se répondant chacun dans sa propre langue.
Dans cette aventure, les deux amis vont à la plage. Ils jouent dans l’eau, font des châteaux de sable, découvrent les algues… Le temps d’une petite histoire, l’enfant découvre la plage et son vocabulaire en français et en anglais. Ici, on s’identifie très facilement aux personnages ! Eh oui ! Colombe aussi a un seau et une pelle, du coup ça crée des liens ! D’ailleurs depuis cette lecture, elle a ressorti tout son matériel : je crois que c’est un appel pour que je l’emmène jouer à la plage !
Un format adapté aux mains des tout-petits, des pages très résistantes, une histoire simple mais intéressante (je ne vous dévoile pas la fin, mais la chute est drôle !), voilà un livre très sympa pour faire découvrir l’anglais aux jeunes enfants !
Et la bonne nouvelle ? La collection comporte plusieurs titres.

Livre de recettes : J’apprends à cuisiner aux Editions Usborne

Publié le

Généralement le dimanche je cuisine, mais comme je vous l’ai dit, ces derniers temps je marche au ralenti… Alors cette semaine n’ayant pas de recette à présenter, j’ai choisi de mettre en avant un livre dont je me sers souvent :

J’apprends à Cuisiner, ed. Usborne

OK, je suis un peu grande pour un livre comme ça…
Et en plus je ne m’en sers pas vraiment avec Colombe…
Mais en fait au départ je me servais de celui-là :

Je l’ai eu quand 4 ou 5 ans (dixit ma maman ^^). A l’époque j’aimais beaucoup ce livre, alors quand un jour j’ai vu qu’il avait été réédité, et qu’en plus il regroupait les entrées, plats et desserts : je l’ai racheté pour moi et pour mes neveux et nièces !

Comme il s’agit d’un livre pour enfant, les recettes sont assez simples (même si elles nécessitent la présence d’un adulte) : pizza, quiche lorraine, tomates farcies, crumble, pain d’épice… Bref, des recettes très classiques, mais qui permettent aux petits de préparer un vrai repas et qui font de bonnes bases (je suis fan de la recette du crumble et de celle de la mousse au chocolat).

A la fin du livre, on trouve plusieurs chapitres, qui présentent les ustensiles et les techniques de cuisine.

 

Le plus attirant dans ce livre sont les illustrations. Je me souviens que quand j’étais petite, j’adorais le feuilleter pour voir ces petits personnages s’affairer autour d’ingrédients et d’ustensiles plus gros qu’eux !

Voilà donc un super livre très complet (plus de 40 recettes) et ludique pour cuisiner avec les enfants… ou toute seule ^^