DIY : Notre monstre végétal, décoration de citrouille d’Halloween

Publié le

Il y a quelques jours, j’ai appris que Cultura organisait un concours de décor de citrouille pour Halloween. Comme je décore une citrouille presque chaque année depuis que je suis adolescente, j’avais très envie de faire participer Colombe !

Mais j’ai voulu respecter deux conditions (en plus de celle imposées par le règlement du concours) pour cette participation. La première : je ne voulais surtout pas faire quelque chose d’effrayant. Colombe n’a que 2 ans et demi et je ne tiens pas à ce qu’elle développe des peurs inutiles. À la maison lorsqu’on parle de sorcières, ce sont toujours des dames un peu moches mais pas méchantes et qui font des potions magiques rigolotes ! Quand on parle de monstres, ce sont des êtres étranges, différents, mais jamais méchants (un très bon vecteur pour enseigner que la différence n’est pas mauvaise !). Alors notre citrouille devait représenter un gentil monstre !
La deuxième condition : pas de gâchi ! Lorsque je décore une citrouille, je la creuse et la sculpte. Cela prends des heures (voilà pourquoi avec deux jeunes enfants je ne le fais plus), cela demande beaucoup de force et de minutie. Mais je parviens toujours à garder la chair de la citrouille (enfin une grande partie) et à la cuisiner. Bien sûr, Colombe serait incapable de sculpter une citrouille, et cela serait beaucoup trop dangereux pour elle. Mais je voulais tout de même que sa citrouille reste comestible après avoir été décorée. Alors j’ai décidé de ne travailler qu’avec des éléments trouvés dans ma cuisine (à une petite exception près, mais qui ne dénature pas le produit). Et ce qui m’a inspirée cette idée, c’est le superbe livre Botte de Carotte, que nous avons lu récemment !

citrouillevégé1

Matériel utilisé :

  • Une belle citrouille
  • Des feuilles de poireau
  • Des rondelles de poireau
  • Des carottes
  • Des clous de girofle
  • Un gros morceau d’algue wakamé déshydratée (algue que l’on trouve dans la soupe miso)
  • Une colle faite à base d’eau et de farine
  • Des petits pics en bois
  • Des yeux mobiles

Déroulement de l’activité (qui a duré une vingtaine de minutes) :

citrouillevege2

citrouillvege3

citrouillevege4

Colombe a fixé les cheveux du monstre. Elle a d’abord essayé d’enfoncer les pics elle-même, mais c’était un peu difficile. Alors pour qu’elle ne perde pas patience, j’ai enfoncé les pics et l’ai laissée y accrocher les feuilles de poireaux seule. Les photos prises lors de cette étape sont un peu floues car je les ai prises rapidement. J’ai préféré être attentive à ce que faisait Colombe car je ne voulais pas qu’elle se blesse avec un pic.

citrouillevege8

Puis Colombe a voulu faire des antennes avec des carottes. Pour cette étape, je vous présente la seule photo que j’ai ! Les carottes étaient beaucoup plus difficile à planter sur les pics et j’avais vraiment peur qu’elle ne se blesse. J’ai donc lâché l’appareil et nous avons réalisé cette étape ensemble.

citrouillevege9

Colombe a ensuite enfoncé des clous de girofle dans des trous que j’avais faits au préalable. C’est avec cette même technique que nous avons fixé une “barette” en rondelle de poireau et une moustache en algue wakamé à la fin de l’activité. Colombe a aimé planter les clous, mais elle s’est vite arrêtée me disant : “Non, ça sent pas bon !”. Je pense que l’odeur était un peu trop forte pour elle.

citrouillevege6

citrouillevege7

citrouillevege5

L’étape suivante a beaucoup plu à Colombe, certainement car c’était la plus facile. Elle a recouvert des zones de la citrouille avec notre colle maison et a ensuite fixé plein de petits yeux mobiles. J’avoue que c’était l’étape que je redoutais le plus car je n’étais pas sûre que cette colle à la farine soit suffisamment efficace, mais finalement elle a plus qu’à la hauteur ! Et à en croire Colombe qui l’a goûtée, elle n’était pas mauvaise !

Après avoir fixé une “barette” rondelle de poireau et une moustache en algue wakamé (cela devait être une bouche mais une fois posée, Colombe a décrété que c’était une moustache !), voici notre monstre végétal :

citrouilledecoree

J’aurais bien envie de l’appeler Vitamines, mais quand j’ai demandé à Colombe ce qu’elle en pensait, elle m’a répondu : “Non, il s’appelle le Monstre dans le Salon”… Non moi non plus je ne sais pas pourquoi elle veut l’appeler comme ça !

Voyez comme notre monstre a l’air gentil ! Et pour cause, dans quelques jours il finira à la marmite, nous apportera plein de vitamines et nous réchauffera par une soirée d’automne !

Prends garde monstre, tu vas finir en soupe !

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

9 commentaires sur “DIY : Notre monstre végétal, décoration de citrouille d’Halloween

    Delphine a dit :
    22/10/2015 à 13:56

    Super fun ! Et en plus cette décoration n’est pas perdue pour la suite… Elle participera à bon plat chaud d’une journée d’automne.

      mamanadada a dit :
      22/10/2015 à 14:04

      Tout à fait ! Pas de gaspillage !

    Chat-mille a dit :
    22/10/2015 à 22:59

    Il a une bonne tête, en tout cas, votre monstre 😉

      mamanadada a dit :
      23/10/2015 à 11:12

      Merci, je trouve aussi !

    Emilie a dit :
    28/10/2015 à 12:01

    J’adore! Super rigolo et comestible. Bisous

      mamanadada a dit :
      28/10/2015 à 15:24

      Merci ! et d’ailleurs nous avons savouré “Vitamines, le monstre du salon” en début de semaine ! Il était délicieux !!!

    Le Rire des anges a dit :
    18/10/2016 à 18:35

    Elle est chouette votre citrouille! J’ai hâte de voir celle de cette année!!

      mamanadada a répondu :
      26/10/2016 à 18:49

      Merci ! Et on s’était régalés avec !

    […] je l’expliquais l’an dernier en présentant notre monstre végétal, j’ai décorer des citrouilles pour Halloween, mais je n’ai plus vraiment le temps de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.